Sorcière ou princesse - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

06 novembre 2006

Sorcière ou princesse

lilyaCorneli

Photo de Lilya Cornéli

La nuit, en s'endormant, elle ouvrait sa mémoire.

Elle entrebaillait la porte de chêne lourd de sa grande armoire et s'y glissait en silence. Il ne fallait surtout pas que quelqu'un soupçonne qu'elle allait pendant deux ou trois heures partir dans les profondeurs de sa vie, qu'elle alllait selon son humeur se déguiser sorcière ou princesse.

Elle se nichait bien serrée dans une couverture qu'elle avait placée là pour accueillir ses rêveries solitaires. Elle s'abandonnait à l'ivresse de partir dans sa tête. Promesses d'aventures jamais déçues pour la fillette qui alors devenait audacieuse et rebelle.

Qaund elle décidait de s'habiller princesse, ses yeux se coloraient de douceurs bleues et de paroles de miel. Elle s'allongeait sur la couverture, les lèvres tendues pour recevoir le baiser qui l'éveillerait à la vie qu'elle appelait de toute son âme. Parfois même, elle ouvrait les bras (et les jambes ...mais chuuut, il ne faut surtout pas le dire à la mère sévère) dans l'appel éperdu des caresses qui tiraillaient son ventre de si étrange façon parfois...

Quand une journée pétrie d'interdictions  la conduisait à devenir sorcière, elle se redressait au contraire, les pupilles dilatées et vengeresses, amazone ou louve, elle ne savait pas trop.  Alors elle était un peu effrayante, la fillette aux prunelles grises, à la chevelure noire  ébouriffée.

Et s'il arrivait que sa mère entrât dans la chambre de ses insomnies vagabondes, elle lançait les bras au ciel, se plaignant de ne pas reconnaître comme sienne , cette enfant si différente qu'on aurait pu la croire engendrée par une vraie sorcière, d'un temps révolu, de celles qu'on condamnait au bûcher, vous voyez...

C'est ce qu'elle disait en criant, en  reconduisant l'enfant de force dans le lit déserté et froid.

Et le fillette déjà louve, prenait cela pour un compliment.

7935360_1_


Commentaires

    C’est ce qui lui a permis de développer son imaginaire et a fait ce qu’elle est aujourd’hui.
    L’indépendance d’esprit, la sensibilité et l’imagination sont déjà présent chez cette future louve.

    Posté par Asterie, 06 novembre 2006 à 12:29
  • Jamais, hélas, nous ne retrouverons nos rêves de petite fille et ce n'est pas faute d'essayer ..

    Posté par amarula, 06 novembre 2006 à 14:49
  • Astérie, l'imagination s'est développée chez cette petite louve au fin fond de son armoire-refuge, aux odeurs de renfermé et d'immense ouverture, va-t-en comprendre ce paradoxe


    Amarula, il me semble qu'on peut retrouver des rêves d'autrefois encore plus fabuleux.
    Mais il faut pour cela fermer très fort les yeux et prononcer des paroles magiques
    Un jour Kaila dira les siennes. Ca marche, je te le promets...

    Posté par Kaila, 06 novembre 2006 à 17:49
  • L'armoire-refuge, il me semble que nous en avons tous une dans notre enfance. Il m'en était une des plus étrange... un jour, peut-être, les mots ressurgiront pour le raconter ... "Armoire-refuge",et aujourd'hui, quelles formes ont-elles pour nous devenus adultes ?

    Posté par fc, 06 novembre 2006 à 21:03
  • Intéressante question fc...
    Quelle forme ont nos armoires-refuge maintenant que nous sommes devenus des adultes?

    Posté par Kaila, 07 novembre 2006 à 00:01
  • Bonjour courmarine,

    J'aimerai participer votre blog que j'ai découvert par hasard, vos textes illustrés de superbes photos sont tout simplment des bijoux
    merci de me donner la démarche à suivre, oùtrouver les consignes etc...
    A bientôt
    Ally

    Posté par ally, 07 novembre 2006 à 07:48
  • Ally, je suppose qque tu parles de Paroles PLurielles
    Va sur le blog, dans les catégories, tu trouveras les consignes, et surtout le mode d'emploi (à respecter scrupuleusement silteplè!) dans *A LIRE AVANT TOUT)
    Tout est longuement expliqué
    Bonne chance! Sois la bienvenue!

    Posté par coumarine, 07 novembre 2006 à 10:09
  • Ally, ici c'est mon blog perso
    Paroles Plurielles est un blog ouvert à tous ceux qui aiment écrire à partir des consignes que je propose tous les 15 jours

    Posté par coumarine, 07 novembre 2006 à 10:11
  • Mes armoires refuges n'ont pas beaucoup changé maintenant que je suis adulte. Simplement, j'ouvre leurs portes nettement moins souvent..
    Fille-princesse ou fille-louve, deux versions de mes propres rêves de gamine. Ton texte résonne.

    Posté par Morena, 09 novembre 2006 à 23:34

Poster un commentaire