Propos sur l'écriture - Page 9 - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

01 janvier 2006

Renouveau

Je découvre par hasard ce matin un commentaire laissé durant mon absence par un lecteur sur une ancienne entrée. En voici le résumé: (l'auteur, nouveau ici, à qui je souhaite la bienvenue se reconnaîtra puisqu'il vient régulièrement me lire) cela fait bientôt 3 mois que je parcours des yeux (et du coeur)les pages que tu publies et chaque titre.. libère une bouffée d'air pur tellement recherchée ces derniers temps mais vite consumée par mon esprit.. bref, je vais en venir au fait.. voilà ma question: tout ces textes que tu écris... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 11:20 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

27 novembre 2005

Ecrire sombre...

Les consignes que je donne dans Paroles Plurielles donnent le plus souvent des textes tristes, et parfois même très violemment tristes,  des textes qui remuent du désespoir, des souffrances... Une remarque d'Olive à ce sujet (qui propose que sur une même photo on écrive un texte positif AUSSI) me fait réfléchir au pourquoi de cette écriture si souvent torturée... Quand on se met à écrire soi-même, peu importe l'âge que l'on a, dans un premier temps on écrit toujours, c'est assez général, en guide de catharsis de ses propres... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 13:24 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
11 novembre 2005

Paroles Plurielles

J'y pense depuis quelques jours... Et ce matin j'ai décidé de mettre mon projet à exécution J'ouvre un blog Coumarine2 qui s'intitule: PAROLES PLURIELLES Un espace pour vous: tous les jeudis je vous proposerai une consigne d'écriture, comme je le fais dans mes ateliers "réels" Beaucoup d'entre vous aiment les mots, et les manient de fort belle manière... Beaucoup d'entre vous ont expérimenté combien l'écriture est catharsique, combien des consignes "innocentes" peuvent donner lieu à des textes... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 10:38 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
05 octobre 2005

Un WE mémorable, rempli tout plein d'amitié

Voilà, je suis revenue Partie durant un long WE dans mon endroit de prédilection...je vous en ai déjà parlé (vous savez bien...là où règne luxe simplicité, calme, et volupté convivialité. J'animais donc un atelier d'écriture centré sur l'écriture d'une nouvelle avec comme thème: "complot de famille". Que je vous raconte comment ça se passe : Le vendredi soir et le samedi, je donne à mes élèves des consignes lubriques ludiques qui dérouillent les claviers ou les bics...Ça carbure, ça transpire, ça écrit, ça... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:16 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
09 septembre 2005

Un cahier de moleskine? Pourquoi pas?

Le commentaire de l'Idéaliste au sujet de ma note précédente me donne envie de développer davantage ma réponse Voici... - Est-ce que je souhaite être lue? ...oui, je crois ...cela me semble tellement normal, sinon j'écrirais dans un cahier de moleskine...:-)- Est-ce que je souhaite avoir une interaction...oui, parfois les remarques sont vraiment  pour moi des tremplins de réflexions. Elles me mènent plus loin. Mais même les commentaires de pure sympathie sont précieux pour moi, je me sens bien dans cette petite communauté... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 10:21 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
02 septembre 2005

Alors cette contrainte???

Voici les contraintes que j'avais reçues pour écrire le texte précédent - il fallait à partir d'un souvenir d'enfance, écrire en "JE"...c'est ce que j'ai fait, je pars d'un souvenir, puis tout n'est pas focément strictement autobiographique - il fallait impérativement écrire au présent. Là c'est déjà (légèrement) plus difficile s'agissant d"un souvenir (qui forcément se situe dans le passé) - la troisième consigne était la plus difficile à appliquer: il s'agissait de rester dans la pure description , sans y... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 16:32 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

26 août 2005

Où restent les hommes???

Le séminaire s'est achevé ce soir... 12 participants, une animatrice pour l'écriture, une animatrice pour nous aider à "interpréter" nos textes Aujourd'hui nous avons donc écouté les textes de chacun Parmi les participants, 4 hommes dont deux jeunes, et 8 femmes ...dans mes ateliers, c'est le pourcentage que j'ai: 30% d'hommes, 70% de femmes 1) pourquoi les hommes sont-ils toujours minoritaires à ce genre d'atelier, dites-moi? A voir le nombre d'écrivains qu'il y a sur le marché, les hommes aiment... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:26 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
08 août 2005

Les confidences dans le blog

Ce n'est pas parce qu'il me cite...mais je trouve remarquable l'analyse de l'Idéaliste sur le dévoilement de qui on est dans le blog...on dit quoi de soi sur le blog? un peu? beaucoup? à la folie? pas du tout? Quid de l'anonymat? Quand on sait que des gens de l'entourage nous lisent? quand on se met à sortir du virtuel pour franchir le cap du réel? Ses arguments, considérations, pensées etc rejoignent fort mes préoccupations du moment Et comme toujours, l'Idéaliste écrit avec énormément d'humanité, dans la recherche vraie de... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 13:15 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
24 mai 2005

Il y a jeu et jEU

J'ai parlé de "jouer" avec les mots J'aimerais que l'on me comprenne bien: "jouer" est pour moi une activité capitale, qui me met en contact avec l'humain, avec la Vie Ni plus, ni moins L'enfant qui joue ne fait rien d'autre: il observe, il manipule, il réfléchit, il expérimente, il échoue, il recommence...il apprend...et il apprend à aimer la vie Je joue quand je marche et écoute le bruit du vent, la couleur des nuages, que je me repose au bord du chemin en laissant errer mon regard sur la plaine... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
07 mai 2005

Carnet de bord

Evidemment, faut reconnaître que le blog me manque M'obliger à ce RV quasi journalier, pour exprimer pensées et sentiments, m'était devenu comme un RV avec moi-même qui m'aidait au fil du temps à vivre de manière plus consciente Pour moi, l"écriture est une affaire de connection avec la vie, dans ce qu"elle a de plus intérieure, de plus profonde, de plus authentique Même l'écriture de fiction me met en prise avaec mon réel: j'y découvre toujours  quelque chose qui m'aidera à mieux vivre, même si cela passe... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 14:32 - - Commentaires [5] - Permalien [#]