Coumarine, Petites paroles inutiles - Page 44 - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

06 août 2007

Petites vacances

à dans une semaine...je vous embrasse
Posté par Coumarine à 09:23 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

04 août 2007

Mes yeux sont orphelins de leur vie

Je suis toute seule...Et même quand je suis entourée de plein de monde, y compris du monde que j'aime et qui m'aime, et qu'on rit, qu'on chante, qu'on danse, qu'on échange, qu'on s'embrasse...Même alors je suis toute seule...Mais cela se voit moins. Il y a ce que je suis au plus profond du plus profond de mes yeux ....et ce que je suis à la périphérie de mes souriresIl arrive trop souvent que je me perde dans le labyrinthe de ma périphérie, et le fil qui relie mes yeux à mon sourire se distend quelque part, et même se casse... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:30 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
02 août 2007

Une petite souris pas comme les autres

Il y a dans cette petite valise un magnifique déguisement. Un déguisement de petite souris, avec des grandes oreilles, une queue, tout ce qu'il faut pour faire une parfaite petite souris!La Mère est très contente: son petit garçon sera le plus beau dans quelques jours à la fête de l'école. La Mère a besoin d'être fière de son petit garçon. C'est sa manière à elle d'exister.L'enfant déteste la valise. Il étouffe, perdu dans la souris, ses grandes oreilles, sa queue, la fierté de sa mère et le regard des autres qui s'amusent de sa... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 19:25 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
01 août 2007

Les Vivaldi de la rue

Il y a la rue, les touristes qui marchent comme des tortues et qu'on trépigne de ne pouvoir dépasser, ceux qui viennent à votre rencontre et vous cognent au passage, les glaces que les enfants laissent tomber sur les pavés glissants, l'odeur des frites molles, et de la bière, et des gaufres chaudes, et des pralines qui se vendent là sagement rangées à front de rue..Il y a la rue et son demi soleil, son petit vent un peu frisquet, ses courants d'air qui surprennent au coin des ruelles piétonnières...  Et partout le bruit, les... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 19:04 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
29 juillet 2007

Atomium...grandeur et frémissements

Doucement je m'approche, un peu subjuguée par la hauteur, le volume, les étincelles de lumière sur les énormes boules. C'est un jour de soleil, alors elles font les belles, se sont parées de lumière, et m'appellent du haut de leur brillante stature...elles ont vu les coquines que la Bruxelloise que je suis, égarée par hasard dans un coin que je ne fréquente guère, surtout en été car je le laisse aux touristes, elles m'ont vue l'appareil à la main, ont pressenti que je ne résisterais pas à leurs sourires de métal blanc. Et en effet,... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 12:40 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
26 juillet 2007

Il a fallu le grand jeu

Ça m'arrive hélas, trop souvent à mon goûtLes mots s'entortillent tout au fond de ma gorge, rebelles, inaccessibles...Ils sont là, je le sens, mais ils font leur crise, ils s'emberlificotent dans les mailles de mes cogitations.Je leur parle doucement, je tente de les apaiser et je sors ma plume en or espérant les allécher... mais ils s'en foutent de l'or, ils préfèrent humer les rondes senteurs des épices colorées, respirer deux ou trois notes de violoncelle et regarder dans les yeux un enfant rieur... J'essaie autre chose alors:... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:42 - - Commentaires [21] - Permalien [#]

24 juillet 2007

La beauté danse doucement...

Ni ange ni démon un peu des deux sans doute...il y a dans ma vie des histoires orphelinescanopées indociles où se posent les brumesoù s'orage le tumulte des questions inutiles. La beauté, je la tricote avec acharnementelle danse doucement dans le grenier de mes nuits
Posté par Coumarine à 18:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
22 juillet 2007

Sur un chemin montant, sablonneux, malaisé...

Une gentille petite fourmi va son chemin tranquillement, sur un chemin montant, sablonneux, malaisé... Elle avance vaillamment, le sommet approche, encore un peu de courage ma vieille...heureusement pas de mouche du coche. Mais des doutes à chaque coin de page...   C'est un chemin passionnant mais difficile, alors entre deux respirations, elle dépose son fardeau, respire et parle de ce qui la préoccupe.   Ça fait vachement du bien de parler, ça évacue le trop plein de doutes et le tranchant des cailloux qui... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 13:11 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
18 juillet 2007

Le sourire était dans le saule

Un sourire s'est accroché au plus haut du saule géant de mon jardinJe l'ai cherché pendant des heures sans le trouver nulle part, même pas dans le tiroir où je planque mon cahier rouge. Celui où je raconte des choses, avec ou sans sourires Personne n'aime perdre un sourire, même s'il ne pèse que quatre centimes, c'était un tout petit sourire, un sourire jaune je crois...non un sourire de pacotille, ce qui ne l'empêchait pas de briller vaillamment au bonheur. J'en avais fait mon deuil, me disant que les sourires en... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 18:58 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
16 juillet 2007

Réduction mammaire

Ma fille a fait une réduction mammaireVoilà je le dis tout haut, tout clair, tout net! Saviez vous que c'est (quasi) une opération honteuse?Si si je vous explique: Je rencontre une "amie" échange de blablablaOu plutôt j'écoute l'énumération de ses petits et gros soucis! (un quart d'heure...)Puis elle me demande comment je vais, et le mari, et les enfants...?J'hésite un moment puis je lui dis que ma fille vient d'être opéréeah bon elle me dit et...pas trop grave j'espère?je réponds à ses questions inquiètes:... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:09 - - Commentaires [34] - Permalien [#]