Les jonchets du mikado - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

01 septembre 2009

Les jonchets du mikado

jonchets

Les bâtonnets du mikado jonchent en vrac la table de bois poli.
Ils attendent en silence, presque sans respirer, comme assoupis.

Mais il ne faut pas croire...
L'angoisse les enserre au creux de leur attente.
Ils guettent encore et encore la main magicienne qui d'un mouvement sûr et sec, les invitera à rejoindre le monde des vivants.

Le bâtonnet du dessous envie le bâtonnet du dessus. Car il est écrasé, pressé de toutes parts. Il suffoque, c'est sûr, il va mourir étouffé...
Car ici comme ailleurs, c'est la loi du plus fort, du plus habile, du plus rapide, du plus retors, du plus nanti, du plus...
Hélas, il sait bien lui, qu'il est le moins...

Mais
La main de l'enfant est venue le cueillir doucement.
Le bâtonnet du dessous ne le savait pas, mais il avait un petit quelque chose, un presque rien, qui a fait battre le cœur de l'enfant... Et l'enfant a remarqué le bâtonnet du dessous, pourtant bien dissimulé, et il l'a aimé


*********

Dans les mains racées et fières du chef d'orchestre, un bâtonnet étrange, cerclé d'un halo blanc, envoûte, comme un charmeur de serpents, des milliers et des milliers de personnes.
L'homme les emmène chaque soir, et encore la nuit, au plus profond d'eux-mêmes, rejoindre le cœur de leur vérité


Commentaires

    La vie ne serait-elle qu'une affaire de baguettes?

    Posté par mab, 02 septembre 2009 à 07:35
  • beaujour COUM.

    oups ! j'avais cru lire qu'une affaire de bRaguettes !
    pas pareil, pas pareil...

    revenons sérieuse, j'aime beaucoup l'illustration que tu prends pour nous rappeler
    rappeler que c'est pas tous les jours facile, mais bon la reprise s'est bien faite et le petit train train quotidien semble reprendre le fil de son cours...
    douce journée à toi
    affectueusement

    Posté par rsylvie, 02 septembre 2009 à 08:33
  • Très joli texte.
    Même si, pour que la main du petit arrive à récupérer le mikado du dessous, il ne faut pas seulement qu'il l'aime (ce mikado), il faut aussi qu'il soit habile...
    (mais sinon, évidemment, j'aime bien l'idée que ce soit celui du dessous, celui qui se croit le moins, qui soit remarqué et aimé)

    Posté par sel, 02 septembre 2009 à 09:22
  • @mab..finalement je ne sais pas trop ce que c'est que la vie... à découvrir chaque jour un peu plus, parfois à l'aide de petites histoires

    @Sylvie...rhoooooooooooo non non c'est pas une histoire de braguettes... rhooooooooooooooo (j'ai bien ri!)

    @sel...à moi aussi ça me plait bien de savoir que ce n'est pas le plus intelligent, le plus doué réussira et/ou sera aimé...
    Nous avons tous parfois si peu confiance en nous...

    Posté par Coumarine, 02 septembre 2009 à 11:10
  • allez à la pêche du plus difficile, du plus dissimulé en nous, c'est une bien belle mission de vie

    Posté par Tisseuse, 02 septembre 2009 à 11:37
  • Ah oui! Tisseuse, suis bien d'accord avec toi, même si pas toujours ni facile, ni évident!

    Posté par Coumarine, 02 septembre 2009 à 11:41
  • Je me souviens....Un tiroir de bric et de broc ouvert brusquement et mes trésors qui se cassent la figure, des crayons qui s'échappent d'une trousse et voilà le plus beau jeu de mikado étalé sur le parquet, mikado de crayons de couleur. Il ne m'en faut pas plus pour partir en voyage : sans déplacer les autres, le jeu consiste à prendre un crayon dont la couleur évoque un souvenir, une image, une émotion...
    Le rouge et voilà les coquelicots ) qui dodelinent le long d'un champ de blé; simple balade campagnarde.
    Et puis ce vert céladon, c'est la trace laissée par la goutte de pluie qui glisse sur la feuille d'un manguier; bain de frîcheur sous une averse tropicale.
    Le gris argent c'est la couleur d'un fleuve; survol d'un hiver de glace.
    Le jaune orangé, c'est le sable léché par des vagues paresseuses; pensées vagabondes et rêveuses le long de l'océan.
    Et enfin
    Je prends un dernier crayon, c'est la couleur dans laquelle je me glisse pour le plus délicieux des voyages, c'est le bleu d'un regard...
    Des crayons, des couleurs et des voyages en souvenirs de bric et de broc, comme le tiroir aux trésors...
    Et quand tes doigts Coumarine, s'envolent sur ton clavier, que de trésors traversent nos écrans !
    Bonne journée !

    Posté par bernie.83, 02 septembre 2009 à 11:48
  • ohhhhhhhh Bernie
    Tu nous fais cadeau là d'un "mikado" très spécial, qui appelle l'imaginaire...
    Le mikado des crayons de couleurs... qui surgit par hasard d'un tiroir ouvert un peu brusquement
    C'est merveilleux!
    Merci pour cela...

    Posté par Coumarine, 02 septembre 2009 à 12:05
  • Joli ! Très joli même . Merci .

    Posté par Julie, 02 septembre 2009 à 17:59
  • Il y a parfois des choses qu'on prends en mains, avec d'infimes précautions et qui - pour je ne sais quelle raison - vous échappent... un peu comme un bâtonnet de mikado qui viendrait déranger le jeu en retombant...

    J'aime beaucoup ton image de chef d'orchestre charmeur de serpent. Parfois aussi, on veut faire marcher le monde à la baguette, comme on l'a décidé.

    Pour poursuivre dans les histoires de baguettes, je repense aux coups de règle que j'ai reçu sur les doigts en dernière maternelle parce que je dessinais de la main gauche... Une baguette un peu plus grosse que celle d'un mikado. Heureusement, les temps ont changé et la baguette ne sert plus à l'éducation de nos chères petites têtes blondes !

    Belle et douce soirée !

    Posté par naline, 02 septembre 2009 à 20:05
  • http://beauté.over-blog.net

    Oupssssssss...
    ... que j'ai reçus... cela irait mieux avec un s !

    Posté par naline, 02 septembre 2009 à 20:07
  • @Naline...ainsi tu es gauchère?
    ou as-tu été définitivement "corrigée" à coups de baguette?

    Posté par Coumarine, 02 septembre 2009 à 20:47
  • @Julie...merci à toi)

    Posté par Coumarine, 02 septembre 2009 à 22:51
  • Eh bien oui, je suis gauchère (et assez "mal-à-droite" !). J'ai résisté à cette vieille institutrice qui partait d'ailleurs en retraite et je n'ai jamais dû subir d'autres mauvais traitements du genre !

    Posté par naline, 03 septembre 2009 à 06:53
  • ouf Naline... car franchement ce traitement paraît d'un autre temps, tel que l'on peut voir dans des films anglais qui mettent en scène l'éducation puritaine d'autrefois...

    Posté par Coumarine, 03 septembre 2009 à 09:35
  • trés beau vraiment ! j'ai aimé ce texte et les crayons de couleurs !!!

    Posté par mamounnette, 31 août 2010 à 13:14
  • très beau texte !
    Un très beau mikado spécial dans les commentaires

    Posté par celine, 30 octobre 2012 à 14:09

Poster un commentaire