Coumarine, Petites paroles inutiles - Page 78 - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

05 décembre 2005

A la fois angoissant et libérateur

Parfois quand je lis, l'imprévisible beauté d'une phrase, ou bien la résonance qu'elle suscite en moi, me font lever les yeux un moment, et regarder au dehors, loin dans le ciel, comme si allait s'inscrire dans les nuages la réponse à une question que je sais que je me pose, mais dont j'ai oublié le contenu... Là dans le ciel, pour peu que je ne revienne pas trop vite à ma lecture, je me laisse rêver et en quelque sorte mendier quelque chose d'important qui me donnerait davantage de vie... Comme si je me reconnectais à plus... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:31 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

01 décembre 2005

Cocon ou papillon?

Réflexion intéressante entendue ce matin à la radio, dite par Didier Van Cauwelaert "Il y en a qui s'intéressent au cocon, d'autres au papillon..." Il y a les explications scientifiques et rationnelles, la recherche du  pourquoi du comment Et il y a le point de vue du poète, de celui qui s'émerveille avant que de vouloir tout comprendre et tout décortiquer Une vol de papillon, cela ne s'explique pas...cela s'admire
Posté par Coumarine à 12:43 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
30 novembre 2005

La rumeur...est mortelle

Je vais vous dire...la rumeur, c'est quelque chose de terrible J'ai vécu autrefois, quand j'étais enfant, une situation très douloureuse Une de mes "amies" avait (pour s'amuser) répandu sur moi une rumeur fausse, et forcément négative. (En colère contre moi, elle avait trouvé cette manière là de se venger) Malgré mes dénégations, les autres élèves et les profs ont préféré croire "l'amie" plutôt que moi, C'était sa parole contre la mienne Je ne suis pas parvenue à faire rétablir la vérité C'était des... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 14:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
29 novembre 2005

J'aime les frites... belges exclusivement

Je me demandais comme ça, sans aucune arrière pensée, je dirais bêtement, presque sans y penser... si les Français avaient encore leurs parti-pris chauvins (oui oui) vàv par ex de la Belgique? Coluche bien sûr y est pour beaucoup avec ses bonnes blagues belges...qui montraient évidemment les Belges comme des cons...avec leurs frites hahaha Actuellement il semble (mais je me fais peut-être des illusions) qu'il y a des little changements de mentalité, et que les "choses belges" commencent à être reconnues à leur juste... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 10:52 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
27 novembre 2005

Ecrire sombre...

Les consignes que je donne dans Paroles Plurielles donnent le plus souvent des textes tristes, et parfois même très violemment tristes,  des textes qui remuent du désespoir, des souffrances... Une remarque d'Olive à ce sujet (qui propose que sur une même photo on écrive un texte positif AUSSI) me fait réfléchir au pourquoi de cette écriture si souvent torturée... Quand on se met à écrire soi-même, peu importe l'âge que l'on a, dans un premier temps on écrit toujours, c'est assez général, en guide de catharsis de ses propres... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 13:24 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
26 novembre 2005

Un bon lit chaud

Je suis  dans la voiture ...retour sur une route plus ou moins dégagée pour moitié de la neige, il fait froid, ça pleut des gouttelettes de neige fondue partout, je me dis que bientôt je suis au chaud à la maison. C'est alors que j'entends les nouvelles à la radio: Cette nuit un SDF est mort de froid sur les marches d'une Église du centre de Bruxelles. Il n'avait pas trouvé de place dans les centres d'hébergement qui pourtant se sont pourvus de nouveaux lits...les SDF augmentent...le gouvernement tient conseil pour lutter... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 20:18 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

26 novembre 2005

La petite partie d'un très grand iceberg

On est tous façonnés par des secrets Secrets que l'on nous a imposés Secrets que l'on impose nous-mêmes...à tort ou à raison, va-t-en savoir... Je te regarde, je t'écoute, toi mon proche, toi celui que je rencontre...et je ne vois que la face extérieure de qui tu es...petite partie infime d'un très grand iceberg Je crois te connaître...je dis même que je te connais comme si je t'avais fait! ...et que sait-on vraiment de la personne qui est devant soi, dans quelle mesure elle ne joue pas la comédie d'aller bien, très bien... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 00:01 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
23 novembre 2005

Une entrée pour rien...

Est-ce que cela vous arrive d'effacer un message une heure après l'avoir posté? Moi oui...je viens de le faire Je n'écris pas sous world puis copié-collé...Non! J'écris d'emblée ici, donc c'est du spontané, je me relis juste pour les fautes...pas pour les idées, si idées il y a!!! Et parfois je suis pas très bien ou pas en forme, ou pas le moral ou au contraire trop en forme, ou en colère ... Une heure après, en me relisant je me dis que c'est une entrée pour rien (comme le sera celle-ci sans doute, je ne sais pas où je... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 19:18 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
22 novembre 2005

Pas mélanger les torchons et les serviettes

Ce soir, j'ai animé un atelier d'écriture...rien que de très banal Mais ce soir exceptionnellement mon mari participait à l'atelier Eh bien je vais vous dire, je ne suis pas prête à renouveler l'expérience... L'homme de ma vie est charmant mais...assez autoritaire, il prend de la place...déjà que dans notre vie de tous les jours, j'ai parfois de la difficulté à prendre la mienne. Là dans un atelier dont JE suis l'animatrice, il est intervenu à tort et à raison mais de manière envahissante, faisant rire le public à partir... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 00:12 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
20 novembre 2005

Alors voilà...

Comment fait-on pour dire à la personne qu'on apprécie (un enfant, un ami...)qu'on n'est pas d'accord avec elle (avec ses dires, avec ses actes) Le désaccord au niveau des idées, provoque-t-il une rupture au niveau relationnel... Est-il possible de dire: Je ne suis pas d'accord avec toi que j'aime (avec tes idées en fait) mais je reste ton ami(e), et surtout je ne t'agresse pas par des paroles méprisantes parce que tu oses penser autrement... Est-il possible tout simplement de tenter le dialogue: on s'écoute, on... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 14:27 - - Commentaires [19] - Permalien [#]