Coumarine, Petites paroles inutiles - Page 90 - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

29 mai 2005

Je suis très déçue

Eh voilà! Le NON a gagné Je ne suis pas française... Mais franchement...j'ai espéré jusqu'au bout, que nos amis français réaliseraient à temps que...bon je ne vais pas recommencer à argumenter, on le fera assez dans les heures qui viennent Je suis déçue, très déçue, et même...en colère
Posté par Coumarine à 22:20 - Commentaires [25] - Permalien [#]

29 mai 2005

Des seaux d'eau...VITE

Un feu dans la cheminée extérieure pour le barbecue de ce soir Une brindille enflammée qui s'échappe et va enflammer d'autres brindilles entassées un peu plus bas sur les tuiles Fumée. Fumée. Fumée... On s'en aperçoit à temps...des seaux d'eau, vite...vite...vite...! Par le velux du toit...l'eau sur la fumée, de plus en plus ...fumée (heureusement pas encore flammes) Des litres d'eau... Tout semble éteint. Mais on surveille, parce que des flamèches auraient pu s'infiltrer en dessous de tuiles. Je suis installée... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 21:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
28 mai 2005

Voilà, ils sont partis

Ils sont partis, heureux, on a passé une bonne soirée, les enfants et nous Beaucoup d'animation autour d'un barbecue, tables dressées dans le jardin... Quand tout le monde vient, on est 15...nous deux, nos cinq enfants, les quatre "rapportés", et quatre petits bouts qui sont heureux de se retrouver, pleins de vie, pleins de joie On est une belle famille, oui, je peux être fière, heureuse, pas de problème majeur, ce sont de bons enfants, le dialogue est ouvert, on a ri en évoquant des souvenirs qui paraissent déjà si... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:24 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
28 mai 2005

Je grommelle

hé hé hé! quand je me relis, la dernière phrase...fait très moral fait très "catho" j'vous dis le pire et le meilleur en moi paske ce matin, "elle" est toujours là! et je grommelle jlzoa,dzunizoj,hyvygyfta§nsaoouaourunaiuzeypayrcn!rp
Posté par Coumarine à 09:03 - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 mai 2005

Allez, on disait que c'était NOTRE place...

Ma rue est un chantier depuis 6 mois déjà. Cela commence à faire long. Elle ressemble à une "rue" en Afrique...de la terre, des ornières, de la poussière qui vole partout les jours de soleil, de la boue dans laquelle on patauge et s'enfonce les jours de pluie... bottes alors obligatoires On y circule difficilement en voiture, pas possible d'ailleurs durant les heures de travail, place aux tracteurs, bulldoozer, gros camions, et tout et tout Le soir, timidement et à du 3 à l'heure, je grimpe la petite côte, j'essaie... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 mai 2005

Elles sont 7, les plumes de l'aigle

Je viens de commencer la lecture de "Les sept plumes de l'aigle" de Henri Gougaud, sorte de récit initiatique d'un homme né à Cordoba, au bas de la Sierra Nevada, fils d'un blanc et d'une indienne Quechua Ce n'est pas un livre récent, il patientait dans la bibliothèque de mon quartier, attendant que je le cueille C'est un livre qui, je le sais, je le sens, va me nourrir Une fois n'est pas coutume: je vais laisser mon clavier, je vais déposer ma plume, et partir sur ces terres habitées d'une antique magie, d'une... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:39 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

24 mai 2005

Il y a jeu et jEU

J'ai parlé de "jouer" avec les mots J'aimerais que l'on me comprenne bien: "jouer" est pour moi une activité capitale, qui me met en contact avec l'humain, avec la Vie Ni plus, ni moins L'enfant qui joue ne fait rien d'autre: il observe, il manipule, il réfléchit, il expérimente, il échoue, il recommence...il apprend...et il apprend à aimer la vie Je joue quand je marche et écoute le bruit du vent, la couleur des nuages, que je me repose au bord du chemin en laissant errer mon regard sur la plaine... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 mai 2005

c'est nul, madame...

Je reviens de trois jours d'animation Deux jours avec des adultes que j'ai menés vers l'écriture d'une nouvelle Un jour avec des enfants auxquels on m'avait confié la difficile tâche de leur faire découvrir le bonheur de l'écriture... Avec les adultes, je me sens à l'aise, dans mon élément, heureuse en fin de compte. Je me donne tout entière, dans l'écoute, l'accompagnement de ce qu'il y a de meilleur chez eux. Je donne des consignes qui parfois paraissent bien "sévères". Mais ce qui pourrait sembler restrictif... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:42 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
20 mai 2005

Le vent ne fait pas dans la dentelle

Soudain... Soudain le vent se lève, désarçonnant les buissons qui s'interrogent. L'inquiétude est palpable, les arbres sifflent de peur ou de colère de devoir sincliner devant ce maître tout puissant. Le ciel s'effarouche et court en tous sens pour fuir son souffle rauque et saccadé. Le ciel hallucine de mille et une formes saugrenues plus menaçantes encore que les protestations tonitruantes du géant qui tempête sa rage. Le vent méchant ne fait pas dans la dentelle. Moi, je suis le petit arbre là dans le coin le plus... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 09:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 mai 2005

Petite enquête, petite requête

Quelque chose m'intrigue vraiment Depuis tout un temps, j'ai un(e) visiteur(euse) qui vient régulièrement et s'attarde plutôt longuement sur mes mots Cela m'intrigue...eh oui! curiosité Ce visiteur tenace, persévérant, j'aimerais qu'il ou elle se fasse connaître par mail si cela l'embête de mettre un commentaire Chuuuuuuuuuuuut, il vient de Vélizy (c'est presque une enquête policière...sauf que il n'y a pas de victime...ouf!)
Posté par Coumarine à 23:43 - Commentaires [4] - Permalien [#]