Coumarine, Petites paroles inutiles - Page 97 - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

20 janvier 2005

Parce que...

Parce qu' il est difficile de savoir qui a tort qui a raison Parce que il y a des grandes gueules qui ont toujours raison, même quand ils ont tort Parce qu'il y a de petites gueules qui n'en pensent pas moins et que cela se voit Parce qu'il y a des moyennes gueules qui n'ont pas d'opinions et empruntent celle des autres, surtout celle des  plus extrémistes Parce que la vérité est toujours multiple et que si tu écoutes monsieur Noir, tu as tendance à penser noir pasqu'il parle bien, et intelligent et que c'est sûrement vrai ce... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 13:53 - Commentaires [3] - Permalien [#]

19 janvier 2005

Le pire et le meilleur

Je suis une enfant de l'après guerre...cela n'a l'air de rien dit comme ça, mais je sais que cela pèse fort dans mon héritage génétique. Mes parents ont vécu l'occupation allemande, les bombardements, les actes de résistance, les tickets de rationnements, la faim, le marché noir, l'angoisse des couvre feux, la vie au ralenti dans l'angoisse perpétuelle. Et en même temps tenter de vivre une vie "normale" de couple, de famille. J'ai beaucoup de choses à leur reprocher...mais là, je leur dit CHAPEAU. Et en même temps, je réalise que... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 10:56 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
16 janvier 2005

Petit bilan

Ce soir, un peu de vague à l'âme Suis allée me promener au hasard des blogs Il y a des blogs ouverts sur un coup de tête, ou plutôt sur un coup d'égo: et mwa et mwa et mwa, et des photos de twa, et de twa et de twa... Super intéressant!!! (surtout quand c'est écrit dans une écriture texto (c'est comme ça qu'on dit???), qu'on ne comprend pas la moitié, qu'il faut lire tout haut pour réaliser que c'est bien du français et que cela veut dire quelque chose... Je n'aime pas du tout ces écritures impulsives, ou rapides, je n'aime pas... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 19:18 - Commentaires [4] - Permalien [#]
15 janvier 2005

Il ne faut pas oublier...

Soixante ans que l'odeur inhumaine s'est tue...Là-bas, semée par l'absence et l'oubli, l'herbe a poussé sur les chemins ordinaires.Mille pensées de souffrances, fantômes dérisoires, flottent toujours sur les baraques grises.Il ne faut pas oublier...   Coumarine
Posté par Coumarine à 22:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 janvier 2005

Deux ou trois graines de tournesols

L’odeur des ciels d’été s’est figée dans les grisailles ordinaires des jours sans soleil.L’odeur des ciels d’été est venue mourir dans des pensées sombres de brouillard et de pluie.Cela fait des jours et des nuits–surtout des nuits- que la lumière se tait comme un enfant boudeur.Trop de jours, trop de nuits…Alors voilàJe sèmerai sur les trottoirs monotonesdeux ou trois graines de tournesols.Juste pour voir naître des souriresen attendant le prochain printemps… Coumarine
Posté par Coumarine à 12:40 - Commentaires [5] - Permalien [#]
14 janvier 2005

Un grand silence bleu

Juste rêver un moment dans le grand silence bleu des odeurs océanes Vierge et rebelle à la fois elle rêve sans savoir combien d'étoiles fleuriront cette nuit. Mais l'infini le sait déjà...  
Posté par Coumarine à 22:27 - Commentaires [2] - Permalien [#]

11 janvier 2005

NON, les soldes ne m'auront pas...!

  Depuis une semaine les soldes. Depuis une semaine je me dis: tu ferais bien de faire un petit tour du côté de tes magasins préférés...pasque quand même payer moitié prix un truc dont tu n'as pas besoin, juste pour le plaisir de le payer 50% moins cher, et de t'en vanter autour de toi...ben... ça vaut la peine hein! C'est bien simple tout le monde le fait, tout le monde en profite, tout le monde court les magasins pour dénicher la belle affaire. Je DETESTE les soldes, et surtout entrer dans un magasin en période de... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:23 - Commentaires [5] - Permalien [#]
07 janvier 2005

Le désert m'appelle..

Et voilà... Cela fait quelque temps que je pense à partir une semaine de désert. C'est une idée comme ça qui a germé en moi et qui grandit, granDIT, GRANDIT J' a i trouvé deux animateurs qui emmènent comme ça des petits groupes dans le désert de Mauritanie. C'est bien plus qu'un voyage touristique pour faire quelque chose qui sort un peu de l'ordinaire, pour personnes en quête de sensations inconfortables, et prêts à payer le prix fort pour cela... Non c'est une occasion de réfléchir à ce que apporte le désert, ses... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 21:13 - Commentaires [8] - Permalien [#]
05 janvier 2005

Quelques jours après...

Je sais bien qu'on ne parle que de la tragédie des pays touchés par le tsunami...allais-je y ajouter mon petit grain de sel...pour dire ce que tout le monde sait déjà...que c'est une catastrophe abominable? Avec le recul de quelques jours, je me rends compte que, après le raz de marée proprement dit, commence maintenant l'après raz de marée avec son cortège de souffrances et de problèmes - les sauveteurs et les bénévoles qui ont à affronter des visions de cauchemar, des cadavres en décomposition, emmagasinent des trauma... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 13:23 - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 janvier 2005

Jusqu'au bout de l'extase???

Quand je commence un livre, je me sens quelque part "obligée" de le lire jusqu'au bout. Même s'il ne me plaît pas vraiment.. Comme si j'avais peur de rater quelque chose, que si cela devenait formidable, je ne le saurais pas, et je serais passée à côté... c'est un peu bête, finalement, car pendant ce temps je ne lis pas autre chose qui me parlerait davantage Pour le moment, je lis "EXTASE" de Suzanne Minot Bof bof...ça tourne en longueur autour de l'incommunicabilité entre un homme et sa maîtresse Chacun dans son monde au moment... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 12:10 - Commentaires [6] - Permalien [#]