Coumarine, Petites paroles inutiles - Page 23 - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

06 novembre 2008

L'agenda de Coumarine...(intéressant, non?)

Que je vous tienne un peu au courant de mon agenda (hum hum!)Ce vendredi 7 nov (18h 30'), jusqu'au dimanche 9 nov à 16h,  je pars dans mon Hurtebise bien-aimé avec un petit groupe. Je vais mener les participants vers l'écriture d'une nouvelle, avec comme thème (à prendre au sens le plus large!) Murmures...J'ai eu un désistement de dernière minute...Il me reste donc une ou deux places... Allez vous promener dans le site du Monastère Notre Dame de Hurtebise...c'est un endroit magnifique, un endroit de paix, caché dans une... [Lire la suite]

03 novembre 2008

Naitre sans cesse

Naitre est la plus douloureuse des épreuves. C'est une histoire de déchirure, de séparation. Je me demande combien de fois il faut naitre dans une vie. Naitre et se réveiller faussement amnésique Et faire les gestes de tous les jours comme si de rien n'était, et savoir que ce n'est pas vrai. Que demain n'est pas semblable à aujourd'hui, et encore moins à hier Un recommencement? Une répétition monotone? Une re-naissance? Je prends mon café, debout dans l'embrasure de la porte et je regarde au dehors Il... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:38 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 novembre 2008

To be homme or not to be homme, en voilà une question!

Je suis une femmeVous ne me croyez pas?Ne me demandez pas de vous le prouver...il faut me croire sur parole, ou pas...Bref.Pourquoi je dis ça moi, ce jour d'hui, que je suis une femme?Parce que, il y a quelques jours, mon homme recevait ses copains de rando (sans les femmes!)Il parait que cela fait beaucoup de bien de se retrouver entre hommes de temps en tempsJe le crois d'autant plus volontiers que se retrouver entre femmes, ce n'est pas désagréable non plusTelle en a parlé dans son dernier billet, de façon un peu nostalgique il est... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 12:12 - - Commentaires [47] - Permalien [#]
Tags : ,
31 octobre 2008

C'est dans l'odeur d'un livre que se lit son histoire

J'ai pris au hasard un vieux livre, hérité de je ne sais plus qui, ou cueilli je ne sais plus dans quelle brocante.Il respire le vieux papier, cette odeur un peu moisie qui attire et écœure à la fois. Il contient toutes les poussières déposées par la vie, ainsi que les secrètes espérances ou les vieux chagrins d'anciens lecteurs, qui se sont autrefois accrochés aux mots, recroquevillés dans un fauteuil à bascule, ou réfugiés dans le chaud d'une couverture de laine. Il y a des livres comme ça qui racontent deux histoires... ... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 12:00 - - Commentaires [39] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 octobre 2008

Que sont mes amis devenus?

Quand je regarde les maisons de ma rue, je m'aperçois que nous sommes à peu près les seuls rescapés du passé...Les gens tout autour de nous dont les enfants ont tant joué avec les nôtres, sont partis vers ailleurs, vers d'autres horizons et les maisons ont changé d'habitants, de couleurs, de façades et d'atmosphère.Et tous ces gens que aujourd'hui, nous saluons gaiement dans la rue ne savent pas ce que nous voyons encore quand nous regardons leurs maisons... des souvenirs d'un temps définitivement passé, dépassé... Quand je... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 11:38 - - Commentaires [79] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 octobre 2008

Pause

Très fatiguée en ce moment... Très (trop) de trucs qui m'attendent dans l'immédiat et que j'ai peine à gérer Et donc...quelques jours de pauseA bientôt
Posté par Coumarine à 23:14 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags :

22 octobre 2008

Suite et fin...(tournage de la vie en + sur l'adoption)

- nouveau "plateau" comme on dit, nouveau témoignage, qui s'avère une histoire très douloureuse Celui de Celine Giraud Adoptée à 15 jours par une famille belge, elle grandit dans l'amour de ses parents adoptifs. Sans problèmes majeurs en ce qui la concerne. Comme la plupart des enfants adoptés, surgit en elle le désir de savoir qui sont ses parents naturels. Ce désir naît le jour de la naissance de sa fille à elle... Elle part au Pérou dont elle est originaire, mène l'enquête dans "son" orphelinat et... [Lire la suite]
22 octobre 2008

Premières impressions... (la vie en +)

Sur le plateau, plusieurs intervenants, plusieurs histoires d'adoption très différentes, mais toutes avec leur lot de difficultés et toutes cependant avec leur lot d'amour (encore faut-il s'entendre sur le terme "amour") - Un couple témoigne: il ne peut pas avoir d'enfant... (c'est le cas de ma fille ainée. C'est un véritable crève-coeur, dont on ne mesure pas la souffrance incroyable. Ma fille ainée a pleuré sans s'arrêter pendant une année entière, au milieu des examens, des stimulations ovariennes, des fécondations... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 16:17 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 octobre 2008

Le tournage de "C'est la vie en +"

Alors donc lundi 20 octobre, aux environs de 17h, nous arrivons aux barrières du bâtiment de la RTBF (radio télévision belge francophone). Contrôle d'identité, oui nous sommes bien sur la liste des invités, oui nous pouvons entrer et garer notre voiture un peu plus loin.A la porte d'entrée, une hôtesse nous attend et, à travers un dédale de couloirs avec expo de vieux matériel d'appareils radio, de sono et photos des temps héroïques) nous conduit à la cafétéria. Accueil sympa et souriant... remise de badge. Pour ma fille et moi le... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 12:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 octobre 2008

Quatre enfants, ça occupe énormément (1)

Au départ, c’est l’histoire d’un couple comme n’importe quel couple. « Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants ». Ainsi se terminent les contes de fées et commence cette histoire ordinaire. Un couple et de beaux enfants : deux filles, puis le garçon tant attendu, celui qui va perpétuer le nom. Important pour le père, de transmettre son patronyme. La mère elle, est simplement contente d’avoir un fils. Le patronyme et tout ça, ça lui est égal, d’ailleurs elle préfère son nom à elle. Bien, deux filles, un garçon, c’est une belle... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 21:31 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags :