mars 2010 : Tous les messages - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

28 mars 2010

Rendez-vous donc là-bas...

Voilà!C'est donc là-bas que vous pourrez désormais lire mes Petites Paroles InutilesVous tous qui m'avez fait l'honneur de me mettre en lien, n'oubliez pas de le changer....merci!Ce blog m'accompagne depuis octobre 2004Je lui dois beaucoup. Merci cher Blog. Merci chers lecteurs, particulièrement ceux qui m'accompagnent fidèlement depuis tout ce temps...1028 messages écrits courageusement...Au fil des jours, au fil des événements, au fil de l'inspiration...Photo Coumarine
Posté par Coumarine à 11:20 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
25 mars 2010

Fin d'une aventure...

Ceci sera mon dernier message sur ce blogBesoin de changer d'air et d'hébergeur, besoin de recommencer quelque chose, ailleursPeut-être l'impression de tourner en rond ici...Non je n'arrête pas mes Petites Paroles Inutiles, elles collent à ma peau, sont mon pain quotidien depuis presque 6 ans... Mais je pars, je déménage... Bien sûr c'est comme un petit arrachement, j'ai passé ici des heures fabuleuses et magiques, j'ai tout appris de cette écriture au quasi quotidien. J'ai fait de belles rencontres. Ce blog a été à l'origine des... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 13:07 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags :

23 mars 2010

Le sourire des yeux

Il y a des gens qui ont déserté leur visageLe regard est absent, réfugié dans des chimères intérieures, ou des désespoirs, ou de l'indifférence, ce qui n'est guère mieuxLa peau est vide et tous les maquillages du monde n'y peuvent rienIl y a des gens au contraire qui habitent leur visage. Le regard est allumé d'intensité, c'est un regard qui communique, qui interpelle sans parolesUn sourire habille d'ardeur ces visages dont les rides et les sillons dus aux chagrins ne sont pourtant pas absents...Dans le métro, assise pendant trente... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 09:54 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 mars 2010

S'entendre rire...

Me suis hier posé des questions qui semblent stupides (à première vue, mais à deuxième vue...pas tant que ça)Écoutez voir (héhé... l'oreille comme la vue ont ici leur importance... !)1) est-ce que j'aime mon rire? Assez pour le laisser s'éclater de bon cœur? (tiens curieux cette expression, rire de bon cœur, est-ce qu'on peut rire de mauvais cœur? C'est le rire jaune sûrement)euh, je crois que j'aime mon rire, comme j'aime ma voix d'ailleurs. En tout cas, la sonorité de mon rire ne me dérange pas, je le laisse couler de bon cœur, oui... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 12:05 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,
19 mars 2010

A cause de l'Espérance

"Le pianiste parti, il n'y a pas un seul piano au monde qui se souvienne du récital donné."Il m'a dit ça hier soir en me caressant pensivement, un sourire douloureux aux lèvres.Puis tout en saluant une dernière fois, il a disparu, définitivement.Il avait, je l'ai vu, deux larmes au bord de son sourire... Il s'est trompé.Parce que je me souviens de toutDe tout. Bien sûr, j'ai perdu Ses mainsLes mains de LuiLe pianisteSes mains qui m'ont tant de fois éveillé à la lumière.Mais la lumière ne m'a pas quitté, elle ... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 18:37 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 mars 2010

Zone extrême et liberté intérieure

J'ai regardé hier, comme beaucoup sans doute, cette terrible émission "Zone extrême"Je ne vais pas parler ici du pouvoir (ou non) de la télévision sur monsieur et madame tout le monde. Des articles bien faits en parleront sans aucun douteJe voudrais simplement dire un mot sur ce que j'ai vécu moi, en regardant ce documentaire...Que pouvoir dire NON est parfois une sacrée preuve de courage et de force intérieureNon pas un non stupide pour se poser et surtout s'opposer pour le simple plaisir de contredire ou de s'opposer, de... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 12:22 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , ,


16 mars 2010

Solitude chérie...

J'ai besoin de solitude...Pas d'un isolement qui serait une mise à l'écart des autres, par manque de contact. On souffre de l'isolement, on ressent un vide qu'on souhaite combler, sans savoir comment le plus souvent. L'isolement est une affaire d'impuissance... et donc de souffrance.La solitude, c'est autre chose.La solitude je la souhaite, je la recherche, je la désire pour elle-même. J'ai un besoin vital de ces moments de retrait pour me ressourcer. Pour pouvoir reprendre contact avec mon intériorité et partant, avec ma... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:02 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 mars 2010

Au revoir Jean...

Jean FERRATenvoyé par  
Posté par Coumarine à 21:40 - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : ,
13 mars 2010

Papier...écran...

Autrefois, seule une feuille de papier recueillait les mots qu'il me prenait l'envie, l'urgence ou la fantaisie d'écrire.Sur cette feuille, le plus souvent, les mots coulaient, rapides et comme pressés de se découvrir les uns les autres, les uns aux autres.Parfois ils hésitaient, revenaient sur leurs pas, un peu mécontents, un peu perplexes. Et ça faisait bien des ratures!Exactement comme dans les cahiers des personnages d'autrefois qu'on regarde respectueusement au travers des vitrines des musées, étonnés de voir là leurs textes... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 15:23 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 mars 2010

Quelques minutes seulement...

Je suis dans une rame de métro...Assise (j'ai de la chance) avec comme toujours, pas mal de monde autour de moi.Des blancs, des noirs, des jeunes, des moyens, des vieux, des cravatés, des casquettés, des jeans taille plus que basse, des hommes, des femmes, des enfants et même un chien, une poussette, et des grosses valises. Il y a aussi des portables qui parlent fort ou qui murmurent, et des livres qui absorbent un ou deux lecteurs. Il y a un bébé qui pleure, une maman qui tempête sur son fils. Un homme dort, le front appuyé contre la... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 15:15 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , ,


  1  2    Fin »