Coumarine, Petites paroles inutiles - Page 20 - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

15 janvier 2009

Souriez, vous vieillissez

Elle est vive, elle est souriante, elle est résolument positive: c'est ce que j'aime en elle...C'est quelqu'un dont j'ai fait la connaissance il y a six mois environ et qui est devenue une amie.Nous avons la même passion: l'écriture. Nous animons toutes les deux des ateliers d'écriture.Nous avons toutes les deux publié des livres (elle plus que moi, c'est une vraie de vraie écrivaine belge..)Nous avons toutes les deux écrit des pièces de théâtre, (moi ce sont plus exactement des lectures-spectacles)Avec elle, c'est simple et... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 10:43 - - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11 janvier 2009

Ca gratouille... un gratte-dos siouplé

Il y a en moi et sans doute en nous tous, un si énorme désir (besoin?) d'être accepté(e) comme on est par les autres, d'être aimé(e) pour qui on est, sans devoir sans cesse plaquer son masque de circonstance parfois si lourd à porter. Le masque de la femme souriante et conciliante par exemple, alors qu'au même moment ça pleure ou déchire ou doute ou colère au fond de soi... Mais comment se fait-il que ce qu'on espère tant des autres (être aimé et accepté tel qu'on est) on se l'accorde si peu à soi-même. Pourquoi est-ce si... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 12:32 - - Commentaires [88] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 janvier 2009

Quand les canards sont comme des sardines...

Je ne sais plus qui me l'avait promisMais...les canards, les oies les cygnes et les poules d'eau sont revenusSerrés comme des sardines dans un tout petit coin d'eau...Je les ai vus, j'ai crié hurrah, et j'ai empoigné mon APN(Tous concentrés dans un endroit restreint:  j'ai pensé à la foule dans les magasins pour faire les soldes, chose que je fuis comme de la peste...)
Posté par Coumarine à 22:42 - - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 janvier 2009

Continuer le refrain

C'est d'abord un écheveau de mots sans foi sans loi sans toit De ces mots qui font la loi, des mots qui tapent et qui frappentqui grattent la croute et que ça saigne à  nouveau tu ne les vois pas? Ils sont sanglés sur les langues muettes Il y a des mots ébouriffés, d'autres qui claquent des dents des mots qui soliloquent dans les gorges habitées de hoquets. Il y a des mots nomades qui s'aventurent à l'impotence tandis que d'autres s'arc-en-cielent au dessus des océans Il y a des mots qui trompent... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:38 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 janvier 2009

Disparition inquiétante...

Dans le parc tout près de chez moi, il y a un étang...(on le voit sur la photo du billet précédent)Depuis les températures hivernales de ces derniers jours, l'étang est gelé: il s'est figé rendant les canards et les poules d'eau obligées de se serrer sur un tout petit bout d'étang dégagé pour ces messieurs dames...Hier dimanche il y avait pas mal de patineurs qui profitaient de l'aubaine. Hélas lors de ma promenade quotidienne, je n'avais pas mon APN, pour capter ces images Ce matin tout se réveille feutré...la neige s'est installée... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 16:25 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04 janvier 2009

Petit bilan pas inutile

  D'abord mes petites résolutions pour tous les jours - écrire tous les jours dans mon cahier perso (noir en ce début d'année, c'est un moleskine, ben oui, j'ai de la tendresse pour ces cahiers "bobo", je me prends pour un grand écrivain que voulez-vous!) écrire donc dans ce cahier tout ce que je n'écrirai jamais ici!  (n'insistez pas, c'est non, et encore non...). Cette écriture secrète me fait du bien. Je prends conscience en écrivant, de ce qui me tracasse, de ce qui me pose problème. En écrivant, le... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:45 - - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 janvier 2009

525600 précieuses minutes

L'année 2009 12 mois 52 semaines 365 jours 8760 heures 525600 minutes Que vais-je faire de ces 525600 précieuses minutes? Que vais-je faire de ces 60 minutes qui m'attendent dans l'heure qui vient, une des 8760 heures qui composent mon capital 2009 déjà entamé d'une trentaine d'heures? Je ne parle pas uniquement des choses que j'ai à faire, que je ferais bien de faire mais que je ne fais pas, parce qu'elles m'embêtent, parce que je n'aime pas les faire, parce que la procrastination des fois ça me connait, parce que... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 16:23 - - Commentaires [47] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
28 décembre 2008

C'est une illusion peut-être

tant de rires perdusentre les éclats d'horreur sur les sols des maisons ensanglantées...j'ai vu cependant un étang gelé qui scintillait sous la morsure du soleil d'hiver, c'est une illusion peut-êtretant de rêves écraséset les voix qui se cognent lamentablement en pauvres plaintes de mort là bas oh! pourquoi, pourquoi...j'ai vu cependant les yeux rêveurs tout enrobés de tendresse d'un petit Peter Pan étrange, c'est une illusion peut-êtretant de corps laminéstirderoquettés par les haines justicières de droite et les colères vengeresses... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 20:46 - - Commentaires [48] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 décembre 2008

Quand Coumarine rencontre Origène...

"Essaie de boire toi aussià la source de ton esprit. A l'intérieur de toi-mêmeil y a le principe de "l'eau vive",il y a les canaux intarissableset les fleuves gonflés du sens spirituel,pourvu qu'ils ne soient pas obstruéspar la terre et les déblais."Origène Photo Coumarine Ces mots ont été écrits au troisième siècle. Il y a longtemps...Je les rencontre aujourd'hui, au hasard d'une lecture et ils soulèvent mon âmeJe sais...Oui je sais qu'à l'intérieur de moi-même, il y a une source vive.Je la rencontre... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 08:25 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
22 décembre 2008

Quand je serai vieille, le soir à la chandelle...

Elle pense qu'elle peut mourir demain.Ou après-demain. Et que si elle meurt demain (ou après-demain) cela causera du chagrin à ceux qui vivent avec elle et qui l'aiment.Et aussi à ceux qui vivent proches d'elle, dans son entourage, et qui l'aiment. Y compris son entourage virtuel...Ils se souviendront pendant quelque temps de celle qui a été leur épouse, leur mère, leur grand-mère, leur amie.Qui a été quelqu'un d'important pour eux.Ils s'en souviendront avec des larmes, beaucoup de larmes au début, dans les premiers mois.Ils se diront... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 20:14 - - Commentaires [49] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,