Réflexions par ci par là - Page 10 - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

20 mai 2007

"...et que demeurent vivantes les mémoires"

Ainsi concluait la conteuse que j'ai entendue ce matin, raconter la légende d'Ys Je réfléchis sur cette phrase: "...pour que demeurent vivantes nos mémoires" La mémoire de quoi? du passé qui a blessé? ou de la leçon qu'on peut en tirer? Pourquoi est-il bon que nos mémoires demeurent vivantes? Y-a-il obligation à dire, à ne pas se taire? Y-a-il un héritage, une expérience de vie à transmettre absolument ? Faut-il parler à ceux qui nous suivent de ce qu'ils n'ont pas connu? Pourquoi transmettre les horreurs... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 19:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

01 mai 2007

Par un chemin montant, sablonneux, malaisé...

Oser dire ce qu'on pense, marquer son désaccord, prendre le risque d'aller à contre sens...cela n'a jamais été facile pour moi. Je n'aime pas les conflits...je redoute les prises de tête, je déteste les agressivités et les colères. Je préfère donc souvent me taire ou écraser plutôt que de prendre le risque de me démarquer de mon entourage. Je suis d'ailleurs perçue comme la gentille, la souriante, la discrète, celle avec laquelle on est incapable de se disputer. Pourtant, et ça c'est curieux, je ne suis pas perçue comme... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 12:04 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
30 avril 2007

Il n'aime pas les médias...

Je sais je vais me mêler de ce qui ne me regarde pas... Mais figurez-vous que ce qui se passe en France pour le moment m'intéresse, amis français et que certaines lectures me serrent le coeur... Celle ci par exemple sur le blog des correspondants à Paris de la Libre Belgique, quotidien réputé de "droite", contrairement au Soir, qui est de "gauche" La photo de Sarko fait peur, comme sur la plupart des vidéos  que j'ai pu visionner: ce n'est pas de la détermination qui le fait agir, c'est quelque chose... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 11:36 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
23 avril 2007

Oui, Nicolas Sarkozy est dangereux

Voici un article que vous pouvez lire sur le site d'un journal belge en ligne (Le soir pour ne pas le nommer) C'est un article courageux...bravo à Joelle Meskens http://www.lesoir.be/actualite/edito/article_522708.shtml Oui, Nicolas Sarkozy est dangereux MESKENS,JOELLE samedi 14 avril 2007, 09:34 Joëlle Meskens J usque-là, nous ne l'avions pas écrit. Parce qu'il demeure exceptionnel que Le Soir prenne position dans une élection, comme il l'avait fait pour soutenir John Kerry face à George Bush aux Etats-Unis.... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:35 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
17 avril 2007

La langue du coeur

Ho avuto voglia scrivere qualcosa in Italiano L'occasione di spiegare come si fa che cognosco un po' questa lingua. Ho lavorato in una casa d'accolienza delle personne straniere vicino a l'ospedale San Lucca (Bruxelles) Queste personne venivano da lontano per farsi curare in  San Lucca...tra loro c'erano molti Italiani (sopratutto bambini). Ho voluto imparare la loro lingua per essere piu prossima delle personne: essere capace di comprendere cosa dicevano, la loro sofferenza, le loro paure... Da qualche anni non ho... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 15:39 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
13 avril 2007

Une deux trois on bouge...

Quand j'étais enfant, le cours à l'école que je préférais était le cours de gymnastique. C'était loin d'être le cas pour tout le monde, la plupart de mes compagnes de classe auraient fait n'importe quoi pour y échapper, elles avaient leurs règles à longueur de mois, mal à la tête, mal au ventre, mal au petit doigt de pied, un rhume terrible, un père mourant, un chat écrasé (non, là je dis n'importe quoi...) Même la prof de gym n'était pas très motivée pour nous donner cours, d'ailleurs elle devait être réglée aussi la plupart du... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:41 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

11 avril 2007

Les mots pour le dire

Je pourrais vous parler de l'incroyable douleur à l'épaule qu'aucun antidouleur, aucun anti inflammatoire, même pas un médoc à dérivé morphinique n'a pu valablement soulager, de la détresse dans laquelle je me suis trouvée, de la dépendance pour tous les gestes les plus élémentaires, de la peur de rester à jamais dans ce cauchemar, de l'impossibilité dans laquelle je me suis trouvée pour simplement vivre, assumer le quotidien...ce n'est pas fini, mais cela va mieux, et puis la kiné fait des miracles paraît-il... Je pourrais vous... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 12:51 - - Commentaires [47] - Permalien [#]
03 avril 2007

Je te touche, tu me touches...et c'est si bon!

Pourquoi, quand on parle d'un contact "épidermique" sous-entend-on qu'il est superficiel? Quelle erreur... Les doigts et les mains sont magiciens de l'intime, du profond de la rencontre. En touchant on connait d'une autre façon qu'en regardant, en touchant on déplisse les contractions qui se sont imprimées sur le corps de l'autre. Je parle ici des touchers guérisseurs, qui se font caresses, approche en douceur et en respect du corps de l'autre. Les mains "voient" avec une acuité infinie, "parlent"... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:18 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
30 mars 2007

Excuse-moi de te demander pardon!

Excuse-moi...je te présente mes excuses...mille excuses...scuse me...je m'excuse... Ces petits mots qui font partie du code de bonne conduite de la société, ne portent finalement pas à conséquence. Ce ne sont que des mots, utiles et nécessaires certes, mais qui n'engagent ni celui qui les prononce, ni celui qui les reçoit: d'ailleurs ce dernier s'empresse de répondre: de rien...c'est oublié...pas de souci...et autres formules du même genre. Formules passe partout lancées machinalement. Pour moi tant qu'on est dans les excuses,... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 15:45 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
29 mars 2007

La solitude existentielle

Deux commentaires sur ma note précédente me posent fameusement question...il s'agit de celui de Sabine puis de Pierre qui en fait écho Alors je me la pose cette question: Trop de dialogue finit-il par tuer le dialogue? Trop d'échanges "profonds" nuisent-ils à une relation simple et fluide? Est-ce utile d'être sans cesse dans l'approfondissement du pourquoi et du comment? Et de le partager systématiquement à l'autre? Risquant ainsi de le blesser ou -pire- de le lasser? Et d'alourdir fameusement une relation qui doit à... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 11:14 - - Commentaires [10] - Permalien [#]