Réflexions par ci par là - Page 5 - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

04 janvier 2009

Petit bilan pas inutile

  D'abord mes petites résolutions pour tous les jours - écrire tous les jours dans mon cahier perso (noir en ce début d'année, c'est un moleskine, ben oui, j'ai de la tendresse pour ces cahiers "bobo", je me prends pour un grand écrivain que voulez-vous!) écrire donc dans ce cahier tout ce que je n'écrirai jamais ici!  (n'insistez pas, c'est non, et encore non...). Cette écriture secrète me fait du bien. Je prends conscience en écrivant, de ce qui me tracasse, de ce qui me pose problème. En écrivant, le... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:45 - - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 janvier 2009

525600 précieuses minutes

L'année 2009 12 mois 52 semaines 365 jours 8760 heures 525600 minutes Que vais-je faire de ces 525600 précieuses minutes? Que vais-je faire de ces 60 minutes qui m'attendent dans l'heure qui vient, une des 8760 heures qui composent mon capital 2009 déjà entamé d'une trentaine d'heures? Je ne parle pas uniquement des choses que j'ai à faire, que je ferais bien de faire mais que je ne fais pas, parce qu'elles m'embêtent, parce que je n'aime pas les faire, parce que la procrastination des fois ça me connait, parce que... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 16:23 - - Commentaires [47] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04 décembre 2008

Plaidoyer pour le jardin que l'on dit secret

Elle s'approche de lui, avec lenteur. Les visages sont sur le point de se toucher. Les yeux se dévorent. Les bouches s'attirent... Instant de suspension dans l'infini du désir. Il lui murmure doucement dans l'oreille des petits secrets qu'elle seule peut entendre.  Et soudain avec ferveur, il lui dit: "promets-moi de tout me dire, promets-moi de ne jamais rien me cacher" Et voilà! Tout a bien commencé mais à ce point-ci de l'histoire, ça continue très mal. Oui elle va le faire, elle va lui jurer avec... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 19:32 - - Commentaires [49] - Permalien [#]
Tags : ,
26 novembre 2008

Se méfier des sentiments qui brûlent...

Quelques mots de Charles Juliet dans son Journal intitulé "Au pays du long nuage blanc", quelques mots qui me parlent ce matin..."Depuis bien des années, l'écriture m'a permis de me déverrouiller. Le jour où j'ai compris qu'écrire, c'est se livrer, donner ce qu'on est, ce qu'on porte en soi, j'ai voulu dire ce que j'avais à dire sans me laisser brider par des peurs, des censures, telle ou telle considération. Ce que je dévoile de mon activité intérieure, mon lecteur peut le retrouver en lui. Je me repose donc... [Lire la suite]
02 novembre 2008

To be homme or not to be homme, en voilà une question!

Je suis une femmeVous ne me croyez pas?Ne me demandez pas de vous le prouver...il faut me croire sur parole, ou pas...Bref.Pourquoi je dis ça moi, ce jour d'hui, que je suis une femme?Parce que, il y a quelques jours, mon homme recevait ses copains de rando (sans les femmes!)Il parait que cela fait beaucoup de bien de se retrouver entre hommes de temps en tempsJe le crois d'autant plus volontiers que se retrouver entre femmes, ce n'est pas désagréable non plusTelle en a parlé dans son dernier billet, de façon un peu nostalgique il est... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 12:12 - - Commentaires [47] - Permalien [#]
Tags : ,
31 octobre 2008

C'est dans l'odeur d'un livre que se lit son histoire

J'ai pris au hasard un vieux livre, hérité de je ne sais plus qui, ou cueilli je ne sais plus dans quelle brocante.Il respire le vieux papier, cette odeur un peu moisie qui attire et écœure à la fois. Il contient toutes les poussières déposées par la vie, ainsi que les secrètes espérances ou les vieux chagrins d'anciens lecteurs, qui se sont autrefois accrochés aux mots, recroquevillés dans un fauteuil à bascule, ou réfugiés dans le chaud d'une couverture de laine. Il y a des livres comme ça qui racontent deux histoires... ... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 12:00 - - Commentaires [39] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 octobre 2008

Que sont mes amis devenus?

Quand je regarde les maisons de ma rue, je m'aperçois que nous sommes à peu près les seuls rescapés du passé...Les gens tout autour de nous dont les enfants ont tant joué avec les nôtres, sont partis vers ailleurs, vers d'autres horizons et les maisons ont changé d'habitants, de couleurs, de façades et d'atmosphère.Et tous ces gens que aujourd'hui, nous saluons gaiement dans la rue ne savent pas ce que nous voyons encore quand nous regardons leurs maisons... des souvenirs d'un temps définitivement passé, dépassé... Quand je... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 11:38 - - Commentaires [79] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 octobre 2008

Le tournage de "C'est la vie en +"

Alors donc lundi 20 octobre, aux environs de 17h, nous arrivons aux barrières du bâtiment de la RTBF (radio télévision belge francophone). Contrôle d'identité, oui nous sommes bien sur la liste des invités, oui nous pouvons entrer et garer notre voiture un peu plus loin.A la porte d'entrée, une hôtesse nous attend et, à travers un dédale de couloirs avec expo de vieux matériel d'appareils radio, de sono et photos des temps héroïques) nous conduit à la cafétéria. Accueil sympa et souriant... remise de badge. Pour ma fille et moi le... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 12:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 octobre 2008

Allumer une lumière pour ne pas voir

Parfois la nuit, j'allume une lumière pour ne pas voir Antonio PorchiaParfois la nuit dans le noir très noir, je ressens que mes yeux me regardent, j’entends ma voix qui me parle et ça résonne  fort dans le noir, et ça fait des vibrations dans le noir très noir, et ça secoue mon ventre, et ça me remue dans le profond de moi-même. Parfois la nuit, je suis dans ma réalité puissance dix… Toutes mes intuitions se déchainent et je vois à mon tour des choses que je ne devrais pas voir, qui ne m’appartiennent pas, des choses... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 21:00 - - Commentaires [45] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 octobre 2008

Recevoir...pas si facile! Donner...pas si facile non plus!

Il m'arrive de recevoir des cadeaux...Je n'ai rien demandé... et je reçois!Ça m'est arrivé pas plus tard qu'hier matin! Une merveilleuse écharpe tricotée maison avec les doigts de l'amitié...Et quand je demande à la tricoteuse si je lui dois quelque chose (rien que les frais postaux sont énormes je trouve, de France en Belgique) elle me dit: rien, cadeau, c'est juste parce que tu es Coumarine... Eh bien je vais vous dire: recevoir gratuitement, comme ça pour rien.... ce n'est pas si évident pour moi! Je me sens gênée... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:10 - - Commentaires [56] - Permalien [#]
Tags : , , ,