Un peu de tout un peu de rien - Page 4 - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

07 avril 2009

Le coeur d'un arbre mort

"Enfin, ils furent en présence de l'Arbre Mort.Vous pouvez le toucher, dit Terence Fingal. La petite fille posa sa paume contre l'écorce. Au bout d'un moment, elle dit: son cœur bat. Ces mots étonnèrent beaucoup le garçon auquel on n'avait jamais parlé du cœur des arbres, et celui-ci était complètement mort. [...] Aussi jugea-t-il bon de corriger: les arbres morts n'ont pas de cœur. La petite fille lui jeta un regard de compassion: l'ignorance des garçons est immense, pensait-elle; que sait celui-ci des arbres et des... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 10:32 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : ,

26 mars 2009

En pause pour quelques jours

Demain, je pars quelques jours à Hurtebise (dans les Ardennes belges...il paraît qu'il y a de la neige pour le moment...)- d'abord pour animer un WE d'écriture: les participants écriront une nouvelle.Tout est prêt, un détail ou deux à régler encore, trois fois rien. Ah! oui! ma valise..ne rien oublier...Le petit groupe ne sera pas nombreux (6 participants seulement + moi évidemment)Mais on a déjà par deux fois, travaillé ensemble: le groupe est soudé, un WE d'écriture ensemble, ça crée des liens forts et moi, je connais bien leur... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 12:00 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 mars 2009

La semaine coquine sur la blogo (la mienne en tout cas...)

Allez voir...Pakita a lancé une semaine coquine...Il y a des textes savoureux, coquins (très), polissons et carrément iconoclastesJe participerai sans doute, mais cette semaine est très chargée pour moi... A lire sans attendre: Pakita dans le train, qui par hasard (ouais!) se retrouve nez à nez avec...euh...un beau jeune homme qui prend ses aises... Désirée: de l'importance du devoir conjugal (plus quelques poésies qui décollent) Med'céline: le confesseur qui aura à se confesser à coup sûr, ou les méfaits de la (fausse)... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 18:29 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
01 mars 2009

Un prix important

Je vous annonce une bonne nouvelleUne bonne nouvelle pour moi, évidemment...Pour vous, c'est pas pareil, j'en ai bien conscience. J'ai participé à un concours de poésie, et j'ai gagné un prix! Ben oui, tout arrive!Donc j'ai gagné un prixVous remarquez que je gagne du temps avant d'annoncer de quoi il s'agitJe ménage mon petit effet, n'est-ce pas...?Bon d'accord, je ne vous laisse pas languir plus longtemps:Figurez-vous que...Euh...je le dis ou je le dis pas?Allez, je le dis, vous ne seriez pas contents sinon!Et je vois bien que... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:02 - - Commentaires [46] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 février 2009

Il dormait depuis longtemps

Depuis un certain temps déjà, il dormait bien protégé des regards, à l'abri d'un buisson un peu épineux qui lui chatouillait le ventre. Il dormait à dix mètres d'une route fort fréquentée, mais le bruit des autos s'était calfeutré dans les feuillages et les broussailles, on aurait pu se croire à l'écart de tout, dans la tranquille douceur des tapis de feuilles qui s'amassaient là depuis les automnes précédents. Depuis un certain temps déjà, il dormait d'un profond sommeil.Ni le bruit des voitures, ni les craquements des arbres,... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 09:24 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 janvier 2009

Quand les canards sont comme des sardines...

Je ne sais plus qui me l'avait promisMais...les canards, les oies les cygnes et les poules d'eau sont revenusSerrés comme des sardines dans un tout petit coin d'eau...Je les ai vus, j'ai crié hurrah, et j'ai empoigné mon APN(Tous concentrés dans un endroit restreint:  j'ai pensé à la foule dans les magasins pour faire les soldes, chose que je fuis comme de la peste...)
Posté par Coumarine à 22:42 - - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 janvier 2009

Continuer le refrain

C'est d'abord un écheveau de mots sans foi sans loi sans toit De ces mots qui font la loi, des mots qui tapent et qui frappentqui grattent la croute et que ça saigne à  nouveau tu ne les vois pas? Ils sont sanglés sur les langues muettes Il y a des mots ébouriffés, d'autres qui claquent des dents des mots qui soliloquent dans les gorges habitées de hoquets. Il y a des mots nomades qui s'aventurent à l'impotence tandis que d'autres s'arc-en-cielent au dessus des océans Il y a des mots qui trompent... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:38 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 janvier 2009

Disparition inquiétante...

Dans le parc tout près de chez moi, il y a un étang...(on le voit sur la photo du billet précédent)Depuis les températures hivernales de ces derniers jours, l'étang est gelé: il s'est figé rendant les canards et les poules d'eau obligées de se serrer sur un tout petit bout d'étang dégagé pour ces messieurs dames...Hier dimanche il y avait pas mal de patineurs qui profitaient de l'aubaine. Hélas lors de ma promenade quotidienne, je n'avais pas mon APN, pour capter ces images Ce matin tout se réveille feutré...la neige s'est installée... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 16:25 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 novembre 2008

Les nourritures "empoisonnées"

Cela se passe dans le TGV qui m'emmène à Lyon. Pas eu le temps de me faire un sandwich pour midi. Pas pris le temps plutôt.Je voulais m'offrir un petit quelque chose de spécial pour ce voyage qui me réjouissait le cœur. Direction le wagon restaurant... Jamais été dans un wagon restaurant de ma vie, ben oui! et je me l'imaginais comme dans les films: des petites tables, une atmosphère un peu cosy, un repas chaud servi avec style et diligence, dans quel imaginaire ai-je été cherché ces images... L'orient express... Et... je... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:35 - - Commentaires [56] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 novembre 2008

Lyon, la ville où les habitants sont des Princes et des Princesses

Les mots sont bien pauvres parfois quand la réalité humaine est si riche qu'elle rechigne à s'enfermer dans le carcan étroit de petites paroles inutiles. Et je me trouve bien en peine pour parler de ce que j'ai vécu d'intense durant ces quatre jours passés à Lyon, au Salon littéraire de Grigny, auprès de la Cause des Causeuses J'ai vu des gens heureux, c'est assez rare pour être soulignéHeureux de ce qu'ils font, avec plein d'enthousiasme accroché à leur sourire.Et c'était bon de les voir, c'était bon de participer à cette... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 13:51 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , ,