L'arbre libre dans sa tête - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

28 octobre 2009

L'arbre libre dans sa tête

Où donc se cache le fantôme de mon arbre
ce fantôme qui règne sans visage?
Inscrire sa présence
peut-être même son nom
puis le côtoyer un moment
l'interroger,
écouter ce qu'il a à me dire...
afin de pouvoir un jour enfin
me séparer de lui.
Pouvoir lui souhaiter bon vent
car j'ai à faire aujourd'hui
mon chemin personnel.

Alors je nommerai par une parole
ce qui n'a jamais été dit
ce qui a été tenu secret.
Alors l'arbre respirera
renouera avec le vent qui taquine
les feuilles, en ivresse, en liberté.
Un arbre, c'est fait pour danser dans le vent
pas pour se figer dans l'arrêt sur image
surtout si l'image est transparente et vide
d'un nom, d'une photo, d'une parole
d'une histoire qui ne s'est jamais dite...

divers_050
Photo Coumarine


Commentaires

    bonne soirée !!

    Les chamans amérindiens demandaient aux arbres de leur accorder le surplus de leur force mais il faut leur offrir qq chose, une prière, de l'amour.On doit coller sa main gauche paume contre le tronc au niveau de l'estomac (dos contre l'arbre), la main droite reposant sur l'estomac. Bien sûr, les esprits cartésiens rejettent tout en bloc mais les armérindiens aimaient à dire : Expérimentez et vous saurez.
    Merci pour ta lecture....
    Impressionnant et magnifique !
    C'est un bel hommage poétique à la force et à la beauté de l'arbre sans lequel la terre ne serait qu'un croûte desséchée et déserte !
    C'est triste, mais à son pied, ne vois-tu pas sa renaissance?

    Posté par bernie.83, 28 octobre 2009 à 18:07
  • @ Bernie - J'aime ta Chamanerie, il m'arrive parfois d'embrasser de toutes mes pauvres forces un vieil arbre et c'est à chaque fois un plaisir... je pense à l'instant qu'il y a longtemps que ça ne m'est pas arrivé.
    Lorsque je vois un service communal ou autre débiter, déraciner un arbre je demande systématiquement pour quelle raison... Il y a environ un an un chêne séculaire a été détruit afin d'installer une pharmacie pas trop loin de là ou nous habitons et je me suis promis de ne jamais être client de cette officine.

    Bleck

    Posté par Bleck, 28 octobre 2009 à 19:01
  • oui, je trouve aussi magnifique!
    Trèe beau texte...

    Posté par nicole, 28 octobre 2009 à 19:01
  • @bernie... je fais ça: entourer un arbre de mes bras...et le sentir "battre"
    mais tu me donnes un mode d'emploi plus précis...avec la main gauche etc
    J'essaierai...
    Car bien sûr pour moi, ce contact "peau à peau", j'y crois, je n'ai pas un esprit cartésien...enfin juste qd il faut

    @Bleck... je lis que toi aussi tu es un amoureux des arbres..ça me fait plaisir
    Bien fait pour la pharmacie!!!!!!

    @nicole...merci )

    Posté par Coumarine, 28 octobre 2009 à 20:25
  • Nos arbres connaissent nos histoires, que ce soient des histoires de cabanes ou de premières amours cachées, de promesses ou de larmes dissimulées, ils nous font grandir. Chaque arbre déraciné nous déracine un petit peu aussi.

    Posté par Delphine, 28 octobre 2009 à 22:17
  • tu sais, Coumarine, combien j'aime les arbres (les vrais et les symboliques), et je ressens bien ce texte que tu viens de publier
    il correspond même à un acte symbolique que je propose parfois à mes clients : de choisir un arbre dans un jardin ou dans une forêt qui corresponde pour eux à leur arbre familial, de créer un lien entre eu et cet arbre (à l'aide d'une ficelle de chanvre), de méditer, puis ensuite de dénouer librement la corde afin, en quelque sorte, de dénouer les liens de servitude

    Posté par Tisseuse, 28 octobre 2009 à 22:51
  • @Tisseuse... oui, tu as bien compris le fond des choses (je m'y attendais d'ailleurs ))
    J'ai explicitement pensé à un arbre généalogique et aux "fantômes" qui errent parfois dans les branches, nous emprisonnant malgré nous...

    @Delphine... nos arbres en connaissent plus que nous parfois, surtout les vieux, surtout les arbres généalogiques dont je parle à Tisseuse

    Posté par Coumarine, 28 octobre 2009 à 23:44
  • me "revoilou " comblée par l'arrivée de notre petite Lou.
    Ton texte est très beau et j'y adhère ; tu sais mon amour pour l'olivier... les arbres "me parlent" ils sont plein de souvenirs, heureux ou moins heureux.
    Ce que j'ai été triste devant nos forêts sinistrées pendant la tempête de 99 ; Des arbres plus que centenaires, gisant à terre, arrachés, enchevêtrés les uns dans les autres, une vision d'apocalypse encore visible 10 ans après !

    Posté par becassine, 29 octobre 2009 à 00:12
  • uN ARBRE ? Pareil à un autre, certes pas. Apprendre à le regarder, à en trouver sa singularité comme tu le fais coumarine

    Posté par brigitteGiraud, 29 octobre 2009 à 12:08
  • @bécassine... oui me souviens aussi de cette tempête...et depuis lors je crains beaucoup le vent!

    @brigitte...tous différents, tous beaux... même quand vulnérables ils sont à terre
    L'arbre est mort, mais souvent il y a un surjet qui reprend vaillamment...!

    Posté par Coumarine, 29 octobre 2009 à 15:54
  • Chaque arbre, chaque existence a une longue descendance, enracinée ou itinérante, paisible, tourmentée, faite de guerre, de séparations, mais aussi - et heureusement - de beaux moments.
    De nombreux points communs entre l'arbre végétal et l'homme !
    (et l'arbre sur ta photo, je le reconnais bien : qu'il est beau ces derniers jours, sous les rayons du soleil !)

    Posté par naline, 29 octobre 2009 à 21:02
  • ...

    Un petit passage express Coum pour te saluer
    Des bises

    Posté par Julie M, 29 octobre 2009 à 21:04
  • @ouiiiii Naline... il est magnifique le bel arbre...
    chaque jour un peu différent
    Aujourd'hui je n'ai pu le voir
    Hier j'ai photographié le héron...

    @Julie!!!!!!!!!!!!!!!!
    comment tu vas??????? j'espère bien...de tout mon coeur
    Si tu es ailleurs, dis-le moi steplè!!!
    des bises aussi pour toi!

    Posté par Coumarine, 29 octobre 2009 à 21:10
  • Très émue par cette note qui est, pour moi, d'une actualité ... époustouflante...
    Et qui va sans doute m'aider beaucoup ...
    Merci...

    Posté par teb, 29 octobre 2009 à 22:22
  • ...............

    Posté par ZOE, 29 octobre 2009 à 22:37
  • @teb...tu as sans doute compris ce billet dans le sens que je voulais lui donner
    heureuse que cela puisse t'aider (et merci de me le dire, c'est moi que tu aides comme ça!)

    @zoé... tu fais de très belles photos de cette nature si belle en forêt

    Posté par Coumarine, 29 octobre 2009 à 23:01
  • Superbe ! Ah, je vois que tu as profité des belles couleurs automnales pour te promener.
    Bien Coume ! Bravo, tu tiens bien ta bonne résolution de début 2009. Smack en passant !

    Posté par Filo Filo, 30 octobre 2009 à 11:48
  • "Un arbre, c'est fait pour danser dans le vent" Le mien, quand il danse dans le vent, je le surveille de près, dès fois qu'il s'emporte comme un fou dans sa danse et en tombe à la renverse. Je ne le supporterais pas.Il n'a qu'à peine un peu plus de 2O ans et même s'il est au moins 10 fois plus haut que moi, c'est au fond , encore un grand enfant.

    Posté par charlotte, 30 octobre 2009 à 15:12
  • ah oui! ton grand et beau saule, chère Charlotte!!!
    Il est impressionnant!

    Posté par Coumarine, 30 octobre 2009 à 16:25

Poster un commentaire