Quand les livres racontent - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

13 février 2010

Quand les livres racontent

Hier soir,  elle a regardé ses livres. A tiré toutes les couvertures à elle.

Quelle chance, elle se dit, d'avoir tant de livres, sur des petites piles qui patientent comme ça, l'air de rien, en regardant ailleurs pour ne pas se faire remarquer. Mais qui lui font des clins d'yeux, c'est évident, pour attirer son attention...

Dans ces piles de livres, on y parle de gens, on y parle tellement de gens que ça en devient lassant. Ce sont toujours les mêmes gens d'ailleurs, qui se déguisent à qui mieux mieux, comme des gamins attardés. Mais elle les reconnaît, faut pas croire.

Dans ces livres,on y raconte des histoires jolies et pas jolies, et beaucoup d'autres choses encore.

Elle se dit que décidément, parfois elle préfère les autres choses. Parce que les gens...

Elle n'ose pas trop le dire, mais elle n'aime pas les gens, elle préfère les personnes.

Matisse3

Matisse


Commentaires

    je sais la valeur des histoires et en plus on me paye pour faire cadeau de ces histoires. J'en ai de la chance.
    Bisous

    Posté par Claire, 13 février 2010 à 13:43
  • "Je n'ai jamais rien demandé à ce que je lis que le vertige" Aragon

    Posté par Vertumne, 13 février 2010 à 14:55
  • Il est vrai que l'on croise bien des gens,
    mais que l'on rencontre peu de personnes.

    Posté par alainx, 13 février 2010 à 16:23
  • Tu veux dire que "les gens" c'est une masse indistincte, impersonnelle et grise, et que toi tu préfères une personne singulière, unique et colorée ?
    C'est vrai que les histoires de troupeaux (guerres, crises, foules qui écrasent) sont parfois déprimantes...
    Quel livre as-tu attrapé dans la pile ?

    Posté par madame de K, 13 février 2010 à 16:27
  • Madame de K.

    oui, voilà ! C'est exactement ça!
    Alors je vais terminer "Un roman français" de Frédéric Beigbeder
    Et Je vais alors entamer de Emmanuel Carrère "Un roman russe"
    Ce sont deux romans autobiographiques
    Pour l'instant je me plonge uniquement dans ce genre de romans...
    J'aime beaucoup!beaucoup

    Posté par Coumarine, 13 février 2010 à 16:46
  • Parce que chaque personne est un être unique, avec toutes les richesses et parfois les complexités de sa personnalité.
    Je préfère aussi les personnes. Je les préfère aux gens sur qui souvent on colle des étiquettes, aux gens qu'on catalogue...

    Posté par naline, 13 février 2010 à 16:47
  • C'est étrange, j'ai suggéré à un ami philosophe de mettre cette illustration en couverture de son livre et il l'a fait. Je l'aime beaucoup. Les gens sont un divertissement, les personnes une source d'apprentissage à tous les niveaux.
    Bonne soirée Coumarine.

    Posté par delphine, 13 février 2010 à 20:29
  • Moi aussi, j'aime bien les biographies ou les récits autobiographiques. En ce moment, je vais commencer le roman "Pont désert" de Frank Andriat. Peut-être pourra-t-on se rencontrer à la Foire du Livre de Bruxelles? Je ne sais pas encore quand j'irai mais ce ne sera pas en semaine car je travaille. Bon week-end.

    Posté par Un petit Belge, 13 février 2010 à 20:29
  • J'aime bien ta conclusion, et suis d'accord. Mais quand on parle des gens, on ne parle pas des personnes. Tu sais ... "les gens sont bêtes"! (pas moi, of course), "les gens sont méchants" (encore une fois, pas moi...), "les gens sont malhonnêtes"...

    Mais toutes ces personnes que nous aimons, ce sont elles qui nous rassurent sur le monde et sa bonté, sa générosité...Ce sont elles qui nous disent qu'il suffit de chercher au bon endroit. De rencontrer les personnes qu'il faut!

    Posté par Edmée De Xhavée, 13 février 2010 à 21:17
  • Hier soir [au sortir d'une pièce de théatre très contemporaine (très, très) à laquelle il avait pris un certain plaisir], il a regardé ses livres. A ressenti le besoin de chercher Roméo et Juliette.

    Posté par Prax, 13 février 2010 à 21:21
  • Hier soir ,aujourd'hui et demain je continuerai à lire " Les amoureuses" de Clothilde Leguil: un régal d'analyse .
    les gens, je m'en fous ,par contre,certaines personnes m'intéressent.Je ne citerai pas de nom car il y en a beaucoup beaucoup...

    Posté par charlotte, 13 février 2010 à 21:42
  • les gens...il est vrai que ce mot n'a pas de singulier.La Personne, oui, l'Etre est unique, singulier, et précieux.Et chaque personne mérite que l'on s'arrête pour la découvrir.
    Alors, oui, cent fois oui, vivent les livres qui parlent de personnes...

    Posté par célestine, 13 février 2010 à 23:29
  • Chaque personne rencontrée est un roman en devenir, surtout pour toi qui sait si bien aligner les mots.

    Posté par mab, 14 février 2010 à 06:24
  • Le wagon était bon dé l'autre jour d'une centaine de gens. Le train s'est arrété victime d'une panne. Les langues se sont déliées. Tous ces gens se sont soudain transformés en personnes, uniques et distinctes. Un vrai roman de gare.

    Posté par damien, 14 février 2010 à 10:20
  • @Damien...ah oui! on a tous vécu ces moments de grâce, quand les gens se transforment en personnes...
    merci de nous raconter ce petit fait...

    @Delphine... Matisse, j'aime la plupart de ses tableaux, ce n'est pas la première fois que je fais appel à lui pour illustrer un de mes billets

    @Charlotte, je connais pas du tout, ni l'auteur, ni le bouquin. Et tu aimes?

    @Prax... oui j'ai vu. En ce jour de Saint Valentin... ça convient bien! (oups ici je reste "sage")

    @Célestine... important de mettre l'article à ce mot : LA PERSONNE
    Sans article, la personne devient PERSONNE
    Curieux la langue française...

    Posté par Coumarine, 14 février 2010 à 10:32
  • @petit Belge... oui j'irai à la Foire du Livre, mais je sais pas quand exactement... te tiendrai au courant...

    Naline, Edmée, mab... voilà: on se comprend bien...

    @Naline... comme demandé, je te tiens au courant de mes prochains ateliers d'écriture...

    Posté par Coumarine, 14 février 2010 à 10:35
  • En vacances, j'ai lu un livre. C'est assez rare pour être remarqué. J'ai lu un livre et j'ai été déçue, non pas déçue le mot est trop fort, et l'impression est différente. L'histoire racontée me semblait très proche, le style aussi, j'attendais le dépaysement, l'émerveillement, j'ai trouvé des sentiments que je connais bien. Et j'espérais plus.

    Posté par Berthoise, 14 février 2010 à 15:58
  • Je te lis toujours avec plaisir.

    Posté par TJ, 15 février 2010 à 11:26
  • J'aime beaucoup ton texte, c'est si vrai ces reliures pleines de gens...qui sont des personnes, si on veut, peut-être...on garde un souvenir réel de certains personnages, non ? Comme si ils avaient réellement existé...;o)

    Posté par antigone, 15 février 2010 à 20:43
  • @Berthoise... tu aimes être complètement dépaysée quand tu lis?)

    @merci TJ...

    @Antigone...toi la grande lectrice, oui c'est vrai, parfois des personnages de roman nous deviennent aussi proches que si ils avaient existé!!

    Posté par Coumarine, 15 février 2010 à 21:19
  • "personne, il n'y a personne" combien de fois, alors que je travaillais encore, ai-je entendu le PDG dire cette expression en ouvant la porte du bureau (sans dire bonjour) à la personne qui était là, c'est-à-dire, moi ! en réalité, il cherchait une personne en particulier ! la langue française est très compliquée.
    Etre personne (n'être rien) et être une personne, un article suffit à la faire vivre ; quant aux "gens", trop indéfinis, trop impersonnels.

    comme beaucoup d'entre vous, j'aime mieux les personnes que les gens et lorsque je les découvre dans leurs livres, leur destin me fascine, m'interpelle ou me pose question mais jamais ne m'indiffère.

    un livre qui pourrait te plaire Coumarine et que je viens de terminer : La voyageuse de la nuit de Françoise Chandernagor.

    Coumarine, j'aime beaucoup Matisse aussi.

    Posté par LOUlotte2, 15 février 2010 à 21:26
  • @LOUlotte... oui! comme tu le fais si bien remarquer, il y a un monde entre Personne, et La personne...
    Du néant à l'existence...

    Posté par Coumarine, 15 février 2010 à 22:12
  • Je viens de chez Antigone et j'aime beaucoup ton petit texte. Moi aussi j'adore les petits piles de livres. Derrière les gens se cachent les personnes et chacun avec sa vie propre, avec chacun sa richesse personnelle. J'ai l'impression que tu n'en manques pas...

    Posté par L'or des chambre, 17 février 2010 à 21:30

Poster un commentaire