Rien que cela...mais tout cela... - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

19 avril 2006

Rien que cela...mais tout cela...

Je reviens de mes "vacances"..

Deux jours dans les Ardennes

Trois jours d'hospitalisation

Rien de grave. Du moins je l'espère

J'avais mon cahier, j'avais mon stylo.

Mais je n'ai pas écrit. Je me suis roulée en boule autour de la douleur. Pas trop violente, j'ai de la chance...J'ai dormi, tenté de récupérer un max et beaucoup observé, ce monde que je connais pourtant...

J'ai observé ces deux mondes qui se côtoient: le monde des soignants, médecins, iinfirmières.

Et le monde des soignés, de ceux qui ont mal et qui ont un peu ou beaucoup peur.

Tout cela roulait sans trop de problèmes, comme sur des roulettes on va dire ...

Je voulais juste raconter ceci: au moment où, sur la table d'opération j'attendais le moment où je basculerais dans l'inconscience, trois personnes tour à tour sont venues vers moi. M'ont demandé si cela allait (ben oui...que dire d'autre?) Mais surtout, surtout, toutes les trois (le médecin anesthésiste, l'infirmier de la salle d'op, et le chirurgien) m'ont mis un bref instant la main sur mon bras, ou mon épaule.

Comme ça, simplement, geste inutile, mais un vrai contact humain de réconfort, d'apaisement, alors que j'étais là, vulnérable et un peu craintive...

Juste un toucher de vraie présence chaleureuse

Rien que cela...mais tout cela...


Commentaires

    De tout coeur avec toi. J'espère que tu te sens mieux à présent, que tu te rétablis bien.

    Tu m'inquiètes un peu, à vrai dire.

    Et puis ce geste, c'est celui qui exprime le réconfort, qui exprime physiquement un "je suis là avec toi/vous".

    Je pense fort à toi et te serre sur mon coeur.

    Posté par telle, 19 avril 2006 à 18:19
  • J'attendais votre retour avec impatience, mais je suis désolée que vos vacances ont été gachées par un pépin de santé, pas trop grave j'espère.
    Bon rétablissement. C'est mon premier commentaire sur votre site, mais j'y suis tous les jours.

    Posté par Myriam, 19 avril 2006 à 18:45
  • Je reviens du Canada et je lis que tu as été hospitalisée...J'espère que tu vas bien, ma petite Coumarine....
    Je pense à toi, non stop! jusqu'à demain 10 heures!Bisous Charlotte.

    Posté par charlotte, 19 avril 2006 à 20:52
  • Moi aussi, Coumarine, je passe par ici, et j'espère que tu vas bien et que ce n'est rien de grave !
    Je t'embrasse.
    A bientôt et merci de ton commentaire sur ma série "enfance"...

    Posté par nuages, 19 avril 2006 à 23:28
  • Pas si inutile que ça, le geste... La preuve.
    Je pense bien à toi en cette nuit calme.

    Posté par Vertumne, 20 avril 2006 à 00:01
  • Un vrai contact humain de réconfort et de chaleur que n'atteindra sans doute pas ce petit mot, mais... De tout coeur avec toi. Bon retour !

    Posté par Anitta, 20 avril 2006 à 07:02
  • Telle...jusqu'à preuve du contraire, il n'y a pas à s'en faire...merci de ton souci


    Myriam...une fidèle que j'ignorais...merci de votre petit mot chaleureux, je suis comme tout le monde..cela me fait du bien...

    Posté par coumarine, 20 avril 2006 à 08:21
  • Charlotte...oups je t'ai écrit un mail, pas d'atelier today!!! oups pas assez en forme encore...vite vite je t'ai écrit un mail, j'espère que tu le liras avant 10h ce matin


    Nuages...moi aussi je te remercie pour ton envoi, que je lirai avec le plus grand intérêt(et c'est vrai que c'est très chouette cette série d'enfance que tu as entamée...on te découvre)

    Posté par coumarine, 20 avril 2006 à 08:24
  • Vertumne, le fidèle, me fait plaisir ton passage, ton mot, merci


    Anitta, bienvenue ici, sens-toi chez toi, je t'offre une petite tasse de thé?

    Posté par coumarine, 20 avril 2006 à 08:26
  • Zut alors, et moi qui croyais Coumarine tranquillou en vacances !
    J'espère que ça va vraiment mieux et que c'est vraiment "rien de grave" et qu'au moins la douleur n'y est plus ou en voie de partir.

    Ce n'est pas rien ces gestes de réconfort, c'est au contraire très important. Je ne vais pas très fort depuis deux mois, ayant encaissé de la vie et des hommes le sale coup de trop par rapport à mes forces, j'essaie de m'en sortir, j'essaie ce qu'on me propose pour aider. La chimie sur moi ne fonctionne pas sauf en traitement d'attaque (genre cure de sommeil), ça me fait juste dormir et ça ne résout rien, mes rêves sont d'une tristesse aussi pire que la réalité, le côté psy* (1) non plus, je sais ce qui ne va pas et ce n'est pas par moi remédiable (par exemple si un deuil nous a mise à terre on ne peut pas demander à la personne de démourir) et je ne suis pas quelqu'un que parler vraiment soulage. Pour l'instant la seule chose qui m'apporte du soulagement ce sont des séances de shiatsu, malgré mon scepticisme quant à la "philosophie" (ce n'est sans doute pas le terme) de la pratique.
    Et c'est précisément à cause des gestes, grâce au contact physique de quelqu'un dont j'arrive à croire que lui au moins ne me blessera pas, la chaleur humaine (au sens littéral), l'absence de paroles inutiles (mêmes petites ), juste la présence, une présence contractuelle en quelque sorte ce qui porte l'avantage qu'au moins pour le temps imparti elle ne fera pas défaut, alors qu'un(e) ami(e), ayant sa propre vie à tenir, face à trop d'adversité souvent se défilera.
    Ce sont souvent les gestes, les gestes les plus simples qui font qu'on a moins mal, et puis moins froid, qui offrent un apaisement (tu le dis mieux que moi), bien d'accord avec toi.

    Porte-toi mieux, et j'espère à bientôt de te relire pour d'autres petites paroles, plus douces ou plus légères.

    (1) psy* parce que je ne sais pas bien faire le distingo entre les différentes nuances.

    Posté par gilda, 20 avril 2006 à 08:33
  • Coum, qu'est-ce que tu nous fait? Tu vas mieux sans doute puisque tu peux nous écrire. Mais j'ai eu des sueurs froides! Rassure-nous dès que tu peux, trois mots, pas plus, ne te fatigue pas. On pense à toi, tous: la preuve, tous ces élans d'amitié.

    J'y joins le mien, Coum, je t'embrasse,

    Lorraine

    Posté par Lorraine, 20 avril 2006 à 10:19
  • Ce geste me fait penser aux gestes rituels. Au sens qu'il se charge de sens et que celui qui le reçoit en comprend la portée. Et puis il y a un rituel du "bloc" opératoire. Il se compose esentiellement de gestes. La réussite dépend de la qualité du "geste opératoire". Ressentir ce geste du praticien sur le bras, geste pouvant sembler "superflu", concours pourtant à ce rituel de réussite. C'est pour cela que tu ne l'oublieras jamais...

    Et sinon : Bonne santé et bon rétablissement ! Mais tu as de la vitalité et de la ressource ! Alors.... pas de problème !!
    (et aussi courage s'il y a encore des douleurs à supporter...)

    Posté par Alainx, 20 avril 2006 à 11:05
  • Coumarine

    Allez remets toi vite.
    Bonne convalescence, le stylo à la main et le cahier sur les genoux...
    A demain.

    Posté par nicky49, 20 avril 2006 à 13:09
  • Je suis très, très sincèrement de tout coeur avec vous. J'avais hâte d'avoir de vos nouvelles. Je suis heureuse de vous retrouver. Courage, ça ira, vous verrez.

    Posté par Souricette, 20 avril 2006 à 15:03
  • L'important est de regarder droit devant.
    En tout cas bon rétablissement...

    Posté par popeline, 20 avril 2006 à 15:20
  • bon rétablissement

    coumarine !
    ça fait chaud au coeur de savoir que dans mon futur monde professionnel, il y a plein de gens humains !!!
    c'est vrai que nous sommes tous des patients en puissance.
    Et s'en souvenir quand on est soignant ça aide à garder le cap de l'humanité même si on ne néglige jamais le côté technique et hygiène si important aussi !
    pleins de pensées pour ton rétablissement !
    la douleur passée, le stylo se remettra peut être à l'oeuvre ? ^^
    des bises
    L_isa

    Posté par L_isa, 20 avril 2006 à 16:12
  • Du fond de ma Provence, qu'est-ce que j'apprends ?
    Soigne-toi, bichonne-toi et si c'est paru en Belgique, lis " L'enfant d'octobre" de Philippe Besson, c'est une pure merveille ..
    Sinon, je te l'apporterai, je rentre demain et peux te le glisser dans ta boîte aux lettres.
    Bisous

    Posté par Amanda, 20 avril 2006 à 17:14
  • Zut alors ! assez absente du net ces jours-ci, je prends connaissance de ton problème de santé.
    J'espère que ça va bien mieux maintenant et que tu vas te reposer encore quelques jours avant de retourner à tes activités.
    La main du soignant sur le bras du patient est d'une grande importance, je crois que nous l'avons tous ressenti (enfin moi ça a tendance à me faire éclater en sanglots...)
    Bisous et amitiés à toi.

    Posté par Pralinette, 20 avril 2006 à 18:04
  • Moi aussi, j'arrive après coup... J'espère que ça va aujourd'hui.
    Je t'envoie une pensée douce... et un brin d'herbe

    Posté par Traou, 20 avril 2006 à 18:10
  • Gilda, merci pour ton long message...
    Je te rejoins...les gestes de chaleur simple dont on croit qu'ils ne nous blesseront pas, le silence qui fait qu'on se sent rejoint...

    Posté par coumarine, 20 avril 2006 à 21:03
  • Lorraine...pas de panique...tout va bien
    Mais ton message me fait très très plaisir tu sais

    Posté par coumarine, 20 avril 2006 à 21:04
  • Alain je voudrais compléter ce que tu dis
    Il y a eu tous les gestes accomplis par l'équipe de la sall d'op, efficaces...rapides, sans paroles inutiles
    Mais il y a eu ces gestes que j'appellerais de "compassion", de vraie présence..ces gens m'ont touchée pour me préparer à l'opération (rituel opératoire)...mais mettre la main un bref instant sur l'épaule, n'entrait pas dans les gestes opératoires. Ils m'ont regardée aussi, cela ne s'est pas passé au dessus de ma tête, alors que j'étais en position de vulnérabilité, je suis restée une personne à leurs yeux, je l'ai senti...

    Et là, je rejoins Lisa...oui Lisa si les gens que tu soignes peuvent auprès de toi se sentir une personne même quand il faut leur torcher le cul...alors tu as gagné!

    Et oui, Praline, je n'avais pas loin d'avoir les larmes aux yeux, car je ne m'attendais pas à cet échange chaleureux, qui fait que je garde confiance dans l'humanité

    Posté par coumarine, 20 avril 2006 à 21:13
  • Nicky, Souricette, Popeline...vos messages me redonnent déjà des couleurs et des forces...merci


    Traou...oui le brin d'herbe, je l'ai vu dans ces regards que l'on m'a DONNES gratuitement
    Je me fais peut-être des illusions, mais non je l'ai vécu comme ça

    Posté par coumarine, 20 avril 2006 à 21:16
  • Amanda...Philippe Besson s'améliore de livre n livre, semble-t-il
    Si tu me prêtes son nouveau roman cela me ferait grand plaisir...merci
    Et...bonnes fins de vacances

    Posté par coumarine, 20 avril 2006 à 21:18
  • Bonsoir coumarine, eh bien! En même temps j'apprends que tu as été opérée! Je sais que c'est l'angoisse, au moment où l'on entre en salle d'op' Et qu'en même temps, heureusement, ce n'est pas grave, apparemment...

    Repose-toi bien en tout cas, pour "nous" garder cette pétillante Coumarine en grande forme, sans qui la blogosphère et l'écriture-ô-sphères ne serait pas si agréable !

    bisous et à bientôt,

    mf

    Posté par Pivoine, 20 avril 2006 à 23:04
  • Et bien bonne convalescence Coumarine. Prends soin de toi.

    Posté par lechantdupain, 21 avril 2006 à 00:14
  • Pivoine...oups...la pétillante Coumarine te remercie pour tes gentilles paroles (tu sais que c'est une expression bien belge ça? c'est Valclair qui me l'a appris...)


    Posté par coumarine, 21 avril 2006 à 09:01
  • J'espère de tout coeur que cela ne sera plus qu'un mauvais souvenir d'ici quelques jours... Bon courage et bon rétablissement!

    Posté par François, 21 avril 2006 à 10:13
  • ... encore plus en retard que les autres...

    Je passe ici (cela faisait si longtemps..) et lit ces tristes nouvelles. Rien de grave j'espère. Je t'envoie mon réconfort.. prends bien soin de toi.

    Posté par ilescook, 24 avril 2006 à 09:07
  • oh... je viens d'apprendre cela... j'en suis désolée...

    Posté par malisan, 24 avril 2006 à 11:26

Poster un commentaire