novembre 2008 : Tous les messages - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

30 novembre 2008

Les gentils villages et la sombre forêt

D'un côté, il y a les villages groupés autour d'un clocher. On en croise des dizaines comme ça, blottis dans de verts paysages, quand on se déplace en train. Seule change la couleur de la pierre : grise au Nord, elle rosit sous le soleil plus généreux du Sud.Dans ces villages sécurisants, les gens se regroupent autour de leurs maisons, autour des églises qui  partout pointent leurs clochers fièrement vers le ciel. Pas de village sans église... ni sans café en face pour rassembler les hommes le dimanche. Dans ces petits hameaux,... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 18:38 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 novembre 2008

Quand je rêve que je cours

Je rêve souvent que je cours.Et dans mon rêve, je ne sais pas trop pourquoi je cours... Suis-je pressée? Oui sans doute, il y a comme un sentiment d'urgence: je cours pour aller plus vite que si je marchais. Jedoisimpérativementmerendre dans un lieu, parce que "ça" va fermer, ou parce que je dois rejoindre une personne déjà loin devant moi, ou pour rattraper le temps perdu (à quoi? je ne sais...), ou pour retrouver mon chemin, ou pour partir loin, très loin... Parfois je cours pour fuir. Quoi? je ne sais pas... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 11:40 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 novembre 2008

Se méfier des sentiments qui brûlent...

Quelques mots de Charles Juliet dans son Journal intitulé "Au pays du long nuage blanc", quelques mots qui me parlent ce matin..."Depuis bien des années, l'écriture m'a permis de me déverrouiller. Le jour où j'ai compris qu'écrire, c'est se livrer, donner ce qu'on est, ce qu'on porte en soi, j'ai voulu dire ce que j'avais à dire sans me laisser brider par des peurs, des censures, telle ou telle considération. Ce que je dévoile de mon activité intérieure, mon lecteur peut le retrouver en lui. Je me repose donc... [Lire la suite]
23 novembre 2008

Les nourritures "empoisonnées"

Cela se passe dans le TGV qui m'emmène à Lyon. Pas eu le temps de me faire un sandwich pour midi. Pas pris le temps plutôt.Je voulais m'offrir un petit quelque chose de spécial pour ce voyage qui me réjouissait le cœur. Direction le wagon restaurant... Jamais été dans un wagon restaurant de ma vie, ben oui! et je me l'imaginais comme dans les films: des petites tables, une atmosphère un peu cosy, un repas chaud servi avec style et diligence, dans quel imaginaire ai-je été cherché ces images... L'orient express... Et... je... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:35 - - Commentaires [56] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 novembre 2008

En haut le regard...

Je veux...Je veux garder les yeux accrochés vers le haut, c'est je crois, une question de survie...Parce qu'en bas, sur les trottoirs de ma ville, sur les sols sillonnés un peu partout de tant de détresses, c'est gris, c'est sale, c'est béton, c'est poussière, c'est chimique.En bas, il y a les mégots écrasés, les chewing-gum collants, les crachats séchés, les taches d'urine contre les murs et les poteaux, les crottes des chiens impolis. Et les arbres qui agonisent...En bas, mille problèmes plissent les visages, voutent les dos,... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 09:34 - - Commentaires [43] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 novembre 2008

Une dame qui parle avec ses sourires

Lundi midiUne rencontre qui m'a fort marquée.Cela se passe dans un petit resto à Lyon, près de la place Bellecour.Auparavant et après lecture de mon livre L'enfant à l'endroit, l'enfant à l'envers, Matinou m'avait contactée pour me parler d'AgnèsD'Agnès et de son projet d'écriture de sa vie, un projet pas banal assurément.Car Agnès est une personne qui souffre d'un handicap moteur cérébral important. Accident de naissance, la faute à pas de chance...Agnès ne parle pas, ne marche pas, n'écrit pas, ne lit pas...Mais elle parle... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 14:30 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 novembre 2008

Lyon, la ville où les habitants sont des Princes et des Princesses

Les mots sont bien pauvres parfois quand la réalité humaine est si riche qu'elle rechigne à s'enfermer dans le carcan étroit de petites paroles inutiles. Et je me trouve bien en peine pour parler de ce que j'ai vécu d'intense durant ces quatre jours passés à Lyon, au Salon littéraire de Grigny, auprès de la Cause des Causeuses J'ai vu des gens heureux, c'est assez rare pour être soulignéHeureux de ce qu'ils font, avec plein d'enthousiasme accroché à leur sourire.Et c'était bon de les voir, c'était bon de participer à cette... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 13:51 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 novembre 2008

Ce que je t'ai donné... ce que tu as reçu...

Quatre jours d'absence donc... demain matin je prends le train pour LyonJe vous laisse avec cet aphorisme de Antonio Porchia dans son unique ouvrage: "Voix"...   Il faut tourner et retourner cette phrase dans tous les sens, pour en tirer tout le sucCe que je t'ai donné, je le saisCe que tu as reçu, je l'ignore.   Fidèle à mes "convictions" virtuelles, je ne modère pas les commentairesParce qu'il est possible, comme souvent d'ailleurs, que vous veniez mettre votre avis ou votre ressenti... [Lire la suite]
12 novembre 2008

Lyon, L'autre Salon de Grigny, les 16 et 17 nov

Et donc, je vais à Lyon ce WE, pour participer aux Vendanges poétiques et postales, à l'Autre salon de Grigny, organisé par les Causeuses(dont MthP qui vient souvent mettre ici des commentaires, longs mais toujours intéressants!) Je m'en réjouis, ce sera l'occasion pour moi de rencontrer aussi certains d'entre vous... dont Causeuse qui m'héberge...il y a des conversations en perspective, moi je vous le dis! Pour ces vendanges, il nous était demandé d'écrire un éloge de l'autreCertains blogueurs, dans le cadre de Paroles... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 16:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 novembre 2008

Ecrire ensemble à Hurtebise

Et chaque matin j’endosse le monde comme une ancienne veste familière et fripée, trop souvent immunisée contre la surprise,  vaccinée contre l’émerveillement. Décidément les objets sont toujours à la même place et les gens toujours pareils à eux-mêmes… Et puis parfois surgit un éclat de stupeur, quand les yeux se décapent de l’habitude qui embrouillardait leur cristallin ordinaire, et ils se mettent à voir des choses complètement nouvelles et parfois même délirantes, mais oui !L’inattendu se cache au fond de l’inattendu… ... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:51 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : ,