Comment faire? - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

07 février 2010

Comment faire?

Je rentre tard ce soir.
Je passe en revue les journaux en ligne
Je frémis. Mon cœur se serre.
Envie de fermer toute connexion avec cet extérieur qui ne m'apporte que des nouvelles inquiétantes, pessimistes, qui me font douter
Douter de l'homme. De Dieu.
De moi qui fait partie de ce monde, et qui m'en effraie, me croyant différente.
Différente...vraiment?
Je m'interroge: il y a parfois tant d'indifférence dans mon cœur pour les sujets qui ne me concernent pas immédiatement.
Mais si je prenais au chaud de mes préoccupations tous les problèmes de ce monde, si je les prenais sur mes épaules ou simplement dans mon cœur...  je désespérerais. D'ailleurs il y a des moments où je désespère et que pour m'échapper de ce carcan de pessimisme, je fuis n'importe où, dans la lecture de n'importe quoi...

paysageMassarJ'aimerais rester une "espérante"... envers et contre tout
J'aimerais rester dans la quête de l'amour donné et reçu
J'aimerais rester et produire de la lumière, dans mes yeux, dans mes paroles, ici et ailleurs...

Comment faire?


peinture Éric massart


Commentaires

    Faut vivre, juste vivre… Dans le silence ou en hurlant. Mais vivre juste…

    Posté par Vertumne, 08 février 2010 à 02:16
  • Comment faire, c'est ,là toute la question!

    Posté par mab, 08 février 2010 à 06:56
  • Persévérer dans tout ce que tu "aimerais".

    Posté par Annick, 08 février 2010 à 08:32
  • Ah Coumarine, ce n'est pas moi qui pourrais t'apporter le moindre élément de réponse...Sur ce sujet, encore moins qu'ailleurs

    (mais le tableau que tu as choisi en illustration est beau, en particulier grâce à ses couleurs)

    Posté par sel, 08 février 2010 à 09:16
  • @Vertumne...juste vivre, oui! pleinement
    (dis tu dors la nuit?)

    @mab...ben oui...)

    @Annick... rester dans l'amour quoi qu'il arrive, oui c'est une réponse qui me convient

    @sel... c'est moins une question qu'un constat d'impuissance. Mais ce genre de questions me tient en éveil, m'empêche justement de sombrer dans l'indifférence
    Je hais l'indifférence...

    Posté par Coumarine, 08 février 2010 à 09:30
  • Ben, là, j'avais une puissante insomnie… Ce qui me ressemble assez peu… Bon, alors que faire dans une telle circonstance sinon se rendre sur Petites paroles inutiles ?!?

    Posté par Vertumne, 08 février 2010 à 09:57
  • beaujour mon amie

    un jour j'avais écrit,,,, "rendre visite à COUM m'apprend à devenir meilleure" ou qq chose du genre.
    mais là vraiment M E R C I coum.
    je ne suis pas seule, enfin tu n'es pas seule à te sentir de la sorte.
    j'ai beau certains moments me boucher les oreilles, revient toujours ce besoin viscéral d'écouter le malheur des autres pour pleurer de mon impuissance.
    mais suis-je vraiment si impuissante que cela ?
    non, car le tout petit peu que je fais à l'autre rend meilleur, mais c'est si infime quant on voit la misère envahir de plus en plus notre si belle planête.
    car elle était belle la terre, autre fois, il y a longtemps, oui, mais elle l'a été, alors pourquoi ne serait-ce plus possible ?
    qu'a fait l'homme pour que tant de malheurs s'abattent sur le monde ?
    y a t-il qq d'assez inhumain pour infliger telle punition à la race humaine ?
    et moa, dans tout cela qu'attend-ton de moi ?
    autre que le constat facile d'un malheur perpétuel !
    oui, beaucoup de questions sans réponse, alors que cela semble si facile à résoudre!
    pourquoi ?
    pour un monde meilleur aprés ?
    mais alors, -"pourquoi pas maintenant" ? demande l'enfant des bidonVille de calcuta !

    tu vois,,,, c'est pas bien positif ce matin.
    mais bon, faut pas oublier qu'on est lundi (aussi!)
    affectueusement

    Posté par rsylvie, 08 février 2010 à 09:58
  • rsylvie...

    m'a dit de passer ici

    je te reçois 5/5
    même état d'âme
    même réflexions

    oui : là est la question
    POURQUOI ?

    je serai moins bavarde que rsylvie..
    contente de te découvrir en ce lundi matin

    bien sincèrement

    Posté par Mimi ♫♫♫♥♥♥, 08 février 2010 à 11:12
  • En superhéros, SuperCoumarine a des yeux qui produisent de la lumière, shshouu, un jet de lumière et votre évier est plus net qu'au premier jour !
    Après, pour le supercostume de superhéros de SuperCoumarine aux yeux de lumière, le jaune pétant semble tout indiqué.

    Posté par Prax, 08 février 2010 à 11:51
  • Je suis tout à fait d'accord avec Vertumne: vivre tout simplement, vivre juste, vivre dans l'amour et surtout vivre en accord avec soi-même.

    La peinture est superbe. A chaque fois que je passe par ici, tu me (re)donnes encore plus envie de retourner à mes pinceaux... Merci!

    Bonne continuation

    Posté par Louloute, 08 février 2010 à 12:57
  • Je ne sais pas trop...
    Peut être seulement vivre, le plus possible, en accord avec ses valeurs, et se pardonner ses petits manquements, parce que la bienveillance est importante pour rendre le monde meilleur...
    Finalement, je ne sais pas trop...
    Savoir qu'on ne sait pas... et continuer à chercher... c'est un bon moteur )
    Bonne semaine à toi

    Posté par teb, 08 février 2010 à 12:57
  • En te lisant, j'ai tout de suite pensé au mail que j'ai reçu de mes amis d'Haiti, et que j'avais repris sur mon blog.
    Je me suis dit que j'avais de la chance de connaitre (un petit peu) des gens "espérants".

    Je me permets de le retranscrire ici :

    ----------------
    Un extrait du mail que j'ai reçu d'Haïti :
    Les personnes que je connais sont R. et A.
    R. parle de A : sa maison de T. vraiment construite en dur est très endommagée et branlante. elle dort dehors de peur que le bâtiment ne tombe pendant la nuit. Pauvre A. Elle a encore cela a vivre.
    j'ai dans le coeur et dans la tête les quartiers de la capitale avec leurs habitants. Et toutes les personnes que je connais je le mets sur l'autel du monde avec toutes les souffrances, détresses, avec les élans d'entraide pour que tout soit consacré et redonné en Christ Ressuscité, ferment du renouveau.
    Elle est belle cette entraide mondiale vers notre Peuple si marqué et qui n'a pas les forces pour lutter. N'est-ce pas le regard que l'on pose sur quelqu'un qui lui ouvre chemin vers sa dignité.
    Puisse toute cette Belle Solidarité manifestée être ce regard.
    ---------------

    Et pour ceux qui veulent rester dans l'espérance, et ne pas être vaincus par l'impuissance, je rappelle que la Fondation de France reçoit vos dons sans problème. (adresse sur mon blog)
    vous avez déjà donné ? Moi aussi !
    Parfait ! Merci pour eux !

    Et si on faisait un 2° don.... ?
    ça nous allègera d'un peu de superflu !

    Posté par alainx, 08 février 2010 à 13:15
  • Etre informé ne veut pas nécessairement dire être concerné. Il faut dissocier, prendre du recul pour mieux analyser. Il faut se sentir touché, surtout pas indifférent, et faire chaque jour ce que l'on peut. Quand je me sens fragile, je zappe les mauvaises nouvelles du monde...j'essaie, du moins.

    Posté par Damien, 08 février 2010 à 13:56
  • Moi J'ai pensé à l'homélie de Cl.hier à propos de la pêche miraculeuse.
    En ce sens qu'il n'y a pas par hasard de pêche (miraculeuse). Il faut d'abord reconnaître qu'il y a pression. le premier pas important consiste à prendre de la distance . Mais cela ne suffit pas , faut ensuite avancer dans les profondeurs :c'est le plus douloureux . Mais si on veut une bonne pêche, faut aller au plus profond .l'aide est précieuse ne fut ce que pour s'entendre dire "sois sans crainte" car c'est justement là au fin fond que se nichent les trésors. Je te dis pas la joie du pêcheur qui revient au rivage avec sa barquette pleine à ras bord de bons et gros poissons.
    Cette histoire peut s'appliquer à la vie de tous les jours.
    Salut je vais à la pêche.

    Posté par charlotte, 08 février 2010 à 15:27
  • Se souvenir que nous sommes des êtres humains, pas loin de l'animal, mortels et très fragiles et puis aligner les jours tel qu'ils se présentent avec leur joies et leurs peines, sans trop se poser de question. Mais savoir jouir de choses simples, la chaleur d'une tasse de thé, le sourire d'un inconnu, un lever de jour un peu moins pluvieux que celui de la veille, vivre au jour le jour.

    Bleck

    Posté par Bleck, 08 février 2010 à 16:17
  • Le commentaire ci-dessus est logique et je l'envie, mais peut-on vivre dans l'ignorance de ce qui se passe, soit autour de nous, tout près ou au loin ? dans le flot d'informations qui nous submerge, nous ne pouvons rester indifférents, chacun sur un sujet différent (politique, catastrophes, LA TERRE et ce que nous en faisons, etc).

    S'en échapper est toujours possible mais la réalité est là, hélas ! nous rattrape et nous donne souvent des insomnies !

    Posté par becassine, 08 février 2010 à 17:12
  • Savoir qu'en l'homme il y a le pire mais aussi le meilleur et chercher à détecter celui-ci. Savoir que la nature est monstrueuse et merveilleuse et se nourrir de ses merveilles tout en se préparant au pire et puis plus prosaïquement, comme le résume très bien Damien, s'impliquer sans se détruire, ne pas se sentir responsable de toute la misère du monde et faire ce qui est en notre pouvoir pour essayer d'améliorer les choses... et savoir qu'on n'est pas seuls dans ce désir d'amélioration, ton blog en est la preuve vivante.
    Repose-toi bien, COumarine, ne te culpabilise pas!

    Posté par delphine, 08 février 2010 à 19:01
  • Plus les années passent, plus nous sommes informés des heurts et malheurs aux quatre coins du monde. Est-ce de l'égoïsme de se protéger pour vivre debout et faire face à ses propres bourrasques ?
    Je n'ai pas de réponse...

    Posté par naline, 08 février 2010 à 19:08
  • Mais non, c'est impossible de vivre dans l'ignorance de ce qui est autour de nous et pas seulement à cause de l'affluence des médias. On n'est pas tout seul. Se fermer aux mauvaises nouvelles, aux souffrances...ce n'est pas vivre et ça nous ferait sans doute passer à côté des bonnes nouvelles et des légèretés de la vie.
    C'est avec des tas de petits gestes que l'on peut vivre avec les autres, que l'on peut vivre avec ce que l'on voit, ce que l'on entend, de vivre surtout en accord avec soi. Bien évidemment qu'on ne peut pas porter toute la misère du monde, c'est impossible et ce n'est pas humain. Mais on peut déjà regarder autour de soi et être présents.
    Aujourd'hui fin des collectes pour les restaus du coeur dans notre école et grands sourires des bénéficiaires à qui nous avons apporté tout cela. Petits gestes certes mais tellement plein de douceur.
    Hier réveil d'un jeune qui s'était endormi dans un arrêt de bus alors qu'il faisait 4° dehors. Il aurait gelé si on l'avait laissé.
    Avant-hier, juste un bonjour à cet homme qui chaque jour fait la manche devant le superdiscount du quartier et lui demander des nouvelles de ses enfants.
    Encore un autre jour un "bonne année" à cette vieille dame assise par terre la main tendue et recevoir son sourire et ses voeux en retour.
    Un autre jour de la lumière on en trouve dans les écrits de Coumarine parce qu'on se sent moins seul, on lit des mots qui résonnent en nous, on réagit à ses questionnements vitaux du moment.
    Coumarine, tu ne peux douter du bienfait de ton oeuvre littéraire ou "bloggaire".
    Tu nous offres de l'espoir dans bien des instants alors si aujourd'hui tu as du mal à rester "espérante", tu peux venir chercher ta lumière chez tes commentateurs, chez tes amis, chez tes voisins, chez les gens que tu n'as pas encore rencontrés.
    Fuir est humain. Parce que parfois il y a un trop plein. Ce n'est pas une faute, c'est souvent une nécessité. Et te connaissant un peu maintenant, je pense que ce n'est qu'un passage. Et toi-même tu l'écris dans un message pas si lointain. Tu as besoin de recul, de respirer un autre air peut-être ou tout simplement de respirer un peu plus fort. C'est humain et tu es humaine super humaine.Même si Prax te prête un beau costume jaune pétant de super héroïne!!!! Tiens donc, avec beaucoup d'imagination, ça devrait t'aller à merveille, une belle combinaison couleur soleil! Je t'embrasse.

    Posté par Chris, 08 février 2010 à 19:11
  • Il est curieux de constater qu'afficher un commentaire ou je souhaite faire paraître de la légèreté peut être interprété comme de l'indifférence voire du dédain à ceux qui nous entourent...
    Je fais justement partie de ces gens qui conjuguent le sourie et la parole gratuite, offerte au passant, au sdf, à la caissière du supermarché c'est bien le moins que nous puissions faire.
    Maintenant, c'est vrai, je ne m'associe pas au discours de catastrophisme ambiant même si je ne suis guère optimiste sur le fond.
    Bleck

    Posté par Bleck, 08 février 2010 à 19:25
  • Bonsoir Coumarine,
    Tu dis indifférence? En es-tu certaine? Et ton blog c'est quoi alors?
    L'indifférence que tu penses serait peut-être un réflexe de protection, de survie devant la noirceur des choses(on nous cache trop souvent la blancheur...) L'être humain à ses limites quoiqu'on fasse. Notre instinct ancestral qui nous échappe souvent, nous dicte la marche à suivre( se protéger un peu) C'est , je pense, faire preuve de sagesse,que d'accepter qu'on ne peut tout faire en un rien de temps. Pour moi le début de la sagesse c'est de pouvoir vivre aussi avec ses limites, c'est défauts, certes qui nous tourneboulent mais lorsque qu'on les accepte ça va mieux...L'espérance ça fait partie de la vie, juqu'au dernier souffle... laissons la faire, elle s'y connait. RELAX!
    La quête de l'amour mais bien sur voyons...
    La lumière se montre aussi dans les mots, dans ton blog, elle change seulement
    d'apparence... A+ Finaud.

    Posté par Finaud, 08 février 2010 à 19:28
  • moi, je suis en pleine désespérance. Je coule. C'est quand le printemps ?
    Bisous

    Posté par Claire, 08 février 2010 à 20:00
  • Garder les bons souvenirs du passé (et oublier les mauvais), profiter de chaque moment du présent (sans penser trop à l'avenir), être présent et attentif à ses proches, prendre du recul avec les mauvaises nouvelles répandues par les médias, se réserver du temps pour ses propres envies et ses rêves, admettre qu'on n'est pas parfait et qu'on a tous nos failles, voir le verre à moitié plein plutôt que le verre à moitié vide, ne pas trop se poser de questions. Vaste programme mais possible...

    Posté par Un petit Belge, 08 février 2010 à 20:26
  • @Vertumne... me fait plaisir ce que tu dis là... cette nuit, tache de bien dormir )

    @Sylvie...oui, beaucoup de questions sans réponse en effet... j'espère que le moral demain sera meilleur... le printemps approche...

    @Mimi...bienvenue, les amis de mes amis sont mes amis... j'irai te faire un coucou...

    @Prax... ah! tes commentaires... (oui, je sais je me répète!)
    Le petit prince portait une écharpe jaune...
    pourquoi pas SuperCoumarine, hein?

    Posté par Coumarine, 08 février 2010 à 22:59
  • @Louloute... mais oui, vas-y! reprends tes pinceaux, crée de la beauté... on en a besoin...

    @Teb...Savoir qu'on ne sait pas... et continuer à chercher. Oui Teb, comme toi j'essaie de faire ça, j'essaie... Nous sommes nombreux finalement à essayer ça, à y croire...

    @Alain...et bien! je n'avais pas encore donné... il est temps de poser une action dans ce sens... as-tu des nouvelles récentes de tes amis haitiens?

    @Damien...chez toi j'ai vu...toi aussi tu vibres par la force des choses aux malheurs du monde...
    Qd on se sent fragile, tu zappes les nouvelles du monde, sans doute pour y revenir avec plus de force. Depuis le début de cette année, je me sens fragile...merci à toi

    Posté par Coumarine, 08 février 2010 à 23:05
  • @charlotte..."sois sans crainte"... dit Jésus je crois
    Mais quand on est rempli de crainte, on fait comment?
    Et pourtant je crois en effet que c'est au plus profond que se nichent les trésors, chez soi et chez les autres...

    @BLeck... ne t'en fais pas, je sais pour te connaître un peu que tu es sensible au monde et aux gens, aux petits riens de la vie qui la rendent belle... je sais que tu es aimant
    Mais je sais aussi que parfois on se comprend mal, je connais aussi bécassine, et je sais qu'elle est comme toi, simple et aimante...
    Je vous aime tous les deux

    @becassine...allez on va dormir ce soir, sans insomnie d'accord? Je t'embrasse

    @Delphine, tu résumes à merveille toute la problématique qui me tracasse tant pour le moment... merci à toi

    Posté par Coumarine, 08 février 2010 à 23:12
  • @Naline... je redis ta question que je fais complètement mienne:
    "Est-ce de l'égoïsme de se protéger pour vivre debout et faire face à ses propres bourrasques ?
    Je n'ai pas de réponse..."
    Je n'ai pas de réponse non plus, je cherche, et parfois j'arrête et me repose )

    @Chris, ton long commentaire me touche bien sûr
    D'abord il est un témoignage de toutes les petites choses qu'on peut faire pour construire un monde plus humain...merci pour cela
    Et bien sûr, j'ai mes moments de fragilité, c'est le cas pour l'instant!
    Prax me donne un costume de soleil, il me sied à ravir )

    @Finaud... bienvenue chez moi...tu vois ton commentaire est très bien passé!!
    Merci pour ce que tu écris: oui c'est faire preuve de sagesse que de reconnaître ses limites

    @Clairette, au secours qu'est-ce qui se passe ma clairette...écris-moi si tu veux...

    @Toi aussi Petit Belge, tu résumes à merveille une belle philosophie de vie. S'aimer soi, et aimer les autres... L'un ne va pas sans l'autre d'ailleurs...
    Belle fin de soirée à toi...

    J'espère n'avoir oublié personne
    J'aime beaucoup découvrir tous vos beaux commentaires. ILs contribuent à faire de ce blog un vrai lieu de croissance humaine
    Je vous en remercie, tous!

    Posté par Coumarine, 08 février 2010 à 23:22
  • Pour toi, une réponse que j'avais commencée ici, mais que j'ai mise finalement chez moi car elle prenait trop de place...
    Je t'embrasse
    Célestine

    Posté par celestine, 09 février 2010 à 00:18
  • Célestine...oui, je viens de lire
    MERCI

    Posté par Coumarine, 09 février 2010 à 00:36
  • La toile en bas de ton billet j'y vois un nez captant des subtilités ainsi qu'un paysage...

    Bleck

    Posté par Bleck, 09 février 2010 à 08:20
  • C'est curieux , il y a quelques temps je me faisais cette réflexion là, comment trouver l'équilibre pour se tenir informé et garder en soi , de l'optimisme , de l'energie , et de la bonne humeur

    j'ai alors décidé de continuer à lire la presse , regarder les infos , écouter la radio et que la toile , les blogs seraient de lieux d'évasion , des moments de détente , de poésie , d'humour , de complicités et de très très jolies rencontres

    Ainsi , je l'admet , je fuis les blogs polémiques , politiques , et je distingue bien les choses
    Affronter la réalité de la misère humaine , c'est trop pour moi , et je ne peux pas la changer , mais apporter autour de moi des rires , des relations pleine de douceur , je peux , alors , je le fais

    toi aussi , à ta manière
    je t'embrasse

    Posté par Jeanne, 09 février 2010 à 14:03
  • @Bleck... )

    @Jeanne...merci pour ce commentaire rempli de bon sens et d'humanité simple...

    Posté par Coumarine, 09 février 2010 à 22:32
  • C'est vrai! pourquoi sommes nous sans cesse inondés de mauvaises nouvelles? qui nous veut démoraliser?

    Posté par marie-madeleine, 10 février 2010 à 20:20
  • Peut-être en se pénétrant de cette vérité-là : l'humanité n'a pu se construire, avec sa complexité, ce nombre, ce destin-là, qu'en usant du partage et de la coopération davantage que de la cupidité et la violence. Sinon nous ne serions pas là, simplement.`
    Amicalement

    Posté par Sophie, 12 février 2010 à 13:34

Poster un commentaire