Les mots de Coumarine - Page 9 - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

08 février 2008

Une toute petite étoile s'est éteinte

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas...Ce soir je suis tristeTriste de la souffrance très vive de ma dernière fille M.A...Depuis dix mois elle et son mari espéraient mettre un enfant en route. A la fête de Noël qui réunissait toute la famille, elle a exprimé combien l'attente commençait à être longue, combien chaque mois la déception était vive...Mais tous les deux gardaient bon moral... Mon coeur de mère se serrait déjà un peu...ma fille ainée a vécu ce douloureux combat de l'enfant tant espéré, et elle et son mari après des... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 18:37 - - Commentaires [22] - Permalien [#]

07 février 2008

Elle est d'ailleurs

Elle est d’ailleurs…Elle vient de loin, de très loin. Bien au delà des mers, bien au delà du temps. Elle porte les traces de cet ailleurs sur son visage, avec ses cheveux tellement noirs qu’ils semblent percer les nuits d’encre, sa peau mate au toucher de velours et de tendresse et surtout ses yeux... ses yeux qui s’étirent dans un sourire infini.Elle est d’ailleurs, abandonnée un jour sur un trottoir sale, comme bien d’autres fillettes dans ce pays du bout du monde, et puis parquée dans une maison d'enfants perdus, encagée... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:30 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
18 janvier 2008

Une cousine qui ressemble à une soeur

Hier j'ai passé trois heures avec une de mes cousines germaines, que je n'avais plus revue depuis un petit temps.D'accord on se voit aux enterrements, quand les circonstances ne facilitent pas de vrais échanges: on parle de tout, de rien, surtout de rien.Hier c'était différent: on avait décidé de se voir, de se parler, de confronter des souvenirs, de se dire comment on voyait les choses du passé, de compléter nos visions personnelles de la famille. Trois heures d'échanges passionnants, pour elle, comme pour moi, trois heures... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:11 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
15 janvier 2008

Tirée à trente épingles...

Une après-midi  comme les autres... Je monte dans le métro au centre ville. Comme je me rends en périphérie, j'en ai pour un bon moment de trajet. J'avise une place assise libre. A côté et en face de moi, trois jeunes filles voilées sont chacune plongées dans leur portable, à tapoter frénétiquement des sms... Je me plonge quant à moi dans mon bouquin, enfin j’essaie… Celle qui se trouve à mes côtés a un très joli foulard dans les tons gris irisé. Je trouve que ce foulard lui va bien. Elle est fraiche et jolie. Mais sur le... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 15:37 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
01 janvier 2008

Collectionner les petits brins de merveilles

Qu'est-ce qu'on dit quand une nouvelle année pointe le bout de son petit nez fripon, avec caviar et cotillons? On dit  "bonne et heureuse année"! Bien... très bien... bonne réponse! Euh... ça veut dire quoi ça, heureuse? Heureuse comme quoi, comme qui, comme quand, comme où? Parce que franchement on peut pas dire que l'état du monde au terme de cette année 2007, nous garantit Paix, Joie et Bonheur! Bon d'accord, je me tais, je ne vais pas jouer à la rabat-joie. On a tous besoin de rêver un... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 12:00 - - Commentaires [45] - Permalien [#]
23 décembre 2007

Le Noël de la crèche

Cet après-midi, flânerie dans le centre de ma villeJ'ai vu des camionnettes de police, prêtes à bondir et à rugir aux moindres frémissements de foule: on avait annoncé la possibilité d'un attentat terroriste à Bruxelles... tiens, c'est magnifique ce genre de menace pour fêter un Noël pacifiqueJ'ai vu des policiers partout, planqués dans les camionnettes, armes à la ceinture, bardés de gilets pare-balles, et d'autres se promenant aux aguets parmi la foule bon enfant...J'ai vu des policiers bon enfant expliquant patiemment le chemin aux... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 19:49 - - Commentaires [37] - Permalien [#]

25 novembre 2007

Il faut entonner les refrains

  C'est d'abord un écheveau de mots sans foi sans loi sans toit Il y a des mots qui font la loi, des mots qui tapent et qui frappent Il faut gratter la croûte, il faut oser le sang, braver les déchirures Tu ne les vois pas? Ils sont sanglés sur les langues sanguinaires Il y a des mots ébouriffés, d’autres qui claquent des dents des mots qui soliloquent dans les gorges enflées par des hoquets sordides Il y a des mots nomades qui s’aventurent à l'impotence tandis que d'autres s'arc-en-cielent au dessus des océans ... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:33 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
15 novembre 2007

Au bout de mes doigts

Il est des matins où les bruits les plus ordinaires s'ankylosent dans le gris des brouillardsIl est des matins où les gestes les plus anodins s'essoufflent au front des ouragansIl est des matins où les faits les plus insignifiants gonflent en tumeurs sous le fracas  des maisons qui explosent et des gens qui hurlent sous les gravats assassins Je vous en prie, dites le moi: où sont passés mes gouttes d'émerveillement?Celles que je prends pour nourrir mon couragepour respirer le printemps même quand c'est le presqu'hiver? Je... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:23 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
11 novembre 2007

Il y a des photos dans les coffres en bois

J’ignore où se cache ma vérité, sans doute dans un tiroir oublié, ou peut-être plusieurs, oui c'est ça, beaucoup de tiroirs oubliés, d'armoires poussiéreuses, de greniers inquiétants, de caves fermées à double tour. Serrures têtues. Clés rouillées, corrodées, rongées, qui tournent rauque, qui tournent fou … Qui tournent fou…  comme dans les manèges enchantés où les enfants s’imaginent être des conquérants de l’espace, des cow-boys aux chevauchées valeureuses, des fées aux paroles toutes puissantes. Comme dans les... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:34 - - Commentaires [39] - Permalien [#]
05 novembre 2007

Il y a de tout dans mon tiroir

Temps partagé en deux- Il y a le temps de l'écriture, j'ai sur le feu et dans le cœur un projet qui me brûle la plume, qui fait danser mes mains sur le clavier...projet à terminer pour le 15 novembreImpérativementQuestion de vie ou de mort...vite Coumarine, il te reste peu de temps encore...Il y a des moments où le projet devient problème (j'y ai fait une allusion sur mon billet précédent) qui se met à me suivre comme une ombre féroce dans les moindres respirations de ma journée...Alors, je transpire des gouttes de souffrance... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 14:52 - - Commentaires [48] - Permalien [#]