Réflexions par ci par là - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

18 mars 2010

Zone extrême et liberté intérieure

J'ai regardé hier, comme beaucoup sans doute, cette terrible émission "Zone extrême"Je ne vais pas parler ici du pouvoir (ou non) de la télévision sur monsieur et madame tout le monde. Des articles bien faits en parleront sans aucun douteJe voudrais simplement dire un mot sur ce que j'ai vécu moi, en regardant ce documentaire...Que pouvoir dire NON est parfois une sacrée preuve de courage et de force intérieureNon pas un non stupide pour se poser et surtout s'opposer pour le simple plaisir de contredire ou de s'opposer, de... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 12:22 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 mars 2010

Sur les chemins de l'intériorité

Question:A quoi vont servir tous ces mots que je mets sur papier, qui sortent de ma plume, qui s'inscrivent sur mon écran?Pas de rendement mesurable, pas d'efficacité immédiate, comme c'est le cas quand on construit une maison, on prépare un repas, on coud une robe, on travaille un dossier...L'artiste fait des choses qui à priori n'entrent pas dans les registres du rendement, de l'efficacité/Et pourtant...Les mots écrits par les écrivains se transforment en livres, le plus souvent.Et les livres emmènent le lecteur sur les chemins de... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:41 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 mars 2010

Etre en relation, non en compétition

Demain journée de la Femme comme chaque 8 mars depuis cent ans... C'est donc un anniversaireCe n'est pas mon propos ici (il y aura sans doute bien des articles qui en parleront) d'évoquer les avancées (ou les reculs) de la place de la femme dans la société, la famille ou/et le couple d'aujourd'hui.D'évidents progrès ont été faits, mais il y a encore du pain sur la planche, c'est sûr. Non pas (d'après moi) dans le sens d'une égalité intransigeante et réclamée parfois avec véhémence, mais dans celui d'une reconnaissance respectueuse... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:16 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 février 2010

Folie

Tiens je reçois un mail Avec une citation qui  m'inspire... La folie, c'est se comporter de la même manière et s'attendre à un résultat différent.[ Albert Einstein ]Pas mal hein! Je dirais que ça m'est déjà arrivé, d'espérer que les choses changent, en recommençant chaque fois à agir pareil que précédemment...
Posté par Coumarine à 22:01 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 février 2010

Au bout, il y aura toujours l'énigme...

Je me disais autrefois qu'au bout de ma vie, j'aurais enfin toutes les réponses aux questions qui peuplent sans relâche mes jours et mes nuits, surtout mes nuits parfois.Je pensais sincèrement (naïvement plutôt) que la fin de ma vie serait la fin d'un voyage souvent difficile, parfois hasardeux, mais aussi avec ses tranches de soleil, de confiance, de grâce, de magie... Et que tout au bout, il n'y aurait plus de questions, que des évidences, que des solutions.... J'avance inexorablement en âge, que cela me plaise ou non (et que j'ai... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:19 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
24 janvier 2010

Un petit choc qui chamboule tout

Parfois au hasard d'une lecture, d'une conversation, il m'arrive de lire ou d'entendre une petite phrase qui fait choc en moi.Je ne sais pas pourquoi, je ne sais pas comment, mais ces quelques mots entendus ou lus, font en moi un tilt parfois tellement puissant qu'il me secoue jusque dans mes bases.Comme si soudain j'avais compris quelque chose de capital pour moi, que je pressentais peut-être, mais sans pouvoir y mettre un nom.Quelque chose qui fait sens, qui tout-à-coup m'ouvre une porte fermée jusque-là, sur un horizon inattendu,... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 20:57 - - Commentaires [51] - Permalien [#]
Tags : , , ,


18 janvier 2010

L'oiseau sur l'épaule gauche

La tradition amérindienne raconte que nous avons un oiseau perché sur l'épaule gauche qui tous les matins, au moment d'entamer notre journée, nous pose la question: Et si c'était pour aujourd'hui... es-tu en paix? C'est Marie de Hennezel que j'ai rencontrée ce WE qui a raconté cela, rappelant qu'il est important de se mettre en paix (à tout moment, pas simplement au moment de sa mort qui d'ailleurs peut subvenir de manière impromptue) avec son existence, d'alléger ses valises remplies de poids divers de culpabilité, de remords,... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:09 - - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 janvier 2010

Tuer le temps

Je lisais quelque part ces trois mots: je tue le tempsTuer le temps, voilà qui m'interpelle...Est-ce que tuer le temps, c'est faire n'importe quoi quand on s'ennuie? qu'on ne sait pas quoi faire d'intéressant? qu'on attend avec impatience que le temps s'écoule pour arriver -enfin- à demain, ou à plus tard?Mais si on TUE le temps, il est mort alors, non?Ah oui! on parle de temps mort. Le pauvre. Un temps où il ne se passe rien. Rien.Un temps où on ne vit pas, un temps où le temps s'écoule entre parenthèses...Par opposition aux temps... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 16:39 - - Commentaires [61] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 décembre 2009

Une histoire de fantômes

"Ne pas donner son cœur aux fantômes. Les fantômes, ce ne sont pas les morts, certes non, ce sont les vivants quand ils se laissent emmailloter par les bandelettes de leurs soucis." Christian Bobin, Autoportrait au radiateurHier soir en me couchant, je me demandais d'où me venait cette tristesse diffuse qui me prenait tout entière comme le froid intense qui gèle le corps et l'âme.Je me le demandais et je ne trouvais pas. Si, je me disais que c'était l'approche des fêtes et l'excitation qui prend de toutes parts la ville et... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 10:27 - - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 décembre 2009

Un corps, ça parle énormément...

Le corps...Etre consciente de ce que vit mon corps alors que je suis prise par une colère (surtout intérieure), une angoisse, un grand désir, un ennui profond, un découragement, une excitation...Quand un sentiment prend naissance en moi, je peux me demander comment et où il se traduit physiquement...Bien de fois, je ne le sais pas, je suis incapable de le conscientiserMais parfois, oui, et c'est alors que ça devient intéressant: ça se passe dans ma tête, dans mon épaule qui me fait souffrir pour le moment, dans mon dos, dans mon... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 20:54 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : , ,


  1  2  3  4  5    Fin »