Alors, il y a la voix - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

28 juin 2009

Alors, il y a la voix

Je vous remets ici un billet que j'ai publié il y a trois ans...
Ben oui, pas beaucoup de temps en ce moment
De plus je me dis qu'il y a dans les profondeurs de mon blog, des petites paroles inutiles que je ne renierais pas aujourd'hui...d'autant plus que je suis toujours plongée dans le thème du "visage" (voir ici)

Alors évidemment il y a la voix...

C'est comme le visage finalement, qu'on habite de l'intérieur, sans être vraiment sûr que le miroir qui le capte, n'est pas un peu menteur sur les bords .. Puisqu'il lui prend la fantaisie de nous refléter à l'envers...

Pour la voix.. c'est du pareil au même.

Elle résonne à l'intérieur de nous, d'une façon qui nous est familière. Mais quand l'oreille est bouchée, elle s'enlise dans des profondeurs ouatées très désagréables... on voudrait l'expulser de soi, mais elle s'attarde  et s'entête dans la tête.

La voix enregistrée apparaît d'abord comme une usurpatrice... quoi? c'est moi qui parle là?

Oui apparemment, cette voix n'étonne personne, tous la reconnaissent comme mienne. Ouf, c'est bien moi, et cette voix...oserais-je le dire...? je l'aime bien cette voix...

Oui, j'aime ma voix, elle me plaît, elle est douce et vive à la fois, elle est musicale, elle se donne avec passion dans les textes que je donne au public dans mes lectures-spectacles, elle se donne avec tendresse dans les conversations que j'ai avec ceux que j'aime, elle argumente ou se défend avec fougue dans les conversations animées.

Sur le blog, on n'entend pas la voix, et c'est à mon avis une amputation plus grande encore que l'image, la photo de soi offerte

  spill9

Peinture de Léon Spilliaert


Commentaires

    J'ai entendu ta voix lors de cette émission de radio dont tu avais parlé largement ici.
    J'ai aimé ta voix. Douce et précise.

    Il paraît que j'ai une jolie voix douce aussi. J'ai l'occasion de temps en temps (pour le boulot) de "faire enregistrer" ma voix. Je n'aime pas trop m'écouter après. C'est une sensation étrange...
    Par contre j'aime tout particulièrement le petit message très doux que j'ai mis sur le répondeur de mon téléphone portable.
    Il ne faut pas chercher à comprendre

    Posté par Annick, 28 juin 2009 à 13:40
  • @Annick

    c'est vrai...comment expliquer qu'en général on n'aime pas trop entendre sa voix, de même qu'on n'aime pas vraiment être prise en photo...on s'y trouve moche!
    Mais parfois, comme tu le dis il y a comme des moments de grâce...comme ta voix sur ton message sur ton répondeur, que tu aimes beaucoup, comme une photo que l'on trouve soudain très réusiise...

    Posté par Coumarine, 28 juin 2009 à 14:05
  • On ne peut pas faire abstraction d'une voix chez une personne. Quand j'entends la mienne, elle me semble toujours étrangère comme si elle ne m'appartenait pas !
    J'apprécie pourtant quand on me dit que j'ai la voix douce, chaleureuse, souriante. Elle semble être en harmonie avec ma personnalité.
    Moi-même en écoutant les autres, j'accorde de l'attention au timbre de la voix, aux intonations, aux accents.. j'aime beaucoup.

    Posté par brigou, 28 juin 2009 à 17:50
  • C'est vrai que quand j'entends ma voix, elle me paraît étrangère.
    Magie de la voix. De tout petits muscles, associés à la langue, aux lèvres et au souffle, capables de produire une telle variété de sons ! Voix qui rassemble ou qui divise... quoi qu'il en soit expression.
    Ton billet me fait penser à un livre passionnant que j'ai lu il y a quelques temps (et que j'avais emprunté à la bib. de K.) : l'Odyssée de la voix de Jean Abitbol.
    Belle semaine ensoleillée !

    Posté par naline, 28 juin 2009 à 20:11
  • la voie de la voix

    Oui, notre voix nous est étrangère parce que nous la vivons de l'intérieur et qu'elle s'exprime pour les autres de l'extérieur, une partie de nous qui reste confinée et puis se délivre.
    La voix fait passer beaucoup d'émotions, elle est musique ou cri, douceur ou colère...
    J'avais, il y a quelques années fait un stage de chant, il fallait s'allonger sur le sol et émettre des sons divers, chacun son tour, j'ai été étonnée par la force de ma voix et mes voisins aussi.
    Il existe des stages de voix où l'on va rechercher au plus profond de soi, sa voix profonde, une voix libératrice. C'est une démarche intéressante.

    Posté par Saravati, 29 juin 2009 à 08:51
  • Mais comment faire lorsque notre voix nous trahit en correspondant bien peu à ce que nous sommes profondément ?
    Ma voix est calme, posée, sûre d'elle.... tout ce que je ne suis pas !

    Posté par liaht, 29 juin 2009 à 12:59
  • Heureusement que tu as "remonté" ce texte..

    C'est vrai que nous ne nous entendons pas...
    Je suis très sensible aux voix, elles sont le vrai reflet de ce que nous sommes, car certaines des modulations échappent à notre contrôle. Ce n'est pas anodin si certaines personnes travaillent leur voix pour ne pas se trahir je crois..

    Posté par Renard, 29 juin 2009 à 16:18
  • beaujour COUM.

    je l'savais !!!
    si si, comme une certitude, un p'tit je ne sais quoi qui fait, que l'on est persuadée que derrière les mots, il y a une femme, en chair et en os, une vraie.. pas qu'un auteur, une signature au bas d'une page ou d'un livre,,,,
    non non, un être vivant !

    amis de là à apprendre que tu suis
    (attend c'est bête mais j'ai soudain perdu le nom de l'émission... ça y c'est revenu. bon je reprends)
    ... que tu suis l'émission secret story et que tu connais la voix !
    alors là, j'en reste bouche bée !!!!!
    lol

    comment vas tu, ma coum. toujours entre deux courses, entre multitudes de projets et de rêves aussi.
    alors je te souhaite plein de douceur et bonne semaine à toi aussi
    bises.

    Posté par rsylvie, 29 juin 2009 à 16:35
  • @brigou...en fait, ce sont les autres qui qualifient notre voix...nous on l'entend comme si elle était étrangère...c'est vraiment curieux

    @naline...alors là je ne connais pas dut out ce livre...à découvrir sans doute, merci!

    @Savarati... ce genre de stage est intéressant: moi-même, j'en ai suivi un pour entrer en possession de ma véritable voix (j'ai fait ça parce que je suis appelée à parler en public, ça me semblait intéressant de quitter la voix de tête...)Et..on découvre en effet des choses très intéressantes

    Posté par Coumarine, 29 juin 2009 à 23:01
  • @saravati...décidément j'ai utilisé TROIS fois le mots INTERESSANT!!!!!
    je suis fatigué, je rentre une fois de plus de Hurtebise pour une nième répétition...

    @liaht...peut-être as-tu en toi cette force tranquille que tu ne crois pas posséder mais qui passe très bien par la voix?

    @Renard...bienvenue ici
    Oui je suis aussi tRES sensible aux voix, elles m'apprennent beaucoup sur la personne...
    Il y a des voix difficiles à supporter, les trop criardes par exemple

    @Sylvie...oh la la...tu dois être trsite de ne pas me voir plus souvent chez toi...je viens tous les trois jours, mais je ne dépose pas de commentaires...je suis beaucoup partie pour le moment. Regarde l'heure à laquelle je réponds aux commentaires...
    Mais je t'embrasse et ne t'oublie pas...nonnonnon

    Posté par Coumarine, 29 juin 2009 à 23:07
  • Oui je confirme, ta voix et douce et la musique des mots que tu prononces et la même que celle de tes écrits.

    Posté par mab, 30 juin 2009 à 06:49
  • Ce blog est très agréable. Il respire le temps.. manque juste un RSS pour te suivre au fil des posts..

    Posté par lanfeust55, 30 juin 2009 à 10:50
  • Très intéressant et les commentaires aussi . J'ai commencé un travail sur la voix justement . Merci
    Petit truc qui m'est bien utile : s'écouter quand on parle .
    Quand on m'a demandé de m'écouter et de dire quel effet cela faisait , j'ai été surprise tellement j'étais agacée de m'entendre . Depuis , j'essaie de m'écouter en même temps que je parle et quasi instantanément ma voix se pose et devient plus "habitée". C'est magique ! ( le tout c'est d'y penser , et ça c'est moins évident .)

    Posté par julie, 30 juin 2009 à 13:31
  • bonne après-midi !

    J'ai tjs été sensible à la voix des personnes que je rencontre. Et s'il m'arrive d'être séduite par l'apparence, l'attitude, la tenue, la personnalité de quelqu'un, je suis subjuguée, en plus, si la voix me plaît.
    La voix, c'est d'abord, comme un instrument de musique, un timbre; la qualité du son dépend en grande partie du genre d'instrument et de sa qualité.
    Les violonistes par exemple, rêveront de jouer sur des Stradivarius réputés par la qualité exceptionnelle de leur sonorité. Mais l'instrument ne fait pas tout...
    Une voix peut se travailler comme on travaille un instrument.
    Je suis souvent choquée quand, voyant tout le soin que certaines femmes ont apporté au choix de leur robe, à leurs bijoux, à leur maquillage, à leur coiffure et à leur parfum, elles révèlent une étonnante vulgarité dès qu'elles font entendre leur voix. Cela arrive à des hommes aussi, bien entendu, mais sans doute parce que, la plupart du temps, ils accordent moins d'importance à leur apparence physique, on ne s'attend pas à autant d'élégance dans la voix. Et pourtant, il nous arrive d'être surprise.
    Hier, j'étais en train de choisir des fruits à l'épicerie quand j'ai vu arriver un beau jeune homme; il était suivi d'une jeune fille dont l'apparence ne jurait pas trop à côté de son ami. Tout en choisissant mes fruits, j'étais attentive aux gestes du jeune homme et de son amie, amusée de voir à quel point ils étaient assortis et que semblait régner entre eux une belle complicité. Puis, j'ai entendu sa voix : horreur ! la belle avait une voix de canard !
    Et puis, imagine alors le drame pour toute une génération d'acteurs du muet, quand est arrivé le parlant. Rudolph Valentino ne s'en est jamais remis.
    En revanche, pour Garbo, ça a été la consécration. La presse titrant à la une; " elle parle !"
    Ce qui me trouble tjs, c'est de savoir que les autres n'entendent pas ma voix comme moi je l'entends.
    J'ai aimé ta voix lors de cette émission de radio dont tu nous avais parlé. Douce et précise...oui c'est bien ça...

    Posté par bernie.83, 30 juin 2009 à 14:10
  • @mab...))

    @lanfeust55..bizarre ce que tu dis...tu n'es pas la seule à me dire que le RSS de mon blog ne fonctionne pas...ce qui n'est pas le cas pour tt le monde Cela ne dépend-il pas de l'agrégateur?
    Si quelqu'un peut répondre...

    @julie...s'efforcer d'écrouter sa voix quand on parle... tu dis que cela aide à mieux ancrer sa voix?
    Pour moi je fais sortir ma voix de mon ventre, pas de ma tête, quand je veux qu'elle résonne plus grave. Comme c'est la cas pour ma lecture-spectacle...

    @bernie...mon dieu parfois on peut être si déçu(e) quand on entend la voix de quelqu'un qu'on admire.. L'inverse est vrai aussi
    Ah! qui dira le charme d'une belle voix d'homme profonde...
    Au tél, ça ressort encore mieux je trouve...

    Posté par Coumarine, 30 juin 2009 à 18:18
  • Bonsoir Coumarine et merci pour la visite et pour le commentaire chez moi.
    Je pense que notre voix résonne différemment suivant le "destinataire". Je n'ai pas la même voix lorsque je m'adresse à mes élèves que lorsque je murmure à l'oreille de mon amoureux (enfin, j'espère ; ) )
    J'aime bien les adjectifs dont on peut "affubler " le mot "voix" (dans ma langue il y en a beaucoup moins ) , voix autoritaire, voix mielleuse, voix émue, voix rauque, voix feutrée , "voix d'alcôve" (expression que j'ai piquée chez Alice Ferney dans la Conversation Amoureuse, un florilège de belle phrases).
    Belle soirée.

    Posté par Dana, 30 juin 2009 à 19:33
  • Oui, Coumarine, vraiment cela aide à s'ancrer quand on s'écoute lorsqu'on parle . Pour moi , c'est magique , je constate la différence immédiatement !
    Joli lapsus " écrouter " - dans le Larousse : ôter la croute . C'est un peu ça aussi quand on y réfléchit . Faire tomber le masque , la protection .
    Merci beaucoup pour ta visite chez moi et bonne nuit .

    Posté par julie, 30 juin 2009 à 23:20
  • OHHhhhhh Julie...
    en effet le lapsus (faute de frappe) est FAMEUX!!!
    Je ris en te lisant et en même temps je me dis que ce n'est pas pour rien ce lapsus
    Je m'interroge ))

    Posté par Coumarine, 01 juillet 2009 à 00:02

Poster un commentaire