S'entendre rire... - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

21 mars 2010

S'entendre rire...

Me suis hier posé des questions qui semblent stupides (à première vue, mais à deuxième vue...pas tant que ça)

Écoutez voir (héhé... l'oreille comme la vue ont ici leur importance... !)

1) est-ce que j'aime mon rire? Assez pour le laisser s'éclater de bon cœur? (tiens curieux cette expression, rire de bon cœur, est-ce qu'on peut rire de mauvais cœur? C'est le rire jaune sûrement)

euh, je crois que j'aime mon rire, comme j'aime ma voix d'ailleurs. En tout cas, la sonorité de mon rire ne me dérange pas, je le laisse couler de bon cœur, oui oui... En fait j'aime beaucoup rire, et je ris pour des bêtises, plus bêtises que ça tu meurs...
 
2) sur quelle voyelle est-ce que je ris? hahaha? hohoho? hihihi? Ou un savant mélange?

Mince alors, je sais pas trop... incroyable quand même, il y a encore des zones inconnues de soi-même. Je crois (je dis bien je crois!) que je ris sur le "ha"... mais il vire parfois au "hi" quand... au fait quand ça?
Voyez comme on se connait mal...

3) est-ce que je ris "grave"? comme si j'étais au profond de la cave, ou léger? comme si je m'envolais là-haut très haut dans les trilles de la tête?

Je ris pas dans les sons graves, non... ce serait plutôt mode envol vers là-haut...

4) est-ce que je ris à gros éclats bruyants, ou au contraire en sourdine, comme qui dirait dans ma barbe...?

Résolument de bon coeur, avec des larmes, des contractions du diaphragme, mon ventre qui fait mal et tout et tout... et bien souvent à fou-rires, oups c'est embêtant parfois!

5) Est-ce que je me laisse prendre facilement par les rires ambiants? ou est-ce que je résiste sans problème?

Alors moi, c'est sassez radical... si on rit autour de moi... je pouffe très vite, puis je ris franchement...

A vous m'sieurs dames... connaissez-vous votre rire?

Edit ce lundi latin 22 mars

Merci à Aifelle pour son billet sur "L'enfant à l'endroit, l'enfant à l'envers". J'aime la finesse et la justesse avec laquelle elle en parle...


Commentaires

    RIEUR? OUI!

    J'aime rire! De n'importe quelle façon! Je ris fort, le plus souvent possible, hohoho! hahaha! et je fais sérieusement ce que je dois faire sans jamais me prendre au sérieux...
    Tant que je serai capable de rire, je serai capable de vivre...
    Amitiés.

    Posté par Papa de Lili, 21 mars 2010 à 12:11
  • Tiens, voici une sorte de tag amusant!

    Et on n'y pense pas souvent, à notre rire (tu vas "rire", j'ai préparé un billet pour plus tard ou je parle des rencontres "blog" et demande "savez-vous si je ris comme Minnie Mouse?" ou quelque chose du genre!)

    Bref, je ris à la moindre stimulation, et je ris même aux larmes assez facilement (si ce qui me fait rire est aussi très bête et qu'une honte joyeuse s'ajoute à mon éclat).

    Je ris plutôt ha-ha, un ha bien ouvert si je suis prise au dépourvu, qui tourne vers le hi si on continue avec d'autres sources d'amusement.

    Ma voix... je l'aime beaucoup, elle me vient des femmes de la famille paternelle, voix qui ne vieillissent jamais, on nous prend pour des jeunes filles en fleur et on nous drague au téléphone. C'est amusant - et autre source de rire (ah ah, s'il me voyait, hi-hi-hi).

    Et comme toi, je suis contaminée par le rire des autres, sauf si on rit de quelque chose qui me choque, auquel cas je ne sais pas du tout me laisser aller, mais sinon, "faut pas me pousser"...

    Posté par Edmée De Xhavée, 21 mars 2010 à 13:00
  • Hihihi hahaha, léger il s'envole assurément pour rejoindre les volutes lumineuses... Certainement pas gras, il s'accorde avec les rires de joie, les fous rires, les blagues bon enfant. Rarement il se moque. On dit ma voix douce sereine et paisible, ah si on savait ce qu'elle cache parfois.. Pour le reste, les rires nous laissent sans voix, unis dans une complicité nouvelle et emplie des promesses de vie.

    Posté par delphine, 21 mars 2010 à 15:35
  • J'aime rire. J'aime bien mon rire qui est très sonore et qu'on reconnait facilement, encore qu'on le confonde avec celui de ma mère. Il parait que nous avons le même. Je ris plutôt dans les "ah". Je ris facilement mais je peux aussi le contenir. On peut faire le singe devant moi, si j'ai décidé que je ne rirai pas, et bien je ne ris pas. Enfant, en colo, il y avait un jeu comme ça où il fallait résister au rire : " Pauvre petit chat malade", souvent je gagnais. Je peux rire de beaucoup de choses, du mauvais goût, et même de choses un peu graveleuses. Tant pis ou tant mieux, c'est comme ça. Il y a des gens qui me font rire vraiment beaucoup et à coup sûr, comme Prax.

    Posté par Berthoise, 21 mars 2010 à 17:54
  • J'aime le rire des enfants, celui qui les étouffe de bonheur, qui finit en hoquets, le mien est plus intérieur, je ne ris pas assez souvent et envie les "bons public".

    Posté par mab, 22 mars 2010 à 06:34
  • Merci pour votre passage sur mon blog et votre commentaire... Votre site est un espace de douceur bienvenu...

    Posté par Ecriplume, 22 mars 2010 à 07:57
  • J'aime mon rire. Oui. Je l'aime quand il part du fond de la gorge pour devenir tout joyeux et léger. C'est le rire des belles joies vivantes.

    Je ris sur quelles voyelles ? Hé bé. Je n'en sais rien.

    Est-ce que je ris grave ? Je ris feutré au début et puis léger et cristallin. Enfin c'est comme cela que je m'entends.

    A gros éclats bruyants ? Généralement non. Cela peut arriver lors d'exceptionnels fou-rires.

    Les rires ambiants ? Je ne me laisse pas facilement influencer. La joie doit venir du fond de moi pour que le rire éclate.
    J'ai fait l'expérience d'une séance de yoga du rire. Deux personnes avaient des rires très communicatifs auxquels nombreux se sont laissés prendre. Quant à moi... cela me laissait plutôt de "marbre". Oui la joie doit venir du fond de moi.

    Posté par Annick, 22 mars 2010 à 08:30
  • LOL !

    Posté par alainx, 22 mars 2010 à 08:49
  • on pourrait ajouter des questions à ton portrait chinois pour de rire : es-tu capable de rire de toi ? (le début de la sagesse... ;-D) es-tu capable de rire de tout ?

    Posté par madame de K, 22 mars 2010 à 08:52
  • Merci à tous pour vos commentaires en forme de rire(s)
    Oui Madame de K... rire de soi...c'est là un art parfois difficile
    Il aide à prendre distance, à ne pas se laisser piquer par les taquineries ou les attaques des autres...
    Rire de tout? non franchement non, il y a des choses dont je ne peux pas rire, qui ne me font pas rire du tout...

    Posté par Coumarine, 22 mars 2010 à 09:54
  • C'est marrant (une occasion de rire ?) mais je ne me souviens pas de mon rire, là, alors que la question se pose. Je l'écouterai la prochaine fois qu'il surgira, avec l'attention que tu nous proposes.

    Posté par Miss Line, 22 mars 2010 à 10:36
  • je crois que mon rire est communicatif, plutôt grave

    Posté par marie-madeleine, 22 mars 2010 à 10:43
  • Le rire que je préfère c'est celui de ma fille ensuite c'est le rire de Mozart dans le film Amadeus.
    Un homme qui fait rire :le meilleur moyen pour séduire une femme.
    Une femme qui(me) fait (bcp) rire: Anne Romanof
    Je suis une femme qui sait et aime faire rire...

    Posté par charlotte, 22 mars 2010 à 11:38
  • Curieusement, je suis plus au fait de mes pleurs que de mes rires !!!
    Pourtant... j'aime rire ! De préférence quand il ne faudrait pas, à contre-courant... j'aime surtout le rire-connivence que je peux avoir avec des êtres chers quand autour de nous personne n'en comprend la raison...

    Posté par liaht, 22 mars 2010 à 12:24
  • Il paraît que j'ai un rire sexy...mais je ne me suis jamais demandé en quoi. En tous cas je souris tout le temps et je ris souvent,sur quelle voyelle, ça je n'en sais trop rien. Souvent je me coule dans le rire de l'autre, comme en écho.
    J'aime surtout faire rire . je ne suis jamais aussi heureuse que quand j'y suis parvenue. Au moins une fois par jour.

    Posté par celestine, 23 mars 2010 à 01:43
  • juste une question à Célestine
    Tu vaste coucher si tard? ou est-ce de l'insomnie?
    )

    Posté par Coumarine, 23 mars 2010 à 09:57
  • et merci à tous pour avoir joué le jeu.. et répondu à mes questions...
    Bonne journée à tous )

    Posté par Coumarine, 23 mars 2010 à 09:58

Poster un commentaire