Papier buvard - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

20 septembre 2008

Papier buvard

Je le sais...Ne me demandez pas comment, mais je le sais...

Il s'aventure en catimini dans les chemins inutiles, épluchant la plus petite virgule, guettant le crime impardonnable, l'offense absolue, les mots criminels. Les petites virgules sont en grand danger d'asphyxie. Ou de condamnation à perpétuité...

Très bien. Elles s'évaderont donc par d'autres fenêtres, des fenêtres insolites, celles qui se trouvent à l'arrière de la maison, inconnues des surveillants aux yeux de cigüe. 

Je recommence...

Les petites virgules se cachent dans des personnages de cinéma muet, vous savez, de ces très vieux films aux paroles noirsurblanc, qu'il a regardé d'abord à l'endroit, avec grande attention, mot par mot décortiqué, à moins que très vite, il ne s'est voilé les yeux devant toutes ces inepties tartinées d'infamie.. 

Puis qu'il a rebobiné à l'envers dans une vitesse effrayante, hallucinante, avec des hoquets de colère savamment contrôlés.

Comprenne qui pourra...

Quelques jours de pause... je vous donne RV au cours de la semaine prochaine.. Ou pas.

Merci de votre fidélité, pardonnez-moi ce petit texte au gout et à l'aspect de papier buvard... Il me faut éponger avant de reprendre la plume...



Commentaires

    Eh Coum, qu'est-ce qui se passe? Je sens que tu as des ennuis "à l'endroit et à l'envers"... Tu en as parlé déjà!?... Je crois comprendre... J'espère que tout va s'arranger et que tes petites virgules ne seront plus "en danger"...au point de devoir se cacher.
    Je t'embrasse

    Posté par dan, 20 septembre 2008 à 12:38
  • Il faut laisser les fenêtres ouvertes, les virgules entrent et sortent ainsi que l'amertume que je ressens dans tes mots.
    Je ne peux deviner ton tourment, mais il ne faut pas qu'il soit engendré par des cons... Ces derniers n'engendrent que le substanfif qu découlent d'eux.
    Bonne "pause" Coumarine
    Je t'embrasse

    Posté par Lidia, 20 septembre 2008 à 13:42
  • Oh. *triste* Que se passe t'il Coum? Un coup de blues? des ennuis?

    Je ne sais que faire sinon te proposer mon oreille amicale, et t'envoyer ma tendresse.

    Bises

    Posté par Désirée, 20 septembre 2008 à 14:45
  • Je suis passé m'abreuver de tes mots. C'est ma façon de faire le papier buvard.

    Posté par TJ, 20 septembre 2008 à 15:05
  • Que s'est-il passe? Quelqu'un se serait-il servi de tes textes pour s'en servir contre toi, les retourner a mauvais escient?
    C'est dommage, j'aimais bien toutes ces activites de billets proches les uns des autres... c'etait TOUJOURS sujet a reflexions...
    En tout cas, bonne semaine et baume au coeur

    Posté par sprite, 20 septembre 2008 à 21:11
  • Hum. On dirait que quelqu'un qui t'es proche a trouvé ce blog et te fait des misères ?

    reviens nous vite dès que tu auras réglé ce problème ou un autre qui t'es posé. Tu as toutes mes pensées.

    Posté par Farfalino, 20 septembre 2008 à 23:22
  • Papier bavard

    Quoi... t' as trouver un MEC qui, peut-être, vas vous faire vibrer la p'tite virgule-clito (in latinus débilus) ?
    Allez... chose vous bien !
    ( à mon avis, tu n'as aucune chance...parce que tros cérébrale )
    Ceci dit... vous écrivez de belles écritures madame.
    Bonjour à Jésus...au fait !

    Posté par stef, 21 septembre 2008 à 00:03
  • Tout le monde a besoin d'un temps hors du temps, "re-pause" toi et reviens nous en verve!

    Posté par mab, 21 septembre 2008 à 09:47
  • juste pour stef

    Je te connais pas...
    mais franchement, ton commentaire...!
    Je le trouve particulièrement bien tourné, il met le doigt exactement sur le point concerné...!!!
    Et tout cela sans une seule fôte d'orthographe!!
    Pour ça que je le laisse...
    Reviens quand tu veux...you're welcome ...
    ouais bon...

    Posté par Coumarine, 21 septembre 2008 à 22:25
  • Pour les autres

    rien de vraiment grave
    merci de votre passage

    Posté par Coumarine, 21 septembre 2008 à 22:26
  • Fini

    la modération des commentaires...en fait j'aime pas ça du tout...
    Ce n'est pas dans mon caractère...

    Posté par Coumarine, 21 septembre 2008 à 22:29
  • La modération des commentaires fait qu'on trouve parfois des commentaires encore pires que ce qu'on reçoit au vu et au su de tout le monde - et sans témoin.

    J'espère que tu t'apaises... Il faut parfois quelques jours... Et puis "je recommence".

    Courage !

    Posté par Pivoine, 21 septembre 2008 à 22:47
  • Il s'en passe... Il s'en passe...

    Week-end au vert , ça fait du grand bien !
    Virgule ou pas, faut circuler, y'a rien à revoir !
    J'ai bien dormi, merci ! La semaine prochaine s'annonce vendangeuse ( au fait au fait ...). Cette semaine a été épouvantable : coups durs au boulot, cambriolage maison verte, pas le temps de râvasser comme il me faut... Dans la catégorie semaine réussie je commande la suivante ! C'est Mars qui nous importune les les doigts de pieds tu crois ? Allez hop ! On va voir un peu plus haut si on y est au chaud. Il paraît que des gens paient pour aller dormir et manger dans des cabanes perchées sur des arbres ( entendu à la radio). J'ai bien envie de préparer mon duvet et mes ailes d'ange à garder... Si ! Si Coumarine, les anges ça existe en au moins deux versions : Les tourterelles d'Orval et les autres ! Bises .

    Posté par Causeuse, 21 septembre 2008 à 23:20
  • j'avoue avoir apprécier le tros cérébrale pour que la petite virgule-clito vibre. Je crois que je le ressortirai à l'occasion.
    bisous plein d'amitié

    Posté par Claire, 22 septembre 2008 à 00:33
  • Je vois que certains (es)pratiquent admirablement le "latinus-débilus"...rires...
    Probablement est-ce leur première langue...



    "Quoi... t' as trouver un MEC qui, peut-être, vas vous faire vibrer la p'tite virgule-clito (in latinus débilus) ?
    Allez... chose vous bien !
    ( à mon avis, tu n'as aucune chance...parce que tros cérébrale )
    Ceci dit... vous écrivez de belles écritures madame.
    Bonjour à Jésus...au fait ! "

    En tout cas, après lecture et relecture il y a de quoi jalouser ce patois, effectivement, il ne demande aucune rigueur, et du vous au tu, il n'y a qu'un MEC... Tros fort !

    Je t'embrasse Coumarine et te remercie d'avoir partager avec nous "ce petit bijou de lâcheté"...

    Posté par Lidia, 22 septembre 2008 à 10:28
  • Sois pas triste

    Tu as dit TA vérité, tu n'a pas été entendue, mais Ta vérité reste Ta vérité, ce que tu as senti, ressenti, alors si tu n'es pas comprise, c'est un autre chapître, voire un autre livre. Ca fait mal, ça c'est encore un autre livre, le tien, mais celui qui précède peut ne pas t'appartenir si tu le décides.

    Posté par eneri, 22 septembre 2008 à 13:49
  • régine

    Laissez parler
    Les p'tits papiers
    A l'occasion
    Papier chiffon
    Puissent-ils un soir
    Papier buvard
    Vous consoler

    Laisser brûler
    Les p'tits papiers
    Papier de riz
    Ou d'Arménie
    Qu'un soir ils puissent
    Papier maïs
    Vous réchauffer

    Un peu d'amour
    Papier velours
    Et d'esthétique
    Papier musique
    C'est du chagrin
    Papier dessin
    Avant longtemps

    Laissez glisser
    Papier glacé
    Les sentiments
    Papier collant
    Ça impressionne
    Papier carbone
    Mais c'est du vent

    Machin Machine
    Papier machine
    Faut pas s'leurrer
    Papier doré
    Celui qu'y touche
    Papier tue-mouches
    Est moitié fou

    C'est pas brillant
    Papier d'argent
    C'est pas donné
    Papier-monnaie
    Ou l'on en meurt
    Papier à fleurs
    Ou l'on s'en fout

    Laissez parler
    Les p'tits papiers
    A l'occasion
    Papier chiffon
    Puissent-ils un soir
    Papier buvard
    Vous consoler

    Laisser brûler
    Les p'tits papiers
    Papier de riz
    Ou d'Arménie
    Qu'un soir ils puissent
    Papier maïs
    Vous réchauffer

    amitiés

    Posté par elisa, 22 septembre 2008 à 17:21
  • Si j'ai bien compris un (des?) Raminagrobis a levé la patte et sorti ses griffes.

    Cela a le mérite de nous valoir un excellent texte, parfaitement écrit, excellemment maîtrisé, à la hauteur de ton talent.

    Ne te laisse pas infecter par un pipi de chat empuanti et reviens nous avec la force qui est tienne.

    Posté par alainx, 22 septembre 2008 à 17:41
  • Allez Coum, range ton papier buvard... et légère avec un grain de sel, danse sans trébucher sur la pierre du chemin!
    Garde a jamais, comme tu le fais si bien, le don de l'accueil, de la réflexion et du rêve...!
    Ce papier buvard, tu n'en a pas besoin!
    Bisous

    Posté par Jaca, 22 septembre 2008 à 18:34
  • Sacrebleu...

    Ouai bon... alors me revoilu donc !
    Il me sied bien madame ce rôle de cuistre bouffon, il est à ma taille, je m' y vautre et m' y répand avec une insane volupté. Fichtre, sacrebleu de cornebidouille, je vous remercie de vous !
    Ah...assaillante du plus secret de mon être, j' espère de votre souffle divin qu'il affronte mon énigme mortelle.
    Et merdre,comme disait mon bon père Ubu, je met à votre service la cinquantaine de neurones estafiers qu' il me reste... en mon royaume aux formes fragiles, fracassé et tout le toutim. )))

    Posté par stef, 22 septembre 2008 à 19:50
  • La cigüe devrait se boire comme le vin festif, que ceux qui la servent la boivent en premier !

    Posté par ppm00, 22 septembre 2008 à 20:01
  • ouille!

    Ouille... tout cela me passe par-dessus, par-dessous, par le travers... pas grave... simplement qu'à mon suivant passage tu sois toujours là.

    Posté par massimo, 22 septembre 2008 à 23:32
  • Allez courage ma p'tite Coum, je te sens pas en super forme.Je crois deviner la raison de cette pause , elle a fait l'objet d'un coup de blues il ya quelques semianes déjà.
    Quant à ce commentaire, j'avoue que je suis restée sans mot devant autant "latinus-débilus"( terme repris à Lidia).Poor man!
    je t'embrasse
    à très bientôt

    Posté par , 22 septembre 2008 à 23:44
  • Gentil Olibrius Erectus…

    Dans ma prime jeunesse blogueuse, j'ai eu du mal à m'en débarrasser car plus on résiste, plus il joue avec son bilboquet, jusqu'au hoquet, jusqu'à l'extase. C'est une version malheureusement fréquente et infréquentable de tagueur intempestif ( peut-être que le mot tagueur suffit , ou celui d’intempestif… d’ailleurs… ). Il est parfois difficile de le convaincre d'aller jouer à la gameboy avec ses camarades de dérive. Il en a peu en général car en voulant toujours faire celui qui fait pipi le plus loin , il finit par changer la couleur de leurs pantoufles. C’est désobligeant je crois . Et certains sont un peu déçus. S'il ne vient pas chez toi, il s'installe chez un autre, c’est le symptôme du coucou du fond des bois, de préférence une autre, jusqu'à l'agacement , jusqu'à l' écoeurement. Après la rhétorique à prétention séductrice, c’est l’escalade du Mont de Vénus jusqu’à la vidange des burettes d’huile à lamper, ça va jusqu’à l’insulte ou le mépris même sans (con) sommation. On ne peut que lui couper les vannes de l'adresse IP quand on en a marre. On peut aussi l'adopter, mais c'est plus risqué , voir le film BOUDU avec Michel Simon ou relooké avec Gérard Depardieu http://www.cinemovies.fr/fiche_film.php?IDfilm=6844 . Moi je sais pas pour toi, mais le point G , je l’ai trouvé, j’aGis , j’éjecte et ça fait biG Grand bien ! Et en plus y’a même pas de séquelles , rien de réfractaire, tout nickel ! Comme pas servi ! Et si tu lui donnais l’adresse d’Orval ? Allez , chiche !

    Posté par Causeuse, 23 septembre 2008 à 00:42
  • ....★

    Whaaa.. silence..je mesure, je suppose, j'ai l'intuition...plein de sensations à ces mots qui sont comme un cri retenu, une colère amère et une fausse résignation...Une "pause" qui j'en suis certaine sera bénéfique, pour passer d'une mise à l'envers à une remise à l'endroit, ton endroit, le bon endroit, c'est toi quoi...bref, "bonne pause" chère Coum et reviens-nous c'est tellement bon de te lire et de partager avec toi.

    Posté par juju, 23 septembre 2008 à 11:26
  • "papiers buvards" nous pouvons être, très volontiers, en attendant de retrouver tes papiers velours et tes papiers musique que nous aimons tant. Que cette pause t'aide à remettre le film à l'endroit et à la bonne vitesse.

    Posté par Calliprune, 23 septembre 2008 à 16:36
  • A bientôt Coumarine, je t'embrasse.

    Posté par Fauvette, 23 septembre 2008 à 19:35
  • J'écris comme Fauvette (k)

    Posté par Pivoine, 23 septembre 2008 à 21:46
  • J'écris comme Fauvette et Pivoine.

    Posté par Causeuse, 24 septembre 2008 à 16:05
  • Heureuse de vos passages, de votre sollicitude
    Je n'en dis pas plus pour le moment...
    Sachez simplement que stef n'a rien à voir avec ma crise de silence...
    Il reste le bienvenu...comme n'importe qui, je ne modère pas les commentaires! je compte sur vous!

    Posté par Coumarine, 24 septembre 2008 à 23:22
  • ELOGE DE LA BRODERIE FINE ...

    ... ? ... ! ... ? ... ! ... ? ... ! ... ? ...... ? ... ! ... ? ... ! ... ? ... ! ... ? ...... ? ... ! ... ? ... ! ... ? ... ! ... ? ...... ? ... ! ... ? ... ! ... ? ... ! ... ? ...... ? ... ! ... ? ... ! ... ? ... ! ... ? ...... ? ... ! ... ? ... ! ... ? ... ! ... ? ...... ? ... ! ... ? ... ! ... ? ... ! ... ? ...... ? ... ! ... ? ... ! ... ? ... ! ... ? ...... ? ... ! ... ? ... ! ... ? ... ! ... ?... ? ... ! ... ? ... ! ... ? ... ! ... ? ... ...... ? ... ! ... ? ... ! ... ? ... ! ... ? ...... ? ... ! ... ? ... ! ... ? ... ! ... ? ...... ? ... ! ... ? ... ! ... ? ... ! ... ? ... ! ... ? ...
    On avait pigé tu sais ?

    Posté par Causeuse, 25 septembre 2008 à 01:26

Poster un commentaire