La Dame de Trèfle - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

21 octobre 2009

La Dame de Trèfle

dame_de_tr_fleeLa Dame de Trèfle, un matin de grand soleil, s'est mise à compter ses cartes. Elle était atterrée: il en manquait tellement.
Il manquait les cartes petites et tendres. Les cartes des petits chiffres. Les cartes de l’enfant jolie. Qu’à cela ne tienne :  la Dame a mis les rescapées sur la table, cartes sur tables…
Chez la fourmi sa voisine, qui collectionne tout, même l’extravagant, elle a piqué les cartes qui lui manquaient si cruellement. Les a collées sur des pages blanches. Les a planquées dans un livre.
Bingo !
Les cartes ont retricoté une histoire à l’endroit… une histoire de poupée qu’on avait autrefois stupidement habillée à l’envers.
La Dame de Trèfle devine tant de choses, son nez est très habile ma foi et elle est capable désormais de se défendre, de parler haut s’il le faut, ce qui ne l’empêche pas de chuchoter des mots ardents dans l’oreille du Roi de coeur intuitif et chaleureux.

C’est vrai, il faut bien le reconnaître, elle s’y entend pour brouiller les cartes. On pourrait croire qu’elle joue au poker menteur, mais ce n’est pas vrai, elle joue simplement à… brouiller ses cartes. Question de survie…

Silence s’il vous plait! La Dame tapie dans ses combats lui tambourinant sans cesse les tympans, joue à la réussite.
La réussite en solitaire le plus souvent.
A deux ça va mais plus, c’est trop souvent la bataille : la Dame a horreur des combats en rangs serrés, elle étouffe, elle est peut-être claustrophobe ou quoi !

Faut dire que la Dame n’est pas très grande dans son corps de dame, elle doit regarder les autres en levant la tête. C’est fatiguant à la fin, quand on reste longtemps debout.
Alors assise à une table.. elle préfère.
Là sur cette table, étendues comme des coquettes qui font de l’œil pour se faire remarquer, il y a les cartes des mots, à l’allure si fière. Elle aime les cartes des mots d’un très grand amour. Elles sont colorées et vivantes, infiniment.
Elle joue beaucoup de réussites avec les mots, elle lance une carte de mots au loin… et… comme c’est étonnant, celle-ci revient en boomerang. Toujours. Enfin, le plus souvent !
La Dame joue du matin au soir. Et même la nuit parfois! Elle collectionne des mots dans sa grande Toile.


Commentaires

    Et avec la Dame de coeur, que de bons moments elles ont déjà fait passer aux joueurs occasionnels ou acharnés, petits et grands. Elles ont été l'objet de toutes les convoitises... et de tricheries aussi.

    Posté par naline, 22 octobre 2009 à 06:46
  • Quel joli texte, un de plus à ton actif.

    Posté par mab, 22 octobre 2009 à 06:57
  • C'est magnifiquement raconté !

    Posté par Annick, 22 octobre 2009 à 08:27
  • @Naline, mab, Annick..
    Merci!!
    Je me suis amusée à écrire ce texte, qui dit des choses sans les dire, en puisant dans le vocabulaire des jeux de cartes...

    Posté par Coumarine, 22 octobre 2009 à 09:24
  • Moi, j'aime autant la Dame de "hotte" Savoie...

    Bleck

    Posté par Bleck, 22 octobre 2009 à 09:35
  • Sans doute suis-je bercée par l'enfance mais ( ne va surtout pas prendre ma comparaison pour quelque chose de réducteur, il s'agit d'une artiste que j'admire, infiniment)ton histoire, son rythme naturel, le cheminement de ses phrases, la tonalité choisie, me font penser à ces histoires qu'il y avait toujours sur les disques d'Anne Sylvestre que j'écoutais petite (et puis grande aussi!), ces histoires qui étaient "de petites histoires de rien du tout", mais essentielles pour moi, qui les écoutais, et les réécoutais... J'ai retrouvé ici leur richesse et leur fraîcheur.

    Posté par Amélie, 22 octobre 2009 à 10:24
  • J'aime beaucoup ce texte, entre dérision et sincérité, pas aussi fantaisiste qu'il en a l'air, peut-être...

    Posté par Pascale, 22 octobre 2009 à 12:23
  • Oh... je n'y vois aucune fantaisie, dans ce texte ... sinon sur la forme !!!
    Sympa, cette dame de coeur !!

    Posté par teb, 22 octobre 2009 à 12:57
  • Pfff, je la trouvais tellement sympa que j'avais décidé que c'était la dame de coeur )

    Posté par teb, 22 octobre 2009 à 12:58
  • Très originale et attachante et étonnante cette dame de trèfle (à quatre feuilles?). Elle tient quand même un peu de la Dame de coeur, la douceur en moins et de la Dame de Pique, la dureté en moins. Quant à la Dame de Carreau, je ne sais trop. Je la cerne plus difficilement.
    Bonne soirée et merci pour ce moment.

    Posté par Delphine, 22 octobre 2009 à 18:35
  • Très joli texte, très divertissant.

    Posté par Louloute, 22 octobre 2009 à 21:01
  • Bien joué Coumarine.
    Tu écris vraiment très très bien .
    J'aime beaucoup.

    Posté par charlotte, 22 octobre 2009 à 21:04
  • Oh! oui...il en dit long ce texte sur cette dame de trèfle qui joue avec les cartes-mots!!!

    Posté par fabeli, 22 octobre 2009 à 21:58
  • Un clin d'oeil en passant, Coumarinette ! Tu sais déjà mon commentaire à ce texte que j'adoooore. Bizzzzz.

    Posté par Filo Filo, 23 octobre 2009 à 10:50
  • Et voilà que je me laisse aussi séduire par La Dame de trèfle, moi qui ne fréquentais que des Dames de coeur, sans oublier les trois Grâces : Aglaé,Thalie et Euphrosyne...

    Posté par Jacques, 23 octobre 2009 à 11:13
  • Dame de trèfle...à quatre feuilles! un vrai bonheur !

    Posté par Bérangère, 23 octobre 2009 à 13:48
  • @bleck...tu me fais rire...

    @Amélie... j'aime beaucoup Anne Sylvestre, je la considère comme une vraie poète.
    Et que mes petits textes te rappellent l'esprit des siens, me flatte beaucoup
    Merci!

    @Pascale... il faut gratter derrière la métaphore, mais ce texte dit de moi, en effet...!

    Posté par Coumarine, 23 octobre 2009 à 22:46
  • @Delphine, Bérangère... le symbolisme de la Dame de trèfle est l'intuition... c'est pour ça que je l'ai choisie... de plus comme tu le soulignes Bérangère, je l'espère à 4 feuilles )

    @Filo et Jacques... ben oui, vous l'avez vue en vraie cette dame de trèfle...
    dis donc Jacques, tu me fais des infidélités avec tes trois grâces? Pffffff

    @Charlotte, Louloute, merci!

    @fabeli... toi aussi un peu (ou beaucoup) Dame de Trèfles? )

    Posté par Coumarine, 23 octobre 2009 à 22:51
  • Malgré une visite rapide, je ne peux pas ne pas laisser un mot : magnifique, ce texte ! Drôle, et taquin, avec une pointe d'angoisse saillant de ci delà, et beaucoup d'originalité. J'adore le mélange des genres, il est vraiment très réussi au niveau de l'écriture.

    Posté par Cameron, 24 octobre 2009 à 14:57
  • @Cameron...ton appréciation me fait grand plaisir;merci!

    Posté par Coumarine, 24 octobre 2009 à 15:00

Poster un commentaire