Un peu de tout un peu de rien - Page 5 - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

13 novembre 2008

Ce que je t'ai donné... ce que tu as reçu...

Quatre jours d'absence donc... demain matin je prends le train pour LyonJe vous laisse avec cet aphorisme de Antonio Porchia dans son unique ouvrage: "Voix"...   Il faut tourner et retourner cette phrase dans tous les sens, pour en tirer tout le sucCe que je t'ai donné, je le saisCe que tu as reçu, je l'ignore.   Fidèle à mes "convictions" virtuelles, je ne modère pas les commentairesParce qu'il est possible, comme souvent d'ailleurs, que vous veniez mettre votre avis ou votre ressenti... [Lire la suite]

12 novembre 2008

Lyon, L'autre Salon de Grigny, les 16 et 17 nov

Et donc, je vais à Lyon ce WE, pour participer aux Vendanges poétiques et postales, à l'Autre salon de Grigny, organisé par les Causeuses(dont MthP qui vient souvent mettre ici des commentaires, longs mais toujours intéressants!) Je m'en réjouis, ce sera l'occasion pour moi de rencontrer aussi certains d'entre vous... dont Causeuse qui m'héberge...il y a des conversations en perspective, moi je vous le dis! Pour ces vendanges, il nous était demandé d'écrire un éloge de l'autreCertains blogueurs, dans le cadre de Paroles... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 16:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 novembre 2008

L'agenda de Coumarine...(intéressant, non?)

Que je vous tienne un peu au courant de mon agenda (hum hum!)Ce vendredi 7 nov (18h 30'), jusqu'au dimanche 9 nov à 16h,  je pars dans mon Hurtebise bien-aimé avec un petit groupe. Je vais mener les participants vers l'écriture d'une nouvelle, avec comme thème (à prendre au sens le plus large!) Murmures...J'ai eu un désistement de dernière minute...Il me reste donc une ou deux places... Allez vous promener dans le site du Monastère Notre Dame de Hurtebise...c'est un endroit magnifique, un endroit de paix, caché dans une... [Lire la suite]
23 octobre 2008

Pause

Très fatiguée en ce moment... Très (trop) de trucs qui m'attendent dans l'immédiat et que j'ai peine à gérer Et donc...quelques jours de pauseA bientôt
Posté par Coumarine à 23:14 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags :
08 octobre 2008

Je pourrais vous parler...

Je pourrais vous parler... - du concert de Mozart auquel je me suis rendue ce midi le cœur en fête... j'ai frémi aux premières notes du flutiste belge Marc Grauwels qui jouait littéralement avec sa musique, la faisant virevolter dans les airs, entrainant dans sa fougue les autres musiciens... je suis dans un état second alors...je me sens bien, je me sens grande, je me sens vivante. La musique est porteuse de secrets qui font vivre, si on accepte de s'abandonner, de se laisser pénétrer par elle. C'est aussi fort que l'amour (bon... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:09 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 septembre 2008

Passionnante...et pourtant parfois si difficile

Un WE magnifique, magique à tous points de vue...animation réussie, endroit de caractère (un beau gîte en Gaume, à la frontière française) rencontres et papotages interminables, accueil chaleureux, repas délicieux... Et la nature aux mille couleurs d'automne, dans la lumière d'un soleil généreux...quelle beauté...quel bonheur... Retour lent et ensoleillé, avec un arrêt à Orval, déjà paré des couleurs de l'automne Reprise immédiate du travail, les mails, l'organisation de la semaine, les animations...Et puis aussi hélas,... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:27 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 septembre 2008

Papier buvard

Je le sais...Ne me demandez pas comment, mais je le sais... Il s'aventure en catimini dans les chemins inutiles, épluchant la plus petite virgule, guettant le crime impardonnable, l'offense absolue, les mots criminels. Les petites virgules sont en grand danger d'asphyxie. Ou de condamnation à perpétuité... Très bien. Elles s'évaderont donc par d'autres fenêtres, des fenêtres insolites, celles qui se trouvent à l'arrière de la maison, inconnues des surveillants aux yeux de cigüe.  Je recommence... Les... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 11:06 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 septembre 2008

Dans cent ans

Cent ans plus tard...Que restera-t-il des chagrins, des détresses, des solitudes, des émerveillements, des coups de cœur, des projets, des erreurs, des enthousiasmes, des émois, des amitiés, des rancunes, des déceptions, des bêtises, des tendresses, des déprimes d'une certaine Coumarine en l'an de grâce 2008?Que restera-t-il de ses mots tellement inutiles et dérisoires qu'ils se seront fondus à jamais dans le sable du temps?Que restera-t-il de sa détermination à vivre absolument l'instant présent puisque cet instant dans... [Lire la suite]
01 septembre 2008

Un grand nettoyage au programme!

Je reçois un courrier de l'éditrice de Traces de Vie: aucun  exemplaire de l'Enfant à l'endroit, l'enfant à  l'envers ne s'est vendu en librairie (les rares exemplaires qu'elle a supplié à deux genoux de pouvoir déposer dans les meilleures libraires à Bruxelles sont en train de moisir dans un coin oublié de chaque librairie, juste à côté des toilettes). Et pourtant deux critiques très positives ont paru dans les journaux belges... malgré ça...néant, niet, rien, nadaLes livres vendus sont partis grâce au bouche à oreilles et... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 16:49 - - Commentaires [54] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 août 2008

Polysyndète

Demain je pars à Hurtebise avec un petit groupe de personnes, passionnés d'écriture. Et ils écriront durant tout le WE. Et je les mènerai sur leurs propres chemins d'écriture.Et je leur donnerai des consignes très variées, certaines difficiles, d'autres simplement ludiques, d'autres qui solliciteront fortement leur imagination, d'autres encore qui les obligeront à partir sur des chemins inattendusEt ils écriront tout leur saoul, encore et encore. Et ils en redemanderont. Et je serai heureuse d'être une "accoucheuse de... [Lire la suite]