Coumarine, Petites paroles inutiles - Page 74 - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

29 janvier 2006

Histoire d'une adoption (1)

Je commence ici pour xuan-lay, parce qu'il me l'a demandé, le récit de l'adoption de notre cinquième fille Hier j'ai demandé à ma fille la permission d'en parler sur ce blog, elle me l'a donnée, elle me lira, et ajoutera ses commentaires Nous avions mon mari et moi déjà 4 enfants: deux filles, puis le garçon tant attendu par mon mari, le seul qui allait perpétuer le nom, puis encore une fille née dans des circonstances vraiment difficiles et je mesure mes mots Rien ni personne ne nous prédestinait à adopter un cinquième... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 11:05 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

28 janvier 2006

Non, ce n'est pas dans notre culture occidentale...

Comme me l'ont fait remarquer un certain nombre de blogueurs par mail, il est bien évident que l'auto louange n'entre absolument pas dans notre culture occidentale, et judéo-chrétienne... On apprenait la vertu d'humilité, complimenter un enfant, c'était prendre un fameux risque: qu'il apprenne à se vanter, à devenir orgueilleux...alors dire soi-même des choses positives à son sujet...on dit davantage ses défauts, ses faiblesses...peut-être en espérant que l'autre démente Vous avez compris j'espère qu'il ne s'agit pas du tout de... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
28 janvier 2006

Un peu de théorie (appelons cela comme ça)

Quelques règles de l'autolouange - c'est un texte d'allure "poétique" - on utilise autant qu'on veut l'hyperbole (l'exagération) (si on a une seule fois tué un serpent en vrai ou en métaphore...on peut se dire "le tueur de serpent" - ainsi que les métaphores  et compararaisons, prises dans la nature: ex je suis la mer....je suis le chat...etc, et les parallélismes  qui sont tous une manière de se projeter dans autre chose. Des adjectifs pour "enfler"  l'écriture (exactement le... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 16:15 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
27 janvier 2006

Autolouange dans l'écriture

Je sors d'une journée de formation pour les animateurs des ateliers d'écriture, absolument passionnante Le thème en était: "autour de l'autolouange" Il ne s'agit pas bien sûr de regarder combien son nombril est intéressant et de capter à tous prix les regards des autres sur cet endroit si sratégique de son petit ou grand corps par des mots de vantardise ou de pathos Il s'agit d'écrire, de se décrire dans le positif de soi-même, sans ignorer ni points négatifs, ni souffrances, mais en se plaçant à sa juste place,... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 19:35 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
24 janvier 2006

Un cadeau incroyable...

Il y a de ces cadeaux incroyables, inexplicables sinon par le fait que l'on reçoit ce qu'on a besoin de recevoir au moment où on en a besoin Je découvre ce soir un jeune homme merveilleux: Xuan-Lay...je vais le lire, et je m'accroche à ce qu'il dit au sujet de son adoption par des gens formidables, ses parents qu'il appelle Mom et Daddy Je lui mets un petit mot pour lui dire combien je suis touchée en tant que mère, et mère adoptive Je n'en ai jamais parlé ici mais ma dernière fille est adoptée: c'est une longue, douloureuse... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:29 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
24 janvier 2006

Pile ou face...?

Petite nomenclature de déceptions - J'ai connu quelqu'un qui parlait vraiment bien. Qui disait des choses vraiment bien. Qui les disait vraiment si bien que tous les gens qui l'écoutaient en étaient remués, se disaient qu'ils se sentaient meilleurs après l'avoir écouté. Mais j'ai vu ce personnage charismatique se conduire dans la vie, comme un goujat, dans de petites choses sans trop d'importance (bon allez on va dire, personne n'est parfait, on a tous le droit d'avoir ses petites tares hein!). Mais aussi dans des choses... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 10:45 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

23 janvier 2006

Le cri

Envie de  remettre le texte que j'ai écris pour Paroles Plurielles, inspiré par une photo de Valclair Le Cri   -        Raconte-moi je t'en prie... -         Il y a un ciel chargé de roulements de tambours que ça tonitrue dans le ventre, que ça fait des paquets de détresse dans le ciel, que ça dégringole et dégouline encore plus mouillé que toutes les eaux de l’océan… - Et puis…et puis, dis-moi, dis-moi, je t’en prie… - Et puis... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 19:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 janvier 2006

Le nom des fous (folle en l'occurence) s'écrit partout

Hier j'ai reçu un mail de Berlioz . " Un clin d'oeil.... J'étais en avance à mon rendez-vous chez le dentiste alors, comme son quartier était aussi le mien durant les neuf premières années de ma vie, j'ai fait un petit tour nostalgique dans les rues, passé devant l'immeuble qui était un terrain vague quand je passais devant pour me rendre à l'école, le petite cour, petite mais séparée en deux dans laquelle j'avais vu un chimpanzé et puis, presque à côté,un magasin encore jamais vu dont je ne peux résister à t'envoyer la... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 09:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 janvier 2006

Blog-trotteuse 6

Un écran noir, silencieux et muet (oui bon ce sont des synonymes hein mais c’est pour biiiiiiiiiiien faire comprendre la différence entre AVANT le bouton et APRES le bouton (vous inquiétez pas, j’explique…) Quel est le premier geste du matin de la PetiteSardine??? Le premier geste du matin, enfin presque …(après le pipi, la tasse de café, la douche, le rangement sommaire de la maison, vite vite, zut faut encore sortir les trucs du surgélateur, et téléphoner à la tante Ursule) Et enfin…s’installer devant... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 13:48 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
19 janvier 2006

Bien plus qu'une enfant...

Quand j'étais une petite fille, tout le monde croyait que j'étais un enfant et que je comprendrais plus tard... C'est ce qu'on ne cessait de me répéter quand je posais des questions Ben oui, j'étais une sacrée poseuse de questions. J'ai appris à me taire... Quand j'étais une petite fille, tout le monde croyait donc que j'étais un enfant Mais moi, je savais que j'étais bien plus qu'un enfant, bien plus...
Posté par Coumarine à 13:10 - - Commentaires [11] - Permalien [#]