Coumarine, Petites paroles inutiles - Page 31 - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

21 avril 2008

Je suis MOI tout en étant DE TOI, DE VOUS...

Tiens je réfléchissais à quelque chose hier...tandis que je travaillais dans le groupe de travail auquel je participais durant le WE Dans notre être ensemble avec les autres, on oscille sans cesse entre deux pôles: - entre le désir et le besoin d'être "semblables"...d'être comme les autres, intégrés parmi eux, pour qu'on puisse se comprendre, se reconnaître comme frères et sœurs en humanité...mais pas trop...sinon on risque de devenir complètement transparents, tellement semblables qu'on se perd, qu'on n'existe... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 12:00 - - Commentaires [37] - Permalien [#]

18 avril 2008

Une histoire de ciel qui se noie, le pauvre ;-)

Pas le temps d'écrire ici un petit truc intéressant. Je suis sur le point de passer tout un WE en animation que je suis cette fois (du verbe suivre), une sorte de recyclage. J'aime ça de temps en temps, être une participante, écouter, écrire (ou ne pas écrire) simplement pour mon plaisir. Je vous en raconterai sans doute quelque chose lundi, car ce genre de WE est toujours intense. Je m'en réjouis. Alors,j'ai ressorti comme ça un p'tit poème écrit il y a déjà trois ou quatre ans... Le voilà! Moi, mon ciel s'est noyé un soir... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 14:57 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
16 avril 2008

Une magicienne qui ne dit pas son nom...

Ils sont arrivés et aussitôt les murmures qui circulaient de-ci de-là dans la salle, sorte de brouhaha indiscipliné et flou, se sont tus. Instantanément! Stoppés net: la salle tout entière polarisée soudain vers la scène, dans une attente curieuse et fervente. Ils ont salué, les mains de la salle ont applaudi. Comme toujours... Ils se sont installés tous les quatre, ont formé un demi-cercle, prenant bien soin d'offrir aux yeux de tous, l'envers et l'endroit de leurs faits et gestes. C'est alors que le silence s'est... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 20:20 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
14 avril 2008

Dans les rues de ma ville

Dans les rues de ma ville, les gens se croisent, puis se décroisent. Sans se saluer, sans se dire un mot. Parce qu'ils ne se connaissent pas, ils se sentent libérés de ces mots de bonne conduite en société. "Bonjour, vous allez bien?" Il y a trop de gens dans les rues de la ville, s'il fallait les saluer tous, on n'en finirait pas, disent les gens raisonnables. Et bien sûr ils ont raison...Dans les rues de ma ville, les gens ne se saluent pas. Ils sont chacun bien engoncés dans leurs écharpes frileuses, bien au chaud dans... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 21:53 - - Commentaires [49] - Permalien [#]
13 avril 2008

Narcisse amoureux

L'enfant blond se trouve au bord du lac. Il s'est penché sur les eaux tranquilles et lisses.Il se mire et s'admire. Il se regarde tendrement.Il se penche davantage: ses yeux se font doux pour le tendre aveu. Narcisse est amoureux pour la première fois. Il tend  la main vers son  bien-aimé. Il veut l'enlacer, le serrer dans ses bras, goûter l'ivresse de la complétude. Il tend la main plus encore et soudain, l'image se déchire...Le miroir d'eau s'est zébré d'une multitude d'éclairs miroitants. Narcisse... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 11:24 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
11 avril 2008

Enterrer ses vieux chagrins

Souvent, je me réveille triste...De cette sorte de tristesse qui n'a pas de nom, qui flotte indécise dans ma tête et mon corps, comme un fantôme sur lequel je n'ai pas de prise.Souvent, je me réveille triste...Comme si dans mon sommeil j'avais pleuré un très vieux chagrin, qui n'a plus de raison d'être, un chagrin inconsistant dont je n'ai plus aucun souvenir... sur lequel je n'ai décidément aucune prise.Je sais juste que la tristesse sommeille encore en moi, alors que j'émerge de mes rêves, appelée par le réveil, appelée par la... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 18:21 - - Commentaires [31] - Permalien [#]

10 avril 2008

Couleur Livres et 60 questions

Bonne nouvelleJe suis enfin référencée sur le site couleur livres... (possibilité d'aller le commander sur la page "bon de commande..)Le livre est aussi dans toutes les bonnes librairies en Belgique (selon la formule consacrée)(s'il n'y est pas, vous tapez sur la tête du libraire  vous avez la possibilité de le commander poliment ;-))Mon gentil préfacier, une sommité dans le domaine de la communication en ligne (oui, oui, Jean-Marc, c'est vrai!!!) a fait un bel article sur son blog ...merci à toi...Et comme le tambour des... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:45 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
09 avril 2008

Délivrez-nous des insomnies...!

Il est tard, tu viens de te mettre au lit. Dans les draps frais, tu t'étires, heureuse et tu prends le livre que tu as commencé hier...C'est un bon moment que tu savoures... la journée a été pleine avec son lots de petits bonheurs. Quelques soucis, rien de trop grave, on n'y pense pas...tu te tournes vers la lampe de chevet et tu lis...Mais tes yeux lentement commencent à peiner, ils se ferment peu à peu, s'alourdissent, le sommeil est proche.Tu déposes ton livre, éteins la lampe et t'apprêtes à te laisser glisser dans le sommeil. ... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:22 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
08 avril 2008

Il vient du Vietnam, elle de la Chine...

Notre fille ainée et son mari font tous deux partie d'une famille nombreuse...ils en ont été heureux et souhaitaient avoir plusieurs enfants. La vie en a décidé autrement... je dis là en deux mots des années de larmes, un deuil douloureux à faire... Après des années d'essai et de traitements médicaux lourds et déprimants, ils ont opté pour l'adoption. Et leurs deux merveilleux enfants sont des enfants asiatiques, l'ainé vient du Vietnam, la deuxième vient de Chine. Cela aussi dit en deux mots, parce que en... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 13:11 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
07 avril 2008

Un mot sur la psychogénéalogie

Je vous fais ici un copié-collé du commentaire de Tisseuse sur mon billet précédent, qui éclaire et renforce mes mots.Elle donne aussi quelques premiers renseignements sur la psychogénéalogie que j'ai mentionnée rapidement et pour laquelle on me demande des info que je ne me sens pas qualifiée à donner (sinon par témoignage personnel, ce que je ferai peut-être...)Merci Tisseuse d'avoir pris la peine de me répondre longuement et clairement...Demain je raconterai quelque chose de mes petits enfants asiatiques, adoptés par le couple de... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 12:21 - - Commentaires [15] - Permalien [#]