Coumarine, Petites paroles inutiles - Page 100 - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

18 novembre 2004

Simplement moi..

Je dois bien m'avouer quelque chose...je suis secouée depuis que j'écris sur ce blog Comme si j'étais en train de me rendre vachement vulnérable. Obligée que je suis d'aller à des réflexions essentielles, au coeur du coeur ¨Pourtant, ce n'est pas faute d'avoir eu dans ma vie des formations diverses et variées, un lent et parfois laborieux travail sur moi, énormément de lectures sur des sujets qui touchent à l'humain, la relation, la psycho, diver sujets "à la mode" comme la résilience, le transgénérationnel et autres thèmes qui me... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:02 - Commentaires [7] - Permalien [#]

18 novembre 2004

Photos en noir et blanc

http://www.pierre-farel.com/sommaire/sommaire.php Je ne sais pas si un thème particulièrement me touche plus qu'un autre...mais la couleur, oui! qu'elle soit dans un paysage, ou des personnages... et puis le symbolisme, l'évocation d'un imaginaire possible Farel, c'est mon coup de coeur...il est sensuel...sans aucune vulgarité, il me fait rêver Je constate qu'il m'est difficile de dire POURQUOI j'aime un peintre, c'est comme une sympathie qui naît entre lui (elle) et moi, une visiion du monde commune Même chose pour un écrivain... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 18:15 - Commentaires [4] - Permalien [#]
18 novembre 2004

Pourquoi je les aime...

Demo me pose une question intéressante qu'est-ce que j'aime dans ces peintures, chez ces peintres que j'ai épinglés? Faut que je réfléchisse, et je je fasse appel à ma raison pour le dire, alors que mes coups de coeur sont plutôt du genre irrationnel Le cerveau droit contre le cerveau gauche... 1ère raison: j'aime parce que ...j'aime. Oui bon ca n'avance pas le schmilblick... J'aime la couleur (je n'aime VRAIMENT pas, des couleurs glauques, fantômatiques, comme c'est beaucoup la mode aujourd'hui, surtout chez les peintres... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:07 - Commentaires [5] - Permalien [#]
17 novembre 2004

De la couleur avant toute chose...

Cela me donne envie de vous parler  (rapidement) de qquelques peintres que j'aime beaucoup Il y a Chagall...peut-être mon préféré   Il y a August Macke, peintre anglais fin du siècle passé Parme les "modernes", il y a Collandre que j'aime ....(j'ai déjà mis une ou deux peintures d'elle Ensuite P. Farel Et celui-ci Korbienbraun Il y en a d'autres, bien sûr, mais ce sera pour une prochaine fois Coumarine
Posté par Coumarine à 18:03 - Commentaires [4] - Permalien [#]
17 novembre 2004

Ce cher Edward...

Juste pour faire un clin d'oeil, à Kalamazoo (voir à droite) qui, comme moa...aime Edward     Philippe Besson (dont j'ai déjà parlé à propos de son dernier roman "les jours fragiles"), au départ de cette peinture de E. Hopper a imaginé une histoire qui est devenu son 2ème ou 3ème roman c'est vrai qu'il y a toute une atmospère dans ces peintures...y a qu'à laisser aller son imagination Fantastique... Coumarine  
Posté par Coumarine à 17:35 - Commentaires [2] - Permalien [#]
13 novembre 2004

Une journée de travail...ouais!

Aujourd'hui, j'avais prévu une petite journée "travail" Une journée comme je les aime: le travail, chez moi, c'est derrière l'ordinateur...préparer des animations, des interview, des petites choses et des petits bazars... Et avec ça, une petite tasse de café, un morceau de chocolat (noir!) mon portable à côté de moi, un livre s'il me vient à l'idée de faire une pause. Au dessus de moi, le vélux qui ouvre sur les feuillages moribonds du jardin, le ciel qui court après ses nuages...bref le bonheur. J'avais devant moi au moins six... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 21:02 - Commentaires [6] - Permalien [#]

12 novembre 2004

AU SECOURS...!

Je suis dans une colère pas possible...une colère de femme, et de citoyenne du monde 1) Pourquoi les violences, les rébellions, les guérillas et les guerres, s'accompagnent-elles toujours de viols Pourquoi la violence des mecs passe-t-elle par l'écrasement au sol des femmes pour les marteler de coups de pénis Pouvez expliquer cela les hommes qui passent par ici? Sexe et mort...mort et sexe...liés dans la violence...AU SECOURS... 2) Si le monde palestinien pleure son raïs...j'ai entendu ce soir au journal télévisé une... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:08 - Commentaires [8] - Permalien [#]
11 novembre 2004

Histoire du BCBG qui buvait un verre avec un SDF

Hier, j'ai assisté à un vernissage qui m'a fait chaud au coeur Il y avait du monde ...beaucoup, ça se piétinait un peu, autour des artistes, et autour des photos et textes. Quel monde? eh bien c'est là que cela m'a remuée...il y en avait de tous les bords Les gens les plus simples (ceux qui en fait, faisaient l'objet ou plutôt les sujets de l'expo). Simples, ça veut simple, et même très très simples. par ex, quelques SDF fiers et heureux héros d'un jour, qui dédicaçaient leurs photos, oui Monsieur!!! Quelques transsexuels... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 13:53 - Commentaires [4] - Permalien [#]
08 novembre 2004

Ecrire...pourquoi? pour qui?

Je me pose une question carrément existentielle Est-ce que sur un blog, les bloggueurs écrivent quand ça va bien pour eux? Ou quand rien (ou si peu...) ne va? Ecrit-on quand on reçoit un coup dur, des mails assassins, des détournements de sympathie ou des coups de cafard??? ou quand il y a des caresses, des paroles douces, des mots de tendresse, des histoires de bonheurs, un moment de couette... Ca se raconte le bonheur? Ne seraient-ce pas des petites paroles inutiles? Et les vraies paroles, celles qui pèsent leur poids de... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 12:26 - Commentaires [8] - Permalien [#]
07 novembre 2004

Deux ou trois mots-soleil

Il y a juste blotti au fond de sa poche un petit bonheur qui s'enpoussière... Il y a juste embrouillardés dans le silence deux ou trois mots-soleils qui rêvent et quelques petites paroles inutiles...  
Posté par Coumarine à 01:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]