Coumarine, Petites paroles inutiles - Page 85 - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

18 août 2005

On nous trouve bizarres...

J'ai déjeuné aujourd'hui avec un ami Il faisait beau, nous étions dehors, nous étions bien. Conversation amicale, je l'écoute, il m'écoute, on se comprend...nous étions bien. C'est le moment de parler des nouveaux projets, de fixer des objectifs, de discuter des réalisations futures...nous étions bien Je déjeune relativement souvent avec des amis ou connaissances masculines. Parfois je le dis à mon mari, parfois pas, non que je veuille absolument lui cacher, mais je considère ces rencontres, qui la plupart ont lieu dans le... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 21:49 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

13 août 2005

Qui est rentré de vacances???

Dites donc les zamis... Ca se presse tout à coup sur mon blog: seriez-vous rentrés de vacances? Pourtant on est à la veille d'un lonnnng WE... Bien, pour vous faire plaisir, je vous mettrai tantôt... non non, pas le texte de mon 4ème invité, vous attendrez encore un peu Je vous mettrai une note digne de ce nom: c'est vrai, j'ai plein de choses à dire moi Voilà pour vous faire patienter, une jolie photo d'un joli village de Belgique
Posté par Coumarine à 10:12 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
11 août 2005

Ca vous arrive à vous?

C'est amusant...il arrive que l'on se parle par blogs interposés, qu'on fasse des allusions que seulement une personne peut comprendre Ben oui, ça m'amuse beaucoup quand dans ma tournée des grands ducs blogs, je rencontre ainsi un petit mot qui m'est adressé sans que personne ne peut le deviner... Cela m'amuse et me fait plaisir, bien sûr En attendant, il fait toujours aussi désert, et toujours aussi mauvais temps par chez moi... Un peu tristounet tout ça
Posté par Coumarine à 18:06 - Commentaires [13] - Permalien [#]
08 août 2005

Les confidences dans le blog

Ce n'est pas parce qu'il me cite...mais je trouve remarquable l'analyse de l'Idéaliste sur le dévoilement de qui on est dans le blog...on dit quoi de soi sur le blog? un peu? beaucoup? à la folie? pas du tout? Quid de l'anonymat? Quand on sait que des gens de l'entourage nous lisent? quand on se met à sortir du virtuel pour franchir le cap du réel? Ses arguments, considérations, pensées etc rejoignent fort mes préoccupations du moment Et comme toujours, l'Idéaliste écrit avec énormément d'humanité, dans la recherche vraie de... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 13:15 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
07 août 2005

Le temps du quatrième...invité

Il est temps de vous parler de mon quatrième invité... Ben non, je ne vous en parlerai pas maintenant...Je constate une diminution énoooooooooorme de passage sur ces pages, due aux vacances bien entendu, pas à Coumarine bein entendu!! Le texte de mon invité (et la photo qui l'accompagne) attendra donc bien au chaud dans mes documents. Pas de rouspétance (tiens ce n'est pas un belgicisme ce mot? tout à coup j'hésite...) Déjà que Nathan et Céline sont arrivés dans un moment de quasi désert... Je préfère donc attendre un... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:48 - Commentaires [6] - Permalien [#]
06 août 2005

Pas de vacances...la vacance...!

Je ne pars pas en vacances Ben non... Pas envie, pas besoin , pas... Je déteste les longues routes encombrées, les files interminables, les embouteillages inévitables, le confort moindre d'une maison de vacances, la promiscuité des plages, la chaleur insupportable, les loisirs sur commande Ma ville se vide durant ces mois d'été...je me surprends à y flaner avec des yeux nouveaux, je fais des découvertes qui n'ont rien de touristique, rien qu'en observant, en écoutant Ma ville se vide, et donc oh! miracle on y circule... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 21:31 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

05 août 2005

...j'ai rajouté un peu de sel

C'était la phrase qui devait absolument terminer le texte de la semaine, consigne proposée aux écrivants de  Coïtus Impromptus Beaucoup de participations comme d'hab, toutes bien différentes les unes des autres C'est ce qui me frappe toujours dans ce genre d'exercice d'écriture: la même consigne pour tous, et au final l'imagination et le style de chacun étant partis dans des sens très différents...des textes vraiment différents les uns des autres. Certains détestent ce genre de contrainte d'écriture, ils ne se sentent... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 10:45 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
04 août 2005

Le secret

De Philippe Grimbert Prix Goncourt des lycéens Je lis ce livre avec la gorge serrée Je... non je suis incapable d'en parler
Posté par Coumarine à 15:17 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
02 août 2005

J'ai besoin d'étincelles

Trop de couleurs domptées, trop de barrières pour marquer l'horizon... Comment se sentir libre dans des vêtements trop serrés? Où se trouvent les portes vers l'ailleurs, les possibles? J'ai besoin d'étincelles  pour aller mon chemin
Posté par Coumarine à 15:09 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
01 août 2005

Lisou croque la pluie

Ce matin, je suis très fière de vous présenter ma 3ème invitée, une jeune femme bourrée de talent: Céline Le talent de l'écriture d'abord...ben normal, quoique le texte qu'elle m'offre est assez différent de ton de ceux qu'elle écrit sur son blog, qui la plupart du temps regorgent d'humour et de joie de vivre Ici, c'est un texte plus sobre, presque émouvant... Céline, quoique bien plus jeune que moi, m'apprend à vivre...eh oui! Oh! bien sûr, je la vois déjà dire  mais Coum, qu'est-ce que tu vas chercher là...arrête de... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 14:16 - Commentaires [14] - Permalien [#]