Les photos sourient - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

02 mai 2009

Les photos sourient

Les photos sourient souvent. Enfin...la plupart du temps...

Même si les personnes là sur la photo, on sait très bien qu'elles étaient pas heureuses, que le drame était passé dans leur vie comme un train fou qui a déraillé leur quotidien, coincé leur vie pour toujours dans des douleurs de lumbago féroce...eh! bien, les photos sourient souvent...enfin la plupart du temps.

Maintenant, si tu es perspicace, tu vois.

Tu vois que, à côté de sourires de bonheur simple, il y a des sourires de malheur aggloméré

Tu vois très bien que, à côté des sourires vrais de vrais, il y a des sourires faux de faux, mais très bien déguisés ma foi, les sourires faux de faux sont souvent des sourires courageux...

Si tu es perspicace, tu vois qu'il y a de la pluie dans ces yeux qui sourient, que les mains démentent ce qu'affirme le visage: les mains sont bavardes, on ne pense pas à les regarder pour mieux  comprendre.

On ne pense pas à les contrôler...

 


Commentaires

    Sans doute connaissez-vous ce mot de Godard : "Une image juste ? Non, juste une image."

    Posté par Chr. Borhen, 02 mai 2009 à 18:51
  • Non Chr. je ne connaissais pas ce mot de Godard..
    Mais il me parle fort...!
    Parce que c'est ça...

    Posté par Coumarine, 02 mai 2009 à 18:54
  • Et les yeux ? Ces yeux qui fixent un ailleurs lointain et triste tandis que la bouche sourit... Ou parfois c'est l'inverse...

    Posté par liaht, 02 mai 2009 à 19:59
  • Un gros "smack" en passant pour Coumarinette. Pffft, je serai si contente de te voir début juillet !!! Et, une nouvelle en primeur, l'atelier projet de vie se tiendra chez moi, à la maison. Tu seras des nôtres ?

    Posté par Filo Filo, 02 mai 2009 à 20:07
  • j'aime les photos et j'aime les mains. J'aime beaucoup raconter des histoires avec les miennes. Alors ce billet me parle.
    Ps : Les mains ne peuvent pas être liftées et botoxées. Est ce un signe ?
    Un très beau roman : Les photos de Patricia MAc Lachlan à l'Ecole des Loisirs. Un peu vieux 1992, peut-être le trouve-ton maintenant que dans les bonnes bibliothèques ?

    Posté par Claire, 02 mai 2009 à 21:00
  • @Liaht...oui! les yeux aussi disent parfois bien autre chose que le sourire affiché

    @Filo...chez toi? ah! bon! rien que pour cette raison je participerais bien à l'atelier (mais ce n'est pas sûr...)
    Tu vas bien? je l'espère...
    Un gros bisou aussi pour toi!!!

    @Clairette...tu crois que les stars qui ne reculent devant aucun sacrifice, ne se font pas lifter les mains??
    Merci pour l'idée de roman que tu donnes ici

    Posté par Coumarine, 02 mai 2009 à 21:07
  • J'aime bien ton expression de malheur aggloméré...
    Tu as de ces trouvailles, Coum!

    Posté par catherine, 02 mai 2009 à 22:27
  • @catherine...merci...ce genre de "trouvailles" me vient sans y penser...

    Posté par Coumarine, 02 mai 2009 à 22:46
  • Ah oui, les photos !!
    C'est vrai, il faut savoir les regarder !!!
    C'est comme les mots, finalement ...

    Posté par Teb, 02 mai 2009 à 23:01
  • J'aime bien ton texte car il exprime bien, et même très bien, le malaise que j'ai quand je revois des photos des temps anciens. Je sais quels malheurs, quels problèmes se cachent derrière de jolis sourires.

    Posté par Farfalino, 02 mai 2009 à 23:55
  • après vérification, on peut lifter les mains. Ca me donne des frissons.
    Rebisous

    Posté par Claire, 03 mai 2009 à 00:28
  • Redoutable le pouvoir des photos, elles en disent souvent plus qu'un long discours.

    Posté par mab, 03 mai 2009 à 08:59
  • Je me souviens, alors que j'étais adolescente, avoir en horreur de figurer sur les photos. Et à chaque fois, c'était un peu la bouderie...
    Il est vrai que, quand on est face à ces photos posées, conventionnelles, elles ne disent que très peu sur la "vraie vie" de ceux qui y figurent. C'est pour cela que je préfère les photos spontanées, prises sur le vif !
    Beau dimanche.

    Posté par naline, 03 mai 2009 à 09:21
  • J'aime être prévenue quand on me prend en photo... Même si le sourire cache le bonheur simple ou le malheur aggloméré ou les deux à la fois, je préfère me voir souriante...
    Coumarine, voilà encore un beau billet! j'ai dû réfléchir pour commenter...
    Beau dimanche et bisous!

    Posté par tilleul, 03 mai 2009 à 11:10
  • les mains

    les mains sont ce qu'il y a de plus difficile à dessiner...les mains parlent: les mains blanches et molles, les mains tordues de rhumatisme, les mains en perpétuel mouvement, les mains des enfants, celles des ados, celles des vieillards...
    les meilleures photos sont celles qui sont prises à l'insu du modèle.... saisir le regard avant qu'il ait eu le temps de se construire....

    Posté par Béatrice, 03 mai 2009 à 11:37
  • Bon dimanche!!

    J'aime prendre ce que je trouve beau. Je ne fais pas de l'art, je prends l'art qui nous entoure.
    Toute photo étant "personnelle" sera faite en principe selon un ressentiment, une émotion...
    Prendre des photos, ça ressemble un peu à un pied de nez au temps qui décampe...
    Les photos, c'est prendre l'instant présent...
    Ne dis-t-on pas que l'amour, c'est comme une photo, ça se développe dans le noir.
    Est-ce que tu sais comment faire pour ne pas te faire voler ton portable? Non, en y mettant ta photo ! ))

    Posté par bernie.83, 03 mai 2009 à 11:55
  • Coumarine, je voudrais m'excuser pour mon humour un peu déplaçée, alors que je sais que tu dois avoir bcp de peine....
    Désolée...

    Posté par bernie.83, 03 mai 2009 à 12:46
  • incognito

    Je déteste sourire sur commande, si on m'y oblige, je sens des picotements aux commissures des lèvres en plus des yeux plissés sous le soleil agressif (mes yeux clairs sont trop sensibles à la lumière).
    Alors pour ne pas être photographiée, je photographie, les gens à l'improviste ou s'ils me regardent, je leur dis de faire comme si j'étais pas là ! Faire poser les gens est un supplice auquel je ne m'adonne pas.
    Le sourire de commande est toujours remarqué et rarement remarquable, et puis il y a les mains qui apparaissent possessives sur l'épaule du voisin comme une grosse araignée boudeuse ! Pour être quelque part sur la photo !
    Quand c'est possible, je me targue d'être un photographe incognito !

    Posté par Saravati, 03 mai 2009 à 14:01
  • Ne dit-on pas que les yeux sont le miroir de l'âme ?
    Et calqués sous une photo décolorée, on ne perçoit pas toujours leur expression (car yeux rouges, flashés, flous...).
    Mais les mains, c'est autre chose, aussi significatives que les yeux. Elles se lisent au travers des clichés pris à l'improviste comme un livre d'images qui raconte l'histoire d'une vie.
    Celle des mains qui se prolongent dans l'espace du temps qui passe : mains déformées par le travail, mains allongées, souples, rugueuses, poilues...
    Elles sont focalisées dans l'objectif, dans un mouvement qui en dit long sur la personnalité de l'intrus, l'intruse, la personne.
    Et j'aime observer un groupement de mains, de bras, de doigts qui se chevauchent sous la cape de ces vêtements qui les cachent.
    N.B. : j'étudie la nouvelle orthographe dont tu m'as donné l'adresse internet. Il y a du boulot mais rassurant pour les enfants. Toutes les fautes que mon fils fait sont reprises dans la liste. Comme quoi, la nouvelle génration, sans le savoir, fonctionne déjà instinctivement sur la nouvelle.

    Posté par Alessandra, 03 mai 2009 à 14:37
  • @Teb..parfois on passe sa vie à côté des visages, des photos, des gens...il faut savoir les regarder en effet...

    @farfalino...voilà c'est ça: on voit des photos sur lesquelles les gens sourient, mais on sait les chagrins qui se cachent derrière...

    @Claire...je crois qu'on peut "traficoter" le corps entier...

    @mab...c'est bien vrai! il faut juste ajuster son regard

    Posté par Coumarine, 03 mai 2009 à 18:00
  • @Naline..ça t'arrive de prendre comme ça au hasard, des visages expressifs dans une foule?

    @tilleul...tu sais quoi? je ne te connais QUE souriante... c'est ta nature profonde )

    @Béatrice...voilà la dessinatrice qui parle: je crois oui, que dessiner les mains, ce n'est pas une sinécure...Je vais observer pour voir comment tu te débrouilles )

    @Bernie...pas de problème...il n'y a rien de déplacé, et mon chagrin ne peut pas m'empêcher de continuer à vivre normalement

    Posté par Coumarine, 03 mai 2009 à 18:04
  • @savarati... je relève ta phrase-choc:
    "Le sourire de commande est toujours remarqué et rarement remarquable, et puis il y a les mains qui apparaissent possessives sur l'épaule du voisin comme une grosse araignée boudeuse"
    ben oui, ça ressemble à ça...

    @Alessandra...tu es aussi sensible au langage des mains, je lis...
    (héhé! la nouvelle orhographe...il y a encore des choses qui restent difficiles non?)

    Posté par Coumarine, 03 mai 2009 à 18:07
  • J'aime la réflexion de Liath : "Et les yeux ? Ces yeux qui fixent un ailleurs lointain et triste tandis que la bouche sourit."

    Posté par Annick, 03 mai 2009 à 18:11
  • Pensez à regarder les mains et le corps. Ce que tu dis sur les photos est joliement exprimé.
    Il est vrai que souvent, on préfère ne pas voir la tristesse, alors quand on est poli, on sourit...

    Posté par gballand, 04 mai 2009 à 08:23
  • Des pensées pour toi.

    Posté par telle, 04 mai 2009 à 09:27
  • @Telle...on s'est écrit ...merci

    @gballand...parfois on fuit en effet ce qui se devine parfois de manière si évidente
    C'est évidemment plus facile...

    @Annick...oui c'est très beau ce que Liaht a écrit là...

    Posté par Coumarine, 04 mai 2009 à 11:51

Poster un commentaire