Coumarine, Petites paroles inutiles - Page 26 - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

08 septembre 2008

Une belle journée

Ce fut une belle journée...Tout y a concouru: le temps, les gens, les acteurs principaux souriants et heureux, le repas, l'atmosphère bon enfant, la longue cadillac blanche, les sourires, le montage fait par les autres enfants pour parler de leur soeur à leur manière avec humour et tendresse, le discours du père de la mariée qui a fait sortir quelques mouchoirs, les rires et le bon vin, tout je vous dis...tout...!Je ne vous en dirai pas davantage, du moins ce soirJe suis fatiguée et heureuse du bonheur de ma fille et de son mari ... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 00:02 - - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags : ,

05 septembre 2008

Suis-je heureuse?

Tout est prêt...la robe de la mariée attend patiemment ma fille, immobilisée sur son cintre (la robe, pas ma fille), la mienne de robe, ainsi que le soutien assorti, les bas, les souliers, le sac et tout le reste attendent tout aussi patiemment depuis des jours maintenant.Et moi, j'ai le cœur serré..Une belle fête nous attend tous... c'est vrai...Mais je ne peux m'empêcher de me demander si ma fille sera heureuse...Est-ce que moi, qui suis toujours mariée au même homme depuis tant d'années... je suis heureuse?Oui sans doute diront... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 21:21 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 septembre 2008

Une adoption...un mariage

Tous les jours il y a des lecteurs qui aboutissent sur ce blog en faisant une recherche à partir du mot "adoption" J'ai en effet raconté ici, en quelques billets, une histoire qui court sur pas mal d'années... l'histoire de ma dernière fille, accueillie en dépannage pour quelques semaines (!) puis adoptée à l'âge de 7ans. Ben oui! Au départ le simple dépannage d'une famille en difficulté, (nous ne pensions pas avoir un autre enfant, nous en avions déjà quatre...ouf!) qui se transforme en accueil longue durée, puis en... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 21:35 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 septembre 2008

Un certain Gouri

Sur la longue table, un seul verre de Saint-émilion...Elle le lorgne avec gourmandise, s'en délecte à l'avance, tourne sa langue sept fois dans sa bouche, non qu'elle s'apprête à dire un mensonge comme on pourrait le croire. Non. Ce n'est pas une menteuse. C'est une goûteuse. Et elle goûte déjà la saveur corsée de ce petit Saint-émilion, qui s'offre impudent à la caresse de sa langue.Elle se met donc en position de baiser, d’amante gourmande et s’approche de la table où rien que pour elle, le verre de Saint-émilion s’est habillé d’un... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:45 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 septembre 2008

Un grand nettoyage au programme!

Je reçois un courrier de l'éditrice de Traces de Vie: aucun  exemplaire de l'Enfant à l'endroit, l'enfant à  l'envers ne s'est vendu en librairie (les rares exemplaires qu'elle a supplié à deux genoux de pouvoir déposer dans les meilleures libraires à Bruxelles sont en train de moisir dans un coin oublié de chaque librairie, juste à côté des toilettes). Et pourtant deux critiques très positives ont paru dans les journaux belges... malgré ça...néant, niet, rien, nadaLes livres vendus sont partis grâce au bouche à oreilles et... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 16:49 - - Commentaires [54] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 août 2008

La richesse des commentaires

Quand j'ai écrit le billet précédent "qu'as-tu fait de ton frère?", je l'ai volontairement écrit dans les généralités, alors que je suis en ce moment touchée par une incompréhension que je considère comme grave entre mon frère ainé et moi. Je ne me sentais pas le droit d'en parler avec plus de détails par respect pour lui...D'où ce billet que j'ai voulu à tonalité générale sur les fratries et leur cortège de difficultés et sans doute aussi leurs instants de bonheur et d'affection réelle...C'était sans compter sur vous, chers... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 10:17 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags : ,

26 août 2008

Qu'as-tu fait de ton frère? (de ta soeur?)

Il y en a qui s'inventent un frère (ou une soeur) imaginaire, un frère idéal, compagnon de jeux de l'enfance, refuge fantasmé des moments difficiles. Il y en a qui ont eu un frère (ou sœur) mort avant leur naissance, qui quoique définitivement absent, continue à occuper toute la place dans le cœur des parents meurtris. Leur frère ou sœur est juste une belle photo d'enfant qui a toujours trôné sur le haut d'un buffet ou d'un piano... (on l'appelle comment celui-là? Le grand frère? mais il est si petit... Bizarre...c'est comme... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 21:40 - - Commentaires [69] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 août 2008

Trois lectrices heureuses et une auteure qui l'est aussi!

Deux billets parlent aujourd'hui de L'enfant à l'endroit, l'enfant à l'enversLe premier est de Tisseuse dont j'aime fréquenter le blog, dont j'aime lire les commentaires quand elle vient chez moi. Merci Tisseuse...de tout coeur... Le deuxième est publié sur un blog de lecture: Martine est "tombée" par hasard sur mon livre Tout d'un blog, en a lu la quatrième de couverture, a acheté le livre, l'a aimé, est venu visiter mon blog, a découvert que j'avais dans mes cartons un autre livre: L'enfant à l'endroit, l'enfant à... [Lire la suite]
21 août 2008

Polysyndète

Demain je pars à Hurtebise avec un petit groupe de personnes, passionnés d'écriture. Et ils écriront durant tout le WE. Et je les mènerai sur leurs propres chemins d'écriture.Et je leur donnerai des consignes très variées, certaines difficiles, d'autres simplement ludiques, d'autres qui solliciteront fortement leur imagination, d'autres encore qui les obligeront à partir sur des chemins inattendusEt ils écriront tout leur saoul, encore et encore. Et ils en redemanderont. Et je serai heureuse d'être une "accoucheuse de... [Lire la suite]
16 août 2008

La danse de la vie...

Une foule immense danse, martèle le sol en cadence. La danse vient prendre vie dans la tendresse, sur les lèvres qui s'enlacent et se délacent au fil des rencontres, au fil des mains qui se frôlent ou s'empoignent. La danse est désir qui parcourt les corps en sueur, les corps en urgence d'aimer... Là-bas, dans un coin de la place, elle attend. Elle observe l'élan sauvage qui circule comme un vent de tempête, s'engouffre en folie dans chaque recoin de ruelle, vient secouer chaque volet si fermé qu'il en devient buté. ... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 20:55 - - Commentaires [43] - Permalien [#]
Tags : , ,