Les silences de Kaila - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

14 février 2007

Gouttes de tendresse

La pluie tourne dans le vide des rues étranglées. Gouttes d'absence. Elle dort. La pluie danse dans la pénombre des temps anciens. Gouttes d'évasion. Elle s'envole. La pluie hésite, tente en vain de tisser des velours de quiétude. Gouttes de détresse. Elle se tait. La pluie se bat, se rebelle, combat, frappe, cogne, blesse. Gouttes de violence. Elle meurt. Dans les rues, un cercueil gris, il est vide. La morte s'est enfuie. Loin. Inconnue à cette adresse. Le silence bouge sec et dur, il tremble,... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:35 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

15 novembre 2006

Gris, morne, pressé, silencieux

Elle glisse dans l'univers froid et sombre du métro. L'escalator l'entraîne vers le fond. A côté d'elle, du monde, derrière elle du monde, devant elle du monde...Rien que du monde qui s'enfourne avec elle dans cet antre, glissement mécanique, rien que du monde gris, terne, pressé, silencieux, morne. Chacun dans son monde. Arrêt sur image. Le quai long comme un jour sans pain. Elle s'est figée, comme tout le monde. Elle attend la rame, comme tout le monde, mon dieu qu'il y a du monde, gris, terne, silencieux, pressé.... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:43 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
06 novembre 2006

Sorcière ou princesse

Photo de Lilya Cornéli La nuit, en s'endormant, elle ouvrait sa mémoire. Elle entrebaillait la porte de chêne lourd de sa grande armoire et s'y glissait en silence. Il ne fallait surtout pas que quelqu'un soupçonne qu'elle allait pendant deux ou trois heures partir dans les profondeurs de sa vie, qu'elle alllait selon son humeur se déguiser sorcière ou princesse. Elle se nichait bien serrée dans une couverture qu'elle avait placée là pour accueillir ses rêveries solitaires. Elle s'abandonnait à l'ivresse de partir dans sa... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 10:39 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
12 octobre 2006

Princesse ou Sorcière

La nuit, en s'endormant, elle ouvrait sa mémoire. Elle entrebaillait la porte de chêne lourd de sa grande armoire et s'y glissait en silence. Il ne fallait surtout pas que quelqu'un soupçonne qu'elle allait pendant deux ou trois heures partir dans les profondeurs de sa vie, qu'elle alllait selon son humeur se déguiser sorcière ou princesse. Elle se nichait bien serrée dans une couverture qu'elle avait placée là pour accueillir ses rêveries solitaires. Elle s'abandonnait à l'ivresse de partir dans sa tête. Promesses... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 16:47 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
19 septembre 2006

Kaila, louve ou déesse de la lune

"De grands miroirs renvoyant son image à l'infini...la louve timide s'étonne de se voir surprise par tous ces visages indiscrets. Elle scrute, se reconnaît, se rassure... lire la suite ici Kaila est le nom que la pianiste Hélène Grimaud a donné à une de ses louves au New York Center Wolf Center. Kaila évoque la déesse du ciel dans une légende Inuit. Je me suis approprié ce nom qui me parle et  me rappelle un livre que j'ai dévoré: "Femmes qui courent avec les loups" de Clarissa Pinkola Estes, et qui... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 16:05 - - Commentaires [12] - Permalien [#]


  1