Rêver... procrastiner... agir.... - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

05 février 2010

Rêver... procrastiner... agir....

Il y a certains jours où j'ai tellement de projets que... je ne sais par lequel commencer. Tous me semblent également importants, tous me plaisent et constituent un défi tellement enthousiasmant pour moi, que j'ai envie de les entamer tous en même temps...
Et pendant que j'hésite sur l'ordre de priorité à mettre dans tout ce fatras de projets, je n'en commence aucun. Ils restent tous en attente, je ne parviens pas à décider par lequel commencer

- Il y a la finalisation de deux manuscrits... j'ai à  prendre des décisions à ce sujet: je n'y arrive pas. Je procrastine: tant que je n'ai rien décidé, tout reste possible. Mais dans trois mois je serai mécontente de n'avoir pas été capable de prendre une décision valable et surtout qui m'engage. Il y a encore des choses à mettre au clair en moi sur le pourquoi j'hésite, je recule, je remets sans cesse la décision finale...

- Il y a le changement de look ou peut-être le déménagement de ce blog sur un autre hébergeur... là, aussi je n'arrive pas à me décider, zut de zut...et donc rien ne se fait.

- Il y a un nouveau projet d'écriture qui jusqu'à présent ne s'élabore que dans ma tête... je m'étais promis d'écrire tous les jours au moins 2.500 signes... Je préfère consacrer mon temps à mon blog, c'est plus facile, plus immédiat, plus convivial. Mais là aussi je sais que je finirai par le regretter...ou pas, qui sait?

- Il y a la mise sur pied de projets plus ponctuels, par exemple un atelier de lecture de romans de type "récits de vie" (tel que le dernier de Frédéric Beigbeder, "Un roman français". Alors que cet auteur est plutôt du type gugus branché qui s'y croit, là il semble que ce roman autobio " est de toute beauté, et bien écrit, ce qui ne gâte rien! Cet atelier autour de récits de vie donnerait l'occasion de discuter de l'intime publié, du "jusqu'où aller dans le dévoilement de soi", qui passe sans doute par le "comment parler de soi"? Vous savez que ce sujet me préoccupe énormément. Il y a un autre projet ponctuel que je rêve de mettre sur pied, il s'agit d' un atelier d'écriture d'un type un peu particulier.

Là maintenant je suis en train de dresser un plan d'action, de faire une liste de mesprojets, de mes rêves à mettre en route...
Mais je passe parfois plus de temps à faire ce plan d'action qu'à m'y mettre réellement...

cailloux


Commentaires

    Au hasard?

    Oh! Comme je te comprends! J'en ai fait des listes de choses à faire par ordre de priorité... Je ne crois pas les avoir jamais suivies, j'ai toujours trouvé plus urgent! Et puis qu'est-ce que c'est ennuyeux de suivre un chemin balisé...
    Amitiés.

    Posté par Papa de Lili, 05 février 2010 à 17:28
  • Il y a des jours où quand on se sait pas par où commencer il vaut mieux ne pas commencer et aller à la pêche à la ligne... ou ailleurs, l'essentiel étant de s'aérer les neurones et de regarder passer le temps ...

    Passe un beau week-end !

    Posté par Luc, 05 février 2010 à 18:30
  • Et si tu commençais par la finalisation de tes deux manuscrits? Pourquoi commencer un nouveau projet alors que tu en as un de presque terminé?
    Passe un bon week-end Coumarine.

    Posté par Un petit Belge, 05 février 2010 à 20:18
  • J'allais te dire que tous ces projets étaient très beau et qu'un élément déclencheur intérieur ou extérieur allait te donner tes priorités et puis... je suis tombée sur le commentaire de PB si juste et si pragmatique que je préfère m'effacer... Bonne soirée sereine, Coumarine

    Posté par delphine, 05 février 2010 à 21:05
  • @Papa de lili...oui, vous avez fait plein de choses intéressantes....

    @Luc... je crois que j'aurais besoin d'un bon coach...tu en connais un???
    Bon WE à toi aussi!

    @Petit Belge... écrire pour moi, tous les jours fait partie de ma discipline perso librement consentie...tout simplement, et je ne le fais pas pour le moment
    Donc oui, en finit avec ce qui doit se terminer incessamment sous peu...)
    (mais plein de bâtons dans les roues...)

    @Delphine... mais même si PB a mis une commentaire qui "parle", le tien est tt aussi important pour moi...
    Beau WE à toi

    Posté par Coumarine, 05 février 2010 à 21:12
  • J'ai eu un boss à un moment de mon existence qui passait le plus clair de ses journées à reclasser la liste des choses prioritaires qu'il avait à faire.
    Ceci dit sans me moquer, bien sûr ! Je connais ça également...

    Posté par Walrus, 05 février 2010 à 23:41
  • Comme Delphine je pense que un de tes projets va se faire entendre "commence par moi, je suis le meilleur... " et tu auras l'envie et la force et l'intrépidité nécessaire. Tu sauras que tu poursuis le "bon", celui qui te parle le plus...

    Posté par Edmée De Xhavée, 06 février 2010 à 00:27
  • J'ai entendu cette très belle phrase qui fait réfléchir, je crois, à ton problème "procrastinatoire":
    "Au lieu de rêver votre vie, dépêchez-vous de vivre votre rêve". J'espère que tu choisiras assez vite dans ta belle liste. Je t'embrasse
    Célestine

    Posté par celestine, 06 février 2010 à 02:40
  • Oui je connais aussi.
    Et encore quand c'est une procrastination de trop plein, avec plein, plein choses qui font vraiment envie, ça va, ça finit par se dénouer même si on a perdu un peu de temps. Ce qui est plus grave c'est quand c'est une procrastination molle, avec plein de choses qu'on aimerait faire, dont on se dit que ça serait bien de les faire, mais bof, bof, là ça tourne souvent au toujours repoussé.
    A part ça parmi tes projets il y en a un sur lequel j'aurais peut-être des suggestions plus perso à te faire, je te maile, enfin je mets dans ma liste qu'il faut que je te maile. Sourire!

    Posté par valclair, 06 février 2010 à 09:27
  • Ne proscratine pas trop longtemps quand même.

    Posté par charlotte, 06 février 2010 à 12:21
  • Je pense que la procrastination est un moteur d'efficacité maximum, pas un geste inutile, le plan se dessine avec une clarté limpide, les idées arrivent à gros flots et pas de limite de temps ... au dernier moment, on peut travailler rapidement avec efficacité, presque sans effort.
    Procrastiner longuement, ça peut parfois prendre des airs de gestation. Vers un nouveau départ ?
    Je t'embrasse. Nadine

    Posté par Nadine, 06 février 2010 à 13:02
  • le sort et la magie, il n'y a que cela de vrai : un petit caillou de couleur par chose à faire, tu traces un cercle (je te vois plus cercle que carré) tu jettes les cailloux au dessus du cercle, ce qui reste dans le cercle tu le fais, ce qui sort du cercle tu feras demain.
    (truc de sorgin)

    Posté par Prax, 06 février 2010 à 13:33
  • "Il y a un temps pour tout".
    J'aime cette petite phrase qui me donne à la fois de l'espoir mais aussi du courage pour me mettre au travail.
    Parfois aussi, les choses ne se font pas , parce que ce n'est pas encore le moment, il manque une petite étincelle.
    Tu sais bien, ce livre qu'on ouvre justement aujourd'hui et qui nous éclaire, cette personne que l'on rencontre justement aujourd'hui et qui va apporter son aide, cette réponse que l'on reçoit justement aujourd'hui et le projet prend vie...
    Je suis sûre que tes projets vont trouver à se réaliser, chacun à leur tour.

    Posté par fabeli, 06 février 2010 à 14:27
  • je trouve fabuleux que tu écrives sur tes questionnements et tout de suite, "tes" fidèles lecteurs y répondent, avec leur sensibilité, avec discrétion, jamais avec indifférence.
    Jamais avant de te découvrir, je n'aurais pu envisager ce phénomène ! ceci n'est pas une réponse à tes questions mais il ne faut pas te sous-estimer, tu vas trouver "ce qui te va bien", écrire, sous quelque forme que ce soit, mais écrire, c'est ce que je connais de toi et tu le fais si bien.

    j'ose cette métaphore,
    "tes jolis cailloux te serviront pour avancer ; avec eux, tu trouveras le chemin sans te perdre."

    bon we - bien amicalement Coumarine

    Posté par loulotte2, 06 février 2010 à 16:44
  • Quand plusieurs routes s’offriront à toi et que tu ne sauras pas laquelle choisir, n’en prends pas une au hasard, mais assieds-toi et attends.
    Attends encore et encore, ne bouge pas, tais-toi et écoute ton Coeur.
    Puis, quand il te parlera, lève-toi et va où il te porte.sic

    Susanne Tamaro

    je t'embrasse.

    Posté par becassine, 06 février 2010 à 16:55
  • Bonsoir Courmarine,
    Je t'ai déjà envoyé des petit mots, mais en lisant les tiens et ceux des autres je ne trouve pas trace des miens... C'est rien, mais les reçois-tu?
    Bon week-end.
    Finaud.

    Posté par Finaud, 06 février 2010 à 17:30
  • Pour quelqu'un qui procrastine, ce qui est fait n'est déjà pas si mal que ça... o))

    Posté par Pivoine, 06 février 2010 à 21:55
  • @ah Walrus...je ne suis donc pas la seule..fait plaisir)

    @Edmée... tiens oui, bonne idée, je leur poserai cette question et j'écouterai leur réponse (à mes projets) )

    @Célestine, dans ma liste tout est à commencer...le problème c'est de commencer justement... et là je remets sans cesse à demain..

    @Valclair, je comprends TRES bien la différence que tu mets entre les deux attitudes: chez moi c'est très nettement une attitude de trop plein, qui finit par me paralyser...
    Dis n'oublie pas de me mailer, hein! tu piques ma curiosité!!!

    Posté par Coumarine, 06 février 2010 à 23:01
  • @Charlotte...je m'y emploie )

    @Nadine...j'aime BCP ta phrase:
    "Procrastiner longuement, ça peut parfois prendre des airs de gestation."
    Cela me parle fameusement et me rassure en même temps!

    @Prax... tu le sais hein que j'aime bcp tes commentaires... encore un qui me parle...c'est une histoire de cailloux finalement...
    Muxu

    @Fabeli... je remets ici ta phrase si parlante:
    "Tu sais bien, ce livre qu'on ouvre justement aujourd'hui et qui nous éclaire, cette personne que l'on rencontre justement aujourd'hui et qui va apporter son aide, cette réponse que l'on reçoit justement aujourd'hui et le projet prend vie..."
    Oui c'est exactement ça!

    Posté par Coumarine, 06 février 2010 à 23:05
  • @loulotte...tu es vraiment gentille, tes mots me touchent énormément et me font du bien...

    @bécassine...j'ai lu ce livre se Suzanne Tamaro (et je l'ai lu en italien figure-toi) et cette phrase...oh oui! elle me parle aussi beaucoup...
    MERCI à toi!

    @Finaud...bonsoir et bienvenue...
    Tu me dis m'avoir écrit? Et bien je n'ai jamais rien reçu... pour poster un commentaire il faut impérativement mettre une adresse mail (que je suis seule à voir)
    C'est ce que tu as fait cette fois-ci..et le commentaire est là!
    Merci de ta visite

    @Pivoine... ben si tu le dis...)))

    Posté par Coumarine, 06 février 2010 à 23:11
  • C'est bien là le problème, trop d'idées, de projets, d'envies et pour finir un grand vide parce que le temps passe.

    Posté par mab, 07 février 2010 à 07:35
  • Bonjour Coumarine,

    J'ai beaucoup aimé les galets aux multiples couleurs déposés sur le sol! A l'image de tes projets, il y en a beaucoup, ils sont plein de couleurs, et donnent envie de les prendre en main. L'un après l'autre c'est mieux pour les apprécier chacun.
    Pour l'atelier d'écriture, je serais heureuse d'en être informée...
    Belle journée,
    Victoria...

    Posté par Victoria, 07 février 2010 à 10:14
  • Mille projets. Mille cailloux gros ou petits qu'il faut arriver à placer au quotidien ou à l'année...
    Je me souviens d'un conte, une histoire de cailloux importants ou pas, d'un classement nécessaire à opérer pour que tous les cailloux de notre vie trouvent leur place.
    C'était une sorte de parabole, très lucide, très bien écrite. Vais chercher dans mes archives...

    Posté par agnès, 07 février 2010 à 11:08
  • @mab...eh oui!le temps passe, inexorablement!

    @Victoria... contente de ton passage
    Oui, je te tiens au courant...)

    @Agnès...merci de l'envoi de cette belle parabole... je crois qu'on peut la trouver sur le Net. Moi je la connaissais et j'y ai explicitement pensé quand j'ai écrit ce billet )

    Posté par Coumarine, 07 février 2010 à 16:23
  • "halte à la procrastination" !!!! c'est MA bonne résolution pour 2010...

    Posté par Charlotte, 07 février 2010 à 18:15
  • @Charlotte...espérons que la bonne résolution tienne le coup, hein!

    Posté par Coumarine, 07 février 2010 à 22:22
  • Tu me donnes envie de lire Frédéric Beigbeder,"Un roman français".

    Posté par marie-madeleine, 10 février 2010 à 20:30
  • Juste pour te dire que je passe tous les jours... mais difficile pour moi de commenter en ce moment.
    Je suis sans doute trop dans le mouvement et pas assez dans la parole.

    Chaque chose en son temps

    Posté par Annick, 12 février 2010 à 08:12

Poster un commentaire