Rire pour vivre - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

30 juin 2009

Rire pour vivre

J'entends des bruits de conversation, ça se passe dans la pièce d'à côté, je ne sais pas de quoi on parle, mais  j'entends que c'est animé. De plus en plus animé.
Moi je travaille, ou je lis, ou j'écris ou je fais n'importe quoi et tout ce remue ménage me dérange un peu:le niveau des décibels monte vite quand des gens se retrouvent ensemble...

Des éclats de voix qui s'éclatent de plus en plus jusqu'à éclater dans de larges éclats de rire...

Dans ma pièce à côté, je ne vois rien ni personne. Je souris de les entendre rire.

Et je me dis:

Le monde a beau être ce qu'il est. Avec ses trucs pas possibles tous plus affreux les uns que les autres, accidents, corruption, vilenies en veux-tu en voilà, saloperies, angoisses chroniques ou ponctuelles...
Le monde a beau être ce qu'il est... les gens dès qu'ils sont ensemble autour d'une table pour papoter, manger, se réunir... même si dans ce groupe circulent des jalousies, des mesquineries, des incompréhensions, des rancunes et peut-être même des haines, et bien! les gens quand ils sont ensemble, immanquablement finissent par se mettre à rire.
Comme si le monde était une comédie dans lesquels pour quelques minutes ils jouaient le rôle principal.

Serait-ce que nous avons besoin de rire pour survivre?

Rire tout seul dans le secret de sa chambre, plongé dans une activité manuelle ou intellectuelle, c'est difficile, c'est en tout cas très rare... Celui qui rit tout seul est un peu fou sans doute... poète lunatique ou doux rêveur...

C'est le rire des autres qui suscite le nôtre

Et quel bien ça fait, de rire un moment sans penser à rien, dans le simple plaisir de rire pour des bêtises. Parce qu'on rit toujours pour des bêtises.
Bien sûr, il y a le rire jaune, celui qui nous fait rire forcé contraint, bouche de travers, raclant la gorge pour aller chercher ce rire dans le but de sauver la face, ou ne pas la perdre. Il y a aussi le rire ironique de celui qui se moque, parfois méchamment...
Mais le bon vieux rire naît de bêtises plus bêtes que ça tu meurs...

Moi, je vous dirai franchement, je suis bon public et je ris de tout mon corps...

J'ai connu autrefois un homme que je n'ai jamais entendu rire. Une personne d'un grand charisme, qui pouvait parler à un vaste public pendant deux heures de sujets intéressants
Mais il ne riait jamais. Il était trop orgueilleux pour ça, il ne serait jamais abaissé à rire pour des bêtises.

Rire, c'est aussi accepter de perdre le contrôle, de se rendre vulnérable...


Commentaires

    Moi cela me fait rire d'être un peu folle toute seule dans mon coin à me raconter des folies.

    Posté par charlotte, 30 juin 2009 à 21:37
  • ah Charlotte...ça ne m'étonne pas de toi!
    Je t'imagine très bien en train de rire toute seule de tes "folies"
    C'est tout à fait toi ça!

    Posté par Coumarine, 30 juin 2009 à 21:55
  • Quelle chance d'être bon public, je n'ai hélas pas le rire facile, et le regrette.

    Posté par mab, 01 juillet 2009 à 06:56
  • Ah le rire, ou bien le sourie ! Mais alors le rire vrai, pas le rire de circonstance, cette moue sociale simplement pour être à l'unisson, beurk (le rire enregistré des émissions de télé ou de radio... une saloperie !) Non, mais le rire ce geste humain quasiment irrépressible que c'est bon, quelqu'en soit le motif, les circonstances s'autoriser à se laisser aller à cette jouissance folle... Géniale, bon alors je fais partie des fous qui rient en solitaire, d'une situation cocasse, d'autodérision, d'une chute (Oui, naturellement si elle n'est pas grave, bien sûr !) Mais un bon sourire de satisfaction non feint ça peut être très bon, trés bon !

    Bleck

    Posté par Bleck, 01 juillet 2009 à 08:07
  • Je ris de bonheur. Souvent. Ca surprend. "Pourquoi tu ris ?".

    Par exemple: quand je suis avec ma fille, que je la trouve belle, que je la serre dans mes bras. Je ris.
    Et toujours ça l'étonne.
    C'est tout simplement parce que je suis heureuse d'être là avec elle, qu'elle soit ma fille, que je sois sa mère, que l'on est bien toutes les deux ensemble.

    Je dois faire partie de ces "poètes lunatiques et doux rêveurs" dont tu parles.

    En ce moment je ris beaucoup... et pourtant ma fille est en Italie pour trois mois.

    Posté par Annick, 01 juillet 2009 à 08:09
  • J'ai ri tout seul, une fois, il y a très longtemps. J'étais hospitalisé, j'étais seul dans une chambre, super bien, je parcourais un bouquin de Sempé, et tout d'un coup le rire m'a pris, et a rapidement évolué en fou-rire, auto-alimenté par la simple image de moi, seul dans un lit d'hôpital, en train de rire à cause d'un simple dessin, sans plus pouvoir me retenir…
    Tout le personnel de l'étage a fini par accourir dans ma chambre, et de les voir arriver, de voir leur bobine se demandant ce qui m'arrivait, ne faisait qu'augmenter mon fou-rire. Comment tout ça s'est terminé ? Je ne m'en souviens plus…

    A part ça, je ne suis pas vraiment convaincu qu'un rire surgissant dans un groupe où régnerait la jalousie, la mesquinerie, l'incompréhension, la rancune ou la haine, soit un rire très libérateur…

    Posté par Vertumne, 01 juillet 2009 à 11:00
  • Le rire, c'est bon pour la santé.

    Sourire rireou être pété de rire, c'est génial....
    A mon sens, le rire a plusieurs fonctions : il permet de prendre de la distance face à une situation, de ce fait, d'être quelquefois moins touché, blessé.
    Il est un exutoire, permet d'évacuer des tensions, un malaise voire une angoisse naissante.
    Il est un lien social, un lien de connivence, ne rit-on pas plus volontiers d'une blague, badinage, bouffonnerie, calembour, clownerie, gauloiserie (et j'en passe et des meilleures ) dite par un proche?
    Le rire séduit ; Très souvent un homme fait rire une femme qui lui plaît, celle-ci (comme un code) rit (même si qqfois cela n'est pas forcément risible, même stupide....) l'homme donne ainsi du plaisir à la femme. Une étape est franchie, ils ont créé un lien.
    Le rire détent, nourrit, élimine.
    Professionnellement et scolairement il est aussi très intéressant, les clowns sont généralement aimés....Le rire sert aussi à montrer sa supériorité. Lorsque nous rions face à une situation de tel personnage qui tombe ou qui reçoit un seau d'eau sur la tête, cela signifie que nous ( dans l'inconscient ) cela nous arrive pas.
    Le rire est thérapeutique, la chimie du rire, il semble que le rire dégage l'andorphine et pensons aux clowns dans les hôpitaux...
    Il muscle.
    Note personnelle :"savoir se moquer de soi-même me paraît essentiel....."
    Le manque de confiance en soi peut se cacher derrière des clowneries.
    M'enfin, oserais-je dire...y'a des moments où on ne peut pas se retenir....c'est comme un pet..)

    Posté par bernie.83, 01 juillet 2009 à 12:47
  • Rire en commun c'est bien, c'est bon, ça donne la pêche pour un moment. Il ne faut pas avoir peur de rire!

    Posté par fabeli, 01 juillet 2009 à 14:01
  • Le vendredi midi

    à l'unif, nous "lâchons les vannes", le trop plein de vapeur, les doctorants et moi. C'est VITAL et rire à en pleurer, c'est si bon pour lai santé.

    Rire toute seule aussi, jusqu'au fou-rire parfois dans la cuisine le soir en préparant le repas.

    Et puis, c'est contagieux et vous rendez d'autres heureux autout de vous.

    Merci pour ce chouette billet Coumarinette !

    Posté par Filo Filo, 01 juillet 2009 à 16:19
  • sourire ("sous-rire"?) et rire, voilà un programme alléchant! le rire est en effet le propre de l'Homme, témoin de notre humanité, de notre conscience, de notre capacité à être heureux et partager ce bonheur, de savoir prendre du recul vis à vis de certaines situations. Mais hélas il est des rires moqueurs, des rires machiavéliques, témoins aussi de notre inhumanité. si seulement les gens se mettaient à rire dès qu'ils sont ensemble. En tout cas,cheminant sur ce blog je ris et souris toute seule, sans doute atteinte d'une douce folie ma foi bien agréable...

    Posté par laparhasard, 01 juillet 2009 à 16:32
  • @mab...je m'étonne parfois moi-même tellement je ris (et je vois qu'autour de moi, les gens sourient à peine...)

    @bleck... (et d'autres) mais c'est vrai il m'arrive de rire toute seule...par exemple en lisant des trucs drôles sur un blog...)

    @annick...douce rêveuse...je suppose que tu ne ris pas simplement qd ta fille est là...

    @Vertumne...mamma mia...j'ai droit cette fois à un long commentaire intéressant, qui parle de toi...
    Le fou-rire...ah ouiiii! on ne peut pas le maitriser facilement! Alors qd cela arrive à un enterrement...oups!
    A l'abbaye d'orval dont j'ai parlé l'année dernière, on mange en silence: souvent après deux ou trois repas en silence, des gens sont pris soudain d'un fou rire, qui se communique à une vitesse inimaginable...c'est trop drôle!

    Posté par Coumarine, 01 juillet 2009 à 17:07
  • @bernie.... hiiiii le rire, comme un pet... qu'on ne peut pas retenir!
    Tu mets l'accent sur qqch de parlant: le rire comme élément de séduction. n'y a-t-il pas une maxime qui dit que femme qui rit est à moitié dans le lit?
    (ah la la, faudra que je rie moins alors..."on" va croire des chooooooooses!!!)

    @fabeli...rire fait du bien, mais fatigue aussi. Au fonc c'est comme une crise de larmes...on est crevé après ça...

    @filo, je te vois très bien piquant un fou rire...)

    @laparhasard, je me souviens de ce pseudo...tu n'as plus de blog?
    Tant lieux, si venant ici tu ris un peu, beaucoup, passionnément...

    Posté par Coumarine, 01 juillet 2009 à 17:15
  • c'était le sujet de mon bac de français : le rire.
    Et puis j'adore quand mes petits lecteurs rient en lisant.
    Moi, c'est mes yeux qui rient en lisant. Mais ca marche aussi.
    bisous madame Coum, ne change rien à toi

    Posté par claire, 01 juillet 2009 à 17:54
  • Rire... quel bonheur quand il est très contagieux. Sourire aussi d'ailleurs : j'aime surprendre les gens en leur souriant avec bienveillance.
    Le rire, c'est mon anti-stress, mon jogging à moi (j'ai horreur de courir !). J'ai essayé, et je l'assure, cela marche ! Je fais un large usage du rire et cela permet de dédramatiser bien des situations. Il est d'ailleurs scientifiquement prouvé que rire régulièrement renforce notre système immunitaire.
    Rire peut aussi conduire à la paix : il unifie au-delà des différences. Pour moi, il conduit en tout cas à la paix intérieure.
    J'ai lu, pas plus tard qu'hier soir, un billet sur un nouveau livre paru chez Laffont, écrit par C. Cosseron : "Remettre du rire dans sa vie - La rirologie, mode d'emploi".
    Et si nous devenions complotteurs du rire ou rirologues ? Cela vous dirait ?

    Posté par naline, 01 juillet 2009 à 19:06
  • ohhhhh ma Clairette...il y avait longtemps!! (désolée, je viens peu sur les blogs en ce moment, tu as de quoi m'en vouloir, sauf que je sais que tu ne m'en veux pas)
    J'adore ton commentaire, ce sont tes yeux qui rient... c'est trop mignon! (et super vrai en plus!!)

    @Naline...tu sais qu'il y a des séances ponctuelles de rigologie à Bruxelles, pas très loin de chez nous d'ailleurs...
    Car oui rire est excellent pour la santé...on l'a dit et redit!

    Posté par Coumarine, 01 juillet 2009 à 20:45
  • "Je souris de les entendre rire." Moi aussi, très souvent....

    Posté par incertaine, 01 juillet 2009 à 21:24
  • Quand tu seras rentrée d'Hurtebise et que tu auras un peu plus de temps, et si tu retrouves les infos sur ces séances, cela m'intéresserait, entre autres dans le cadre de résolution de problèmes et de conflits au sein d'équipes dans le monde du travail. Merci d'avance !

    Posté par naline, 01 juillet 2009 à 21:49
  • Vous voulez rire ?

    Petit cadeau : regardez cette video

    http://www.youtube.com/watch?v=jedd2FiZTqM

    Bon amusement !

    Posté par naline, 01 juillet 2009 à 22:39
  • @incertaine...)

    @Naline...c'est fait

    A propos de la vidéo !Oui j'ai eu l'occasion de la visionner déjà
    Et j'ai ri toutes les larmes de mon corps!
    Maintenant encore en le revisionnant, j'ai ri pendant les trois minutes que dure la vidéo!
    Ce rire est absolument irrésistible...
    Regardez tous...ça en vaut la peine!!
    vraiment la peine

    Posté par Coumarine, 01 juillet 2009 à 23:11
  • C'est vraiment un bon moment...

    ... précieux comme une fête, merci pour toutes ces réflexions et la vidéo si drôle !

    Posté par Myosotis, 01 juillet 2009 à 23:49
  • Pour rire,des hommes et de soi, je vous conseille deux films récents :
    "What ever works" de Woody Allen
    et "Fais-moi plaisir" de Emmanuel Mouret

    Posté par gballand, 02 juillet 2009 à 06:59
  • Je vous souris

    Voici pour toi Coumarine, pour Naline et chacun(e) de vous une vidéo de 1 min 40
    pas inutile du tout:
    BEBE FOU DE RIRE


    http://www.youtube.com/watch?v=ipx88atZwD4&feature=fvw

    Fanny de Huy hi hi

    Posté par superfanny, 02 juillet 2009 à 08:19
  • Coucou COUM!!!
    ça nous ramène au livre d'ECO "le nom de la rose".
    Bientôt en vacances?
    traverseras tu la France?
    Bises

    Posté par vincent, 02 juillet 2009 à 15:57
  • @Myosotis...oui c'est un bon moment de rire

    @gballand...ah!! merci pour ces deux titres de films, avis aux amateurs!

    @Fanny...bienvenue ici! hé! il est adorable ce bébé rieur...mais son papa prend plaisir à le pousser au rire...!

    @Vincent...je me contenterai de traverser la Belgique, ça suffira )

    Posté par Coumarine, 02 juillet 2009 à 22:03
  • Une journée sans rire est une journée perdue. Cette petite phrase était affichée sur la porte de mon ancienne école...

    Posté par tilleul, 03 juillet 2009 à 08:57
  • Plus que deux fois dormiiirrr

    Vouiiiii, et puis nous allons nous "éclater", je le sens veniiiir. A dimanche soir Coumarinette !

    Posté par Filo Filo, 03 juillet 2009 à 10:38
  • @Tilleul et Filo...
    A DIMANCHE!!!

    Posté par Coumarine, 03 juillet 2009 à 16:57
  • VITA te salue et vient de tps en tps mettre son nez chez toi.

    Posté par Vita, 06 juillet 2009 à 21:41
  • Tu sais quoi ? ton texte me fait penser au roman "Les autres" d'Alice Ferney, à la vieille dame qui écoute les rires et les éclats dans la pièce à côté.

    bises

    Posté par telle, 08 août 2009 à 21:46

Poster un commentaire