Charles Juliet : Tous les messages sur Charles Juliet - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

16 octobre 2009

Juliet sans contre-indication ...

Un petit commentaire un peu perdu se trouve tout en dessous de mon billet sur Charles Juliet Je lui redonne vie ici un moment... Pourquoi? Parce qu'il vaut la peine assurément! Marie-Thé (Causeuse parmi les Causeuses) a énormément d'admiration pour Charles Juliet. Au point de lui consacrer tout un blog (que j'ai redécouvert à cette occasion... merci Marie-Thé) Allez vousy promener un peu. Je l'ai fait... Et en lisant un peu par ci par là, j'ai eu envie de vous citer à nouveau plein de phrases qui m'ont touchée...Il est fort ce... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 21:08 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

07 octobre 2009

Charles Juliet a dit (entre autres...;-))

Je lis pour le moment L'autre Faim, journal V de Charles Juliet (1989-1992)Je tombe ce soir sur ces mots.. qui me touchent beaucoup...Parce que c'est un peu moi ça..."Il y a toujours eu au fond de moi une part farouche qui se raidissait, refusait d'obéir, de se soumettre, de se laisser dominer. Mes colères, mes révoltes, mes indignations n'explosaient pas. Elles restaient enfouies, entretenaient ce ferment qui m'imposait de me tenir sur mes gardes.[...] le certain, c'est qu'au cours de ces années, j'ai toujours veillé à ce que... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:58 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 novembre 2008

Se méfier des sentiments qui brûlent...

Quelques mots de Charles Juliet dans son Journal intitulé "Au pays du long nuage blanc", quelques mots qui me parlent ce matin..."Depuis bien des années, l'écriture m'a permis de me déverrouiller. Le jour où j'ai compris qu'écrire, c'est se livrer, donner ce qu'on est, ce qu'on porte en soi, j'ai voulu dire ce que j'avais à dire sans me laisser brider par des peurs, des censures, telle ou telle considération. Ce que je dévoile de mon activité intérieure, mon lecteur peut le retrouver en lui. Je me repose donc... [Lire la suite]