Quatre enfants, ça occupe énormément (1) - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

19 octobre 2008

Quatre enfants, ça occupe énormément (1)

Au départ, c’est l’histoire d’un couple comme n’importe quel couple. « Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants ». Ainsi se terminent les contes de fées et commence cette histoire ordinaire.

Un couple et de beaux enfants : deux filles, puis le garçon tant attendu, celui qui va perpétuer le nom. Important pour le père, de transmettre son patronyme. La mère elle, est simplement contente d’avoir un fils. Le patronyme et tout ça, ça lui est égal, d’ailleurs elle préfère son nom à elle. Bien, deux filles, un garçon, c’est une belle famille. Et donc on arrête là d’accord ? Et pourtant, surprise inexpliquée de la vie, une fille vient deux ans plus tard, changer le trio en quatuor.

C’est une belle famille. Une belle famille nombreuse. Une famille plus que nombreuse. Qui demande de la disponibilité, du temps, qui réclame du courage, de l’endurance, de la résistance, de la fermeté. La femme choisit de s’occuper à temps plein des enfants. L’homme carbure pour assurer les besoins des siens. Ils ont tous deux du courage plein leurs poches, qu’ils sortent abracadabra tous les jours depuis le lever en fanfare de la petite troupe jusqu’à son coucher tambour battant. L’homme et la femme n’arrêtent pas. Parfois même ils sont carrément débordés, entre travail, enfants, maison à aménager, engagements aussi, comme si avoir quatre enfants n’était pas un engagement en soi et de tous les instants !

Rien ne les destine à adopter un cinquième enfant, ils ont les bras, le cœur et la maison déjà suffisamment remplis de rires d'enfants, de disputes, de cauchemars la nuit, de soucis le jour… Courses. Repas. Lessives. Ménage. Médecin, dentiste, kiné. Conduire les enfants à l’école. Les rechercher. Les conduire la gym, à la bibliothèque, à la piscine, au foot. Nouvelles chaussures. Et le reste. Profiter des soldes, c’est fou comme ils grandissent vite. Raconter des histoires, aider aux devoirs, écouter, consoler, soigner les bobos petits et les bobos plus graves, ceux qui se soignent en clinique, angoisser, stresser et rire aussi... beaucoup même certains jours!

Bref, quatre enfants, un couple qui rame parfois et même souvent, mais au total une famille heureuse, on va dire ça comme ça…

Parfois surgit dans leurs conversations la possibilité d’un cinquième enfant. C’est un peu de la folie non ? Les temps sont durs à tous points de vue n’est-ce pas ? Alors cette folie, ils la gardent bien au chaud de leurs questionnements. Sujet tabou auprès des proches. Déjà qu’on les regarde comme des denrées rares, des gens pas comme les autres : avec les quatre petits, ils ne passent pas inaperçus. Ça fait des queues à la caisse du super marché, par exemple, et pas que là. Il y a des gens qui regardent ça de travers. Il y a des gens impatients que les enfants dérangent. Donc un cinquième enfant c’est vraiment une idée folle à écarter d’urgence en ces temps de disette et de surpopulation mondiale… Une idée à classement vertical…

(à suivre)

Mais mardi ou mercredi je vous dirai sans doute un mot du tournage de l'émission... (si ça vous intéresse)


Commentaires

    Ca fait du bruit 4 enfants. Mon père, toujours dans sa logique "il ne faut déranger personne", est devenu très casanier au fur et à mesure que la famille s'agrandissait. 4 enfants, ça prend de la place, ça envahit l'espace des autres.

    Le désir d'enfant chez vous, ton mari et toi, est puissant visiblement.

    Posté par Farfalino, 19 octobre 2008 à 23:14
  • Farfalino

    Oui ...quatre enfants, ça devient beaucoup et cinq..ben c'est encore plus
    Mes enfants parfois me demandent comment j'ai fait!!
    Ben...de mon mieux...)

    Posté par Coumarine, 19 octobre 2008 à 23:19
  • Belle famille mais je suppose que vous ne deviez pas avoir beaucoup d'invitations à l'époque où les enfants étaient petits ?


    J'ai hâte de lire la suite de ton histoire, en plus, tu sais si bien raconter "votre vie".

    Posté par loulotte2, 19 octobre 2008 à 23:53
  • Chez les enfants ce sont les pieds qui grandissent le plus vite je crois? oui le tournage de l'émission nous intéresse bien sûr.

    Posté par mab, 20 octobre 2008 à 07:01
  • Vision

    Est ce qu'aujourd'hui il n'est pas plus difficile, étant donné la vision future du monde que nous pouvons avoir, d'avoir une famille nombreuse?
    C'est drôle, à ma façon, j'ai décidé aussi d'écrire des petites histoires de famille...
    L'émission de TV est donc aujourd'hui?
    Bonne journée Coumarine!

    Posté par Yog, 20 octobre 2008 à 09:19
  • Ca alors, je ne savais pas que vous aviez eu envie d'un cinquième enfant, je croyais que cette demoiselle était arrivée là et que vous l'aviez accueillie avec plaisir, simplement. Je ne savais pas qu'elle était la concrétisation d'un rêve inavoué !

    (et oui, même trois, ça fait du bruit, et il y a des gens chez qui je ne vais plus avec eux, pas envie de les gronder dès qu'ils jouent)

    Posté par telle, 20 octobre 2008 à 11:38
  • @Loulotte...on avait des invitations, mais sans les enfants )
    Il nous fallait chaque fois un babysitting

    @mab...le tournage est dès cette après-midi 18H et ce soir...oups j'en ai le coeur un peu serré

    @Yog, non pas l'émission, mais le tournage...l'émission sera retransmise le 21 nov à 20h45 sur le premier programme de la RTBF (Belgique)

    @Telle...il n'y a pas eu vraiment ENVIE d'un cinquième enfant, il y a eu questionnement...
    Et la demoiselle...ben suite à demain ou après...
    (hein oui que trois déjà ça fait du bruit et demande une fameuse dose de disponibilité?)

    Posté par Coumarine, 20 octobre 2008 à 11:47
  • Yog encore

    Je trouve qu'il faut aujourd'hui un fameux pari sur la VIE pour mettre au monde un enfant
    Mon fils et sa compagne attendent un enfant désiré, oh! combien! La vie serait-elle toujours le plus forte?

    Posté par Coumarine, 20 octobre 2008 à 11:49
  • je m'en doutais ! pas toujours facile à vivre certainement, cette "ségrégation" familiale ?

    aujourd'hui une très grande humaniste vient de disparaître, quelle leçon elle nous donne !

    Posté par loulotte2, 20 octobre 2008 à 13:34
  • Ah...je souris. Combien de fois ai-je entendu des critiques acerbes sur les familles nombreuses? Et qu'est-ce que ça peut bien leur faire, à ceux qui n'en ont qu'un ou deux que d'autres en aient dix de gosses?? C'est pas eux qui paient les grôles! Ma maman était souvent amère à l'approche des Fêtes de fin d'année, personne ne nous invitait, on était trop "nombreux". Quatre enfants. C'est que ça bouffent ces petites bêtes-là...

    Et ne t'inquiètes pas, je suis sure que ta fille va être parfaite à la tv. Bises!

    Posté par Chris, 20 octobre 2008 à 15:46
  • ...Tu m' a fait rire énormément lorsque j' ai lu ceci à ta réponse pour Farfalino :
    Oui ...quatre enfants, ça devient beaucoup et cinq..ben c'est encore plus
    Mes enfants parfois me demandent comment j'ai fait!!

    Hum .... j' ose à peine murmurer ce que j' aurais pu faire comme réponse.
    N' étant pas chez moi , je ne fais ici que ... suggérer .

    Posté par Madame C 6375, 20 octobre 2008 à 16:56
  • J'ai souri à la lecture de ton billet ... parce que moi aussi, dans le pays où je vis, on m'a souvent regardée avec étonnement, voire de travers ... non pas pas parce que j'ai beaucoup d'enfants mais parce que je n'en ai ...QUE quatre! ! !

    Posté par claudune, 20 octobre 2008 à 17:26
  • Si tu permets, Coumarine, j'attends la suite pour ramener ma fraise.

    Posté par Michel Cornillon, 20 octobre 2008 à 18:34
  • Avant d'être maman, je voulais aussi quatre enfants... et puis, la naissance du deuxième a été si compliquée...
    Avec seulement deux, j'étais toujours sur les routes pour les conduire à gauche ou à droite... Je me demande vraiment comment j'aurais fait avec quatre... Bravo Coumarine!

    Posté par tilleul, 20 octobre 2008 à 18:37
  • Je suis de retour et je te fais un petit coucou !

    Posté par brigou, 20 octobre 2008 à 20:29
  • des difficultés lors de la naissance de nos deux enfants nous ont empêché d'en concevoir un troisième ; comme TILLEUL, avec seulement deux, j'étais souvent sur les routes pour les conduire qui à la danse ou au basket, qui, à un autre RV et pas toujours au même timing, alors, je me doute de la difficulté de gérer 4 ou 5 enfants - il faut une sacrée organisation et peut-être une plus grande responsabilisation des enfants ! alors, bravo à toi et à tout ceux qui ont réussi. quel plaisir cela doit être de vous retrouver tous, maintenant qu'ils sont adultes (je suis la dernière d'une famille de 6 enfants, donc je connais le plaisir des retrouvailles lorsque nous le pouvons).

    Posté par BEcassine, 20 octobre 2008 à 23:27
  • martincadeau.over-blog.com

    Je suis toujours impressionné par les familles nombreuses et la quantité d'énergie qu'il doit falloir déployer à chaque instant pour que tout tourne au mieux, notamment de la contribution maternelle qui, quoi qu'on en dise, est toujours la plus lourde.
    Avec deux, déjà, je ne trouve pas ça évident, alors avec quatre...
    Bon courage Coumarine

    Posté par martin, 21 octobre 2008 à 09:25
  • Rires... Martin, là, on peut pas te rater !

    Coumarine, quand il y a de l'amour pour quatre il y en a aussi pour cinq. Une folie ?
    Sans doute, mais pleine d'amour et l'amour c'est ce qui nous tient debout.
    Mais c'est vrai, c'est une folie...

    Ma lettre est partie hier...
    Bises

    Posté par Lidia, 21 octobre 2008 à 10:53
  • Je ne trouve pas qu'une famille nombreuse soit un exploit particulier...

    Ma fille ainée à 4 enfants, je n'ai jamais vu femme et mère aussi heureuse et épanouie... et donc enfants heureux de vivre...
    Ils en veulent ... 5 ou 6... ou plus... je sais pas encore !!
    C'est réjouissant pour l'avenir de notre planète !
    et pour la France en particulier qui vire au 3° age généralisé (

    Posté par alainx, 21 octobre 2008 à 20:32
  • @Alainx...ta fille est une personne extraordinaire, nul doute de ça )
    Moi je n'étais qu'une femme très ordinaire...
    Et je te dirais que parfois il y a eu des moments difficiles
    Lors des séjours en clinique par exemple d'un de nos enfants
    Et quand j'ai souffert de maux de dos très lancinants
    J'ai fait comme j'ai pu du mieux que j'ai pu...
    Et cela ne s'est pas passé si mal au final...

    @Lidia...je l'attends donc (la lettre...)
    Oui, nous avons fonctionné comme ça: s'il y a de l'amour pour quatre, il y en aura pour cinq (et même pour 6, oui nous avons encore accueilli pendant quelques mois un 6ème enfant!

    @bonsoir Martin...merci pour ta visite
    J'ai survécu comme tu vois aux cinq enfants...))

    Posté par Coumarine, 21 octobre 2008 à 23:33
  • @Bécassine...ah! ça! c'est sûr que quand nous nous retrouvons tous, ça fait de l'animation
    Mais tout le monde aime ça

    @coucou Brigou...contente de te retrouver...

    @tilleul...hélas on ne fait pas toujours comme on veut:ma fille ainée et son mari souhaitaient une famille nombreuse, la nature en a décidé autrement: mais ils ont deux magnifiques enfants adoptés...

    @Michel...le temps des fraises est terminé...c'est le temps des pommes maintenant...
    (rires)

    Posté par Coumarine, 21 octobre 2008 à 23:38
  • @Claudune...bienvenue, je crois qu'on ne se connait pas encore...
    Le pays où tu vis...serait en Afrique? (ou en Amérique du sud? ou ailleurs encore?)

    @madameC...je suis encore en train de me demander comment j'ai fait OUI (rires!)

    @Chris...je t'assure que je me suis fait critiquer (moquer?)vertement des fois avec ma petite smala...
    Mais par contre, il y avait aussi des gens très accueillants

    Posté par Coumarine, 21 octobre 2008 à 23:44
  • j'ai hâte que tu nous racontes comment ça s'est passé le tournage à la TV. cela a dû être impressionnant et un beau moment d'émotion.

    j'ai bien pensé à vous

    Posté par BEcassine, 22 octobre 2008 à 00:06
  • BEcassine

    réponse dans ma petite parole sans aucun importance!!!
    bises

    Posté par Coumarine, 22 octobre 2008 à 00:20
  • Cette histoire ressemble à la mienne, mon rêve était d'avoir une fille, au départ je voulais que 2 enfants.
    Le premier est né un garçon, j'étais contente c'était le premier. Après, 2ème garçons, puis 3 garçons et 4 garçons!!
    Alors là stop! je fais que des gars, alors je pense à adopter une petite fille pourquoi pas! j'aime avoir une grande famille! Qui l'aurait cru!

    Posté par del74, 23 janvier 2009 à 18:34

Poster un commentaire