Coumarine, Petites paroles inutiles - Page 69 - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

03 avril 2006

E comme Etiquettes Ethiques

Voici un texte publié dans le numéro 16 de la revue Antidata Je l'ai écrit et il a été applaudi ou controversé: il parle en effet d'un sujet un peu brûlant, un peu délicat A la fois du commerce équitable, concept sans doute généreux mais trop souvent devenu "filon" juteux pour et par certains A la fois aussi de la réinsertion dans la dignité...j'en dis pas plus, ces mots un peu féroces (pardon) vous en diront davantage ++++++++++++++++++ Etiquettes Ethiques Ils sont tous dans cette vaste pièce habillée de... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 10:08 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

01 avril 2006

D comme...Dieu

Dieu... Autrefois il se blottissait bien au chaud dans mes certitudes tranquilles, je le transportais partout avec moi, il accompagnait mes sages promenades, au gré de mes pas de bonne fille obéissante aux paroles des curés. Mes marches sont devenues audacieuses, se sont peut-être perdues dans des sentiers aventureux, ont quitté le droit chemin, se sont faites danses saltimbanques, un peu folles, un peu désordonnées. Mes pas m'ont menée dans des déserts de pierre et de non-sens. Non-sens de dieu évanoui sans demander son reste,... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:18 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
30 mars 2006

C comme...Chemin

Le (droit) Chemin Le droit chemin a de solides œillères. Il va mourir comme un con là-bas tout au bout d’une vie tellement rectiligne qu’elle en meurt d’ennui.Défense de tourner la tête à gauche, pour surprendre l’oiseau libre et souverain, qui glisse sur la pesanteur du brouillard.Défense de tourner la tête à droite, pour sourire au vent qui frôle en jouisseur les visages affamés de lumière.Défense encore de s’arrêter sur le bas côté de la route, là ou justement éclatent de joie les coquelicots tendres et fiers, les renoncules... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 19:27 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
29 mars 2006

B comme ..ben vous verrez...

J'avais pensé parler de Bigoudi... J'ai changé d'avis, cela fait trop mémère J'avais pensé parler de Bonsaï (encore? faut changer le disque mémère...) J'ai changé d'avis, j'ai d'ailleurs assassiné tous les bonsaïs du quartier, et si on retrouve la coupable (moi!) je risque de devoir écrire un article sur les vertus thérapeutiques des bonsaïs régulièrement et obligatoirement cisaillés. Non merci! J'avais pensé parler de Bordel, de Bander, de Branlette, mais je suis Fille de Marie (et du Saint-Spripri), alors vous comprenez mon... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 14:10 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
28 mars 2006

A comme Abandon

Je commence aujourd'hui un dictionnaire un peu particulier...que je découvirai au fur et à mesure qu'il s'écrira, je n'ai pas fait de plans sur la comète A comme abandonSi on me demandait quelle est ma peur la plus forte, je répondrais que c'est la peur d'être abandonnée....Oui, j'ai beau être une adulte, mère à mon tour, je reconnais humblement qu'une de mes plus grandes peurs est tournée vers moi-même.Bien sûr, j'ai peur qu'il arrive quelque chose à mes enfants, que l'un ou l'autre soit victime de la maladie ou de l'accident.... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 10:52 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
28 mars 2006

Qui peut m'aider?????????????????

Echange un long fleuve tranquillecontre une petite idée de génie Echange secrets de polichinelle contre strings de colombine Echange quelques bons planscontre cheveux coupés en quatre Baisers volés cherchent bouche assassine Echange potins de quartiercontre quartier de lune Recherche cœur en néonen vue  longues nuits blanches Cœur kangourou recherche grande poche de mots Echange oiseaux de malheurcontre bulles de soleil Petite perle de pluiecherche torrent d'amour Recherche glace à la vanillepour... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 00:56 - Commentaires [11] - Permalien [#]

26 mars 2006

Une écriture "noire"

Ces derniers temps, j'ai repris mon stylo de calligraphie, à la plume assez grosse, dont les cartouches d'encre doivent obligatoirement être noires (pas bleues) . Il fut un temps où je ne pouvais écrire que au moyen de ce stylo, un stylo fétiche en quelque sorte...Il ne me quittait jamais, fidèlement blotti tout au fond de mon sac. Puis au fil du temps il s'est mis à faire des siennes, à retenir l'encre qui ne s'écoulait plus bien, ou au contraire à couler de manière anarchique: je me retrouvais le plus souvent avec des doigts... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 11:29 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
25 mars 2006

Il faudra bien une heure de plus

Les petites hormones circulent comme ça dans les chemins égarés du parc tout proche Et ça gazouille, ça virevolte avec de petits bouts de branches dans les becs impatients, ça sautille de ci de là, ça se dispute même parfois, ça fait l'amour sans fausse honte au vu et au su de tout le monde... Tandis qu'ailleurs, ça frémit aux pointes fragiles des branches, on entendrait si on se taisait le bruit que font les petites pousses entêtées pour se gonfler de vert et d'impatience. Je les observe incognito au travers de la vitre de mon... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 14:24 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
22 mars 2006

Le dernier né...

Ce soir...j'ouvre un nouvel espace A côté de celui-ci qui est mon blog normal et le blog Paroles Plurielles qui est l'atelier d'écriture en ligne, ouvert à tous, j'inaugure Essais de Paroles Juste une envie comme ça, de vous partager quelques écrits, des sérieux, des plus légers, des courts, des plus longs... Certains de ces textes se languissent bien cachés tout au fond de mon PC. D'autres ont été écrits sur le vif dans Petites Paroles...je les ai peaufinés, arrangés, vernis.  D'autres ont été publiés tout ce qu'il y a... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:32 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
20 mars 2006

Une question de madeleine, je crois

"On" (coucou toi!) m'a parlé de Jean-Louis Fournier, auteur que je ne connaissais pas."On" m'a donné envie de le lire...(merci toi...)J'ai donc emprunté à la bib de mon quartier deux livres de cet auteur (j'ai eu de la chance de les y trouver)L'un deux "Il n'a jamais tué personne mon papa" raconte des souvenirs de son enfance, autour de son père, médecin, alcoolique, mort à 43 ans. Chaque page épingle un souvenir différent, vu du point de vue d'un petit garçon de 8-10 ans, vif, malin, et cependant naïf... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:44 - - Commentaires [22] - Permalien [#]