Coumarine, Petites paroles inutiles - Page 1 - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

12 mars 2010

Quelques minutes seulement...

Je suis dans une rame de métro...Assise (j'ai de la chance) avec comme toujours, pas mal de monde autour de moi.Des blancs, des noirs, des jeunes, des moyens, des vieux, des cravatés, des casquettés, des jeans taille plus que basse, des hommes, des femmes, des enfants et même un chien, une poussette, et des grosses valises. Il y a aussi des portables qui parlent fort ou qui murmurent, et des livres qui absorbent un ou deux lecteurs. Il y a un bébé qui pleure, une maman qui tempête sur son fils. Un homme dort, le front appuyé contre la... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 15:15 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 mars 2010

Sur les chemins de l'intériorité

Question:A quoi vont servir tous ces mots que je mets sur papier, qui sortent de ma plume, qui s'inscrivent sur mon écran?Pas de rendement mesurable, pas d'efficacité immédiate, comme c'est le cas quand on construit une maison, on prépare un repas, on coud une robe, on travaille un dossier...L'artiste fait des choses qui à priori n'entrent pas dans les registres du rendement, de l'efficacité/Et pourtant...Les mots écrits par les écrivains se transforment en livres, le plus souvent.Et les livres emmènent le lecteur sur les chemins de... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:41 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 mars 2010

Etre en relation, non en compétition

Demain journée de la Femme comme chaque 8 mars depuis cent ans... C'est donc un anniversaireCe n'est pas mon propos ici (il y aura sans doute bien des articles qui en parleront) d'évoquer les avancées (ou les reculs) de la place de la femme dans la société, la famille ou/et le couple d'aujourd'hui.D'évidents progrès ont été faits, mais il y a encore du pain sur la planche, c'est sûr. Non pas (d'après moi) dans le sens d'une égalité intransigeante et réclamée parfois avec véhémence, mais dans celui d'une reconnaissance respectueuse... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:16 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 mars 2010

La chanson des arbres

Il y a des arbres dans mon jardinCertains sont vieux, et même centenaires.Ils m'en imposent, je les aime...Mais certains, au fil des années, se sont déployés plus que de raison, et nous ne les avons pas vus grandir.C'est en regardant de vieux albums de photos que nous nous rendons compte, que oui, ils se sont...disons... épanouis!Parfois ils ont empiété sur notre espace vital... et le soleil et la lumière n'arrivent plus aux fenêtres de notre maison. Plus de soleil dans le jardin, même aux plus belles heures de l'été. Cela me manque.... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 14:38 - - Commentaires [37] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 mars 2010

Danser, c'est mieux

Elle a tout essayé.S'adapter, renoncer, dénoncer, tempêter, chuchoter, chahuter, se taire, porter le sac, l'abandonner en chemin, papillonner de bouche en bouche, fuir à pas de terreur, vomir à coups de dégout, écouter les secrets des coquelicots, entonner le chant du guerrier qui veut son repos, pleurer dans son lit sa petite peluche sur le ventre, entrer dans les secrets en catimini, écouter aux portes, défoncer les portes, entrer en religion, croire en dieu et tout ça, plier quelques pages trop explicites, les chiffonner puis les... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 16:50 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : ,
26 février 2010

Il suffirait de peu

Je le voisL'homme là en face, juste à hauteur de ma fenêtre.Il est assis à califourchon sur le toit, il fait une réparation, enfin je ne sais pas trop...Je le regarde, fascinée: il avance, assis sur le toit, les jambes d'un côté, puis d'un seul coup, lancement des jambes de l'autre côté et hop! Il avance au gré des saccades et des petits sauts qu'il fait faire à son corps. J'assiste fascinée à sa danse improvisée de funambule. Que nul ne regarde, il se croit seul, d'ailleurs il l'est. Il ne sait pas que j'ai les yeux rivés sur lui,... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:51 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : ,

24 février 2010

Une odeur d’amour empoussiéré

C’est au bout du monde. Là-bas, tout en haut. Trois volées d’escaliers en bois qui craquent. Cela fait tant de bruit que ça ne passe pas inaperçu ! Mais ce n’est pas grave : aujourd’hui elle est seule dans la maison. Elle quitte les odeurs chaudes et familières d’en bas. Elle monte. Ça devient froid et mystérieux. Alors elle hésite un peu. Elle n’aime pas quand c’est froid. Elle a un peu peur du mystérieux. Mais elle continue. Les escaliers rouspètent de plus en plus. Là, la porte. Et sur la porte une grosse clé. Elle l’empoigne, la... [Lire la suite]
22 février 2010

Folie

Tiens je reçois un mail Avec une citation qui  m'inspire... La folie, c'est se comporter de la même manière et s'attendre à un résultat différent.[ Albert Einstein ]Pas mal hein! Je dirais que ça m'est déjà arrivé, d'espérer que les choses changent, en recommençant chaque fois à agir pareil que précédemment...
Posté par Coumarine à 22:01 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 février 2010

Au commencement était le verbe

Chercher laisser venir creuser rêver penser chercher encore ne pas trouver s'acharner taper des mots au hasard râler un coup se décourager reprendre la tâche avec courage recommencer au début au commencement était le verbe au secours où se sont cachés MES verbes plonger dans les silences qui font perler des larmes de rage interroger le ciel aussi gris que la mémoire guetter l'éclaircie déchiffrer des images vieillies les scruter les yeux plissés les détailler les fouiller leur tordre le cou les faire valser à travers la pièce... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 18:40 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 février 2010

Partir?

Malade je suisPas trop, mais un peu quand mêmePas trop peu, mais malade quand mêmeC'est physiquemais aussi moral, je le reconnais. Ça couvait depuis deux mois, vous l'aurez remarqué sans doute... La blogosphère est en train de perdre des "vieux blogueurs" qui arrêtent leur blog, pour des raisons à eux!Toutes excellentesSauf que... vu de mon petit côté...Voilà! Je suis en train de perdre des points de référence, des genres de piliers qui je le savais, étaient là...et bien là! Je me le demande... faut-il du courage pour... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 14:40 - - Commentaires [52] - Permalien [#]
Tags : , ,