Coumarine, Petites paroles inutiles - Page 43 - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

06 septembre 2007

Au revoir belle orchidée

Le vêtement blanc de la déesse orchidée me serrait un peu aux entournures, j'ai eu envie de sortir de la virginité perpétuelle; envie de quitter la chambrette de la fillette trop sage, ou celle de la tendre épousée trop docile , trop soumise, dont la pâleur se faisait rivale d'une lune trop féminine.J'ai grand besoin de cadencer des mots au rythme de mes désirs parfois si fougueux, de mes désirs d'orage et d'explosion, de frissons et de cavalcades.Cavalcades folles, en grand danger d'ornières, de cul de sac.Mais il y a un perroquet... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 14:38 - - Commentaires [21] - Permalien [#]

04 septembre 2007

Jean qui rit et Jean qui pleure

La plupart du temps, les gens me fascinent...Moi qui, il y a quelques années, n'aurais pour rien au monde abordé un(e) inconnu(e)...je me vois souvent entamer une petite conversation avec quelqu'un,  comme ça, pour rien, pour dire ou demander un petit quelque chose, pour partager un sourire, pour faire ensemble un clin d'oeil à la vie. J'étais timide, je ne le suis plus...je suis même devenue assez fonceuse. Je n'ai rien à perdre finalement et je constate qu'en général, les gens abordés avec le sourire répondent avec le... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 19:35 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
02 septembre 2007

Accro au portable

Samedi midi dans un petit restaurant sur le site de l'UCL, tout près des Cliniques universitaires... Le site si animé durant l'année académique, aujourd'hui baille et s'ennuie, gris, amorphe...pas d'étudiants, pas de touristes (il est vrai que les touristes ne s'aventurent guère dans cette zone dédiée avant tout à la maladie et aux études)Dans le restaurant il y a peu de monde: quelques jeunes bruyants égarés là par hasard...ainsi que trois personnes qui manifestement viennent de passer du temps auprès de "leur" malade.... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:00 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
31 août 2007

Trop c'est trop!

Je suis entrée dans une des grandes librairies de ma ville. Le coeur battant, l'oeil acéré.J'ai vu des piles et des piles de bouquins fleurant bon le papier neuf et non encore feuilleté, des piles qui faisaient de l'oeil aux acheteurs potentiels, tentant de les séduire par leurs titres coup de gueule et leurs slogans trop prometteurs pour être (tous) honnêtes.J'ai promené mon regard, perplexe, hésitante, me suis approchée d'eux d'une démarche un peu langoureuse, prête à me laisser séduire. Les livres sont de bons amants.Trop, il y en... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:20 - - Commentaires [39] - Permalien [#]
26 août 2007

Ce n'est pas la vérité!

Je suis retournée voir Copying Beethoven cet après midi. Avec toujours autant d'émotion. Avec le coeur qui battait plus vite au rythme de cette musique puissante, avec tout mon corps blotti dans le bonheur, avec les yeux rivés sur la beauté des images en connexion absolue avec la musique, avec la faim de ne rater aucune des paroles dites par les personnages principaux, comme s'ils allaient me révéler une idée capitale pour moi, pour ma vie...Puis une fois rentrée chez moi, j'ai été rechercher sur le Net tout ce qu'on dit, tout ce... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:38 - - Commentaires [37] - Permalien [#]
23 août 2007

Copying Beethoven

Je ne suis pas une grande "connaisseuse" en cinéma comme certains de mes lecteurs... (sourire)Je suis simplement quelqu'un qui aime le cinéma.Et mes critères d'appréciation ne portent pas tant sur des critères de cinéphile, sans doute plus techniques, plus rationnels, plus "intelligents"Je vais au cinéma dans l'espoir de vivre une "aventure" humaine, de vibrer à des sentiments universels, de rencontrer d'autres cultures, d'autres façons de vivre et de voir les choses.Pour moi, l'émotion qui me prend quand... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 10:25 - - Commentaires [20] - Permalien [#]

21 août 2007

Silence...on écrit!

Ce dernier WE, je l'ai passé à Hurtebise: j'y ai animé un atelier d'écriture, durant lequel il s'est passé des choses bonnes et fortes pour les participants, et pas seulement au niveau de leurs progrès en écriture. Je suis toujours frappée de voir combien quand on écrit, même (soi-disant) dans la fiction, on touche des zones sensibles dans le moi profond. Je dis "soi-disant", parce qu'il est évident que l'imagination grâce à la consigne que je propose, déclenche des bribes de souvenirs, puisés dans le vaste terreau humain,... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 16:10 - - Commentaires [49] - Permalien [#]
16 août 2007

Morte à 114 ans

La doyenne de l'humanité est morte la semaine dernière à l'âge de 114 ans. C'est comme je vous le dis.Le nouvelle doyenne se cache dans un tout autre coin du monde, elle a 114 ans elle aussi. Elle est née deux mois plus tôt: c'est une gamine!Je n'ai pas vu de photo de ces dames respectables, (tiens comme par hasard ce sont des femmes!) mais je les imagine très bien. Et je vous jure, c'est embêtant, cela me chatouille, cela me démange.Oui je l'avoue, mon imagination s'est mise à bouillonner, je lui enjoins sévèrement de se tenir... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 18:27 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
12 août 2007

Plus de clitoris... avec la mort en prime

Une jeune fille égyptienne est morte des suites d'une excisionEn Égypte la pratique de l'excision est encore courante: c'est ancré dans les mentalités, malgré les interdictions (récentes), malgré les cas qui tournent mal, pourtant connus des parents, ceux-ci continuent à mener sciemment leur enfant à l'abattoir, pensant bien faire...Parce qu'ils pensent bien faire, j'en suis sûre, je suppose qu'ils aiment leurs enfants, comme la plupart des parents.Réduire les pulsions sexuelles de la fille (les éliminer c'est encore mieux), pour... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 14:35 - - Commentaires [39] - Permalien [#]
10 août 2007

Cinq jours de pluie et beaucoup de bisous

Je suis revenue de mes cinq jours de pluieJ'ai remisé les bottes au garage, bien fait pour elles!Les chemins caillouteux et vallonnés se sont promenés sans moi...les fleurs des champs ont baissé piteusement la tête sous les assauts d'une stupide pluieDeux petites princesses pourtant sont heureuses; je crois qu'il s'agit d'une histoire de tendresse entre elles et une Mamie aux Paroles Inutiles, ainsi qu'un Papy qui dit des choses toujours intelligentes.Je crois qu'il s'agit d'une histoire de tendresse qui s'est coincée dans un petit,... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:48 - - Commentaires [13] - Permalien [#]