Papier...écran... - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

13 mars 2010

Papier...écran...

Autrefois, seule une feuille de papier recueillait les mots qu'il me prenait l'envie, l'urgence ou la fantaisie d'écrire.
Sur cette feuille, le plus souvent, les mots coulaient, rapides et comme pressés de se découvrir les uns les autres, les uns aux autres.
Parfois ils hésitaient, revenaient sur leurs pas, un peu mécontents, un peu perplexes. Et ça faisait bien des ratures!
Exactement comme dans les cahiers des personnages d'autrefois qu'on regarde respectueusement au travers des vitrines des musées, étonnés de voir là leurs textes écrits à la main et tant de fois raturés...

Après, il fallait retranscrire tout "au propre", à la machine à écrire, puis au traitement de texte. Ce qui resterait dans le cahier ou sur la feuille, ce n'était qu'un brouillon: en tant que tel, il avait le droit d'être raturé... Mais pour le texte mis "au propre", il fallait que ce soit propre!
Au propre, l'expression m'amuse, l'écrit rempli de ratures ne serait-il qu'un travail sale?
Étrange, alors que c'est sur cette première feuille hésitante que se construisent des idées ou des histoires...

A présent, comme tout le monde, j'écris à l'ordinateur les mots qui s'affichent d'emblée "au propre". De ratures, il n'y en a plus. J'ai le loisir de revenir en arrière, d'effacer, de copier, de coller les mots pour obtenir un texte "parfait", définitif.
Mes textes sont tout de suite "au propre"..

Mais non! Ils se défilent bien souvent, et les retours en arrière sont fréquents, les corrections, nombreuses
Je ne suis pas quelqu'un du premier jet... mais personne ne peut le deviner, puisque sur l'écran, il n'y aucune  rature, pas de griffures, pas de gomme qui efface à ce point vigoureusement qu'elle finit par trouer le papier!

Par contre cet écran qui semble si docile, se révolte des fois de belle (vilaine) façon!
D'un coup d'un seul, on ne sait pourquoi, on ne sait comment, hop! les mots s'envolent... laissant un écran désespérément vide, exsangue, muet...

Et moi derrière qui jure, qui tempête, qui fulmine...
Il suffit d'une fausse manœuvre et tout s'envole dans la nuit de l'oubli

Tenter de réécrire la même chose, ça ne marche jamais
D'abord il y a le découragement lié à la perte (c'était justement si bien ce que j'avais écrit!!)
Et puis la réécriture, ce n'est pas pareil

Euh...c'est parfois bien mieux remarquez... ;-)

DSC00003


Commentaires

    Ce qui me frappe sur la photo c'est "la propreté" de ton brouillon !...
    des ratures propres !
    Et la disposition du stylo+capuchon : On dirait une arme !

    Pour ma part je n'écris plus aucun texte sans l'ordinateur, et je n'aurais aucun courage à recopier sur ordi un texte manuscrit !
    Sauf mon journal perso, mais il est sans rature aucune, par discipline personnelle de ne rien modifier de ce qui "sort de moi", et il n'est pas destiné à être retranscrit. J'ai d'ailleurs pris mes dispositions pour qu'à mon décès ce soit détruit.

    Posté par alainx, 13 mars 2010 à 16:49
  • Pour moi, c'est ordi pour l'écriture courante, c'est bien plus pratique, mais quand il y a "détripage", (ou pour une lettre d'amour) rien ne vaut crayon / papier )
    Et... j'aime bien ce que dit Alain de son journal intime !!!

    Posté par teb, 13 mars 2010 à 16:55
  • Le papier qui crisse sous la plume et la jolie trace de l'écriture...c'est un bonheur dont je n'aime pas me priver!

    Posté par marie-madeleine, 13 mars 2010 à 17:16
  • Je me reconnais dans ce que dit Alain (sauf pour les dispositions !) mais finalement je trouve que ça a moins de charme d'écrire directement sur l'ordinateur.

    Il me semble que mes mots sont "moins aboutis".

    A voir...

    Posté par Louloute, 13 mars 2010 à 17:17
  • Oui, mon petit côté archiviste et historienne regrette que par l'écran, on perde une étape de la création, celle du brouillon...Je trouve intéressant de connaître les "repentirs" de l'écrivain.
    Et comme Alainx, pour ce qui est journal personnel (et aussi pour la photo : tu as fait exprès de disposer capuchon et stylo ainsi ?)

    Mais enfin, à part pour les pertes que tu décris (ça m'est arrivé aussi, quelle frustration !), l'écran d'ordinateur est quand même une sacré invention bien pratique !
    Et pourtant, mes textes "importants" (ceux pour le boulot, par exemple), je continue à les écrire d'abord sur papier, j'arrive bien mieux à chercher les mots ainsi, il faut croire...

    Posté par sel, 13 mars 2010 à 18:06
  • J'écris sur l'ordi, et je reprends , je corrige, même quand c'est publié, parfois.
    J'écris aussi sur des cahiers, avec beaucoup de ratures, des reports, des rajouts, des signes bizarres qui renvoient à d'autres pages. Illisible pour une autre.

    Posté par Berthoise, 13 mars 2010 à 18:32
  • a tous

    J'aime bien que vous venez dire comment vous écrivez, sur l'ordi directement, ou sur le papier
    Je n'écris sur le papier que qd je suis en dehors de la maison... mais alors il me faut tout "mettre au propre" à l'ordi et c'est du travail
    Comme Berthoise, je corrige pas mal, même quand c'est publié des fois... je n'aime pas voir une faute, à fortiori une maladresse d'écriture
    Quand à la photo, elle date de 4 ans... Alain je me souviens que tu m'as déjà fait cette remarque que mon stylo ressemblait à une arme (j'ai déjà mis cette photo il y a au moins 4 ans...)
    C'est un hasard s'il est disposé comme ça... évidemment ceux qui assurent que le hasard n'existe pas, me diront que ce n'est pas un hasard justement!
    Je ferai une autre photo avec mon stylo disposé autrement... )

    Quand au journal perso... j'en ai déjà brûlé je ne sais combien...!!

    Posté par Coumarine, 13 mars 2010 à 20:51
  • combien de fois cela m'est arrivé d'écrire et au dernier moment, mauvaise manipulation ? mystère de l'informatique, tout est effacé, cela m'est arrivé avec toi aussi, ailleurs... et cela me met très en colère ; comme tu le dis, on n'écrit jamais totalement la même chose et quand cela arrive en fin de page !!!! fureur.

    Par contre, lorsque j'écris sur papier, je suis souvent "du premier jet", et quelquefois, il faut que je m'en méfie...

    bisous et à bientôt.

    Posté par loulotte2, 13 mars 2010 à 22:30
  • je viens d'apprendre il y a 5 mn la disparition de Jean FERRAT, que j'aimais beaucoup à un point que j'ai redemandé un dvd de ses chansons (poésies) au père NOEL ! et que j'écoute souvent "en boucle". son départ m'attriste.

    Avec Brel, Ferrat, Ferré et autres,on est loin des "poésies" !!!... sélectionnées cette année, je n'ai rien contre cette O.R mais bon, contre une MME Mauranne, il aurait dû ne pas y avoir photo pour la gagnante (Mauranne bien sûr). business, business ! boite de production oblige !
    bon, peut-être que je vieillis (aussi)
    bien tristement, bonne fin de soirée.

    Posté par bécassine, 13 mars 2010 à 22:39
  • Puisque mon avis t'intéresse (? moi je fais le brouillon et je rature dans ma tête, en faisant autre chose : en prenant ma douche, en épluchant les pommes (je suis dans une période compote , en m'endormant... Les phrases tournent et retourne, je choisis le mot qui colle juste bien, j'arrange l'ordre de l'énoncé. Et quand j'écris (à l'ordi) ça vient tout seul, et j'ai du mal à corriger après, c'est pour ça que je ne serai jamais un grand écrivain ;-D

    Posté par madame de K, 14 mars 2010 à 09:16
  • tournent et retourneNT (j'aurais mieux fait de relire cette fois !!!)

    Posté par madame de K, 14 mars 2010 à 09:17
  • Personnellement, j'écris tous mes articles au brouillon sur une feuille de papier. Et ce n'est que quand j'en suis satisfait que j'allume mon ordinateur. J'ai d'ailleurs une quinzaine de textes qui attendent dans un classeur leur publication sur mon blog. Passe un bon dimanche.

    Posté par Un petit Belge, 14 mars 2010 à 11:08
  • Je suis une accro des carnets, j'en achète souvent parce que je voudrais y poser ma belle écriture ). J'ai acheté le même stylo que celui de mes années d'étude. Mais je n'y arrive pas, mon écriture n'a pas de genre, et je ne parle que de la forme ici!! mes mots restent suspendus. Alors, j'ai acheté un beau porte-mine pour pouvoir effacer plus facilement, mais non, ... et je pense que j'ai peur des mots qui vont rester sur le papier, ... alors je continue à acheter de beaux carnets et je passe le relais à mes filles! La plus petite à même réclamé une vieille machine à écrire, et moi? je passe à autre chose : le scrapbooking, pourquoi pas!

    Posté par Mimi, 14 mars 2010 à 11:59
  • Maquillage sur Vérité

    Je serais plutôt du premier jet, c'est toujours ce qu'il y a de plus vrai. Le petit plus, c'est la coquetterie....on irait pas décoiffée dans la rue!

    Posté par Yog, 14 mars 2010 à 16:15
  • Je crois que je suis les deux, à la fois j'écris à l'ordinateur (c'est surtout vrai pour mon blog) et à la fois j'écris sur une feuille de papier, et même parfois j'écris ou je rature sur la feuille de papier avant de tout remettre au propre sur mon ordinateur.
    C'est vrai que parfois une coupure de réseau ou une fausse manipulation fait s'envoler le texte... et alors là j'enrage...

    Posté par myriam, 14 mars 2010 à 17:16
  • Pour moi, écrire c'est sur une feuille de papier avec un crayon ou un stylo. Sur l'ordi, je tape, je n'écris pas.
    Quand je veux "parler" à une amie sans téléphoner, j'écris. Et je prends vraiment plaisir à écrire avec un beau stylo plume, sur une belle feuille.
    Une fois j'ai tapé une lettre à une amie et lui ai envoyé par la poste(elle n'avait pas encore internet dans son village isolé des Dombes). Les dix premières lignes étaient une longue explication remplie d'excuses et de justifications à la noix pour me faire pardonner de taper une lettre plutôt que de l'écrire. Mon amie m'a répondu que ça ne la gênait pas du tout que je lui envoie une lettre tapée. Moi, même 10 ans après j'y pense encore tant je trouve le tapage impersonnel. Mais il est vrai que c'était une lettre sans tache, sans rature, au propre. Peut-être trop propre d'ailleurs.
    J'ai besoin du contact avec l'encre, avec le papier, avec la carte que je choisis pour agrémenter mon courrier, avec le timbre que je choisis joli pour l'enveloppe quand j'écris quelque chose de très perso. Pas grave s'il y a quelques ratures, quelques petites taches ou gribouillages. C'est perso, c'est vrai, c'est vécu.
    Pour mes textes sur mon blog je les tape(bien évidemment, je ne vois comment je pourrais les écrire!!! Belle lapalissade ici!), mais souvent en plusieurs jours. J'ai besoin d'y réfléchir avant d'être sûre de moi. Quand ils sont édités, je vais les relire et je les remodifie souvent. Mais c'est vrai que le lecteur ne voit pas tout ça.
    Taper ou écrire, écrire est ma préférence pour tout ce qui est amitié, partage avec mes deux piliers de vie qui sont à 350km de moi.

    Cependant, aujourd'hui, taper est un moyen de comunication ultra rapide, et tellement plus facile. Et ouvert à un univers beaucoup plus grand. Alors j'apprécie aussi taper.
    Donc, écrire ou taper, c'est selon la finalité.
    Je suis tellement contente de lire ce blog tapé et tous les autres découverts depuis peu.
    Je suis tellement contente de recevoir une lettre écrite dans ma boite aux lettres.
    Dans mon sac, j'ai toujours un petit carnet pour noter un bon resto, une bonne adresse, une bonne idée, une humeur foudroyante, une rigolade, une blague que j'oublierais si je la notais pas de suite dans ses gands mots... Je suis comme Mimi, une accroc des carnets, je craque quand j'en vois un beau dans une vitrine, sur un marché. C'est très utile un petit carnet et un crayon au fond de son sac! Mais je pense que si je possédais un I-phone, ou un truc comme ça, je taperais sans doute la même chose dessus. Alors écrire ou taper? Bah, je ne sais pas trop.
    Bon ben je n'ai pas fait avancer le schmilblick. Tant pis.

    Posté par Chris, 14 mars 2010 à 19:40
  • Ah, voir des mots si apparemment bien alignés, bien proprets, disparaître sans aucune raison rationnelle si ce n'est un caprice de la technologie (et tous ici savons combien elle est capricieuse).
    Il y a une dizaine d'années, j'avais tout un stock de textes dans l'ordi et puis un bug a tout fait s'envoler.
    J'étais vraiment fâchée et sans doute pas vraiment motivée, il a fallu des années avant que je reprenne la "plume" virtuelle.
    Aujourd'hui, j'écris surtout sur des feuilles A4.
    Une façon de ne pas prendre les mots trop au sérieux, de temps en temps, il faut pourtant prendre son courage à dix doigts et introduire ces précieuses données dans l'ordi. Je dois dire que j'ai parfois du mal à me relire et que j'ai des dizaines de textes à taper. Mais nulle obligation, c'est vrai.

    Mais c'est vrai aussi que cette merveilleuse technique de communication que nous utilisons sur le net nous a permis d'écrire et de recevoir des centaines de mots à despersonnes dont nous n'aurions jamais imaginé l'existence ...quel partage et quelle richesse !

    Posté par Saravati, 14 mars 2010 à 23:39
  • Quand j'écris "à la main" (ça me fait tout drôle de dire ça...), il est bien rare que je ne fasse pas une ou plusieurs ratures, sans doute parce que j'ai perdu l'habitude du style, moi qui tape toute la journée. J'aimais bien la démarche d'un des instituteurs de mon fils, en primaire, qui interdisait les effaceurs et le typex, mais ne pénalisait nullement les mots biffés, raturés, réécrits, car cela lui permettait de voir le cheminement depuis la faute (ou parfois vers la faute!). Et j'aime bien, de temps en temps sur mon blog, utiliser la fonction qui permet de rayer les mots, pour exprimer le fond de ma pensée.... même si c'est un peu artificiel!

    Posté par Pascale, 15 mars 2010 à 16:16
  • J'en suis déjà à la version 7 de mon baratin. Sans parler de la version papier et crayon noir d'origine... ça en fait des heures de boulot.

    Posté par phil, 15 mars 2010 à 21:17
  • merci merci

    et vraiment ne m'en veuillez pas... impossible pour le moment de vous répondre personnellement...
    Merci de venir quand même fidèlement mettre ici vos commentaires bien intéressants...

    Posté par Coumarine, 15 mars 2010 à 21:34
  • Pour mon blog, j'écris uniquement sur écran.... mais pour tout le reste, courriels y compris, je fais toujours un premier jet sur papier ! je ne sais pas faire de corrections à l'ordi, les fautes ne me sautent pas aux yeux comme sur une feuille !!!
    J'aime l'expression "travail d'écriture" et du coup, j'ai besoin d'outils, des vrais....

    Posté par liaht, 16 mars 2010 à 09:11

Poster un commentaire