Une entrée pour rien... - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

23 novembre 2005

Une entrée pour rien...

Est-ce que cela vous arrive d'effacer un message une heure après l'avoir posté?

Moi oui...je viens de le faire

Je n'écris pas sous world puis copié-collé...Non! J'écris d'emblée ici, donc c'est du spontané, je me relis juste pour les fautes...pas pour les idées, si idées il y a!!!

Et parfois je suis pas très bien ou pas en forme, ou pas le moral ou au contraire trop en forme, ou en colère ...

Une heure après, en me relisant je me dis que c'est une entrée pour rien (comme le sera celle-ci sans doute, je ne sais pas où je vais comme ça, je patauge dans des flaques, dans des trucs pas drôles, et même difficiles, dans des ruminations, des énervements, des contrariétés

Or, écrire reste toujours important pour moi. Me permet de décanter, de réfléchir, de jeter en dehors de moi les trucs qui me dérangent en moi et chez les autres

Ce soir, ben ce soir je déclare solennellement (!) ouverte la troisième consigne de Paroles Plurielles (merci à Jean pour la photo, sur laquelle on peut rêver ou fantasmer pendant des heures

30 interventions depuis l'ouverture de cet espace de créativité...merci à vous...c'est vous qui le ferez vivre

(Et moi, cela me fait "vivre" en même temps...voilà! je vous le dis comme c'est...!)


Commentaires

  • Oui, cela arrive que les mots soient "trop". Soient "en trop", soient "de trop", soient "trop en maux". J'ai effacé une note? Elle a vécu 30 minutes et a été commentée trois fois. J'ais gardé les commentaires, pour me rappeler que tout n'est pas parfois publiable. Ce n'est qu'une note, un petit caillou noir trop pointu parfois !

    Posté par Mouette, 23 novembre 2005 à 19:46
  • cela m'arrive oui...plusieurs notes sont ainsi passées à la trappe depuis les debuts, comme toi j'ecris en direct sur le blog mm si cela m'a couté aussi une ou deux notes perdues en bugs divers...

    Posté par arcadia, 23 novembre 2005 à 20:16
  • eeehhh, on n'est pas jeudi !
    même écrits à l'avance, mes textes sont relativement spontanés, rarement relus en détail,... et parfois effacés de la clé usb et donc non postés.

    Posté par phil, 23 novembre 2005 à 20:53
  • Mouette.. dis donc, je t'attends sur Paroles de Tout le monde...toi qui manies la plume et l'imagination...

    Posté par coumarine, 23 novembre 2005 à 20:58
  • Arcadia, pas de bugs ici sinon dans ma tête...vite, vite effacer cette note avant que vous la lisiez
    Oh! elle n'avait rien de spécial...sinon que je n'étais pas en forme quand je l'ai écrite

    Posté par coumarine, 23 novembre 2005 à 21:00
  • Phil, on n'est pas jeudi, c'est vrai
    Mais demain jeudi, je suis très beaucoup souvent absente...
    Alors, je voulais dès ce soir vous permettre de rêver...sur cette magnifique photo (enfin à moi elle a d'emblée parlé énormément)

    Posté par coumarine, 23 novembre 2005 à 21:02
  • j'espère que le moral est remonté ??? chouette une nouvelle consigne... je vais vite la lire !! bisous

    Posté par ilescook, 23 novembre 2005 à 23:46
  • Chouette la consigne 3

    Posté par Asterie, 24 novembre 2005 à 08:22
  • Finalement les "plate-formes" blog ont tué les "journaux intimes en ligne"....
    Enfin un grand nombre...
    (moi compris)
    Je dis ça à propos de la censure des ressentis évoquée ici...

    A partir du moment où l'on ouvre une boite à commentaire et/ou on répond aux mails, le piège se referme (ou s'ouvre comme on voudra !)

    Posté par Alainx, 24 novembre 2005 à 11:25
  • Voilà...c'est l'éternel problème de savoir ce que l'on dit ou pas dans un journal intime en ligne
    Les choses ont évolué dans le sens que je ne suis plus vraiment anonyme dans cet espace qui est de plus en plus "fréquenté"
    Est-ce positif? est-ce négatif?
    Je suis perplexe...mais c'est vrai que je ne me sens plus "libre" de dire TOUT mon ressenti ici comme je le faisais davantage au début...

    Posté par coumarine, 24 novembre 2005 à 15:32
  • Est-ce un piège? de répondre aux mails, de susciter les réactions par les commentaires
    Oui, quand on veut rester dans sa bulle de diariste indépendant (je ne dis pas cela de man péjorative...)
    Non quand le blog est ouvert aux comm qui suscitent des échanges intéressants
    Le blog est davantage dans une certaine altérité...

    Posté par coumarine, 24 novembre 2005 à 15:34
  • C'est en tant que lecteur que je réagis ! les "vrais journaux intimes en ligne " tel que je les ai dits, sont à mes yeux, les plus intéressants...

    Certains blogs deviennent des pseudos forums et perdent largement de leur attrait quant à la connaissance intime.

    En tant que bloggeur j'ai constaté que je me suis de plus en plus censuré...
    Peut être faut-il savoir "arreter de blogger" en tant qu'expérience !

    Posté par Alainx, 24 novembre 2005 à 19:36
  • Je vais venir... je lis.... je vais oser...

    Posté par Mouette, 24 novembre 2005 à 21:21
  • En tant qu'un des rares rescapés du "vrai" journal intime en ligne (mais aussi blogueur depuis peu), je peux témoigner du fait que l'écriture sous les feux des commentaires est bien différente. Je fais bien plus attention à être "correct", distancié, sur mon blog que sur mon journal. J'y ai une écriture plus généraliste.

    le journal s'écrit parfois avec les tripes, et a un tout autre effet. Bon... c'est pas forcément évident d'assumer les pertes de contrôle de l'écriture solitaire. Mais je n'y ai jamais effacé aucun texte une fois mis en ligne. Je sais que les regards sont présents, l'absence de manifestation visible fait que je les "oublie" bien davantage.

    Les mails c'est encore autre chose, parce qu'ils ne sont pas publics. Ils restent dans une semi-intimité (entre écrivant et lecteur).

    Finalement les deux modes d'expression (journal + blog) me conviennent bien. Chacun a sa tonalité et son degré d'intimité...

    Posté par Idéaliste, 25 novembre 2005 à 00:33
  • Ecrire sous world ?

    Ah bon Coumarine, relis-toi, tu dis que tu écris "sous world", donc tu écris sous le monde, very strange isn't it ? Tu es donc tapie sous l'Antarctique, où tu écris tes "entrées pour rien" ?
    Haw haw haw (rire du Yéti de l'Antarctique)

    Posté par nuages, 25 novembre 2005 à 11:25
  • Oui, l'Idéaliste, c'est à toi que je pensais... Tu manies les 2 formules....
    On sent bien la différence, manifestement, dans tes écrits.

    Posté par Alainx, 25 novembre 2005 à 12:16
  • Chère Coumaline,

    J'aime l'idée des consigne on line...mais où doit-on poster sa production?
    (I'm lost

    Posté par Sabine, 25 novembre 2005 à 20:52
  • Facile

    Bonjour Sabine
    Tu cliques sur Paroles Plurielles (à droite)
    Puis là, tu cliques sur "contactez l'auteur"
    Et tu m'envoies ton texte que je copie-colle sur le site
    Voili voilà!

    Posté par coumarine, 26 novembre 2005 à 00:03

Poster un commentaire