Coumarine, Petites paroles inutiles - Page 10 - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

25 août 2009

Le plus beau collier du monde

Elle était assise un peu à l'écart des autres invités...Le monde s'agglutinait ailleurs, dans ses bavardages bruyants, rieurs et ensoleillés.Elle, déjà assise, se tenait à l'écart et travaillait consciencieusement.Je voyais sa concentration extrême, je voyais des petits morceaux colorés éparpillés autour d'elle.Je me suis approchée doucement, je voulais savoir ce qui l'occupait ainsi.Elle enfilait des petits carrés de feutrine colorés. Le fil long et solide se pliait avec grâce à ses tentatives  maladroites pour enfiler... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 10:49 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 août 2009

Envol

Hier.Un anniversaire...Une fête dans un jardin ensoleillé... Des gens, du vin, un buffet improvisé, des parasols bienveillants, des tables un peu bancales, des rires surgis on ne sait de quel coin, des enfants qui courent...et puis...et puis...quelques ballons colorés qui lancés dans le vent, s'élancent avec conviction, à la poursuite des rêves exprimés sur de petits cartons blancs.On y croit, on y croit...enfin, on essaie... on ne va quand même pas aujourd'hui, polluer le ciel avec ses soucis et ceux du monde, d'accord? ...photos... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:02 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 août 2009

Eternelle nomade

Je vais de chemin en chemin, éternelle nomade.Je m'accroche obstinément au chemin que j'emprunte aujourd'hui, espérant qu'à chaque détour je trouverai la plénitude dont j'ai si soif, dont j'ai si faim et qui creuse mes reins, inlassablement.Je marche.Un pas, puis un pas, puis encore un pas.Sur le côté du chemin, deux ou trois coquelicots m'offrent leur sourire de fleur éphémère. Elles oscillent lentement dans le vent qui les malmène.Leur fragilité me rassure: elles sont de ma famille!Elles toisent le vent effrontément, mais se fripent... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 15:25 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 août 2009

Petit poème en forme de plume

J'étais enceinte sans le savoird'une petite plume précaireet je l'ai mise au monde...Elle s'est mise à danserje l'ai baptisée dans le vent:elle s'appelle Espérance Elle m'invite à muserma chanson personnellemon air de liberté...et les notes et les motsmontent en bulles de silencetraversées par le soleil. Elle m'invite à tricoter avec une infinie patienceles mailles d'une parurede Reine incognito. Et dans mes yeux écarquilléss'allument doucementmille et une luciolessentinelles attentivesdans l'herbe des soirs d'été C'est la danse... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 15:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 août 2009

De la fusion à la séparation

Et voilà... elle part! Mardi à l'aube, elle s'en va, pour deux mois, à la poursuite de sa vie qui se cache on ne sait où, qui se dérobe sans cesse... Depuis le temps qu'elle cherche sa vie, sans la trouver encore...du moins c'est ce que je crois et redoute, moi, sa mère. Oh! j'ai souvent parlé d'elle ici, son histoire est spéciale, parfois si tortueuse, depuis le début d'ailleurs. Je n'ai pas le cœur de vous mettre les liens... ceux qui me lisent régulièrement savent...et moi ce soir, pas le courage d'évoquer une fois de plus les... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 16:40 - - Commentaires [46] - Permalien [#]
Tags : ,
10 août 2009

Les coquelicots m'accompagnent...

Quelques jours de pause...Merci à tous pour votre fidélitéPhoto de Telle, qu'elle m'a offerte il y a un ou deux ans, sachant combien les coquelicots font partie de ma vie ;-))
Posté par Coumarine à 10:11 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,

08 août 2009

Un peu (beaucoup) de nostalgie

Beaucoup absente... je vais par monts et par vauxJe marche, je rêve, je réfléchis, je lis, je doute, je parle, et j'écoute beaucoup.J'écris bien sûr, et même parfois je pleure...ben oui j'ai avoué un jour que je suis une pleureuseÇa carbure dans ma tête, dans mon cœur, dans mon corps, dans mes zones de turbulence et de douteJe vais, parfois "légère et court vêtue", parfois drapée dans de sombres vêtementsIl en faut pour tous les jours, n'est-ce pas...? J'ai plusieurs fois fait un trajet qui immanquablement me fait penser à... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:28 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 juillet 2009

Des morceaux de ciel

Au petit matin la fête fut finie. On abandonna les débris avachis, les emballages effilochés, les lampions éclatés. Tout gisait par terre, éventré en mille éclats de salissures.Chacun s'en était retourné depuis longtemps sur le chemin de ses errances, en serrant dans sa poche les petits cailloux pointus surgis au hasard des orages du temps, plantés en graines stériles dans des histoires à discutailler sans cesse. Partout du brouillard infiniment...et des tempêtes pour du rien...Au petit matin on se dit qu'il y avait eu décidément de... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 16:45 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
27 juillet 2009

Faire mon marché

Parfois je me fais le reproche de ne pas encore savoir bien approcher la vie...il serait temps, non?Elle gronde en moi, autour de moi avec tant de ferveur parfois, tant d'impétuosité, comme un souffle puissant qui n'en finit pas de tenter de s'échapper, vers le plus...vers le mieux, vers le plus intenseLa vie est là, je la pressens, mais c'est comme si elle se tenait juste derrière le carreau, me narguant peut-être, me faisant des signes pour trahir sa présence, pour me jurer qu'elle est bien là, que je n'ai qu'à...Qu'à... quoi?... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 18:25 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 juillet 2009

Tu n'as pas changé, tu sais

Disons que tu n'as plus vu quelqu'un depuis dix ans (un peu plus peut-être..)Disons que tu revois ce quelqu'un aujourd'hui, au milieu de plein d'autres gens, lors d'un enterrement (oui, c'est une excellente occasion pour revoir des gens qu'on n'a pas vus depuis longtemps)Tu as un choc!Parce que la personne qui vient à toi et te dit bonjour mince de mince ça fait presque un trou dans ta poitrine de la voir soudain comme ça devant toi.Non mais c'est ELLE? Tu en es sûre? parce que... sa tête, son allure, toussa...Tout en lui serrant la... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:35 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
Tags : ,