Le vent ne fait pas dans la dentelle - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

20 mai 2005

Le vent ne fait pas dans la dentelle

Soudain...

Soudain le vent se lève, désarçonnant les buissons qui s'interrogent. L'inquiétude est palpable, les arbres sifflent de peur ou de colère de devoir sincliner devant ce maître tout puissant.

Le ciel s'effarouche et court en tous sens pour fuir son souffle rauque et saccadé. Le ciel hallucine de mille et une formes saugrenues plus menaçantes encore que les protestations tonitruantes du géant qui tempête sa rage.

Le vent méchant ne fait pas dans la dentelle.

Moi, je suis le petit arbre là dans le coin le plus reculé du paysage...et je tremble de toutes mes feuilles, je craque de toutes mes branches. J'assiste impuissant à l'hécatombe du paysage.

Je vais mourir je le sais, foudroyé comme tant d'autres, bientôt projeté dans la boue par le vent sans pitié.

Pourquoi cette obstination à saccager les tendres couleurs et les remous paisibles des monts et des collines?

Quelle vengeance lui faut-il assouvir ainsi sans relâche depuis la nuit des temps?

Le vent, me croirez-vous, m'a répondu

Sa réponse  s'est fichée comme un poignard dans mon écorce blessée, plantant son secret au plus profond de mes racines.

Autour de moi un paysage d'apocalypse.

Moi je suis debout, timidement debout, marqué par les griffures de la colère, tordu par la rage de destruction, par les cauchemards d'une nuit qui s'en est pris plein la gueule

Mais debout, indéniablement debout, les pieds ancrés dans le sol solidement, les branches levées vers l'infini.

Mes branches n'ont pas oublié de pointer courageusement vers la-haut

Ce matin, il fait soleil dans le soleil levant

Les petites larmes qui parsèment mes feuilles sont devenues perles...


Commentaires

    Mes fleurs donneront des fruits, des centaines de congénères viendront défier ta force vengeresse, mais nous tiendrons et perdurerons, malgré toi.

    Bises Coum.

    Posté par vince, 20 mai 2005 à 13:43
  • merci Vince pour ton passage
    Je pars quelques jours animer un trucbazarmachinchose
    Euh...ce sera plus difficile que dab...
    Faut que je puise toutes mes ressources dans mes "racines"
    A+

    Posté par coumarine, 20 mai 2005 à 14:24

Poster un commentaire