Propos sur l'écriture - Page 4 - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

13 février 2008

Ecrire de la poésie...

Au fond il y a quelque chose dont je n'ai jamais parlé iciC'est que j'aime (de temps en temps) écrire de la poésiePas de la poésie classique, avec des rimes et le comptage des pieds et tout et toutJe n'aime pas le carcan de cette poésie làNon!J'aime écrire (de temps en temps) de la poésie libre(Figurez vous que j'ai gagné des prix de poésie libre... ben oui! Ça m'a donné l'occasion de me rendre en France  juste pour chercher ces prix ...à Brest, à Metz, à Nancy...Il fut un temps où je publiais pas mal dans des revues de poésie,... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:22 - - Commentaires [20] - Permalien [#]

19 décembre 2007

Quand le ventre a mal

Certains matins, certains soirs rien ne vibre. Il n'y a pas de musique. Ce n'est même pas un silence. C'est un vide. La vie se met entre parenthèses, le ventre se tait.Il faut savoir que ce n'est pas dans ma tête, mais dans le ventre, que naissent mes mots. Et toujours dans une tendre douleur. Une douleur attendue. Une souffrance nécessaire, qu'aucun médicament n'apaise. C'est un mal ignoré des médecins et des pharmaciens. Un mal que ne détectent ni les scanners, ni les radiographies, ni les livres de médecine, ni aucune recherche... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 11:29 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
04 décembre 2007

Le temps de la résistance

C'est juste qu'un fil d'acier barbelé lui parcourt le ventre et déchire au passage ses espoirs les plus fous. Ou les plus saugrenus. Les tripes s'alanguissent et ont décidé de mourir, c'est nettement plus facile de vivre sans tripes, n'est-ce pas? Le dos droit devant le clavier, les sentiments sont piétinés encore et encore, bien fait pour leur pomme! Ils agonisent en quelques secondes dans de petits soubresauts ridicules et on n'en parle plus. Quand les sentiments dérangent, on les jette au panier. Ni vu ni connu!Le dos droit... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 18:28 - - Commentaires [42] - Permalien [#]
14 novembre 2007

Non! Je ne m'en fous pas...

C'est simple, il n'y a pas trente six façons de faire Ou bien j'ouvre un blog pour parler de moi, de mes petites affaires, de tout ce qui me tracasse ou me rend heureuse, de mes graves problèmes existentiels ou de mes soucis rikiki...et dans ce cas, je ne me soucie pas le moins du monde de savoir si je suis lue, j'en m'en fous complètement des commentaires, que j'en reçoive ou non, et je ne me soucie pas davantage de répondre, ni d'aller faire un coucou à d'autres blogs. L'objectif n'est pas alors de créer de la... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 12:48 - - Commentaires [62] - Permalien [#]
27 octobre 2007

Meilleur = Authentique

Vos commentaires sur mon billet précédent provoquent en moi plein de réactions.Il est évident que quand je dis que "écrire rend meilleur", je n'évoque pas une seule minute le point de vue moral. Il est capital pour moi que ce ne soit pas ce message là qui passe...comprenez-moi bien!Je parle plutôt de cette impression d'être en connexion, en lien, en connivence profondes avec l'Humain dans tous ses aspects, douloureux, heureux, joyeux, terribles, émouvants, tendres, vibrants,  pourvu qu'ils résonnent dans... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 11:53 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
18 septembre 2007

La Revue Je ...numéro 3

Une vie compressée au maximum ces derniers jours... Ca tire, ça souffle, ça halète, ça tempète parfois de tous côtés...Cool, faut respirer, te décontracter...puis te remettre à l'ouvrage...Je corrige les épreuves du numéro 3 de la Revue Je, consacrée au thème du deuil...Bien sûr il m'est demandé de relire tout consciencieusement pour qu'aucune faute ne passe entre les filets de mon regard sévère (oups!)Mais surtout, surtout...je dévore au fur et à mesure les textes qui font partie de la Revue, qui tous me touchent et certains... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:00 - - Commentaires [25] - Permalien [#]

07 septembre 2007

Quand les mots et la photo se rencontrent

Sur mon autre blog, comme bon nombre d'entre vous le savent, je propose un atelier d'écriture en ligne, qui rencontre un fort taux de participation.On me demande parfois comment je choisis les photos que je propose comme base de mes consignes d'écriture.C'est simple, je les choisis selon des coups de coeur, totalement imprévisibles pour moi, que je ne m'explique pas toujours...je RESSENS les photos. Peut-être est-ce mon inconscient qui me guide en quelque sorte...Il faut en tout cas que ces photos provoquent en moi un ressenti... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:50 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
21 août 2007

Silence...on écrit!

Ce dernier WE, je l'ai passé à Hurtebise: j'y ai animé un atelier d'écriture, durant lequel il s'est passé des choses bonnes et fortes pour les participants, et pas seulement au niveau de leurs progrès en écriture. Je suis toujours frappée de voir combien quand on écrit, même (soi-disant) dans la fiction, on touche des zones sensibles dans le moi profond. Je dis "soi-disant", parce qu'il est évident que l'imagination grâce à la consigne que je propose, déclenche des bribes de souvenirs, puisés dans le vaste terreau humain,... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 16:10 - - Commentaires [49] - Permalien [#]
04 juillet 2007

Anonymat? oui? non?

Bonjour à tous,J'aimerais vous poser une question.. plusieurs questions plutôt...Est-il important (capital même) pour vous qui tenez un blog, de garder votre anonymat? et pourquoi?Avez-vous au fil du temps semé des indices qui permettent (ou ont permis) de trouver votre identité?Acceptez vous de rencontrer d'autres blogueurs, et si non, quelle est la raison pour laquelle vous tenez à cantonner absolument le virtuel dans le...virtuel?Avez-vous donné librement l'adresse de votre blog à des gens qui vous connaissent en vrai?Cela a-t-il... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:54 - - Commentaires [55] - Permalien [#]
12 juin 2007

4. Mon ami S.

Lors d'un autre WE d'écriture, toujours dans ce même temple d'écriture, toujours en temps que participante…Le samedi soir Il entre dans la pièce. Il est en retard…Tous les regards se tournent vers lui. C'est un dessinateur connu, en Belgique du moins. Je ne l'ai jamais rencontré. Je suis contente de voir à quoi il ressemble. Il ressemble à quelqu'un de bien! Mais je reste à l'écart, j'observe. Il sourit, va de l’un à l’autre, un mot gentil pour chacun. Il est en tenue de travail et s’en excuse : il vient de repeindre le... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 16:23 - - Commentaires [14] - Permalien [#]