Souriez, vous vieillissez - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

15 janvier 2009

Souriez, vous vieillissez

Elle est vive, elle est souriante, elle est résolument positive: c'est ce que j'aime en elle...
C'est quelqu'un dont j'ai fait la connaissance il y a six mois environ et qui est devenue une amie.
Nous avons la même passion: l'écriture.
Nous animons toutes les deux des ateliers d'écriture.
Nous avons toutes les deux publié des livres (elle plus que moi, c'est une vraie de vraie écrivaine belge..)
Nous avons toutes les deux écrit des pièces de théâtre, (moi ce sont plus exactement des lectures-spectacles)
Avec elle, c'est simple et passionnant, on peut se parler de tous les questionnements liés automatiquement à nos pratiques d'écriture: 

Du style: j'écris pour qui? Pourquoi? Je vais jusqu'où dans l'audace d'écrire? Dans le dire de l'intime? Est-ce que mes personnages automatiquement révèlent quelque chose de moi? Quid quand ces personnages sont sombres, noirs, désespérés, cyniques, est-ce l'aspect sombre en moi (en chacun de nous) qui se livre ainsi sous le couvert de la fiction? Avec quels yeux les lecteurs vont-ils regarder l'auteur si son personnage principal est bisexuel, meurtrier, un horrible et un méchant (par exemple...)
Pourquoi les histoires douloureuses et terribles (comme le dernier Goncourt)  sont-elles lues avec autant d'intérêt? Pourquoi n'écrit-on pas QUE des histoires légères et qui finissent bien dans le meilleur des mondes? La lecture et le cinéma, ne sont-ils pas avant tout des loisirs destinés à faire rêver? A distraire le lecteur de ce monde noir, violent et sans pitié?


Enfin, vous voyez le genre de trucs inutiles dont on se parle, et ça fait du bien, et ça nous aide à prendre conscience de ce qu'on fait et pourquoi...

Lundi dernier Evelyne et moi nous avons RV au Cirio une brasserie typique de Bruxelles
Une fois par mois environ nous entretenons notre amitié autour d'un petit repas dans ce bel endroit pas cher
Evelyne vient de se terrer chez elle durant tout le mois de décembre pour écrire un roman...j'ai hâte de l'interroger sur son expérience d'ermite et sur son résultat

Lundi donc au Cirio. Je suis arrivée la première et en l'attendant je suis plongée dans un roman court de Erri de Luca : "Trois chevaux" (j'aime beaucoup!)
Elle arrive, souriante comme d'habitude, contente de me voir, comme je suis contente de la revoir moi aussi!
Elle s'assied sur le siège en face de moi et...manque de tomber: le coussin central de la chaise de bois a basculé et elle perd l'équilibre. Mais non elle n'est pas grosse, non elle n'a pas un poids qui dépasse la norme, elle est fine et menue, toute ravissante dans son beau pull violine
On s'éclate comme des gamines: pas de peur, pas de mal, c'est parfait, ça fait du bien de rire... oh! comme ça fait du bien!

On parle, on parle, on parle, on parle, on parle...
Et tout à coup, alors que nous attendons le plat que nous avons commandé, la lumière s'éteint. Tout le restaurant est soudain plongé dans le noir...
Nouveau fou rire de gamines et on se dit que ...jamais deux sans trois (ben non, il ne s'est plus rien passé de rigolo...il y a juste eu des courants d'amitié...qui font tant du bien aussi...!

Sa pièce: "Souriez, vous vieillissez" se joue actuellement à la Vénerie (centre culturel de Watermael-Boitsfort) à Bruxelles... Le thème du vieillissemnt y est traité de manière drôle, sensible, taquin et décapant... comme  la vie quoi...


Commentaires

    C'est chouette, c'est amitié d'écrivaines....

    Posté par catherine, 15 janvier 2009 à 13:23
  • Chaque coup de colère est un coup de vieux.

    Ce ne sont pas les années qui font la vieillesse mais bien l'idée qu'on devient vieux, il y'a des hommes ou femmes qui sont jeunes à 80 ans et d'autres qui sont vieux à 40 ans.
    N'est-il pas vrai que la vieillesse est comparable à l'ascension d'une montagne, plus on monte, plus on est fatigué et hors d'haleine mais plus notre vision s'élargit...
    bonne fin de journée !!!

    Posté par bernie.83, 15 janvier 2009 à 16:21
  • chaque sourire est un coup de jeune.

    Quand l'amitié est vraie, solide, respectueuse, chaque retrouvaille a lieu comme si l'on s'était quitté la veille..

    Posté par bernie.83, 15 janvier 2009 à 16:24
  • Quelle terrible tyranie de vouloir "rester jeune"....
    Moi ça commence à m'agacer quand on me dit des trucs du genre "tu fais encore jeune"....
    c'est presque insultant !
    comme si la vieillesse était une horreur !
    comme si quand enfin je "ferais vieux" on me balancera avec les ordures...

    "Vieux de tous les pays unissez vous" !
    combattons le jeunisme !!
    tous ensemble !
    tous ensemble !
    Wé ! Wé ! Wé !

    Posté par alainx, 15 janvier 2009 à 17:41
  • On ne se sent pas vieux tant que l'on pense à ses rêves p^lutôt qu'à ses regrets.

    La jeunesse n'est pas une période de la vie, c'est in état d'esprit, rien à voir avec la couleur des joues ni celle des lèvres, et rien à voir avec la souplesse des genoux. Il s'agit d'une forme de volonté, d'une certaine qualité de l'imagination, du dynamisme des émotions. C'est la fraîcheur des sources profondes de la vie. On ne vieillit pas parce que les années s'ajoutent mais parce que l'on abandonne ses idéaux.
    Si les années rident la peau, la perte de l'enthousiasme ride l'âme. Le coeur se courbe sous le poids des soucis, des doutes, du manque de confiance en soi, des craintes et du désespoir, et l'esprit s'en retourne à la poussière. L'âge est une qualité d'esprit ! si vous avez abandonné vos rêves et que vos espoirs se sont envolés, si vous ne regardez plus en avant, si la flamme de vos ambitions s'est éteinte....Alors, vous êtes vieux, mais si de la vie vous prenez le meilleur et gardez le sens de l'humour, si au fond de votre coeur brûle l'amour....peu importent les années qui passent, et les printemps qui se succèdent vous êtes jeunes !

    Posté par bernie.83, 15 janvier 2009 à 18:14
  • Je me souviens d'Evelyne Wilwerth, croisée probablement à la Maison des Ecrivains, chée de Wavre (elle ne se souvient sûrement pas de moi). J'ai peut-être croisé plus souvent Anne-Marielle (sa soeur non? Ne sont-elles pas jumelles?) Mais je me souviens "doucement" car ce fut une étrange période, que cette période qui précéda une profonde rupture et un changement radical de vie.

    Posté par Pivoine, 15 janvier 2009 à 19:08
  • Enfin bon, si on m'enlevait dix ans de vie, à vivre autrement bien sûr ! Je ne dirais pas non ... Tout comme je ne dirais pas non à la minceur (on peut pourtant y arriver soi) à une bonne vue ne nécessitant pas de bésicles, à des cheveux bouclés (bon, je ne me plains pas, j'ai fait un pacte avec le diable, ils restent châtains), etc. etc.

    Posté par Pivoine, 15 janvier 2009 à 19:10
  • Vieux, dans mon village, ça voulait dire

    le sage, celui qui sait, celui qu'on respecte, celui qui éduque et veille.

    Quand je suis arrivée en Europe, j'ai été très étonnée de voir comment les vieux sont traités. Je ne comprenais pas pourquoi on les casait dans des "mouroir" pour certains, histoire de les avoir "hors des pieds".

    Je peux dire, Coume, que je me sens beaucoup mieux dans ma peau depuis le jour où j'ai fêté mon demi-siècle, et depuis l'époque où je suis retournée à mon ancienne échelle des valeurs, celles pratiquée dans mon petit village.

    Oui, Alainx, cette apologie médiatique du jeunisme est même ravageuse pour beaucoup, de "7 à 77 ans", pour qui ne prend pas garde.

    Posté par Filo Filo, 15 janvier 2009 à 19:20
  • @Catherine...oui c'est très chouette...mais c'est aussi une très chouette personne!

    @bernie, je réponds à ton commentaire sur l'amitié...c'est exactement comme ça...on a toujours plein de choses à se dire )

    @alainx...tu préfères qu'on te dise: mais comme tu as vieilli? franchement je t'ai à peine reconnu!!
    Tu sais moi j'aime qu'on me dise que je ne fais pas mon âge...je suis fière, car je sais que c'est à l'intérieur de moi que cela se passe...
    Rester jeune dans sa tête et son corps, sans plonger pour autant dans le culte du jeunisme...je crois qu'on se doit ça, ainsi qu'à ceux qui nous aiment...

    Posté par Coumarine, 15 janvier 2009 à 21:34
  • @bernie...tu écris:
    "Si les années rident la peau, la perte de l'enthousiasme ride l'âme."
    J'applaudis des deux mains!!

    @Pivoine...Anne-Marielle est surtout poète...je ne la connais pas personnellement
    Et non! Elles ne sont pas jumelles, tout en se ressemblant très fort

    @Filo...je décide bien souvent de me sentir bien dans ma peau...et du coup tout va mieux
    Je vais assister à la pièce de Evelyne...je crois qu'elle traite avec humour le thème (parfois douloureux, il faut bien le reconnaître), de vieillissement au féminin

    Posté par Coumarine, 15 janvier 2009 à 21:39
  • Méfiez-vous, cependant. Il me souvient qu'un jour où nous en étions, avec quelques amis, à notre ennième tournée d'half en half au Cirio, l'un de nous, après un coup d'oeil circulaire sur l'assistance s'est exclamé : "C'est l'antichambre de l'hospice, ici !"

    Posté par Walrus, 15 janvier 2009 à 22:08
  • @walrus...ah bon? quand j'y vais avec mon amie, on n'est que des djeunes!!!!)

    Posté par Coumarine, 15 janvier 2009 à 22:59
  • J'ai l'impression d'avoir vingt ans... et pour ne pas être démentie, je ne me regarde plus dans le miroir... D'ailleurs, mes rides sont des rides de sourire (on les voit beaucoup plus quand je souris, c'est que ma vie a été et est remplie de sourires. A l'avenir, je peux continuer... les sillons sont creusés, ça n'empirera pas!)

    Posté par tilleul, 15 janvier 2009 à 23:01
  • Bon, moi, je ne suis pas très vieille... J'ai beaucoup aimé partagé ce moment de joie dans cette brasserrie de Bruxelles, où je ne suis pourtant jamais allée. Quel que soit le nombre des années, ce qui compte toujours, ce sont les rires et les relations sincères, l'insouciance, les émotions et les mots échangés. Je crois que lorsqu'on peut dire "On se comprend, on ne se juge pas", c'est gagné ! Ah, l'amitié !

    Posté par melisse, 15 janvier 2009 à 23:32
  • @Tilleul... les rides de sourires...comme elles sont belles... et tu es une femme de sourires, càd très belle...

    @melisse...j'ai eu des amitiés qui se sont dissoutes, par de bonnes et mauvaises raisons (toujours la tentation de dire que c'est la faute de l'autre...!)
    Et cette amie, ben j'y tiens...parce que comme tu le dis, d'emblée, il y a eu une très grande connivence entre nous...

    Posté par Coumarine, 15 janvier 2009 à 23:49
  • Quel beau billet ! plein de fraîcheur !
    Je maudis Bruxelles d'être si loin de la Savoie française car je viendrais bien boire un thé ou autre en ta compagnie...

    Jusqu'à il y a très peu de temps, je faisais au moins dix ans de moins que mon age... et chacun, sans cesse, de s'extasier devant l'age de mes enfants, mon allure jeune, mon esprit jeune.
    Ce n'était ni pour me plaire, ni pour me déplaire, je n'en tirais à vrai dire aucune gloire personnelle, puisque tirant ce trait particulier de la famille de ma mère chez qui les femmes paraissent toutes plus jeunes que leur age...
    Tout de même, parfois, je me risquais à placer que ce qui se plaçait comme un compliment et qui sortait à n'en pas douter d'un désir de faire plaisir, ne faisait finalement que souligner le fait que j'étais plus vieille que ce qu'ils n'avaient imaginé au départ... et que, pris sous cet angle, ce n'était peut-être pas aussi positif que ce qu'ils espéraient faire apparaitre. (oui oui... je sais être très chi...te quand je veux et aussi faire des phrases qui n'en finissent pas... )

    Et puis, 5 ou 6 ans de grosses galères et d'ennuis de santé ont comblé cette différence et peut-être même, certains jours, l'ont inversée... et j'en suis heureuse.
    J'aime mes rides. j'aime mes cheveux blanc. J'aime mes mains abimés et tachées. J'aime cette idée de mon age qui s'affiche et se colle à moi.
    Alors bien sûr, j'ai 44 ans, ce n'est ni jeune ni vieux... et je ne sais pas ce qu'il en sera dans 20 ans et plus...
    Mais, sauf lorsqu'il s'agit de la santé... et là, hélas, c'est un autre débat... je trouve que l'age rend beau.

    Posté par pakita, 16 janvier 2009 à 02:22
  • Tu donnes envie de la connaître cette précieuse amie.

    Posté par mab, 16 janvier 2009 à 07:24
  • Joli récit d'instants d'amitié et de partage pleins de chaleur.
    ______

    "Trois chevaux" d'Erri de Luca... j'ai adoré (comme disent nos ados) )

    Posté par Annick, 16 janvier 2009 à 08:07
  • beaujour COUM

    et bon week end
    surtout parti comme c'est, avec la joie de partager la simplicité d'une rencontre heureuse qui donne le sourire à tous.
    c'est bon quand on est à l'unissson.
    douce journée à toi.

    Posté par rsylvie, 16 janvier 2009 à 11:22
  • Rester jeune ne dépend pas du temps qui passe et qui flétrit.
    Rester jeune, c'est continuer de donner, de recevoir, de croître.

    Posté par Mimi Vaurien, 16 janvier 2009 à 11:36
  • coumarine, il y a lgt que l'on diverge sur ce point !
    Vouloir paraitre jeune quand on ne l'est plus c'est ne pas accepter la réalité de qui l'on devient, et donc c'est forcément une tyranie que l'on s'impose.... inutilement... et que l'on impose aux autres, qui nous disent "comme tu fais encore jeune !" (histoire de faire plaisir à la vieille/au vieux).... mais n'en pensent pas moins... il n'y a qu'à voir ce qu'il en disent "par derrière" !! ...

    Posté par alainx, 16 janvier 2009 à 11:50
  • Certains naissent vieux, d'autres restent jeunes toute leur vie, c'est un état d'esprit.

    Posté par NarB, 16 janvier 2009 à 14:37
  • @Pakita

    ...tu sais quand j'étais jeune, on me donnait toujours moins que mon âge...et cela ne me faisait pas plaisir: j'avais l'impression qu'on ne me prenait pas au sérieux dans le monde des adultes, puisque je faisais SI jeune!
    A présent, ben oui, cela me fait plutôt plaisir.
    Mais c'est vrai que la santé...c'est encore un autre sujet...
    Bonne soirée à toi

    Posté par Coumarine, 16 janvier 2009 à 17:12
  • @mab...ben oui...mais elle est bruxelloise )

    @Annick...ah toi aussi tu as adoré ce livre...il me donne envie de découvrir d'autres titres de Erri de Luca

    Posté par Coumarine, 16 janvier 2009 à 17:14
  • Sylvie

    J'ai reçu ta gentille lettre ce matin...et cela m'a touchée...fait plaisir et plus encore...
    Je te le mets ici car je ne crois pas être en mesure de t'envoyer un mail encore ce soir
    MERCI à toi...gros bisous à la gentille Sylvie

    Posté par Coumarine, 16 janvier 2009 à 17:16
  • @Mimi gentil...j'aime cette phrase:
    "Rester jeune, c'est continuer de donner, de recevoir, de croître"
    Donner, recevoir, croitre...oui je sais je répète, mais c'est pour bien m'en imprégner

    @NarB...) (je t'embrasse)

    Posté par Coumarine, 16 janvier 2009 à 17:24
  • @Alainx

    @Alain...il y a longtemps en effet qu'on ne se comprend pas sur ce sujet
    Il n'est pas question de vouloir A TOUT PRIX paraître jeune, même quand on ne l'est plus!(ou moins) (à coups de botox, chirurgie et crèmes machin bazar)
    Il s'agit pour moi d'accepter simplement ce qu'on est, même qd les années s'additionnent, et de le vivre en plénitude..et pour mi cela se passe à l'intérieur de soi-même

    Vais-je me vieillir expressément pour paraître mon âge réel de mamie?
    Tu crois que mon entourage serait d'accord?
    J'ai cette chance de paraître plus jeune, sans RIEN faire pour ça...et bien...je la savoure...!!
    Et puis je veux mourir vivante, tu le sais)

    Posté par Coumarine, 16 janvier 2009 à 17:27
  • Tu es une petite fille qui joue parfois le rôle de la grande.
    Tu joues probablement bien ce rôle, mais ton costume et tes mots trahiront toujours l'enfance qui ne cessera jamais de t'habiter. C'est pour ça que je t'aime, parce que ton costume n'est pas toujours bien taillé, bien porté...
    J'adore le récit de ce moment avec ton amie, il me fait sourire. La panne d'électricité, c'est comme le rideau qui tombe, vous revoilà gamines quand le spectacle est terminé.
    C'est très beau, et ça fait du bien à la jeunesse de tous nos âges.

    Posté par lidia, 16 janvier 2009 à 17:33
  • @Lidia

    tu es incroyable, j'ai l'impression que tu lis en moi...
    Je vais te dire, les larmes me sont venues en te lisant: émotion...
    Oui je suis restée au fond de moi la petite fille qui n'a pas pu librement vivre...elle rattrape à présent le temps perdu..
    Sans costume bien taillé...tu as raison
    Je crane bien souvent!

    Posté par Coumarine, 16 janvier 2009 à 17:52
  • juste un bisou pour dire que je suis passée... au moment de la panne d'électricité
    bisous

    Posté par Claire, 16 janvier 2009 à 17:56
  • Je me suis assise sur cette même chaise, tabouret.
    Dans l'ambiance feutrée, j'ai bu un half-en-half.

    Après le Trappiste, au Cirio aussi, je pourrais essayer de reconnaître chez les clients/habitués le regard du photographe, l'écrivain des petites paroles inutiles, les sourires des amitiés...

    Bonne soirée

    Fanfanc26

    Posté par fanfanc26, 16 janvier 2009 à 19:11
  • ....★

    Ho comme j'aime ces moments entre femmes!! Le vieillissement...soupire...m'en parle pas, je sais je suis jeune et qu'on arrête de me le dire, je suis en pleine crise d'angoisse à ce sujet...mais j'essaie de relativiser, de faire de l'humour, n'empêche que..un jour ça vous tombe dessus, on réalise qu'on est mortel, et surtout qu'on est presque à presque la moitié de sa vie..et ça fait bizarre... Bref, je ne m'attarderai pas plus...je suis pressée ce soir, rires, je voulais juste de dire : un petit jeu chez moi, rapide, qui devrait te plaire! gros bisous qui claquent, Coum. ))

    Posté par julie M, 16 janvier 2009 à 20:18
  • @Claire...j'aime tes bisous, j'ai ton amitié...tu vas bien?

    @fanfan...qui sait un jour on s'y rencontrera...si tu me reconnais (cfr ma photo) viens me saluer dac?

    @Julie...oui j'ai vu...demain peut-être (mais je ne promets rien...je suis un peu dépassée pour le moment...)

    bisous à toi

    Posté par Coumarine, 16 janvier 2009 à 22:32
  • Je n'ai pas la chance d'être à Bruxelles et d'avoir le plaisir d'assister à la Pièce "Souriez, vous vieillissez "... Mais rien que le titre de fait sourire!
    C'est vrai que pour rester "jeune", il faut savoir sourire et rire. C'est un truc positif! Dès que l'on parle de vieillesse...on risque le cliché!
    Aussi :
    Gabriel Garcia Marquez a dit :
    " Aux hommes je leur prouverais combien ils se trompent en pensant qu'ils cessent d'être amoureux en vieillissant, sans savoir qu'ils vieillissent quand ils cessent d'être amoureux ... "
    Je t'embrasse fort Coum !

    Posté par Jaca, 16 janvier 2009 à 22:58
  • Une gentille (?) coiffeuse me faisait remarquer mes quelques (!) cheveux blancs et me proposait de les cacher. J'ai dit "non, on m'aime comme je suis" Elle n'a plus rien dit!

    Quant à la possibilité que tu as d'échanger avec ne amie de plume sur l'écriture...ahhhhhhhhhhhhhhhhh!

    Posté par fabeli, 17 janvier 2009 à 07:19
  • @Jaca...ah oui! la citation de Gabriel Marquez me plait bien...rester amoureuse des personnes et de la vie: je m'y emploie!!

    @fabeli...oui c'est passionnant d'échanger avec des amis de plume quand on n'est pas dans la concurrence (parce que cela existe aussi!)
    Ils comprennent mieux que quiconque nos interrogations, nos hésitations, nos doutes...ils ont les mêmes..!
    Mais sur le Net aussi, nous avons la chance de pouvoir échanger avec des gens qui écrivent, et c'est souvent passionnant aussi...

    Posté par Coumarine, 17 janvier 2009 à 10:04
  • Comment peut-on expliquer qu'avec certaines personnes le courant passe et avec d'autres, on entend les mouches voler ?
    Cette synchronisation d'idées, de fous rire(s), de feeling...
    Etre bien avec l'autre, sans étiquettes, sans devoir épater, feindre, jouer un rôle. Sans prétention, sans nécessairement parler, oser être soi.
    Se comprendre par le regard de l'autre.
    Avoir une amie, une vraie, est précieux, je trouve ! Généralement, on en a une, voire deux !
    J'envie ton amie auteure à se retrouver un mois isolée pour écrire. Ce doit être une expérience unique !
    Alessandra

    Posté par Alessandra, 17 janvier 2009 à 17:36
  • Nous sommes cernés de "dictatures": celle de la jeunesse, celle du poids, celle du sexe, etc etc La rebellion gronde chez moi. J'ai l'âge que j'ai, et zut! mes rides débutantes ne me dérangent pas pourquoi dérangeraient-elles les autres? C'est dans l'ordre des choses, je vais sereine sur le courant du Temps. Et je préfère être que paraître.

    Je vois que tu ris avec le bonheur d'une enfant, tu vas donc "mieux" j'espère, chère Coum

    Bises et bon dimanche!

    Posté par Chris, 17 janvier 2009 à 21:53
  • @Alessandra...tu décris merveilleusement bien cette connivence qu'il y a entre cette amie et moi.
    Avec le rire et le sérieux dans nos échanges...
    oui elle a cette opportunité de pouvoir s'isoler pendant un temps pour écrire...et pouvoir ne faire QUE ça...

    @Chris...oui nous sommes cernés de dictatures, c'est vrai...et le "jeunisme" en est une...à coup de lifting, de botox et autre traitements qui font que les actrices de 50 ans et plus sont incapables de sourire tellement leur peau est tendue!
    Bises à toi

    Posté par Coumarine, 17 janvier 2009 à 22:41
  • Eh bien moi, les crèmes de beauté, le botox , l'esthéticienne et compagnie je ne m'en prive pas. C'est ce que j'appelle prendre soin de moi, de mon capital beauté!!!
    Pourquoi cire -t-on ses souliers? pourqu'ils restent beaux et que le cuir reste souple.
    La chirurgie c'est autre chose, c'est un acte médical avec une anesthésie et il y a des risques.
    Cela me tente parfois( rarement) quand je vois le dégats des années sur mon cou qui ressemble de plus en plus à celui d'un dindon!
    Je mets alors un foulard ou un pull à col roulé et je me dis que les femmes voilées ont résolu le problème à leur façon!

    Posté par charlotte, 18 janvier 2009 à 17:23
  • ah oui! Charlotte...mais qd on voit comment les actrices ont perdu la souplesse de leur visage, et sont incapables de sourire...franchement je préfère avoir un visage vivant!
    (ça t'aurait plu la pièce hier...)

    Posté par Coumarine, 18 janvier 2009 à 17:32

Poster un commentaire