septembre 2009 : Tous les messages - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

30 septembre 2009

Une garde-robe extensible...

Quand j'ouvre ma garde-robe, immanquablement je choisis toujours de mettre les mêmes vêtements. Ceux dans lesquels je me sens vraiment à l'aise, ceux que j'aime bien...ceux qui me vont bien.Cela fait quelques vêtements, pas beaucoup en somme.Et le reste?Le reste reste là, suspendu interminablement sur des cintres bien rangés.Jamais mis ou si peu, enfilé pour du semblant un jour ou deux, juste pour me donner bonne conscience. Parce que quand même, ces vêtements je les ai achetés et ... faut pas gaspiller n'est-ce pas?Donc dans ma... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:52 - - Commentaires [65] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 septembre 2009

Mon étoile était encore muette...

J'ai huit ans je crois. C’est un jour d’été. Il y a la plage, tellement vaste qu’elle s’en va loin là-bas, jusqu’au bout du monde. Il y a les cris des enfants. Et ceux des adultes qui les appellent. Il y a les mouettes qui piquent un sacré vol plané  sur la mer. Il y a le vent iodé qui siffle aux oreilles et que c’est pas facile des fois de marcher comme ça. On voit les gens qui avancent tout de travers, complètement penchés en avant à lutter contre le vent, ou alors en arrière poussés par lui. C’est rigolo, comment ils tiennent... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 21:57 - - Commentaires [43] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

25 septembre 2009

Question de poids

Quand autrefois un de mes enfants petits, s'endormait sur mes genoux, il se faisait beaucoup plus lourd que le poids de son corps... S'ajoutait le poids de son abandon confiant... Renoir J'aimais faire des câlins à mes enfants, je les serrais contre moi, et ce corps à corps nous faisait du bien, à moi comme à l'enfant. Je faisais, avec bien du retard sur mon enfance, des provisions de douceur tendre... et c'était BON J'aimais beaucoup quand ils venaient vers moi, demandaient mes genoux et s'y endormaient parfois, leur... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 14:45 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 septembre 2009

Sérénité

Aujourd'hui, j'ai marché...Pas loin de chez moi (j'en ai parlé ici  et là) il y a tout ce qu'il faut pour une promenade "nature": un parc, des arbres, un petit étang (pas si petit que ça...), quelques canards, et oies blanches (non non...c'est pas moi...). Un héron aussi quand il daigne montrer le bout de son bec. Digne et solitaire.Aujourd'hui en plus il y avait le soleil et le ciel bleu bleu bleu tout déployé au dessus de la tête. Et dans l'air quelque chose d'indéfinissable qui ressemblait à la sérénité.La sérénité,... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:33 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 septembre 2009

Cosmogonie

La Parole.Puissante. Omniprésente.La Parole d'un seul tenant. Non! Coupée en deux. Non! Morcelée, déchirée, divaguéeMille éclats de paroles.Mille éclats de paroles dans la bouche, qui s'emmêlent les pinceaux. La Parole est enceinte de sa parole. Grossesse difficile. Surveillée de près par la bouche encombrée. Non.La Parole est dans le ventre. Un ventre sans nombril.Un ventre troué. percé. ouvert aux grands vents, zéphyrs et typhons.Non. Retour sur image.La bouche est serrée, sans lèvres, sans sourire.La Parole a perdu la parole et... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 13:48 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 septembre 2009

Une question qu'elle est intéressante ;-))

"Les blogueurs font-ils évoluer leurs blogs ou ceux-ci sont-ils doués d'une vie propre qui fait évoluer leur créateur? Au bout de quelques années de blog, on en vient à se le demander.." En voilà une question qu'elle est intéressante... Elle a été posée dans un commentaire ici par Pascale, une nouvelle venue ici dont j'ai découvert le petit monde... à la fois très différent du mien, et cependant plein de connivences... elle et ses "complices" illustrent des mots, les mettent en page avec une créativité qui... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:20 - - Commentaires [58] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


15 septembre 2009

Un homme en danger

Lu aujourd'hui "Un homme qui tombe, un homme à terre est un homme en danger: il réveille des instincts féroces et excite le rire avant la pitié"Primo Levi  Lilith        
Posté par Coumarine à 20:57 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 septembre 2009

Une chose importante

Ce sentiment très fort qu'elle a, de cheminer depuis si longtemps, seule, à côté de quelque chose de très important qu'elle ne voit pas. Mais dont elle a la certitude pourtant que cette "chose" existe. Elle le sait de source sûre... de celle qui sourd au plus profond d'elle-même.Quand elle regarde le ciel au cours de ses balades, ou quand elle s'enfonce dans ses pas pressés,  ou quand elle écoute quelqu'un lui parler de n'importe quoi, ou quand elle se concentre alors qu'elle écrit une ou deux phrases très ordinaires...... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:58 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 septembre 2009

Je les ai rêvés sans doute...

Je me souviens de Zacki Zacki et son immense amour des arbres... tellement grand qu'à l'époque il me l'a communiqué un peu et que j'ai commencé à regarder les arbres autrement. Comme des êtres vivants, si forts et si fragiles et qui racontent des secrets incroyables juste à ceux qui veulent bien les écouter. Et c'est pas tout le monde...Zacki écrivait à la Zacki, d'une manière faussement enfantine pour raconter ses petits et grands chagrins... surtout ses grands. Et Zacki disait que les trains l'attiraient parfois... Mais c'était... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:01 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 septembre 2009

Un lieu hors du temps

Aussi cruelles ou désastreuses que furent les vies...aussi bruyantes et bourrées de cacophonies,  même si elles furent des tornades ou des tsunami... étrangement dans les cimetières, règne toujours un silence bienfaisant qui circule paisiblement autour des pierres solennelles, des photos austères souriant au passant recueilli, des cailloux qui crissent doucement sous les pas, des hauts arbres qui se balancent et tanguent leur infinie nostalgie... Un cimetière est parfois un endroit de paix dans la ville, où il fait bon se... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 21:50 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , , ,


  1  2    Fin »