soleil : Tous les messages sur soleil - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

01 novembre 2009

Virage à 180 degrés...

Je cueillerai un rayon de soleil pour le revendre au plus offrant. Je capturerai le héron tranquille qui se dore sur l'eau de "mon" étang. Je le porterai au marchand de volailles. C'est le temps de la chasse, quelqu'un achètera bien du héron. C'est très bon un civet de héron...Je revendrai quelques paroles douces que j'ai reçues gratuitement. Comme les gens ont besoin de paroles douces, je suis sûre de faire des affaires. Beaucoup de bonnes zaffaires! Vous voyez?Je sors de ma candeur. De ma naïveté.Ah ben oui! On me la... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 12:37 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 septembre 2009

Sérénité

Aujourd'hui, j'ai marché...Pas loin de chez moi (j'en ai parlé ici  et là) il y a tout ce qu'il faut pour une promenade "nature": un parc, des arbres, un petit étang (pas si petit que ça...), quelques canards, et oies blanches (non non...c'est pas moi...). Un héron aussi quand il daigne montrer le bout de son bec. Digne et solitaire.Aujourd'hui en plus il y avait le soleil et le ciel bleu bleu bleu tout déployé au dessus de la tête. Et dans l'air quelque chose d'indéfinissable qui ressemblait à la sérénité.La sérénité,... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:33 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 septembre 2009

Un air qui sent le propre

Et voilà que l'air ici est neutre et sans air.Enfin... sans air du large, vous savez bien, de cet air que l'on respire à pleins poumons et qui vous transporte dans les lointains.C'est un air qui sent le propre, le net, le blanc de blanc, le transparent.Là, aucune odeur qui sort de l'ordinaire, venant flatter ou heurter le nez, aucun parfum prononcé, aucune senteur émouvante ou rocailleuse, rien.Un sans air parfait. Aseptisé.Même le soleil qui vient lécher les murs est lui aussi inodore et sans couleur. Il ne dérange ni n'agresse... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 15:55 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
17 août 2009

Petit poème en forme de plume

J'étais enceinte sans le savoird'une petite plume précaireet je l'ai mise au monde...Elle s'est mise à danserje l'ai baptisée dans le vent:elle s'appelle Espérance Elle m'invite à muserma chanson personnellemon air de liberté...et les notes et les motsmontent en bulles de silencetraversées par le soleil. Elle m'invite à tricoter avec une infinie patienceles mailles d'une parurede Reine incognito. Et dans mes yeux écarquilléss'allument doucementmille et une luciolessentinelles attentivesdans l'herbe des soirs d'été C'est la danse... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 15:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
28 décembre 2008

C'est une illusion peut-être

tant de rires perdusentre les éclats d'horreur sur les sols des maisons ensanglantées...j'ai vu cependant un étang gelé qui scintillait sous la morsure du soleil d'hiver, c'est une illusion peut-êtretant de rêves écraséset les voix qui se cognent lamentablement en pauvres plaintes de mort là bas oh! pourquoi, pourquoi...j'ai vu cependant les yeux rêveurs tout enrobés de tendresse d'un petit Peter Pan étrange, c'est une illusion peut-êtretant de corps laminéstirderoquettés par les haines justicières de droite et les colères vengeresses... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 20:46 - - Commentaires [48] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 novembre 2008

Naitre sans cesse

Naitre est la plus douloureuse des épreuves. C'est une histoire de déchirure, de séparation. Je me demande combien de fois il faut naitre dans une vie. Naitre et se réveiller faussement amnésique Et faire les gestes de tous les jours comme si de rien n'était, et savoir que ce n'est pas vrai. Que demain n'est pas semblable à aujourd'hui, et encore moins à hier Un recommencement? Une répétition monotone? Une re-naissance? Je prends mon café, debout dans l'embrasure de la porte et je regarde au dehors Il... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:38 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , ,