Le tilleul finira par fleurir - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

02 avril 2009

Le tilleul finira par fleurir

Je suis rentrée depuis hier
Et depuis hier j'hésite, je recule le moment  d'écrire ici...

D'abord un petit mot sur le WE d'écriture
: il a été très riche, je suis contente des participants (!) et de moi (!)
WE très prenant (fatigant ouf!) par l'écoute que cela me demande...mais très riche par les échanges entre nous, (et aussi les moments de rire et de vin...)
Et puis j'ai été fêtée...et ce ne fut que du bonheur (comme tous vos petits mots ici et par mails...toujours un peu étonnée quand je touche du doigt qu'on m'apprécie...)
J'ai reçu un magnifique livre sur les arbres: chaque jour une photo et une citation...je l'adore
(ceux qui me lisent depuis longtemps savent combien les arbres sont présents dans mon coeur.. de là où je me tenais durant l'atelier, j'avais une vue directe sur un tilleul grandiose, mais encore tout déplumé. Le tilleul est tardif...il faut donc décider de croire que ses feuilles finiront par l'habiller de printemps.. aujourd'hui l est encore complètement hivernal...
Cela me fait penser à l'acte de foi, parfois nécessaire quand on ne voit pas les choses, elles sont là, présentes dans l'invisible, il faut y croire
Parfois je suis dans le doute, parfois je perds cette foi (qui n'a rien à voir avec la foi religieuse...)

Car je suis restée pour écrire des textes en vue de la lecture-spectacle dont j'ai parlé dans le billet précédent
J'avais à partager ces textes avec S. M.R. qui s'est engagée avec moi dans cette aventure
or, ce que j'ai fait, c'est nul, je le pense sincèrement.

Je dis toujours aux participants de mes ateliers d'écouter en eux-mêmes, s'ils sont heureux de ce qu'ils ont écrit
De mettre un curseur imaginaire pour évaluer le taux de satisfaction
Et d'en tirer les conclusions.

Mon curseur de satisfaction sur ce que j'ai écrit est très bas: à peine 5...
Et donc j'ai été dans un moment de perte de la foi...
Ce matin, j'ai regardé le soleil...j'ai pensé au tilleul qui explosera de vie dans très bientôt
Et donc...au travail, sans tarder! Le temps commence à presser

NB Le thème de la lecture-spectacle est "Visages, de toi, de moi, de nous"
Je ne veux pas entrer dans des clichés (genre le visage du clown, vous voyez ce que je veux dire...)
Si vous avez une idée à la fois simple et qui sort de l'ordinaire pour parler de visages... elle est bienvenue
Vous m'aideriez à retrouver la foi...;-))

tilleul_base

Un "morceau" de ce majestueux tilleul (en ce moment encore dans ses branches compètement nues)

photo prise sur le site de Hurtebise


Commentaires

    Bonjour Coumarine,

    Ce n'est pas la première fois que j'entends parler de ces "ateliers d'écriture", mais ça ne m'avait jamais donné envie d'en vivre un, d'y assister, voire d'y participer... Etant un peu sauvage de nature, les grandes réunions auraient plutôt tendance à me hérisser le poil, mais j'aime bien les rassemblements autour d'un même engagement, d'une passion commune, de quelque chose qui rend les gens proches entre eux, et les rend vraiment unis, au lieu de n'être que des solitudes additionnées... Ce que tu écris de ton rendez-vous me fait penser à ça...

    Sinon, je n'ai peut-être pas compris ce que tu voulais dire à propos de t'aider sur le sujet des visages, mais j'avais écrit un truc, il y a peu de temps, en m'inspirant d'une image que j'avais composée à partir de plusieurs photographies glanées sur Internet. Pour l'image, je ne saurais te la poster ici (je ne sais pas si on peut, ou comment on fait), mais c'étaient des visages, des regards, qui me parlaient, de l'humain et du monde, et de ce qu'on peut ressentir les uns pour les autres. Je ne suis pas bien sûr que ce soit dans ton thème, mais j'y ai pensé... bin à cause des visages justement...

    Le texte s'intitulait : "D'autres regards"

    Des saisons où pleuvent les mondes

    à noyer les yeux doux

    d’espérance en misère

    dans la haine et le feu

    Je me pose quelques secondes

    à l’envers, en-dessous

    comme d’une autre terre

    qui nous aime et nous veut…



    Et ce sont des regards d’enfance,

    des sourires de vieux

    et des amours naissantes,

    un rêve pour demain…

    Et c’est du temps en transparence

    où je donne à mes yeux

    des larmes hésitantes

    pour mettre dans ma main…

    Si ça se trouve, je n'y suis pas du tout... Avec la photo, "ça le fait" peut-être mieux. Si tu veux voir, c'est par là : http://www.pisteurdesnuages.com/article-27086314.html

    Content de retrouver de nouvelles choses à lire chez toi. A bientôt...

    Posté par Bifane, 02 avril 2009 à 12:42
  • Cette idée de visage me fait penser à deux choses: les masques que l'on porte dans la journée, suivant les situations auxquelles on fait face mais aussi le visage (la face) du monde, selon les différentes cultures et civilisations.

    Bonne journée

    Posté par Louloute, 02 avril 2009 à 12:54
  • Quand je pense aux visages, ce sont surtout les expressions qui se lisent sur ces visages marqués par la dureté de leur vie. De l'ethnie que tu touches, tu comprends l'amleur des conditions sociales, géographiques...J'aime surtout les vieux visages pleines de rides, un peu comme les racines de l'arbre (du tilleul par exemple); le tronc séculaire aux nervures circulaires qui en dit long sur le fardeau qu'il porte.
    ex. ethnie aborigène Amozonie, Papouasie...
    Quand j'entends visage, je pense aussi aux côtés ombre et lumière, la face béante au monde et la face cachée. Ce qui se cache derrière le visage, cette paroi minutieusement protégée.
    Allez, courage...

    Posté par Alessandra, 02 avril 2009 à 13:37
  • Bifane

    Intéressant ton poème...et vraiment beau aussi
    ainsi que la photo qui t'a inspiré et que je suis allée voir...
    Ce que je demande, ce sont plutôt d'éventuelles idées de visages possibles que je pourrais faire vivre par mes mots
    ici il y a beaucoup d'idées possibles...à creuser

    Posté par Coumarine, 02 avril 2009 à 13:38
  • Bifane

    Les ateliers d'écriture tels que ceux que j'anime ne sont pas de grands groupes. J'aime accorder à chacun le temps dont il a besoin...
    Un atelier d'écriture appelle à la créativité...d'abord gra^ce aux consignes qui permettent de démarrer, et aussi et très fort gra^ce à la synergie du groupe
    (c'est peut-être ce qui me manque parfois pour moi-même quand j'ai un projet d'écriture)
    Je vois que tu écris surtout des poèmes. Suivre un atelier centré sur la poésie permet de se renouveler et de s'enrichir (éventuellement!)
    Quoique je reste persuadée que pour progresser, il n'y a qu'un seul moyen: écrire, encore et encore

    Posté par Coumarine, 02 avril 2009 à 13:42
  • @Louloute...j'aime beaucoup les idées que tu donnes ici..surtout celle qui concerne la face du monde selon les ethnies et la géographie
    En fait j'ai écrit un texte sur la face du monde (en général) puis je l'ai trouvé nul...
    Mais ce que tu dis me permet de revoir mon texte...(quand je disais que j'allais retrouver la foi...!!)
    Merci

    @Alessandra...la dernière partie de ton commentaire me parle beaucoup...les côtés ombre et lumière...oui, ça me parle
    Merci à toi

    Posté par Coumarine, 02 avril 2009 à 13:46
  • A propos d'arbre…

    Posté par Vertumne, 02 avril 2009 à 15:37
  • J'ai eu l'occasion de voir que dis-je, d'admirer un diaporama photos qui s'intitulait " les yeux de la pauvreté" de mère Thérésa...le titre dit tout...un autre "être femme"...(un petit hommage à nous autres les femmes de tout âge et de toute nationalité, et surtout, à toutes celles qui contre vents et marées persévèrent à aimer, à rêver et lutter pour un monde meilleur)....un autre encore sur la diversité culturelle africaine, des toiles magnifiques...."unity"de Monica Stewart, "Après-midi-en-Afrique" de Jacques Beaumont, "De vous à moiI" de Isabelle Vital, "Sisters in spirit"de M.Stewart, "flor del Desierto" de Joadoor etc...
    Oui, des visages tellement expressif....la vie...
    La vie est une oeuvre d'art, il n'ya pas de plus beau poème que de vivre pleinement.
    Je crois qu'on devient cinéaste quand on croise son propre regard avec le regard des autres.

    Posté par bernie.83, 02 avril 2009 à 15:43
  • @vertumne... oui?

    @bernie...cette phrase est MAGIQUE
    "La vie est une oeuvre d'art, il n'y a pas de plus beau poème que de vivre pleinement."
    merci

    Posté par Coumarine, 02 avril 2009 à 16:45
  • beaujour coum.

    bon retour parmi nous...
    si tu veux, tu peux sur google taper (pas trop fort quand meme, cela risque de laisser des traces, d'autant plus sur les visages)..pfffff j'suis nulle !

    donc je disais, sur google tu tapes, banque d'images. et là tu cherches fotosearch, tu clic dessus et à (recherce d'images tu écris visage) je pense que tu devrais crouler sous le nombre....
    bisous et douce soirée à toi.

    Posté par rsylvie, 02 avril 2009 à 17:19
  • une idée comme ça en passant :
    - le voyage d'une larme sur un visage

    Posté par alainx, 02 avril 2009 à 18:58
  • Tu es de nouveau là, Coumarinette ! Contente de te lire. Un texte sur le visage me fait penser immédiatement à ces visages de personnes âgées, parcheminés sur lequel on peux deviner leur histoire de vie. Thème que j'apprécie beaucoup. Si j'ai un peu de temps de we, je tâcherai de t'écrire quelquechose sur ma belle-mère que j'ai tant appréciée, oui oui, une bonne personne. Je mettrai peut-être ce texte en billet, avec sa photo. Tu comprendras. Petit bon Dieu, donnez-moi du temps, juste pour intercaler la rédaction de ce billet ... Je t'embrasse bien FORT tu sais !

    Posté par Filo Filo, 02 avril 2009 à 19:02
  • Contente de relire quelques lignes.
    J'espère que vous aurez autant de plaisir que moi à feuilleter "le chant des arbres". Je m'étais fait ce cadeau un soir en rentrant du bureau, passablement épuisée. J'avais fait un arrêt chez Filigranes. Et je ne le regrette pas.
    Bonne reprise dans la "vie normale" après cette retraite monacale.
    Belle soirée !

    Posté par naline, 02 avril 2009 à 19:35
  • @merci Sylvie... j'irai crouler sous le nombre d'images...)

    @alainx...c'est une très belle idée que tu me donnes, merci aussi!

    @filo...j'attends ton texte de pied ferme...,-))

    @naline...et si comme le veut l'usage du Net on se tutoyait?
    Quelque parti ça ne m'étonne pas que tu aies ce livre... il est tellement beau, il associe textes littéraires et photos magnifiques
    Ah! les arrêts chez Filigranes!!!!!

    Posté par Coumarine, 02 avril 2009 à 21:27
  • … euh… je ne t'ai plus beaucoup vu sur "Un an - un arbre", depuis tes deux visites de mars 2008…

    Posté par Vertumne, 02 avril 2009 à 21:46
  • Le visage nous raconte les virages de la vie qu'il a négocié pour être en face de nous.

    Ce qui me frappe souvent, c'est que le visage dit toujours quelque chose. Il n'est jamais neutre. Le masque neutre est un accessoire de théâtre qui gomme le visage pour permettre au corps de trahir le visage en le racontant, malgré lui. Même le mime Marceau (Quel Maître!) n'avait pas de visage neutre. Sa pose de tête, son regard et son maquillage en faisait un personnage. Et un personnage qui n'a rien à dire nous en raconte beaucoup sur lui, non?
    Une autre idée qui me frappe c'est que notre visage, nous ne l'avons jamais vu. Ce n'est pas par manque de temps passé devant la glace, mais là on ne se voit pas ... puisqu'on se voie inversé. Notre vrai visage ne peut être lu que dans les yeux du coeur d'un autre? C'est peut-être cela l'amour, se découvrir enfin un visage aimable! Amitiés.

    Posté par fcplume, 02 avril 2009 à 21:49
  • @vertumne...ohhhhhhhh!
    tu as raison... j'y file là...

    @fc, c'est vrai un visage parle énormément...même quand on essaie de rester impassible
    De plus j'ai déjà comme tu le fais ici parlé du fait qu'on ne voit pas son propre visage...
    c'est l'autre qui nous le révèle
    Merci, je t'embrasse

    Posté par Coumarine, 02 avril 2009 à 22:17
  • Pour moi, le plus important dans un visage, c'est le regard... il peut être (trans)perçant ou éteint... C'est là qu'on aperçoit l'enfant qui est en nous... Bonne recherche Coum! Tu trouveras, j'en suis sûre...

    Posté par tilleul, 02 avril 2009 à 22:32
  • oui Tilleul...je crois que je trouverai
    Simplement que quand j'ai des difficultés pour écrire, quand cela ne vient pas aussi facilement que d'habitude, je doute...
    J'ai souvent pensé à toi là-bas!!!

    Posté par Coumarine, 02 avril 2009 à 22:36
  • mon arbre préféré c'est l'olivier (je t'en parlerai...ailleurs)
    ton tilleul est magnifique, que tu dois y être bien, l'été, à l'ombre de son feuillage !

    amicalement

    Posté par becassine, 03 avril 2009 à 00:19
  • Bonjour Coum, encore un mot à propos des visages... pourquoi sommes-nous si différents, nous qui nous disons de (bonne?)souche belge, française, ... bref 'européenne' au point de pouvoir reconnaître et distinguer l'un des autres rien qu'en le voyant (même pas encore en le regardant) alors que tous les africains nous semblent identiques et interchangeables, les asiatiques, de leur côté, idem? Quelles sont les parts des visages qui effacent les différences et renforcent le type? Quelle est notre part de sclérose du regard qui ne nous fait pas regarder 'létranger' comme une personne unique? non interchangeable avec ses compatriotes?

    Moi je dis ça, je dis rien ... n'empêche, je m'interroge. Bonne écriture! Amitiés.

    Posté par fcplume, 03 avril 2009 à 08:24
  • tout ce que je peux te dire sur "visage" tiens dans la langue des oiseaux : est-ce que c'est "vis sage" ou "vie (et) âge" ?

    notre visage vit en fonction de notre vie et de notre âge
    il est très intéressant de voir que, malgré leur génétique et leur morphopsychologie personnelle, les enfants adoptés sont mimétiques par rapport à leurs parents adoptifs, et leurs visages se transforment bel et bien afin de ressembler à celui de leur famille d'adoption

    comment les stigmates d'un type de vie (quel qu'il soit) vont se traduire sur un visage....

    Posté par Tisseuse, 03 avril 2009 à 09:17
  • @bécassine...l'olivier oui...

    @FC...merci pour ce que tu écris ici et chaque fois est très riche pour moi
    J'ai de quoi réfléchir aux pistes que tu me donnes

    @Tisseuse...en te lisant j'ai eu un grand TILT
    parce que ce que tu dis est si vrai!!!
    Ma fille adoptive (belge il est vrai) ressemble à ses soeurs au point que personne ne peut deviner qu'elle est adoptée...
    Incroyable mais vrai!
    Et tu viens là de me donner le sujet d'un de mes futurs textes...
    Merci

    Posté par Coumarine, 03 avril 2009 à 09:25
  • Je dois dire que j'aime beaucoup l'idée d'Alainx. J'espère qu'on pourra un jouir lire un texte sur ce thème par l'un ou l'autre de vous deux !
    On pourrait aussi penser à la "révolution du sourire" sur un visage : le sourire transforme le visage, le rend plus beau...mais pourquoi plus beau, d'ailleurs ?
    Sinon, je pense à ces images de visages formées de millions de petits portraits : chacun, nous sommes comme un "pixel" du visage du monde. l'idée est banale, mais je te fais confiance, tu saurais en faire un truc bien !

    Posté par sel, 03 avril 2009 à 10:06
  • je suis ravie que les idées circulent

    j'ai probablement pensé à ça parce qu'on a souvent parlé de l'adoption sur ton blog, et que c'est quelque chose que j'ai constaté plein de fois dans mon ancienne vie d'assistante sociale
    ecnore pas plus tard qu'hier où j'ai beaucoup discuté au cours de danse de ma fille avec une maman adoptive
    bien que la fille soit née à Saïgon, elle ressemble étrangement à sa mère française

    Posté par Tisseuse, 03 avril 2009 à 11:19
  • @sel... quand les textes seront écrits...je les ferai lire ici...j'aimerai avoir les réactions
    Et si Alain écrit sur le trajet d'une larme sur le visage...oui ce serait bien...
    Je me demande aussi en quoi un SOURIRE rend un visage plus beau...et c'est QUOI cette beauté qui n'est pas celle des catalogues de beauté?
    merci à toi

    @Tisseuse...oui j'aime aussi quand les idées circulent )
    Ma fille adoptive en effet ressemble à mes autres enfants
    Et... mes petits enfants asiatiques ont pris l'air et les manières de leurs parents (ma fille et mon beau-fils) C'est très curieux...
    merci d'être repassée

    Posté par Coumarine, 03 avril 2009 à 14:48
  • Auprès de mon arbre, je vivais heureux..."

    On se mettrait bien à écrire sous l'arbre pris en photo ici. Au travail... mais sans bouger !!!

    Posté par sebarjo, 03 avril 2009 à 15:06
  • Tu pourrais privilégier un élément du visage , les yeux ( le regard, ) ou la bouche ( le sourire, la parole )ou encore le nez mais c'est plus délicat( son inspiration son expiration).
    Tu pourrais également varier tes pronoms personnels cad commencer le premier texte par le plus impersonnels cad le "Ils" pour écrire ton dernier texte à la première personne du singulier.Amuse toi.

    Posté par charlotte, 03 avril 2009 à 16:29
  • Coumarine et sel, je n'avais pas l'intention d'écrire quelque chose sur ce sujet de la larme (l'alarme ?) et du visage... c'était une idée pour toi Coumarine.
    cela dit, si j'étais inspiré je t'offrirai le texte ! tu verras bien si c'est utilisable pour ton spectacle envisagé.

    Posté par alainx, 03 avril 2009 à 16:54
  • Je pense à ces visages qui sont si différents d'un côté à l'autre, c'est frappant surtout au niveau des yeux, parfois de la bouche aussi. Est-ce qu'ils montrent, par leur asymétrie, une cassure intérieure ou, du moins, une dysharmonie ?

    Posté par Danalyia, 03 avril 2009 à 18:23
  • Des textes comme tu prends tes photos. Moi, j'avoue que ca me tente bien, un moment photos-textes et pourquoi pas musique, les trois s'imbriquant, s'enrichissant, se complètant.
    Et vive le tilleul.
    Bisous

    Posté par claire, 03 avril 2009 à 18:46
  • Merci pour ta visite... Bravo pour ce blog charmant...Et merci aussi pour tes commentaires chez med'celine ! ça fait du bien de dire ce qu'on pense de temps en temps, et ça fait du bien de savoir qu'on n'est pas seuls !!
    Je reviendrai faire des visites chez toi !

    Posté par Marine, 03 avril 2009 à 18:47
  • @sébarjo...c'est vrai, en été, il fait bon d'écrire dehors sous la protection de ce bel arbre

    @Charlotte...merci pour les idées, je les rassemble toutes...bonne vacances à toi

    @alain...oui steplè...écris quelque chose,me ferait plaisir. Sinon, merci pour l'idée que j'aime beaucoup...je te tiens au courant

    Posté par Coumarine, 03 avril 2009 à 23:50
  • @danalyia...oui tu dis quelque chose qui m'intéresse beaucoup: que révèle l'asymétrie des visages
    Quand par ordinateur, on recompose un visage avec deux côtés droits ou deux côtés gauches...on reconnait à peine le visage...étonnant

    @Clairette...j'aime mélanger les expressions: dessins, photos, musique et écriture...je participe à des sessions de ce genre, d'ailleurs

    @Marine...je reviendrai chez toi aussi...merci pour ta gentille visite

    Posté par Coumarine, 03 avril 2009 à 23:53
  • Les visages dans un wagon de métro. On y voit le monde...

    Je l'aime aussi ce tlleul, je l'ai dessiné d'ailleurs, en automne...

    Posté par Pivoine, 04 avril 2009 à 01:47
  • oui Pivoine, j'ai pensé aussi à toi à Hurtebise...

    Posté par Coumarine, 04 avril 2009 à 15:11

Poster un commentaire