Zone extrême et liberté intérieure - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

18 mars 2010

Zone extrême et liberté intérieure

J'ai regardé hier, comme beaucoup sans doute, cette terrible émission "Zone extrême"
Je ne vais pas parler ici du pouvoir (ou non) de la télévision sur monsieur et madame tout le monde. Des articles bien faits en parleront sans aucun doute

Je voudrais simplement dire un mot sur ce que j'ai vécu moi, en regardant ce documentaire...

Que pouvoir dire NON est parfois une sacrée preuve de courage et de force intérieure
Non pas un non stupide pour se poser et surtout s'opposer pour le simple plaisir de contredire ou de s'opposer, de ne pas faire comme tout le monde, moyen comme un autre de se différencier, d'exister en définitive...

Non je veux parler du vrai NON, celui qui surgit quand nos valeurs profondes, nos valeurs d'"âme," sont en opposition avec les prescriptions, les injonctions de la société ou de n'importe quel groupe humain religieux par exemple), avec toutes ces actions qui se font machinalement sans jamais qu'on ne pense à les remettre en question...

On a pu voir hier quelle énorme force d'âme il faut pour OSER écouter sa petite voix intérieure quand elle dit  que non, ce n'est pas possible d'accepter et d'obéir à des injonctions qui cognent nos valeurs intérieures

Quand on a été sa vie durant une personne conforme, s'efforçant de faire ce qui doit être fait, où et quand ce doit être fait... sans jamais rien remettre en question, sans utiliser son intelligence sensible, sans écouter ce qui se passe au plus profond de soi... on a bien plus de difficulté à "transgresser, à OSER dire son désaccord.

L'enfant qui dit non, n'a pas à être automatiquement brimé, mais canalisé, guidé dans le chemin de sa propre clairvoyance, de son sens critique...
Sinon il ne sera jamais capable de dire NON, de s'opposer à un ordre stupide et inadéquat. La peur d'être rejeté le conduira à mettre en sourdine les avertissements de son âme

Cette émission m'a secouée
Je me suis demandé dans quels domaines de ma vie je continuais à faire ce que j'ai toujours fait, alors que tout à l'intérieur de moi, mon moi profond n'est pas si d'accord que ça

A lire à ce sujet, l'analyse pertinente et détaillée qu'en fait alainx aujourd'hui
A lire aussi, toujours sur le même sujet, le billet de Luc


Commentaires

    Oui Coum', il est important d'aider les enfants à être capable de dire NON, pas pour en faire des rebelles mais des êtres conscients, dotés de sens critique et capable de se dire que manger des vers de terre devant une caméra, ou regarder quelqu'un manger des vers de terre à la télé est un avilissement et doit être refusé.

    Bises !

    Posté par Luc, 18 mars 2010 à 13:01
  • Je n'ai pas regardé l'émission. J'en ai vu des extraits en début de semaine et j'en ai entendu parler à la radio.

    Posté par Annick, 18 mars 2010 à 13:49
  • A vrai dire, je comptais regarder l'émission, dont on avait tellement parlé...Mais j'ai pas supporté dès les premières images (où on écorche des cadavres). j'ai eu beau me dire que c'était du faux, ça m'a profondément dégoutée, horrifiée, et..j'ai préféré dire non ! Non à l'audimat, non à la pseudo-science, non aussi à la curiosité (ici mortifère, un peu) de "savoir ce qu'il en était". Tant pis, j'ai pris mon bouquin du moment, j'ai passé une bonne soirée, et j'espère ne pas être plus bête qu'hier parce que je n'ai pas regardé ! (mais je lirais quand même les commentaires de ceux qui ont vu, parce que je suis curieuse, quand même)
    (en commençant par la note d'Alainx)

    Posté par sel, 18 mars 2010 à 13:54
  • (je reconnais que j'ai peut-être eu tort de me laisser ainsi emporter par mon ressenti. Il y avait sans doute beaucoup de réflexions intéressantes à mener en la regardant. Mais bon, comme en plus j'hésitais à offrir de l'audimat à l'émission...bref, tant pis !)

    Posté par sel, 18 mars 2010 à 14:02
  • @sel... c'est dommage que tu te sois arrêtée à ces premières images, qui n'avaient rien à voir avec l'émission telle que nous avons pu la voir...
    C'est une émission qui pose des questions fondamentales sur la liberté intérieure, et comment cette liberté est gommée ou mise en veilleuse par un conditionnement médiatique, qui fait perdre ses repères...édifiant!

    Posté par Coumarine, 18 mars 2010 à 14:31
  • J'ai vu cette terrible émission, je suis tombée dessus par hasard, donc je n'ai pas vraiment compris le principe du jeu du départ...
    Mais lorsque j'ai entendu les justifications de certains joueurs parmi ceux qui ont obéi à l'autorité en faisant fi des souffrances de la personne opposée, j'ai tout de suite pensé aux tortionnaires lors des guerres ou tout simplement dans certaines prisons pour détenus politiques...C'est si facile de créer des monstres..

    Posté par Marie Ange, 18 mars 2010 à 15:40
  • @Marie Ange... oui en effet, sauf qu'ici, c'était sensé être un jeu, rien qu'un jeu...;-(

    Posté par Coumarine, 18 mars 2010 à 16:13
  • Emission terrible! Mais depuis toujours il y a ceux qui crient avec le chef de meute et les autres, parias rejetés par la communauté! Les jeunes ont souvent envie de crier ''non''. La meute se réunit, celui qui ne suit pas est battu, mordu! Plus ou moins fort, il résiste plus ou moins longtemps puis résigné il devient comme ceux qui l'entourent, il OBEIT... Ce n'est pas pour rien que l'on parle du "mouton noir"! Ne pas quitter le chemin tracé et balisé... Tu plies ou tu casses... Ou l'AUTORITE, ou la SOLITUDE... Peu sont capables de la supporter!
    Amitiés.

    Posté par Papa de Lili, 18 mars 2010 à 17:10
  • dans l'éducation, c'est un peu compliqué finalement...
    Car il faut bien que l'enfant transgresse VRAIMENT ! ... autrement dit il faut bien que le parent dise NON !! Et que l'enfant passe outre VRAIMENT !!
    Il faut donc bien des crises !!
    le tout est probablement dans leur gestion...

    mais, si on les éduque à écouter leur conscience profonde... Alors là !!
    C'est sûr qu'ils vont transgresser !!!
    J'en sais quelque chose en tant que parents...

    Posté par alainx, 18 mars 2010 à 17:26
  • Dommage que je n'ai pu voir cette émission! mais j'étais au théatre, je ne regrette pas!

    Posté par marie-madeleine, 18 mars 2010 à 18:29
  • @Papa de Lili... oui, le mouton noir, celui qui ose se rebeller...
    Peu sont capables d'en supporter les conséquences en effet!

    @alain...éduquer les enfants à écouter leur conscience profonde... il faudrait pour ça que les adultes y aient eux-mêmes accès ;-(

    @marie-madeleine...il paraît que l'audience n'était pas très très bonne.. moi ça me semble bizarre
    Il faut dire que l'émission était passée sur la chaine belge il y a quinze jours environ (je ne l'avais pas vue à ce moment-là...)

    Posté par Coumarine, 18 mars 2010 à 21:03
  • Un resucé d'une expérience vieille de plus de quarante ans.
    Le dérangeant, c'est qu'elle resurgisse brutalement sur plusieurs chaînes, avec un merveilleux côté exhibitionniste, question de faire de l'audience, comme s'il était besoin de tout ce battage pour savoir de quoi est capable notre race.
    Nous ne sommes l'espèce dominante que parce que l'agressivité est notre marque de fabrique (avec une tendance certaine à l'autodestruction).

    Posté par Walrus, 18 mars 2010 à 22:01
  • Ce qui m'a troublé, perturbé, et même bouleversé c'est de lire dans le regard des "questionneurs" le conflit intérieur qui les animait. On sentait vraiment qu'ils n'avaient pas du tout envie de continuer, qu'ils se posaient des questions à ce sujet, qu'ils étaient mal à l'aise, résistaient... mais finissaient par obéir pourtant devant l'insistance de l'animatrice.

    Et lors du debriefing on en voyait certain(e)s tellement désolés d'avoir fait mal à l'acteur, heureux de le voir "en forme", montrant ainsi combien il leur fallait du temps pour bien intégrer que ce n'était qu'une simulation. ILs savaient... mais s'excusaient quand même, comme pour laver le mal-être ressenti à infliger une torture.

    J'ai trouvé vraiment très très intéressant cette "réactualisation" de l'expérience de Milgram, qui ne perd rien à être vue et revue...

    Posté par Pierre, 18 mars 2010 à 22:32
  • Merci de parler de cette émission. J'étais si émue hier soir, et voir cette fille qui refuse, qui pleure, qui s'excuse encore après!
    Je voudrais tant être sûre que j'aurais stoppé aussi! Ma fille me rassure en voyant mes larmes.
    J'en ai encore parlé longuement au bureau ce midi!
    Mais quand je vois mes filles grandir, sans se fondre dans la masse, dans le respect des autres à leur dépens parfois, mais aussi dans le respect de l'autorité malgré ses failles, alors je suis rassurée. Mais il faut encore leur apprendre beaucoup pour qu'elles s'épanouissent dans un monde où la différence n'est pas toujours bienvenue. Je bifurque un peu?

    Posté par Mimi, 18 mars 2010 à 23:00
  • Quand Endemol est derrière ce genre de choses, je me méfie beaucoup, la scénarisation n'est jamais loin.
    Rien de plus difficile que de dire non. Je vais aller lire les liens que tu mets.

    Posté par mab, 19 mars 2010 à 08:05
  • Je n'ai pas vu l'émission mais je comprends de quoi il s'agit en lisant les commentaires... Je ne me suis jamais tracassée pour mes enfants, pour leur capacité à dire "non" mais c'est pour mes petits-enfants que je me fais du souci... la société semble évoluer (pas toujours comme je le voudrais...)

    Posté par tilleul, 19 mars 2010 à 08:58
  • J'ai fait le chemin dans l'autre sens , Coum . J'avais lu le billet de Luc il y a quelques jours , j'ai lu celui d'Alainx et me voilà chez toi..
    Je rejoins ta réflexion et le regard que tu portes sur ce documentaire. Tu as mis en mots ce que je pense depuis quelques jours déjà . Ce n'est pas simple de dire NON , il suffisait de voir le conflit interne que cela créait aux concurrents avant que la plupart ne "cédait à l'autorité " en leur remettant le pouvoir pour échapper à ce dilemme .
    Tant de peurs inconscientes derrière tout cela ! C'est tout un travail de conscience pour arriver à se positionner clairement et affronter nos peurs inconscientes . Ce qui m'a tracassée le plus c'est de me dire que peut-être moi aussi j'aurais cédé à " l'autorité " . Je ne sais pas mais ce que je sais c'est que ce documentaire m'a fait réfléchir profondément .
    Et je dis comme Pierre que cette émission est à voir et à revoir en conscience ....pour éveiller les consciences !

    Posté par julie, 19 mars 2010 à 09:02
  • Cette émisssion m'a scandalisée.
    A déconseiller absolument. J'ai vu, j'ai du arrêté . C'était à gerber.
    Le concept ,la réalisation ,en un mot "tout" m'a dégoûtée.

    Posté par charlotte, 19 mars 2010 à 15:31
  • @Walrus... je ne pense pas que ce soit un "resucé" simple d'une vieille expérience... (celle de Milgram). Mais bon, je vais pas redire ce que d'autres ont mieux dit que moi...
    Je n'ai pas vu cette émission comme une émission pour faire de l'audimat et donc du fric (il semble que malgré le battage médiatique, l'audience n'ait pas été très forte

    @Pierre... oui en effet, il était flagrant que les questionneurs ont été perturbés par la "nécessité" de devoir aller plus loin, là où ils ne désiraient pas aller(et c'est tt de même un point positif!)
    Pour moi aussi, même si c'est très dur, il FAUT regarder cette émission qui est très significative et peut, je l'espère, mettre le doigt sur le grand danger des dérives télévisuelles...

    @Mimi, tous autant qu'on est, on espère qu'on aurait pas été jusqu'au point de non-retour. Mais qu'en sait-on finalement? Tous les questionneurs étaient des gens simples et bons, qui ne font pas de mal à une mouche
    C'est là justement que ça fait réfléchir: dans quelles conditions devient-on des "tortionnaires"
    La télé n'a pas à "éduquer" le spectateur lambda à le devenir, malgré lui...

    Posté par Coumarine, 19 mars 2010 à 15:46
  • @mab...oui, c'est intéressant d'aller lire les deux liens que je mets, ils parlent tous deux très bien de cette émission

    @tilleul, moi aussi parfois je me tracasse pour mes petits enfants...tout en faisant confiance en l'éducation que mes enfants leur donne

    @julie...tu redis ce que Pierre écrit: la détresse des questionneurs ne cédait que qd ils s'en remettaient à "l'autorité". De là la nécessité d'apprendre à dire NON, malgré l'autorité
    Oui, comme toi, cette émission me fait réfléchir, et bien au delà de l'argumentaire public/télé. Cela rejoint des zones de ma vie qui me questionnent...

    @Charlotte, chacun fait comme c'est bon pour lui (elle). Moi je crois que ce documentaire est nécessaire pour attirer l'attention des gens sur un danger très réel
    Maintenant que ce soit dur à regarder, je ne le nie pas...

    Posté par Coumarine, 19 mars 2010 à 15:54
  • Coïncidence

    Bizarre comme ce billet télescope le mail que je t'ai envoyé aujourd'hui....

    Posté par tardlesoir, 08 juillet 2014 à 10:26

Poster un commentaire