Folie - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

22 février 2010

Folie

Tiens je reçois un mail
Avec une citation qui  m'inspire...

La folie, c'est se comporter de la même manière et s'attendre à un résultat différent.
[ Albert Einstein ]

Pas mal hein!
Je dirais que ça m'est déjà arrivé, d'espérer que les choses changent, en recommençant chaque fois à agir pareil que précédemment...


Commentaires

    Sans doute vrai en sciences exactes, seulement la Vie décide parfois de ne pas être une science exacte. Cela vaut quand même le coup d'essayer de changer quand le resultat escompté n'est pas au rendez-vous, seulement, dans la vraie vie, nous avons quelques paramètres en mains et les autres nous échappent. Alors, oui, cette phrase peut me permettre d'infléchir une trajectoire, mais si l'aimant qui est à côté est très puissant, mon changement passera inaperçu, au contraire si l'aimant est orienté différemment, mon action ou mon influence en seront totalement modifiées.

    Il suffit que je franchisse une frontière (politique) pour qu'une action passe de l'adjectif de terroriste au statut d'action héroique. Une frontière temporelle, ça marche aussi... Autrement dit, le regard est aussi important que l'action elle-même.
    Alors, cela ne me semble pas si simple !

    Posté par nicole 86, 22 février 2010 à 22:24
  • Bien vu, Albert, comme toujours ! Maintenant, sors nous des solutions, y'en a que ça aiderait sacrément en ce moment, je crois ...

    Posté par pierreline, 22 février 2010 à 23:50
  • Bonjour Coumarine,
    Et la sagesse que nous inspire-t-elle de foncer pour des événements plus positifs ?
    Amitiés .
    http://barberine.eklablog.com/
    uniquement ND

    Posté par françoisedu80, 23 février 2010 à 00:44
  • Je n'y crois pas que les choses vont changer, si tous les jours on recommence à agir pareil que précédemment.
    Je n'y crois pas.
    Ou alors cela veut dire que le changement attendu viendrait de l'effort des autres à changer ?

    Mais le VRAI changement il vient de l'INTERIEUR DE SOI, de son PROPRE élan, de son PROPRE mouvement.

    Un ami désabusé, me disait qu'il ne servait rien de recommencer ailleurs une histoire amoureuse car tout recommencerait comme avant. Je lui ai dit qu'il avait à la fois raison et tort. Raison, car si il recommence à vivre une nouvelle relation comme celle qu'il a vécu précédemment, effectivement il retombera dans les mêmes impasses. Mais si il décide de changer, de vivre différemment, sa nouvelle relation pourra être merveilleuse.

    Le poids des habitudes ne permet pas le changement.

    L'énergie du printemps arrive. Que tous ceux qui ont un besoin vital de changement, en profitent pour retrouver le pétillement de la vie dans un grand coup de vent joyeux !

    Posté par Annick, 23 février 2010 à 08:23
  • On peut aussi se comporter de manière différente et arriver au même résultat. (là ce n'est pas de la folie mais de l'entêtement)

    Posté par Prax, 23 février 2010 à 09:20
  • Hum, ça me parle cette phrase...

    Peut être qu'en prenant conscience de la chose (comportements répétitifs pour un résultat qu'on espère différent mais qui au final est identique) c'est déjà un premier pas...

    Bonne continuation

    PS: des fois Coum, je me demande si on a pas un lien cosmique tant tes billets arrivent à point nommé dans ce qui se passe dans ma vie et les réflexions que je me fais...

    Posté par Louloute, 23 février 2010 à 09:38
  • la folie, c'est de croire que l'on peut se comporter deux fois de la même manière...

    Posté par alainx, 23 février 2010 à 10:24
  • Je suis assez d'accord avec la citation. Faire un peu plus de quelque chose qui ne marche pas donne rarement quelque chose qui marche.

    Et lorsqu'on en prend conscience, c'est qu'on commence à changer, ou du moins qu'on en a envie.

    Bises Coum'

    Posté par Luc, 23 février 2010 à 11:51
  • Moi, je le vois ainsi :
    En fait, on ne voudrait pas changer ses habitudes, c'est bien trop "rassurant", les habitudes, mais on aurait pourtant envie de connaître autre chose de nouveau. Mais comme on a peur, on répète néanmoins le même schéma, tout en espérant secrètement que quelque chose va changer, malgré tout.
    Très paradoxal, tout cela, d'ailleurs.. Mais nous sommes des êtres de paradoxe...

    Posté par Françoise, 23 février 2010 à 15:59
  • Correction: cette citation n'est pas d'Albert Einstein mais de EDNA WOLF.

    J'aime par contre beaucoup celle ci:" Il n'y a point de génie sans un grain de folie." et c'est signé:Aristote et cela vaut pour Einstein.

    Posté par charlotte, 23 février 2010 à 17:46
  • Tiens donc... recommencer ses mêmes erreurs, tête baissée... cela me parle aussi !
    Bonne soirée, Coumarine !

    Posté par naline, 23 février 2010 à 18:53
  • Re-commencer c'est encore commencer non? Et les commencements c'est toujours beau. J'adore les commencements. Parce qu'au début, on y croit toujours. On se dit que c'est un super projet, on se dit que ça va êter super ou mieux, on s e dit que ça y est, cette fois, on sait bien commencer. On y met une énergie fantastique quand on commence quelque chose (une relaion, un projet, un livre, une bonne résolution ou une mauvaise, des études...). Et ensuite... Il y a toujours une suite à un commencement. Et c'est là que ça coince parfois, souvent même. On le sait bien que l'énergie du début va s'essouffler un jour. On le sait bien que s'il y a un début, il y a une suite et il y aura sans doute une fin. Mais on ne veut pas le voir. Et heureusement d'ailleurs sinon on ne commencerait jamais, on ne re-commencerait plus rien. Moi j'adore les débuts. A chacun ensuite d'adapter sa suite : refaire la même suite qui engendrera sans doute la même fin mais à force de re-re-re-re-re-re-commencer on va bien devenir un peu plus intelligent un jour non? on va finir par ouvrir ses yeux un peu plus grand non? Moi j'y crois. Alors j'ai envie de continuer à commencer, à re-commencer et même à re-re-re-re commencer parce que j'ai pas encore tout compris. Bonne réflexion pour ce soir.

    Posté par Chris, 23 février 2010 à 21:56
  • La phrase que tu cites pourrait être transposée à l'état d'enfance, avant le soi-disant âge de "raison".

    La folie et la raison sont parfois si proches...Peut-être que la folie est de croire que la raison ne résout pas tout, et que, sans un petit grain de folie, les hommes n'auraient jamais rien fait de grand.J'aime cultiver en moi ce petit grain qui fait que je me suis toujours senti, au-delà de la raison, des ailes pour m'envoler et une force incroyable de changer ma vie quand elle ne me plaît plus.
    "Tu n'es pas un peu folle, ma fille?"
    "Si, maman, tu le sais bien..."

    Posté par célestine, 23 février 2010 à 23:24
  • Oh la la, Coumarine ... voilà de quoi réfléchir, affirmer, se contredire, prouver une chose et son contraire, et ne jamais avoir vraiment raison!

    Trop de facteurs en cause. La même recette dix ans plus tard peut donner des résultats différents puisque la mentalité et la tolérance aux souffrances ne sont plus tout à fait les mêmes. Bien sûr... il s'agit de la même recette, mais avec des ingrédients plus ... marinés!

    Un casse-tête que cette maxime!

    Posté par Edmée De Xhavée, 24 février 2010 à 00:45

Poster un commentaire